Soufriere Hills (Ile de Montserrat)

drapeaufrancais.jpgUn effondrement partiel du dôme s’est produit aujourd’hui 11 février 2010. L’événement a duré 55 minutes. Les coulées pyroclastiques se sont intensifiées à 12h35 (heure locale). L’activité maximale a débuté à 13h04 et a commencé à décliner à 13h30.

Les coulées pyroclastiques les plus importantes se sont dirigées vers le NE, en direction du vieil aéroport de Trants et ont atteint la mer. Ces coulées à la surface de la mer dans la partie NE de l’île étaient visibles depuis le village de Lookout. D’autres coulées ont emprunté Tyers Ghaut et la Belham Valley, jusqu’à Cork Hill.

Selon les pilotes, la colonne de cendre est montée jusqu’à au moins 12 km avant de s’étirer vers le NE. Il n’y a eu que peu de retombées de cendre sur les zones habitées.

Source : MVO.

 

drapeau anglais.jpgA partial dome collapse event occurred today at the volcano. The event lasted 55 minutes. Pyroclastic flow activity increased at 12:35 (local time), the first peak began at 13:04, and the event waned at 13:30.

The largest pyroclastic flows moved to the northeast towards the old airport at Trants and moved across the sea. Pyroclastic surges traveling across the sea on the northeast side of the island were visible from Lookout village. Pyroclastic flows also moved down Tyers Ghaut and into the Belham valley, reaching as far as Cork Hill.

According to pilots’ reports, the ash column rose to at least 12 km and is drifting northeast. Minimal ash fall has been reported in inhabited regions.

Source: MVO.

Pourquoi l’Etna fume-t-il la pipe? // Why does Mount Etna smoke the pipe?

drapeau francais   Les anneaux de fumée ne sont pas des phénomènes exceptionnels. Des fumeurs peuvent les provoquer en positionnant leurs lèvres et en exhalant la fumée de cigarette d’une certaine manière. Ces ronds apparaissent souvent autour des pots d’échappement des voitures ou autour de la bouche des canons, en particulier dans les bandes dessinées.

Dans son ouvrage Sur l’Etna auquel je faisais référence en indiquant que le volcan « fumait la pipe », Haroun Tazieff écrivait en 1991 que « ces ronds de fumée sont provoqués par la convection des gaz lancés à grande vitesse par l’orifice circulaire de la bouche ». Quelques années plus tard, je fus moi-même témoin du phénomène sur l’Etna (voir photos ci-dessous). Dans un échange de correspondance avec le célèbre volcanologue, j’écrivais que « l’expulsion centrale plaquerait les gaz sur la paroi de la bouche où ils s’enrouleraient sur eux-mêmes pour finir par sortir en anneau, étant donné la forme de l’ouverture ». H.. Tazieff me répondit – croquis de sa main à l’appui – que sa propre explication des anneaux était proche de la mienne. « La différence tient essentiellement dans la coupe de la bouche, ce qui, au moment de la bouffée, crée un excès de gaz (diamètre large sous l’évent, diamètre faible de l’évent lui-même) avec, naturellement, accélération des gaz dans la partie centrale et freinage au contact des parois tout autour, d’où ‘enroulement’ des gaz à la périphérie de l’ensemble ».

Les scientifiques expliquent que, pour obtenir un rond, il faut deux conditions initiales : de la fumée et une vitesse de départ. Dans le cas du volcan, ce sont les fumerolles et l’air chaud ascendant émis par une bouche qui sont susceptibles de générer les anneaux. Mais tous les jets de fumée ne donnent pas des ronds ! Un rond de fumée ne peut s’obtenir que si le jet est discontinu. Il se forme alors autour d’un cœur autour duquel le fluide tourne. Chaque partie de l’anneau est soumise à la vitesse induite des autres parties : la moitié droite de l’anneau tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, et la moitié gauche dans le sens inverse.

L’anneau ne peut donc pas rester immobile : il est en mouvement permanent par rapport au fluide qui l’entoure. C’est ainsi qu’un anneau ne reste pas immobile au-dessus de l’Etna ; il s’en éloigne inexorablement…

 

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

drapeau anglais   Smoke rings are not exceptional phenomena. Smokers can cause them positioning their lips and exhaling cigarette smoke in a certain way. These rings often appear around the exhausts of cars or around the mouths of cannons, especially in comics.

In his book On Etna which I referred to, indicating that the volcano was « smoking a pipe » Haroun Tazieff wrote in 1991 that « the smoke rings are caused by the convection of gases emitted at high speed by the circular orifice of the vent.  » A few years later, I myself could observe the phenomenon on Mount Etna (see photos below). In a letter to the famous volcanologist, I wrote that « the central expulsion seemed to push the gases on the wall of the vent where they roll up on themselves and eventually ring out, given the shape of the opening.  » H.. Tazieff replied – with a sketch of his hand to support his point of view – that his own explanation for the rings was close to mine. « The difference is in the shape of the vent which, at the time of the expulsion, creates an excess of gas (large diameter below the vent, small diameter of the vent itself) with naturally accelerates the gases in the central part and brakes them at the contact with the walls all around, hence a ‘winding’of the gases at the periphery. »

Scientists explain that getting a ring requires two initial conditions: smoke and speed at the start. In the case of the volcano, it is the fumaroles and the rising hot air that is emitted by a vent that are likely to generate the rings. But all the jets do not become smoke rings! A smoke ring can only be achieved if the jet is discontinuous. It is formed around a core around which the fluid rotates. Each part of the ring is subject to the induced velocity of the other parties: the right half of the ring rotates clockwise, and the left half in the opposite direction.

Thus, the ring cannot stay still: it is in constant motion relative to the fluid that surrounds it. Thus, a ring does not stand still above Mount Etna; it inexorably moves away …

Etna-pipe-1.jpg
La source des anneaux dans la Bocca Nuova…
Etna-pipe-2.jpg
Expulsion d’un anneau…
Etna-pipe-3.jpg
L’anneau semble flotter dans le ciel sicilien….
(Photos: C. Grandpey)

Baisse de la sismicité à Yellowstone? (suite)

drapeaufrancais.jpgL’Observatoire Volcanologique de Yellowstone vient de confirmer ma dernière note sur le Parc, à savoir que l’essaim sismique a nettement perdu de sa vigueur. La sismicité sur le Madison Plateau a retrouvé un niveau normal. En conséquence, l’Observatoire ne diffusera plus de bulletins quotidiens, sauf si la situation se modifie.

Des essaims sismiques se sont produits à plusieurs reprises dans la région au cours des 30 dernières années. Celui qui vient d’avoir lieu a eu une plus grande durée et comporté plus de secousses que celui enregistré sous le Lac de Yellowstone entre décembre 2008 et janvier 2009. L’énergie qu’il a libérée est toutefois moins importante que précédemment. L’essaim le plus spectaculaire jamais enregistré dans le Parc de Yellowstone s’était produit pendant l’automne de 1985. Comme celui de 2010, il se situait dans le secteur NO de la caldeira.

 

drapeau anglais.jpgThe Yellowstone Volcano Observatory (YVO) has just confirmed that the current seismic swarm has slowed considerably. The rate of earthquake occurrence in the Madison Plateau area  has now gone back to background levels. As such, YVO will cease to issue daily updates unless conditions change.

Swarms have occurred in this area several times over the past 30 years. This swarm has been longer (in time) and with more earthquakes than last year’s swarm beneath Yellowstone Lake (December 2008 / January 2009). The total seismic energy released, however, is still somewhat less. The largest recorded swarm at Yellowstone remains the Fall 1985 swarm, which was located in a similar location, in the NW corner of the Yellowstone Caldera.

Graphique-Yellowstone.jpg
Evolution de la sismicité entre le 15 janvier et le 8 février 2010