Nouvel essaim sismique sous le Myrdalsjökull…et le Katla (Islande) // New seismic swarm beneath Myrdalsjökull…and Katla volcano (Iceland)

drapeau-francaisDepuis le mercredi 28 septembre, on observe une nouvelle hausse de la sismicité au niveau du Myrdalsjökull, le glacier sous lequel se cache le Katla. L’essaim sismique est relativement intense (plus de 200 événements en 24 heures) et il culmine avec plusieurs événements d’une magnitude supérieure à 3 (M 3,1 et M 3,7, avec de nombreuses répliques). Ce n’est pas la première fois qu’une hausse de la sismicité est observée dans la région au cours des derniers mois, mais le Met Office fait remarquer que c’est la plus significative depuis 2011. Le Met Office islandais attribue cette hausse à des mouvements de fluides hydrothermaux sous l’édifice volcanique. Il semblerait que le risque éruptif soit nul pour le moment car le tremor ne montre pas de hausse. La situation reste toutefois à surveiller attentivement. Par précaution, la couleur de l’alerte aérienne a été élevée du Vert au Jaune.

On sait que les éruptions du Katla peuvent être violentes et une éruption sous-glaciaire générerait probablement des nuages de cendre semblable à ceux émis par l’Eyjafjöll en 2010, avec les conséquences que l’on sait pour le trafic aérien. Aucun progrès réel n’ayant été réalisé dans ce domaine, il est fort à parier qu’une éruption du Katla provoquerait la même panique dans les aéroports !

———————————–

drapeau-anglaisSince Wednesday, September 28th, a new increase in seismicity has been observed at Myrdalsjökull, the glacier that conceals Katla volcano. The seismic swarm is relatively intense (more than 200 events in 24 hours) and culminates with several events with a magnitude greater than 3 (M 3.1 and M 3.7, with numerous aftershocks). This is not the first time an increase in seismic activity has been observed in the region in recent months but the Mt Office notices it is the most significant since 2011. The Icelandic Met Office attributes this increase to the movements of hydrothermal fluids under the volcanic edifice. It seems that there is currently no risk of an eruption because the tremor is stable. However, the situation needs to be monitored carefully. As a precaution, the aviation colour code has been raised from Green to Yellow.

We know that Katla’s eruptions are violent and a subglacial eruption would probably generate ash clouds similar to those emitted by Eyjafjallajökull in 2010, with the consequences we know for air traffic. No significant progress has been made in this area, so it is highly likely that an eruption of Katla would cause the same panic in the airports!

katla

Source: Met Office islandais

 

Bromo (Indonésie) & Tungurahua (Equateur)

drapeau-francaisComme je l’ai indiqué dans ma note du 27 septembre, le Bromo connaît en ce moment une nouvelle hausse d’activité. Entre juin et septembre 2016, les panaches de cendre sont montés jusqu’à 1,2 km au-dessus du cratère. Une odeur de soufre a été ressentie au poste d’observation du Bromo, ainsi que des grondements qui faisaient parfois vibrer les portes du poste. On observait aussi ponctuellement de l’insandescence au fond du cratère. L’activité sismique a été dominée par événements superficiels et des épisodes de tremor. Les inclinomètres enregistrent un gonflement de l’édifice volcanique. Le VAAC de Darwin a signalé que le 23 septembre, les panaches de cendre atteignaient une altitude de 3 km et s’étiraient sur près de 40 km vers le SO. Le 26 septembre, le niveau d’alerte a été porté à 3 (sur une échelle de 1 à 4); Il est rappelé aux habitants et aux visiteurs de ne pas approcher le cratère dans un rayon de 2,5 km.
Source: Global Volcanism Network.

Une augmentation de la sismicité a été observé sur le Tungurahua, avec de plus en plus d’événements longue période (LP) le 12 septembre et des petits épisodes de tremor le 16 septembre. Un essaim sismique de 24 événements LP a été détecté le 18 septembre. À partir de 14h00 le 24 septembre, le nombre d’événements LP a marqué une nouvelle hausse. Les émissions de gaz étaient faibles, et en même temps que la hausse de la sismicité, ce paramètre indique peut-être qu’un conduit d’alimentation est obstrué. L’Institut de Géophysique indique qu’une éruption majeure peut se produire dans un délai de quelques heures à quelques jours. En conséquence, le niveau d’alerte est passé de Jaune à Orange, le 26 septembre.

Source : Instituto Geofisico.

———————————————-

drapeau-anglaisAs I put it in a note on September 27th, Mount Bromo has become quite active again. Between June and September 2016, ash plumes rose as high as 1.2 km above the crater. A sulphur odour was noted at the Bromo observation post, thunderous noises sometimes vibrated the post doors, and occasionally crater incandescence was observed. Seismic activity was dominated by shallow volcanic earthquakes and tremor. The deformation network measured inflation. The Darwin VAAC reported that on September 23rd, ash plumes rose to an altitude of 3 km and drifted almost 40 km SW. On September 26th, the alert level was raised to 3 (on a scale of 1-4); residents and visitors were reminded not to approach the crater within a radius of 2.5 km.

Source: Global Volcanism Network.

An increase in seismicity has been observed at Tungurahua volcano, with more and more long-period (LP) earthquakes on September 12th and small episodes of tremor beginning on September 16th. A swarm of 24 LP events was detected on September 18th. Starting at 14:00 on September 24th, the number of LP events again increased. Gas emissions were low, and together with the increased seismicity, possibly indicate a blocked conduit. IG indicates that a possible large-scale eruption may happen within hours to days. As a consequence, the alert level was raised from Yellow to Orange on September 26th.

Source : Instituto Geofisico.

tungurahua

Image satellite montrant le panache du Tungurahua (centre droit) et le Chimborazo (centre gauche). [Source: NASA]

Turrialba (Costa Rica) & Fuego (Guatemala)

drapeau-francaisLe Turrialba est très actif ces jours-ci, avec plusieurs épisodes éruptifs générant des émissions de cendre, de gaz et de vapeur. Il est fait état de retombées de cendre et d’une odeur de soufre dans certaines régions de Valle Central.
Un violent épisode éruptif le 22 septembre a produit un panache de cendre qui montait jusqu’à 2 km de hauteur.
Un autre épisode ce même jour a généré un panache de cendres qui est monté jusqu’à 1 km au-dessus du volcan.

La sismicité est restée élevée, caractérisée par des événements longue période.

Le 25 septembre, une éruption a été détectée sismiquement et la couverture nuageuse a empêché de bonnes observations.
Une autre éruption le 26 septembre a produit un panache de cendre de 1 km.

Source: OVSICORI.

Le Fuego est très actif lui aussi, avec des fontaines de lave jusqu’à 200 mètres au-dessus du cratère à la fin septembre, et des coulées de lave qui ont parcouru 3,5 km au SE, dans la ravine de Las Lajas. Les explosions se produisent à raison de 3-4 événements par heure et elles génèrent des panaches de cendre qui montent jusqu’à 450-850 m au-dessus du volcan. Le 26 septembre, un lahar de 10 mètres de large et 1 mètre de hauteur, déclenché par de fortes pluies dans la région, a dévalé la ravine de Santa Teresa, un affluent de la rivière Pantaleón. Le lahar véhiculait des blocs de 50 cm de diamètre, ainsi que des troncs et des branches d’arbres. Des retombées de cendre ont été signalées dans des zones habitées sur les flancs ouest et sud-ouest du Fuego.
Source: INSIVUMEH.

———————————-

drapeau-anglaisTurrialba is quite active these days, with multiple eruptive episodes generating ash, gas, and steam emissions. Ashfall and a sulphur odour have been reported in some areas of Valle Central.

An energetic episode on 22 September produced an ash plume that rose up to 2 km.

Another episode on that same day generated an ash plume that rose 1 km. Seismicity remained high, characterized by long-period events.

On 25 September an eruption was detected seismically, but cloud cover prevented good observations.

Another eruption on 26 September produced an ash plume that rose 1 km.

Source: OVSICORI.

Fuego is quite active too, with lava fountains that rose as high as 200 metres above the crater rim by the end of September, and lava flows that travelled 3.5 km SE in the Las Lajas drainage. Explosions occur at a rate of 3-4 per hour and produce ash plumes that rise 450-850 m above the volcano. On 26 September a 10-metre-wide and 1-metre-deep lahar, triggered by heavy rain in the area, descended the Santa Teresa drainage, a tributary of the Pantaleón river. The lahar carried blocks 50 cm in diameter, branches, and tree trunks. Ashfall has been reported in areas on the W and SW flank.

Source: INSIVUMEH.

turrialba-blog

Episode éruptif sur le Turrialba (Source: OVSICORI)