Cotopaxi (Equateur)

drapeaufrancaisL’éruption du Cotopaxi continue. Les bulletins de l’Institut Géophysique qualifient de « modérée » l’activité interne du volcan et de « basse » l’activité superficielle. Le volcan continue à émettre des panaches de gaz et de cendre en quantité variable. Leur hauteur varie en général entre 2 et 4 km au-dessus du cratère. On observe toujours des retombées de cendre dans les localités sous le vent. Un survol du volcan le 2 septembre a permis de remarquer la présence de blocs dans plusieurs parties du cratère. Le glacier qui orne la partie supérieure interne du cratère avait considérablement perdu du volume et présentait de vastes fractures. Les glaciers sur les versants supérieurs du Cotopaxi avaient accéléré leur fonte. Les images thermiques ont révélé une hausse de la température du sol dans les parties est et sud du cratère, ainsi que des émissions qui atteignaient 200°C. Les échantillons de cendre prélevés pendant la campagne d’observations du 2 septembre ont révélé la présence majoritaire d’anciens matériaux altérés. Les populations au pied du volcan semblent s’être habituées à cette situation et n’envisagent pas de quitter leurs habitations. Cette accoutumance au risque pourrait se révéler catastrophique si l’activité volcanique venait à s’intensifier.

—————————————

drapeau anglaisThe eruption of Cotopaxi continues. The Geophysics Institute’s reports indicate that internal activity is “moderate” and superficial activity is “low”. The volcano keeps emitting gas and ash plumes that usually rise 2-4 km above the crater. There is still ashfall on the downwind communities. An overflight of the crater on September 2nd allowed to see blocks in several parts of the crater. The circular glacier at the top of the inside part of the crater had significantly decreased in size and had large fractures. Glacial melting on the upper flanks had also accelerated. Thermal images revealed temperature increases in the S and E parts of the crater and a significant increase in temperatures of emissions (200°C). Analysis of the ash collected on September 2nd showed that the greatest contribution of material was pre-existing and altered rock. The populations living close to the volcano seem to have goy used to the situation and are not ready to evacuate. This could turn into a disaster if eruptive activity happened to increase suddenly.

Vn. Cotopaxi

Crédit photo: Wikipedia