A l’attention des touristes qui se rendent à Bali // For the attention of tourists who go to Bali

Ces derniers jours, j’ai reçu plusieurs messages de personnes qui ont prévu de se rendre à Bali pendant les prochaines vacances scolaires. Elles voulaient savoir s’il était possible de séjourner sur l’île malgré la menace d’une éruption du Mont Agung.
Il y a plus de trois semaines que le niveau d’alerte sur le volcan a été élevé à son plus haut niveau (4 / AWAS). Des milliers de personnes ont été évacuées, mais le volcan ne s’est toujours pas manifesté. Je dis aux gens qui m’envoient des courriels que nous ne savons pas prévoir le comportement de l’Agung. Je leur dis aussi de respecter les instructions données par les autorités locales et, surtout, de ne pas entrer dans la zone de danger de 12 kilomètres mise en place autour du volcan. Les sites touristiques où les gens passent habituellement leurs vacances sont situés en dehors de cette zone et, de ce fait, ne devraient pas être sous la menace des coulées pyroclastiques. Cependant, si une éruption devait se produire, il pourrait y avoir des retombées de cendre sur les zones sous le vent, avec possibilité de nuages ​​de poussière. Dans ce cas, il est conseillé de rester à l’intérieur. Si les gens ont besoin de sortir, il est conseillé de porter des masques anti-poussière qui peuvent être achetés à moindre coût dans les magasins de bricolage. Je leur conseille également de garder un oeil sur les mises à jour sur mon blog. Une éruption de l’Agung entraînerait probablement des perturbations aériennes. Il est prévu que les vols au départ et à l’arrivée de Denpasar soient détournés vers d’autres aéroports, comme celui de Lombok, par exemple.
Les derniers rapports du VSI montrent une baisse de l’énergie sismique sur le volcan. (voir le graphique ci-dessous). Une éruption entraînerait probablement des perturbations aériennes. Cependant, le nombre de séismes n’a pas diminué depuis que le niveau d’alerte est passé à 4. Il continue de fluctuer à des niveaux élevés, avec plus de 600 événements par jour. Cela confirme que la menace d’une éruption est toujours présente malgré un déclin général de l’énergie sismique. Le week-end dernier a été marqué par le plus grand nombre de séismes en une seule journée, avec plus de 1 100 événements enregistrés le samedi 14 octobre 2017.
Des panaches blancs de gaz et de vapeur sortent du cratère. Ils atteignent généralement  50-200 mètres au-dessus du cratère. Cette vapeur d’eau est probablement due au réchauffement du système hydrologique sous l’effet de l’intrusion magmatique en profondeur. Pour le moment, il ne semble pas y avoir d’émissions significatives de dioxyde de soufre.

Les volcanologues indonésiens pensent que la probabilité d’une éruption reste bien réelle. Le tout est de savoir quand !

—————————————-

During the past days, I have received several messages from people who are going to travel to Bali during the next school holidays. They wanted to know whether it was safe to stay on the island with the threat of an eruption of Mt Agung.

It is more than three weeks since the alert level on the volcano was raised to its highest level (4 / AWAS). Thousands of people were evacuated, but the volcano has not erupted yet. I tell the people who send me e-mails that we are unable to predict Mt Agung’s behaviour. I also tell them to respect the instructions given by local authorities and, above all, not to enter the 12-kilometre danger zone around the volcano. Tourist sites where people usually spend their holidays are located outside this zone and, as such, should not be under the menace of pyroclastic flows. However, should an eruption occur, there might be ashfall over downwind areas and possible dust clouds. In this case, it is advisable to stay indoors. If people need to go outside, they should wear dust masks which can be bought for little money in DIY shops. I also advise them to keep an eye on the updates on my weblog. An eruption of Mt Agung would probably cause disruptions in air traffic. Flights to and from Denpasar would probably diverted to other airports like Lombok, for instance

Reports this week from the VSI show a decline in seismic energy recorded near the volcano. (see graph below)  However, the number of earthquakes has not subsided since the alert level was raised to level 4. It continues to fluctuate at high levels, with more than 600 earthquakes a day (see graph below). This indicates that the threat of an eruption is still high, despite a general decline in seismic energy. This past weekend saw the highest number of daily earthquakes, with more than 1,100 events recorded on Saturday October 14th 2017.

White gas plumes are coming out of the crater. They have typically reached 50-200 metres above the crater. This water vapour is likely due to the hydrologic system heating up in response to the intruding magma in depth. For the moment, there does not seem to be any significant release of sulphur dioxide from the intruding magma.

Indonesian volcanologists still consider more likely than not that it will erupt, but the question remains: when?

Energie sismique libérée par la MT Agung (Source: VSI)

Nombre quotidien d’événéments sismiques (en orange les séismes superficiels; en vert les séismes profonds et en bleu les événements tectoniques locaux)  [Source: VSI]

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « A l’attention des touristes qui se rendent à Bali // For the attention of tourists who go to Bali »

  1. Quand vous employez « nous ne savons pas prévoir » cela veut dire que vous êtes impliqué dans la prévision des éruptions, vous travaillez sur ce sujet ?
    Est ce que à la lecture de votre article nous pouvons ou pas nous rendre à Bali parce que vous ne répondez ni oui ni non c’est -à-dire que vous laissez planer un doute, alors que Ubud par exemple et à une cinquantaine de km ?
    En ce qui nous concerne nous partons sans hésiter

    J'aime

    1. Bonjour,
      Je fréquente depuis plusieurs décennies le monde des volcans sur les quels j’ai effectué des travaux d’observation et de recherche. Je peux donc me permettre les remarques que je vous ai envoyées à propos de l’Agung. Je fais effectivement partie de ceux qui ne savent pas prévoir une éruption volcanique, et encore moins sur les volcans explosifs de subduction comme ceux que l’on rencontre en Indonésie. Je pense vous avoir dit assez clairement que les lieux touristiques de Bali ne sont pas sous la menace directe de l’Agung. J’ai insisté sur le fait qu’il fallait respecter la zone d’interdiction et les recommandations des autorités indonésiennes. J’ai également fait remarquer qu’en cas d’éruption les zones sous le vent peuvent recevoir des retombées de cendre et, dans ce cas, l’utilisation d’un masque anti-poussière est recommandée. Je ne pense pas vous avoir fourni la réponse de Normand que vous suggérez, ni vous avoir dissuadé de partir à Bali. Si je devais personnellement y aller, je prendrais l’avion en ce moment. Je vous souhaite donc un très bon voyage en Indonésie.
      Cordialement.
      Claude Grandpey

      J'aime

      1. Bonjour Jovi,
        En termes de prévision d’éruption volcanique, de nombreux outils performants sont aujourd’hui à la disposition des volcanologues pour très bien évaluer les signes précurseurs d’une montée en puissance d’un volcan.
        Ainsi, l’observation et la mesure de :
        -la sismicité (fractures plus ou moins ouvertes par la montée du magma),
        -la déformation des sols (In clinométrie de l’édifice gonflé par l’apport de matière et/ou de gaz),
        -la composition chimique des sources d’eau plus ou moins imbibée de chlore, de soufre ou d’ antimoine (réf : Claude sur Pompéi),
        -l’apparition de fumerolles et de l’analyse des gaz qu’elles véhiculent (Rapport SO2, H2S, CO2)
        sont autant de critères qui, rapportés à la connaissance historique des comportements propres à un volcan plutôt qu’à un autre, une fois globalisés (encore fut-il qu’ils le soient) permettent à coup sûr de prédire l’imminence d’une éruption volcanique.
        Pour ce qui est de son occurrence, c’est-à-dire de son déclenchement, il n’existe pas de théorie, de certitude, de règle absolue ou de science exacte, c’est la partie « hasard » du phénomène qui fait la loi. C’est ainsi que les scientifiques s’en remettent à des modélisations, des statistiques, des hypothèses, qui très souvent ne mènent pas à prédire le moment exact et l’importance énergétique de l’éruption. C’est pourquoi, le principe de précaution doit être appliqué à plein.
        Ainsi, nous sommes amenés à dire, certes de manière simplifiée mais tout à fait réaliste et exacte, que nous ne « savons pas prévoir une éruption volcanique ».
        Pour ce qui est de votre prochain séjour à Bali, Claude à absolument raison de vous rassurer quand aux dangers éruptifs de l’Agung qui ne pourront pas vous atteindre à condition de ne pas approcher cette partie nord est de l’ile. Par contre, compte tenue du désordre causé par l’évacuation d’un grand nombre de Personnes, et à l’amplification médiatique du phénomène, la vie à Bali doit à mon sens comporter un certain tumulte dans l’activité touristique et bien évidemment dans l’organisation de l’accueil. C’est à mon sens le seul danger/désagrément qu’il vous faudra subir en plus d’un éventuel port du masque à poussière sur le nez.
        Bien cordialement
        (+ Bonjour à Claude)
        Pierre Chabat

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s