Katla & Myrdalsjökull (Islande): Aucune explication de l’essaim sismique // No explanation for the seismic swarm

drapeau-francaisLa crise sismique qui a culminé vendredi sur le glacier Myrdalsjökull et le volcan Katla est maintenant terminée et la route qui avait été fermée – après la fin de l’essaim sismique! – a été rouverte à la circulation.
Le Conseil consultatif du Département de Protection Civile islandais s’est réuni lundi matin pour faire le bilan de l’activité sismique qui a commencé jeudi dernier.
Voici les principales conclusions du Conseil:
« L’événement sismique est le plus important enregistré sur le Katla depuis des décennies. L’activité sismique a diminué de façon spectaculaire, après avoir atteint un sommet vendredi.

La cause la plus probable de cette activité sismique est le mouvement du magma dans la croûte terrestre, mais aucune preuve de ce mouvement ne s’est manifesté à la surface du glacier.
L’épisode sismique semble être terminé.
L’activité sismique sur le Katla au cours des deux derniers mois a été nettement plus intense qu’au cours des dernières années. Il est difficile de savoir si l’activité se poursuivra ou si elle va continuer à diminuer. »
En d’autres termes, toute prévision est impossible, ce qui confirme nos limites dans ce domaine. Le Katla est un volcan bien surveillé, avec une batterie d’instruments sur et autour de ce volcan. Malgré tout cet équipement, les scientifiques islandais ont été incapables de détecter la cause de la sismicité des derniers jours.
Ce qui me surprend, c’est que si la sismicité à très faible profondeur (souvent une centaine de mètres) a été causée par une montée de magma, le tremor aurait réagi, ce qui n’est pas le cas. Par ailleurs, il y aurait probablement eu une augmentation des températures susceptible de provoquer des inondations des rivières qui sortent du glacier. Il est surprenant que le Conseil consultatif ne mentionne plus la possibilité de mouvements de fluides hydrothermaux. Enfin, il ne faudrait pas oublier que le volcan Katla se trouve sous un glacier et que les mouvements de la glace peuvent également avoir un effet sur les sismographes. Personne n’a encore mentionné le réchauffement climatique et la fonte du glacier. On sait que des effondrements se produisent à l’intérieur d’un glacier et peuvent, eux aussi, déclencher des essaims sismiques semblables à ceux provoqués par l’activité volcanique.

Affaire à suivre….

———————————–

drapeau-anglaisThe seismic crisis that peaked on Friday on Myrdalsjökull glacier and Katla volcano is now over and the road that had been closed – after the end of the seismic swarm! – has been reopened.

The Scientific Advisory Board of Iceland’s Civil Protection Department met on Monday morning to discuss the seismic activity which began last Thursday.

Here are theBoard’s main conclusions:

“The seismic event is the largest one in Katla for decades. Seismic activity has now decreased dramatically, having peaked in power on Friday.

The most likely reason for the seismic activity is magma movement in the earth’s crust, but no evidence of such movements has manifested itself on the surface of the glacier.

The seismic episode appears to be over.

Seismic activity in Katla over the last two months has been significantly greater than at any time over the last few years. It is unclear whether the activity will continue or if it will decrease even further.”

In other words, no prediction is possible, which shows once again our limits in this domain. Katla is a well controlled volcano, with a battery of instruments on it and around it. Despite all this equipment, Icelandic scientists were unable to detect the cause of the past seismicity.

What surprises me is that if the very shallow seismicity (often only 100 metres deep) was caused by some magma ascent, the tremor would have reacted to the phenomenon. Besides, there probably would have been an increase in temperatures likely to cause some flooding of the rivers that emerge from the glacier. It is surprising that the Scientific Advisory Board no longer mentions the possibility of hydrothermal fluid movements. At last, one should not forget that Katla volcano sits under a glacier and that movements of the ice may also have an effect on the seismographs. Nobody has yet mentioned global warming and the melting of the glacier. It is well known that collapses occur inside the glacier and may trigger seismic swarms, just like volcanic activity does.

Wait and see…

myrdalsjokull-2

Vue du Myrdalsjökull (Crédit photo: Wikipedia)

 

Islande: Fermeture de route autour du Myrdalsjökull // Iceland: Road closure around Myrdalsjökull

drapeau-francaisTrès étrange : Comme je l’ai écrit auparavant, la sismicité au niveau du Katla est en baisse depuis samedi. Malgré cela, la Protection Civile a décidé ce même jour de fermer la route qui conduit au glacier Sólheimajökull et cette route est restée fermée hier dimanche. Il était également interdit de s’aventurer sur le glacier. D’après la police du sud de l’Islande, la situation sera réexaminée ce lundi.

Il est demandé aux touristes de ne pas camper entre Skógar et Dyrhólavegur, ainsi qu’entre l’entrée est de Vík et la rivière Kúðafljó.

Source : Iceland Review.

———————————–

drapeau-anglaisVery strange indeed : As I put it before, seismicity on Katla volcano has been declining since Saturday. Despite the decrease, the department of Civil Protection closed the road to Sólheimajökull glacier on Saturday and the road was also closed yesterday Sunday. It is forbidden to walk onto the glacier. According to South Iceland police the situation will be assessed again on Monday.

People are also asked not to camp anywhere between Skógar and Dyrhólavegur and not from the east edge of the town of Vík to Kúðafljó river.

Source : Iceland Review.

myrdals-blog

Vue du Sólheimajökull (Photo: C. Grandpey)

Nouvel essaim sismique sous le Myrdalsjökull…et le Katla (Islande) // New seismic swarm beneath Myrdalsjökull…and Katla volcano (Iceland)

drapeau-francaisDepuis le mercredi 28 septembre, on observe une nouvelle hausse de la sismicité au niveau du Myrdalsjökull, le glacier sous lequel se cache le Katla. L’essaim sismique est relativement intense (plus de 200 événements en 24 heures) et il culmine avec plusieurs événements d’une magnitude supérieure à 3 (M 3,1 et M 3,7, avec de nombreuses répliques). Ce n’est pas la première fois qu’une hausse de la sismicité est observée dans la région au cours des derniers mois, mais le Met Office fait remarquer que c’est la plus significative depuis 2011. Le Met Office islandais attribue cette hausse à des mouvements de fluides hydrothermaux sous l’édifice volcanique. Il semblerait que le risque éruptif soit nul pour le moment car le tremor ne montre pas de hausse. La situation reste toutefois à surveiller attentivement. Par précaution, la couleur de l’alerte aérienne a été élevée du Vert au Jaune.

On sait que les éruptions du Katla peuvent être violentes et une éruption sous-glaciaire générerait probablement des nuages de cendre semblable à ceux émis par l’Eyjafjöll en 2010, avec les conséquences que l’on sait pour le trafic aérien. Aucun progrès réel n’ayant été réalisé dans ce domaine, il est fort à parier qu’une éruption du Katla provoquerait la même panique dans les aéroports !

———————————–

drapeau-anglaisSince Wednesday, September 28th, a new increase in seismicity has been observed at Myrdalsjökull, the glacier that conceals Katla volcano. The seismic swarm is relatively intense (more than 200 events in 24 hours) and culminates with several events with a magnitude greater than 3 (M 3.1 and M 3.7, with numerous aftershocks). This is not the first time an increase in seismic activity has been observed in the region in recent months but the Mt Office notices it is the most significant since 2011. The Icelandic Met Office attributes this increase to the movements of hydrothermal fluids under the volcanic edifice. It seems that there is currently no risk of an eruption because the tremor is stable. However, the situation needs to be monitored carefully. As a precaution, the aviation colour code has been raised from Green to Yellow.

We know that Katla’s eruptions are violent and a subglacial eruption would probably generate ash clouds similar to those emitted by Eyjafjallajökull in 2010, with the consequences we know for air traffic. No significant progress has been made in this area, so it is highly likely that an eruption of Katla would cause the same panic in the airports!

katla

Source: Met Office islandais

 

Mise au point du Met Office islandais à propos du Katla // Icelandic Met Office’s clarification about Katla volcano

drapeau-francaisComme je l’ai écrit dans une note précédente, l’activité sismique du Katla est en hausse depuis la mi-juin, ce qui a provoqué la crainte de l’imminence d’une éruption. Le Met Office islandais n’est pas de cet avis et vient de publier une mise au point.
Depuis le 1er juin 2016, plus de 100 séismes superficiels ont été détectés dans la caldeira du Katla, ce qui représente près de quatre fois la moyenne mensuelle par rapport aux années précédentes. Ces séismes ont eu lieu sous forme de séquences de quelques minutes à quelques heures, souvent avec 20 événements ou plus. Leur magnitude maximale était M 3.2. Cette hausse de l’activité sismique pendant l’été est fréquente sur le Katla et l’activité de cette année est semblable à celle observée en 2012 et 2014. Elle se produit souvent en relation avec une vidange des eaux de fonte de plusieurs chaudrons de glace bien connus formés par l’activité hydrothermale.
Depuis la fin juin 2016, on a observé trois petites crues de la rivière Múlakvísl qui sort du Mýrdalsjökull, le glacier qui recouvre le Katla. Le niveau de l’eau et les mesures de conductivité électrique effectuées au niveau du pont sur la Múlakvísl révèlent une augmentation d’écoulement de l’eau de fonte en provenance du Mýrdalsjökull.
Dans le secteur du Katla proprement dit, aucune déformation significative du sol et aucun épisode de tremor n’a été enregistré. Cela signifie qu’il n’y a pas de mouvements de magma en profondeur.

L’intérêt des médias pour les volcans islandais reste très fort depuis l’éruption de l’Eyjafjallajökull en 2010.

Ce bulletin d’activité émanant d’une source officielle a pour but d’éviter les interprétations erronées et autres digressions au niveau des organes de presse.

Source: Icelandic Met Office.

————————————–

drapeau-anglaisAs I put it in a previous post, earthquake activity at Katla volcano has increased since mid-June, which has caused fear that an eruption might be imminent. The Iceland Met Office does not think so and has issued a report explaining why.

Since June 1st 2016, more than 100 shallow earthquakes have been detected in Katla caldera, which is almost four times the monthly average compared to previous years. Earthquakes occurred mainly in bursts ranging from minutes to hours, often with 20 events or more. Their largest magnitude was M 3.2. Such summertime increases in seismicity are common at Katla and this year’s activity is similar to summertime unrest observed in 2012 and 2014. It often occurs in association with drainage of meltwater from several known ice-cauldrons, formed by hydrothermal activity.

Since late June 2016 there have been three small floods in the Múlakvísl river, an outlet from Mýrdalsjökull, the ice-cap overlying Katla. Water level and electrical conductivity measurements at the bridge over Múlakvísl show increased drainage of geothermal meltwater from Mýrdalsjökull.

Around Katla, no signs of increased ground deformation or bursts of seismic tremor have been recorded. Had they been observed, they might have indicated movement of magma.   Media interest in Iceland’s volcanoes has remained high since the 2010 Eyjafjallajökull. The current activity summary is intended as an official monitoring statement, in case of diverging media reports.

Source: Icelandic Met Office.

Myrdalsjokull

Vue du glacier Myrdalsjökull qui recouvre le volcan Katla.

(Crédit photo: Wikipedia)

Islande: Le Katla sous surveillance // Iceland: Katla under close watch

drapeau francaisDans un article intitulé «Katla pas en éruption, mais restez à l’écart», le site Internet Iceland Review nous apprend que des géologues ont survolé le glacier Mýrdalsjökull hier pour mieux se rendre compte des soudaines inondations glaciaires observées dans le lit des rivières Múlakvísl et Jökulsá. Il est évident que les eaux de crue proviennent du Katla, mais rien n’indique qu’un événement majeur est sur le point de se produire.
Il est conseillé aux randonneurs et aux voyagistes de rester vigilants, de se méfier des hausses brutales de l’eau et de ne pas s’approcher de ces rivières.
En Islande, les inondations glaciaires peuvent être causées par plusieurs facteurs. La montée du magma, les éruptions, les bouches de vapeur ou l’apparition de nouvelles sources chaudes peuvent provoquer une fonte rapide des glaciers ; l’eau s’accumule alors sous le glacier puis s’évacue d’un seul coup. Cela peut donner naissance à de petites inondations ou à des débordements beaucoup plus dévastateurs.
On n’a pas enregistré de secousses sismiques autour du Katla qui pourraient annoncer une éruption imminente, mais les scientifiques vont surveiller étroitement la situation dans les prochains jours.

 ———————————————–

drapeau anglaisIn an article entitled « Katla not erupting, but stay away », the Iceland Review website informs us that geologists flew over Mýrdalsjökull glacier yesterday to investigate sudden glacial flooding in Múlakvísl and Jökulsá rivers.

It is obvious that the floodwater is originating from Katla, but there is nothing that points to a major event.

Travellers and tour companies are being told to stay vigilant of sudden rises in water levels and are advised to keep their distance.

In Iceland, glacial floods can be caused by any number of factors. Rising lava, eruptions, steam vents or newly opened hot springs can all cause glacial ice to quickly melt, accumulate under the glacier, and then release. The effects can range from minor flooding to powerful destructive forces.

There have been no recorded earthquakes around Katla that might indicate an impending eruption though scientists will monitor the situation in the coming days.

Islande blog 08

Le glacier Myrdalsjökull cache le volcan Katla  (Photo:  C.  Grandpey)