Les pièges des coulées de lave refroidies // Traps on cooled lava flows

L’éruption du Fagradalsfjall est terminée, mais il est toujours dangereux de s’aventurer sur le champ de lave. Le 31 décembre 2021, les sauveteurs islandais ont été appelés pour mettre en sécurité une femme qui était prise au piège sur l’ancien point de vue sur l’éruption. La colline est maintenant entourée de lave et les autorités ont conseillé au public de ne pas traverser le nouveau champ de lave pour l’atteindre. La femme ne s’est pas sentie capable de revenir sur ses pas et elle a appelé les secours
Alors que trois mois se sont écoulés depuis la fin de l’éruption, l’équipe de secours de la région a décidé de vérifier si le champ de lave était suffisamment sûr pour être traversé à pied et venir en aide à la personne en difficulté, mais les hommes ont constaté que la surface de la lave était toujours instable et dangereuse. A l’aide d’un thermomètre et de barres de fer pour sonder la lave, ils sont entrés prudemment dans le champ de lave. Après seulement quelques mètres, ils ont trouvé que la zone était trop dangereuse pour progresser davantage et ils ont demandé l’aide de l’hélicoptère des garde-côtes pour porter secours à la femme en détresse.
Au cours de leur tentative d’approche, les sauveteurs ont constaté que la surface du nouveau champ de lave était très instable et fragile. Selon eux, il était dangereux de traverser la lave qui était encore chaude. En plus des brûlures, il existe un risque de se couper les chevilles ou les mollets sur les arêtes vives de la roche. De plus, il n’y a aucun moyen de savoir où des tunnels ou des cavités se sont formés sous la surface qui est susceptible de s’effondrer sans prévenir.
Même si cela fait plus de trois mois que l’éruption est terminée, la surface de la lave est encore chaude. Le thermomètre des sauveteurs a indiqué des températures supérieures à 200°C. C’est pourquoi ils ont décidé qu’ils ne traverseraient pas le champ de lave pour secourir les personnes en difficulté. Si les gens traversent les dernières coulées de lave et ont des accidents, ils ne pourront être secourus que par hélicoptère.
Source : Iceland Review.

Ayant traversé plusieurs fois le champ de lave sur la Grande Ile d’Hawaii, je ne peux que confirmer la mise en garde des sauveteurs islandais. Un jour, alors que je traversais le champ de lave du Kilauea pour effectuer des mesures dans le Parc National, portant un lourd sac à dos, le toit d’un ancien tunnel de lave s’est effondré sous mon poids et je me suis retrouvé dans la cavité jusqu’à la taille. Heureusement, je portais de bons gants et mes mains n’ont pas été blessées. Je me trouvais sur un ancien champ de lave; il n’y avait donc aucun problème avec la température de la lave, mais il ne faudrait pas oublier qu’il faut beaucoup de temps à cette dernière pour se refroidir après une éruption. (voir le résumé de mon travail sur le processus de refroidissement de la lave)

———————————————-

The Fagradalsfjall eruption is over, but it is dangerous to venture on the lava field. On December 31st, 2021, the Icelandic rescuers were called to retrieve a woman trapped at the former viewpoint over the eruption. The hill is now enclosed by lava, and authorities have warned the public not to cross the new lava field. The woman didn’t feel up to returning the same way she came and requested emergency assistance.

As three months have passed since the eruption ended, the local search-and-rescue squad decided to investigate if the lava field was safe enough for them to cross on foot and rescue the trapped person but found that the new lava’s surface was still unstable and dangerous. Armed with a powerful thermograph and pinch bars, the group carefully entered the new lava field. After only a few meters, they found the area unsafe and requested the Coast Guard’s helicopter’s assistance in the rescue mission.

During their short expedition, they found that the surface of the new lava field was very unstable and fragile. They said there was an acute danger of stepping through the surface, which could release a dangerous amount of heat. In addition to burn injuries, travellers risk cutting their ankles or calf on the rock’s sharp edges. They also noted that there’s no way of knowing where tunnels or caves have formed underneath the surface and they are liable to collapse without warning.

Even though it has been more than three months since the eruption ended, there is still a great deal of heat on the surface. The thermograph detected temperatures of over 200°C.

In light of these discoveries, the search-and-rescue squad has announced that they will not be crossing the lava field to rescue trapped travellers. If people cross the new lava and get into accidents, they will only be able to be rescued by helicopter.

Source: Iceland Review.

Having crossed several times the lava field on Hawaii Big Island, I can only confirm the rescuers’ warning. One day, while walking across the Kilauea lava field in the Nation,al Park to perform measurements, carrying a heavy rucksack, the roof of an old lava tube collapsed under my weight and I found my self waist high in the tube. Fortunately, I was wearing good gloves and my hands were ok. It was an old lava field so there was no problem with the lava temperature but all travellers should keep in mind that it takes lava a very long time to cool after an eruption. (see the abstract of my study on the lava cooling process).

 

Surface de la lave dans la vallée de Natthagi (Photos: C. Grandpey)

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles du Cumbre Vieja (La Palma) // News of Cumbre Vieja (La Palma)

20 heures: L’activité strombolienne se poursuit sur le Cumbre Vieja, avec expulsion de matériaux pyroclastiques et émission de panaches de cendres.

Tout au long de ce dimanche, il y a eu plusieurs débordements au niveau du cône principal du Cumbra Vieja, ce qui a augmenté le débit des coulées de lave. En conséquence, huit autres hectares ont été recouverts. Ce nouvel apport de lave a également provoqué la jonction des ruisseaux n°4 et n°7, qui circulaient respectivement au-dessus et au sud de la montagne Todoque. Les coulées de lave occupent une surface de 1 058 hectares, soit huit de plus que la veille

L’aéroport de La Palma n’a pas du fonctionner au cours du week-end en raison de l’accumulation de cendres du volcan.

La sismicité se poursuit à des profondeurs intermédiaires, avec un éc=vénement de M 4,2 enregistré ce dimanche.

Les émissions de SO2 restent élevées, entre 7 000 et 18 000 tonnes par jour, avec pousuite de la tendance à la baisse.

Sources: IGN, Pevolca.

—————————————-

8 p.m : Strombolian activity continues on Cumbre Vieja, with the expulsion of pyroclastic materials and the emission of ash plumes.
Throughout this Sunday, there were several overflows at the main eruptive cone, which increased the global lava flow. As a result, another eight hectares were destroyed. This new influx of lava also caused the junction of flows No. 4 and No. 7, which flowed respectively above and south of the Todoque mountain. Lava flows occupy an area of 1,058 hectares, eight more than the day before
La Palma airport could not operate over the weekend due to the accumulation of ash from the volcano.
Seismicity continues at intermediate depths, with an event of M 4.2 recorded this Sunday.
SO2 emissions remain high, between 7,000 and 18,000 tonnes per day, with the downward trend continuing.
Sources: IGN, Pevolca.

Vue de la jonction des coulée 4 & 7

Les coulées de lave le 21 novembre au soir

Eruption du Cumbre Vieja (La Palma): dernières nouvelles // Latest news

18 heures : Alors que l’éruption du Cumbre Vieja continue, les coulées de lave ralentissent leur progression, mais elles continuent à être alimentées et restent une menace pour La Laguna et Tazacorte. En effet, la lave pourrait recommencer à avancer.
L’éruption du Cumbre Vieja reste de type strombolien et se trouve dans une phase effusive, avec un VEI qui reste à 2 sur une échelle de 8 niveaux. On note un certain ralentissement en amont, ce qui explique le ralentissement de la progression en aval et l’épaississement des coulées. La colonne de cendres et de gaz atteint en ce moment 2 800 mètres de hauteur.
On enregistre une certaine diminution de la sismicité profonde, avec encore un événement de magnitude M 4,4 à une profondeur de 38 kilomètres.
996 hectares sont impactés par la lave. La largeur maximale des fronts de coulées est de 2 900 mètres. 2 122 bâtiments ont été détruits par la lave et 137 sont en danger, selon les données de Copernicus.

Source: Pevolca, presse espagnole.

——————————————–

6:00 p.m .: As the eruption of Cumbre Vieja continues, the lava flows are slowing their progress, but they continue to be fed and remain a threat to La Laguna and Tazacorte. Indeed, the lava could start to move again.
The eruption of Cumbre Vieja remains Strombolian and is in an effusive phase, with a VEI remaining at 2 on a scale of 8 levels. There is a certain slowdown upslope, which explains the slowdown in downslope progression and the thickening of the lava flows. The ash and gas column is currently 2,800 meters high.
There is some decrease in deep seismicity, with another event of magnitude M 4.4 at a depth of 38 kilometers.
996 hectares are impacted by lava. The maximum width of the flow fronts is 2,900 meters. 2,122 buildings were destroyed and 137 are in danger, according to the Copernicus data.
Source: Pevolca, Spanish news media.

L’activité strombolienne reste intense ce soir, avec des grondements impressionnants. (Ne pas oublier de mettre le son en regardant les webcams.)

Cumbre Vieja (La Palma)

6 heures : Pas de grosse évolution de l’éruption du Cumbre Vieja depuis la veille, si ce n’est un séisme de magnitude M 4,8, enregistré à 39 km de profondeur dans la soirée du 19 octobre. C’est le plus puissant depuis le début de l’éruption. L’activité éruptive reste soutenue. Les émissions de SO2 restent élevées avec 3000- 4000 tonnes par jour. L’une de coulées menace de traverser le centre du quartier de La Laguna, à Los Llanos de Aridane, et une autre, à environ 100 mètres de la mer, confine toute la commune de Tazacorte. Un scénario idéal serait que la coulée qui se dirige vers le quartier de La Laguna, voisin de Todoque, change de trajectoire et se dirige vers l’ouest où elle rencontrerait des déclivités. Malheureusement, c’est la lave qui décide. Selon les dernières données Copernicus, la lave couvre 811,8 hectares, et au moins 1 956 bâtiments ont été détruits.

—————————————

6:00 am : No major evolution of the eruption of Cumbre Vieja since the day before. An M 4.8 earthquake was recorded on the evening on October 19th at a depth of 39 km. It was the most powerful event since the start of the eruption. Eruptive activity remains high. SO2 emissions remain high too, with 3000-4000 tonnes per day. One of the flows threatens to cross the center of the district of La Laguna, in Los Llanos de Aridane, and another, about 100 meters from the sea, borders the entire municipality of Tazacorte. An ideal scenario would be that the flow which is heading towards the district of La Laguna, changes course and goes towards the west where it would encounter slopes. Unfortunately, it is the lava that decides. According to the latest Copernicus data, lava covers 811.8 hectares, and at least 1,956 structures have been destroyed.

L’éruption le 19 octobre au soir (capture écran webcam)