Eruption islandaise : un gros succès populaire, mais c’est fini! // Icelandic eruption : A very popular event which is over!

Il ne fait aucun doute que l’éruption du Fagradalsfjall a attiré des foules de touristes en Islande. Les derniers chiffres révèlent que près de trois fois plus de touristes étrangers ont visité l’Islande via l’aéroport international de Keflavík au cours de l’été 2021, par rapport à l’été 2020. La plupart d’entre eux sont venus des États-Unis (43%), suivis de l’Allemagne (9%). la Pologne (7 %), le Royaume-Uni et la France (5 % chacun).
Cependant, cette tendance va probablement décliner dans les prochains mois car l’éruption est terminée. Même si les volcanologues islandais refusent toujours de l’admettre définitivement, plus aucune activité n’est observée dans la Geldingadalir, la Meradalir ou la Nattaghi, et la sismicité a cessé dans la région de Keilir. D’ailleurs, le niveau d’alerte volcanique vient d’être abaissé à ‘Uncertainty’ qu demande de rester vigilant. Personne ne saura jamais si les derniers séismes ont été causés par une migration de magma ou s’ils avaient une origine tectonique.
Avant même qu’elle ne débute, la dernière éruption a été la source de nombreuses questions et hypothèses. Dès janvier 2020, des essaims sismiques ont été enregistrés au NE de Grindavik. Puis une inflation du sol a été observée autour du Mt Thorbjorn. Personne n’était en mesure de dire si ces événements avaient une origine volcanique ou tectonique. De nouveaux essaims sismiques ont été enregistrés sur la péninsule de Reykjanes au cours des mois suivants avec la même incertitude quant à leur origine. Plusieurs fissures se sont finalement ouvertes et la lave a apporté une réponse en perçant la surface dans la Geldingadalur le 19 mars 2020. Selon des scientifiques islandais, l’éruption était partie pour durer très longtemps, des mois, voire des années. Certains d’entre eux ont même dit qu’avec le temps, un volcan bouclier allait être édifié et qu’il dominerait la région. Les agences de voyages avaient déjà prévu des voyages en Islande pendant l’hiver pour admirer l’éruption avec les aurores boréales en toile de fond. Malheureusement, pour tous ces gens, l’éruption a lentement diminué au cours de l’été 2021 et aujourd’hui plus aucune activité n’est observée au niveau du cratère principal, à l’exception de quelques fumerolles….

Les autorités islandaises avertissent que le site de l’éruption est toujours dangereux, et il est conseillé aux visiteurs de ne pas marcher sur la lave récemment émise ou de s’approcher du cratère. Cependant, je ne suis pas sûr, comme l’a déclaré une scientifique islandaise, que « même s’il n’y a pas de nouvelle lave, il y a toujours de la lave qui coule sous le champ de lave noir ». La lave sous la croûte est peut-être encore rougeoyante, mais elle ne coule plus depuis longtemps! Le plus grand danger réside probablement dans les gaz volcaniques encore émis par le cratère.

————————————–

There is little doubt that the Fagradalsfjall eruption brought crowds of tourists to Iceland. The latest figures reveal that nearly three times as many foreign tourists visited Iceland via Keflavík International Airport in the summer 2021, compared with the summer of 2020. Most of them came from the US (43 percent), followed by Germany (9 percent), Poland (7 percent), the UK and France (5 percent each).

However, the trend is likely to decline in the coming months because the eruption has come to an end. Even if Icelandic volcanologists still refuse to admit it definitely, no more activity is observed in Geldingadalir, Meradalir or Nattaghi, and seismicity has stopped in the Keilir area. The alert level has just been lowered to ‘Uncertainty’. Nobody will ever know whether the latest earthquakes were caused by some magma migrration or if it had a tectonic origin.

Even before it started, the last eruption was the source of many questions and hypotheses. As soon as January 2020, seismic swarms were recorded to the NE of Grindavik. Then an inflation of the ground was observed around Mt Thorbjorn. Nobody was able to say whether these phenomena had a volcanic or tectonic origin. More seismic swarms were recorded on the Reykjanes Peninsula during the following months with the same uncertainty about their origin. Several fissures finally opened and lava pierced the surface in Geldingadalur on March 19th, 2020. According to Icelandic scientists, it looked as if the eruption was going to last a long time, months ans even years. Some of them even said that with time, a shield volcano would be built that would tower over the area. Travel agencies had already planned winter trips to Iceland to admire the eruption with northern lights in the background. Unfortunately, for these people, the eruption slowly declined during the summer 2021 and today no more activity is observed at the main crater, except a few fumaroles….

Icelandic authorities warn that the site of the eruption is still dangerous, and visitors are advised not to step on the fresh lava or approach the crater. However, I am not sure, as an Icelandic scientist declared, that « even though there’s no new lava, there’s still flowing lava underneath the black lava field. » The lava beneath the crust may still be red-hot, but it is certainly not flowing. The greatest danger probably lies with the volcanic gases still emitted by the crater.

A cause de la Covid-19, seuls les Islandais ont pu profiter des premières semaines de l’éruption, probablement les plus belles (capture écran webcam)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.