Zhupanovsky (Kamchatka / Russie)

drapeau francaisIl y a quelques jours (voir ma note du 4 juin), j’indiquais que l’activité du Zhupanovsky était faible. Le KVERT nous informe que le volcan a émis aujourd’hui un panache de cendre qui est monté à six kilomètres au-dessus du niveau de la mer avant de s’étirer sur plus de 30 km vers le sud.
Le volcan, situé dans l’est du Kamchatka, à quelque 70 kilomètres au nord de la capitale Petropavlovsk-Kamchatsky, ne représente pas une menace pour les zones habitées. Néanmoins, la couleur de l’alerte aérienne a été portée à l’Orange. Il n’a pas exclu que le Zhumanovsky éjecte des panaches de cendre jusqu’à huit kilomètres de hauteur.

 ——————————————–

drapeau anglaisA few days ago (see my note of June 4th ), I indicated that activity at Zhupanovsky was low. Today, KVERT informs us that today the volcano spewed ash to six kilometres above sea level before drifting over 30 km to the south.

The volcano, located in eastern Kamchatka, some 70 kilometers north of the Kamchatka capital, Petropavlovsk-Kamchatsky,  poses no threat to populated localities. Nonetheless, the aviation colour code has been raised to Orange. It is not ruled out that the volcano may spew more ash up to eight kilometres high.

De l’argent et des drones pour l’Université d’Hawaii // Money and UAVs for the University of Hawaii

drapeau francaisAlors que les universités françaises se plaignent du manque de financements, l’Université d’Hawaii fait partie de 15 universités sélectionnées par la NASA qui ont reçu une subvention de recherche à des fins pédagogiques.
Chaque université a reçu jusqu’à $ 750 000 (environ 670 000 €) à partir d’une dotation totale de  $ 11,250,000 (environ 10 millions d’euros) pour la recherche et le développement en matière de télédétection, nanotechnologie, astrophysique et aéronautique.
La somme d’argent répartie sur trois ans permettra aux campus de Manoa et Hilo de procéder à des observations des volcans actifs à l’aide de drones sans mettre en péril des vies humaines. L’objectif est d’utiliser plusieurs drones pour étudier les coulées de lave et les panaches volcaniques sur le Kilauea. Cela permettra de comprendre comment les coulées de lave changent en fonction de la topographie, mais aussi de donner des informations sur les gaz à l’intérieur des panaches volcaniques.
L’approbation d’utilisation des drones par le gouvernement fédéral permettra à l’Université d’Hawaii d’obtenir des données sans précédent. Elle permettra aussi à la Protection Civile et à l’USGS sur Big Island de mieux comprendre comment progressent les coulées de lave du Pu’u O’o, ainsi que leurs conséquences sur la santé et la sécurité de la population.
Le centre de recherches Ames et le Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie épauleront l’Université d’Hawaii pour obtenir la certification de la Federal Aviation Authority qui permettra de faire voler des drones équipés d’instruments de recherche.
Source: NASA.

 ———————————————-

drapeau anglaisAt a time when French universities complain about the lack of fundings, the University of Hawaii is one of 15 universities selected by NASA for a competitive educational research grant.

Each university received up to $750,000 of a total $11.25 million grant for research and technology development in remote sensing, nanotechnology, astrophysics and aeronautics.

The three-year award will allow the Manoa and Hilo campuses to develop Unmanned Aerial Vehicle observations of active volcanoes. The aim is to use multiple UAVs to study active lava flows and volcanic plumes at Kilauea volcano. It will allow to understand how the lava flows change in terms of topography of flows, but also give information on gas flux from the volcanic plumes.

The federal approval to use drones will allow the university to obtain unprecedented data. It will enable Big Island Civil Defense and the U.S.G.S. to better understand how lava flows from Pu’u O’o will flow across ground, as well understand health and safety standards.

The NASA Ames Research Center and the Jet Propulsion Laboratory in California will assist UH in its training to receive certification from the Federal Aviation Authority to fly UAVs with attached research instruments.

Source: NASA.

Kilauea-panache

Les drones permettront d’étudier en toute sécurité la lave et le panache de gaz du Kilauea

(Photo:  C. Grandpey)