Le bon moment pour aller à Hawaii?

J’ai reçu depuis le week-end plusieurs courriers me demandant si c’était le bon moment pour aller à Hawaii ces jours-ci. Très honnêtement, je pense qu’il faut attendre un peu pour voir quelle tournure vont prendre les événements. Comme je l’écrivais dans ma note d’hier, la situation ne semble pas stabilisée et il faut voir si le site éruptif va se maintenir sur la Middle East Rift Zone ou si d’autres événements vont se produire ailleurs sur le Kilauea.

 

Tout le monde (le personnel du HVO et celui du Parc de Volcans) aimerait bien savoir où a migré la lave qui se trouvait sous l’Halema’uma’u et sous le Pu’uO’o. Il est encore trop tôt pour l’affirmer, mais il n’est pas impossible que l’éruption actuelle de Kamoamoa se prolonge plusieurs semaines et évacue un important volume de lave. En effet, les premières données d’interférométrie radar en provenance des satellites indiquent que « l’éruption fissurale actuelle est l’expression en surface d’un dyke peut-être plus important que celui qui a alimenté l’éruption de janvier 1997 et l’intrusion/éruption de juin 2007 ».

 

Cette situation d’attente a conduit le Parc de Volcans à fermer la Chain of the Craters Road et tous les sentiers de randonnée de l’East Rift Zone et le long de la côte, ainsi que le camping de Kulanaokuaiki, afin que les promeneurs ne soient pas surpris par des sorties de lave intempestives.

 

Actuellement, le seul moyen de voir l’éruption est de la survoler en hélicoptère, en sachant que l’approche aérienne n’est pas autorisée à moins de 1500 mètres de la fracture éruptive. Il ne fait aucun doute que la situation actuelle va faire le bonheur des compagnies qui gèrent les hélicoptères à l’aéroport de Hilo ! Il faut d’ailleurs retenir sa place plusieurs jours à l’avance en ce moment. Compter entre 160 et 200 dollars pour une virée de 40 minutes.

 

Sinon, il n’y a pas d’activité à l’intérieur du Pu’uO’o , sur le pali et la plaine côtière. Le niveau de la lave est particulièrement bas dans la bouche qui perce le plancher de l’Halema’uma’u de sorte que pratiquement aucune lueur n’est visible depuis la terrasse du Jagger Museum.

 

Un voyage à Hawaii pour un survol de 40 minutes, sans voir de coulées de lave ou autre activité me semble bien cher. C’est vrai aussi qu’il n’y a pas que les volcans. On peut encore voir des baleines le long des côtes et les fonds marins sont très beaux…

++++++++++

drapeau francais.jpgDernières nouvelles de l’éruption ce matin à 8 heures (heure française): L’éruption se poursuit à l’extrémité ouest de la fracture de Kamoamoa, entre le Napau Crater et le Pu’uO’o, avec des petites fontaines de lave pouvant atteindre 50 mètres de hauteur.

La coulée de lave a ‘a de 3 km de longueur formée par l’éruption a une largeur variant entre 80 et 290 mètres, mais le chenal actif à l’intérieur de la coulée a une largeur de seulement une vingtaine de mètres.

Le HVO a installé une nouvelle webcam dans la partie ouest de la fracture. Elle est accessible à l’adresse suivante :

http://volcanoes.usgs.gov/hvo/cams/KWcam/

 

drapeau anglais.jpgLatest news of the eruption at 8 o’clock this morning (French time): The eruption continues at the western end of the Kamoamoa fissure located between Pu’u ‘Ō’ō and Nāpau Crater. Lava spatter erupting from the active fissure reaches as high as 50 metres.
The a’a lava flow ranges from 80 to 290 metres wide, but the active channel within the flow is only about 20 metres wide.
HVO scientists installed a new webcam at the western end of the fissure. It can be accessed at :

http://volcanoes.usgs.gov/hvo/cams/KWcam/

++++++++++

POisson-Hawaii-2.jpg
(Photo: C. Grandpey)