Volcans du Guatemala: Dernières nouvelles // Guatemala volcanoes: Latest news

drapeau francaisLe Pacaya est relativement calme en ce moment. On observe essentiellement des émissions de gaz et de vapeur. Quelques petites explosions se produisent parfois dans le cratère MacKenney où l’incandescence est visible de nuit.

Même si l’activité du Fuego est moins intense que pendant ces dernières semaines, le volcan reste très actif avec des explosions (3 ou 4 événements par heure) qui génèrent des panaches de cendre jusqu’à plus de 4000 mètres d’altitude. Certaines de ces explosions s’accompagnent de projections incandescentes de 200-300 mètres de hauteur. Des avalanches de matériaux dévalent parfois la pente jusqu’à la limite de la végétation. On observe de temps à autre des ondes de chocs et des grondements.

Le dôme Caliente du Santiaguito est secoué périodiquement par des explosions, comme celle mentionnée dans un bulletin spécial le 15 juillet. L’explosion a produit un panache de cendre qui s’est élevé jusqu’à 4900 mètres d’altitude. Poussé par le vent, il était susceptible de provoquer des retombées jusque sur la ville de Quetzaltenango.

———————————–

drapeau anglaisPacaya is relatively quet these days. One can mostly observe gas and vapour emissions. A few small explosions are observed in the MacKenney crater. Low incandescence is visible at night in the crater.

Even if activity at Fuego is less intense than in recent weeks, the volcano remains very active with explosions (3 or 4  events per hour) that generate ash plumes up to more than 4,000 metres a.s.l. Some of these explosions are accompanied by incandescent projections 200-300 metres high. Avalanches of material sometimes travel down the slope as far as the limit of the vegetation. Occasional shock waves and rumblings are also onserved.

The Caliente dome of Santiaguito is shaken periodically by explosions, like the one mentioned in a special bulletin on July 15th. The explosion produced an ash plume that rose to an altitude of 4,900 metres. Pushed by the wind, it was likely to cause ashfall on the city of Quetzaltenango.

Pacaya-sommet

Vue du sommet du Pacaya (Photo: C. Grandpey)

Santiaguito (Guatemala): L’activité reste intense // Activity still intense

drapeau-francaisAlors que le Fuego s’est bien calmé, le Santiaguito continue à montrer une belle activité. Dans le dernier bulletin spécial concernant ce volcan, l’INSIVUMEH indique que des explosions continuent à secouer le dôme Caliente, avec des panaches qui montent jusqu’à 5 km d’altitude avant de s’étirer sur une quarantaine de kilomètres. Des coulées pyroclastiques dévalent régulièrement sur une distance pouvant atteindre 2 km les flancs E, S et O du volcan. Des retombées de cendre sont toujours observées dans de nombreuses localités.

———————————-

drapeau-anglaisWhile Fuego has calmed down, Santiaguito continues to show an intense activity. In the latest special bulletin about this volcano, INSIVUMEH indicates that explosions continue to shake the Caliente dome, with plumes that rise up to 5 km a.s.l. before drifting over about forty kilometers. Pyroclastic flows regularly travel over a distance of up to 2 km over the E, S and W flanks of the volcano. Ashfall is still observed in many municipalities.

Santiaguito mai

Exemple de la sismicité actuelle sur le Santiaguito.

(Source: INSIVUMEH)

 

Fuego (Guatemala): L’éruption touche à sa fin // The eruption is coming to an end

drapeau-francaisDans son dernier bulletin en date du 23 mai 2016, l’INSIVUMEH indique que la dernière crise éruptive du Fuego touche à sa fin. De type essentiellement strombolien, elle a été caractérisée par des projections et effusions de lave, avec des panaches de cendre qui ont parfois atteint 5 km d’altitude, avant de s’étirer dans le ciel sur une quinzaine de kilomètres.

Le Fuego s’est maintenant calmé et on  n’observe plus que des émissions fumerolliennes avec encore quelques petites explosions sporadiques. On observe une coulée de lave d’environ 1,5 km de longueur, en cours de refroidissement, sur le versant SE du volcan, dans la ravine La Lajas. Il n’y a pas de coulées pyroclastiques.

——————————-

drapeau-anglaisIn its latest update (May 23rd, 2016), INSIVUMEH indicates that Fuego’s last eruptive crisis is coming to an end. Mainly strombolian, it was characterized by lava ejections and effusions, with ash plumes that sometimes reached 5 km a.s.l. before drifting over about fifteen kilometers.
Fuego has now calmed down and one can only observe fumarolian activity with a few occasional explosions. There is a lava flow of approximately 1.5 km in length, in a cooling process, on the SE slope of the volcano, in the Las Lajas drainage. There are no pyroclastic flows.

Turrialba (Costa Rica); Fuego & Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisLes trois volcans sont très actifs en ce moment.

L’activité du Turrialba a de nouveau connu une montée en puissance le 19 mai avec 3 fortes explosions et d’abondantes émissions de cendre. A chaque reprise, les panaches de cendre sont montés à plusieurs centaines de mètres au-dessus du cratère et des retombées ont été observées dans plusieurs localités, jusqu’à San José, la capitale. Beaucoup de personnes se sont rendues dans les hôpitaux à cause de problèmes respiratoires.

Le Fuego reste très actif lui aussi. Le principal risque réside dans les coulées pyroclastiques qui empruntent plusieurs ravines sur les flancs du volcan. L’INSIVUMEH indique que les matériaux ont tendance à s’accumuler, ce qui pourrait entraîner des lahars en cas de fortes pluies. Il est donc recommandé à la population d’éviter ces zones.

Voici un document montrant l’activité sismique et l’ampleur des événements pyroclastiques :

Fuego mai

Deux fortes explosions ont secoué les dômes de lave au sommet du Santiaguito dans l’après-midi du 19 mai. L’éruption a généré un panache de cendre qui a atteint 4,5 km d’altitude avant de s’étirer vers le sud et le sud-ouest sur 25 km. Des coulées pyroclastiques ont dévalé les flancs du volcan. L’INSIVUMEH indique que plusieurs localités ont subi des pluies de cendre.

——————————–

drapeau-anglaisThe three volcanoes are very active right now.
The activity of Turrialba increased again on May 19th with three loud explosions and voluminous ash emissions. Each time, the plumes rose several hundred meters above the crater and ashfall was observed in several municipalities, as far as San José, the capital. There are reports of people visiting the hospitals because of respiratory problems.

Fuego is very active too. The main risk lies with the pyroclastic flows that travel down several drainages on the flanks of the volcano. INSIVUMEH indicates that the materials tend to accumulate, which could cause lahars in case of heavy  rains. The population is therefore advised to avoid these areas.
The above document shows seismic activity and the extent of pyroclastic events.

Two loud explosions occurred at the Santiaguito lava-dome complex in the afternoon of May 19th. The eruption generated a column of ash that reached 4.5 km a.s.l. and drifted south and southwest to a distance of about 25 km. Pyroclastic flows descended down the slopes of the volcano. INSIVUMEH indicates that ashfall affected several communities..

Après l’Etna (Sicile), voici le Fuego (Guatemala) ! // After Mt Etna (Sicily), Fuego (Guatemala) is erupting too !

drapeau-francaisCe 18 mai 2016 aura été une journée particulièrement éruptive ! Après l’Etna, c’est au tour du Fuego de se manifester dans la matinée (heure locale) avec la production de coulées pyroclastiques. L’INSIVUMEH fait remarquer qu’il n’y a pas d’explosions mais que les volumineux nuages de cendre atteignent 5,5 km d’altitude et entraînent d’importantes retombées dans de nombreuses localités. A cause des avalanches pyroclastiques, il est recommandé à la population d’éviter les ravines sur les flancs du volcan. Une école a été évacuée à Alotenango.

———————————-

drapeau-anglaisMay18th 2016 was a particularly eruptive day! After Mt Etna,  Fuego became active once again this morning (local time) with the production of pyroclastic flows. INSIVUMEH noted that there was no explosion but that large ash clouds that reached 5.5 km above sea level and caused significant ashfall in many municipalities. Because of the pyroclastic avalanches, people are advised to avoid the drainages on the flanks of the volcano. A school was evacuated in Alotenango.

Activité toujours intense sur le Santiaguito (Guatemala) // Intense eruptive activity at Santiaguito volcano (Guatemala)

drapeau-francaisLe Santiaguito reste très actif et l’INSIVUMEH diffuse bulletin spécial sur bulletin spécial. L’activité, essentiellement explosive, a son siège au niveau du dôme Caliente, avec des panaches de cendre qui peuvent atteindre 5 km de hauteur. On entend les détonations des explosions jusqu’à 30 km du volcan.

Comme je l’ai écrit précédemment, des coulées pyroclastiques dévalent les flancs du Santiaguito sur environ 2 km, en particulier dans les paries sud et est du cône. Les blocs et les bombes projetés par les explosions atterrissent jusqu’à 3 km du cratère. Comme la plupart du temps dans ce genre de situation, des retombées de cendre sont observées dans plusieurs localités sous le vent.

Il est conseillé aux pilotes d’avions d’éviter de voler à proximité du volcan.

————————————–

drapeau-anglaisDue to Santiaguito’s intense activity (the highest in the past two years) INSIVUMEH has released several special reports in the past days. The seat of the explosions is the Caliente cone, with ash plumes that may rise up to 5 km. The explosions can be heard up to 30 km from the volcano.

As I put it before, pyroclastic flows travel up to 2 km, mainly on the southern and eastern flanks. Blocks and volcanic bombs have been observed falling as far as 3 km from the crater.

Ashfall occurs in downwind areas where they have affected several communities.

Pilots should avoid flying near the volcano.

 

Nouvelle éruption du Santiaguito (Guatemala) // New eruption at Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisLe Santiaguito a de nouveau été secoué par une violente éruption le 14 mai vers 7h20. Le panache de cendre est monté jusqu’à 4500 mètres d’altitude avant de s’étirer sur une quarantaine de kilomètres, avec les retombées de cendre habituelles sur les localités situées sous le vent. L’INSIVUMEH indique par ailleurs dans son bulletin spécial que des coulées pyroclastiques en provenance du dôme Caliente ont dévalé les flancs ouest et est du volcan.

——————————–

drapeau-anglaisSantiaguito was shaken by a new violent eruption on May 14th at 7:20 a.m. or so. The ash plume rose up to 4,500 metres a.s.l. before spreading over a distance of about 40 km with the usual ashfall on downwind communities. Besides, INSIVUMEH indicates that pyroclastic flows from the Caliente dome travelled down the eastern and western flanks of the volcano.