L’accrétion médio-atlantique en direct! // A live view of accretion along the Mid-Atlantic Ridge!

drapeau francais6 heures: La sismicité reste élevée ce matin dans la partie nord du vatnajökull, mais aucune éruption n’a été observée au cours des dernières heures.

Comme je l’ai déjà écrit, les événements qui sont actuellement observés sous le Vatnajökull font probablement partie de l’activité tectonique qui se produit régulièrement en Islande, en raison de la situation de l’île sur la dorsale médio-atlantique, avec un processus d’accrétion entre les plaques Eurasienne et Nord-américaine. Ce processus d’accrétion correspond à un écartement moyen de deux centimètres par an entre ces deux plaques. Cette fois, depuis le début de l’activité sismique il y a une semaine et la montée de magma qui a débuté sous le volcan Bárðarbunga, on a observé une dérive de 20 centimètres sous le glacier Vatnajökull! Comme le fait remarquer un géophysicien de l’Institut des Sciences de la Terre à l’Université d’Islande: « C’est dix fois la dérive [naturelle] des continents ».
Le dyke de 25 km mis en place par l’intrusion magmatique a cessé de progresser vers le nord-est et s’oriente maintenant vers le nord. Les scientifiques islandais pensent que le magma a peut-être rencontré un obstacle dans la croûte, ce qui aurait dévié sa trajectoire.
En une semaine depuis le début de l’activité, environ 5000 événements ont été enregistrés par les sismos. Les plus importants ont atteint M 4,7 le 21 août, et M 5,1 et M 5,3 au cours des dernières heures. Les secousses les plus fortes sont probablement dues à la fois la dépressurisation de la chambre magmatique sous le Bardarbunga et aux contraintes provoquées par l’intrusion magmatique. En effet, la caldeira s’enfonce sous l’effet de la baisse de pression dans la chambre magmatique.
Selon un modèle élaboré par l’Institut des Sciences de la Terre, environ 200 millions de mètres cubes de magma se sont écoulés sous le glacier au cours de la semaine écoulée.

Source : Iceland Review.

19 heures : La sismicité reste intense mais – je suis désolé pour les médias – aucune éruption n’a été observée au cours des dernières heures. D’ailleurs, la couleur de l’alerte aérienne a été ramenée à l’Orange. L’intrusion magmatique se poursuit en direction du nord. Le dyke atteint une longueur estimée à une trentaine de kilomètres et, au train où vont les choses, il ne va pas tarder à sortir du glacier. Que se passera-t-il alors ? Verra-t-on en direct une fracturation du sol ? Y aura-t-il une éruption fissurale comme on peut en observer dans le NE de l’Islande sur le volcan Krafla ? La sismicité ira-t-elle en décroissant sans qu’il se passe rien de visible ? Autant de questions auxquelles personne ne sait répondre. Il nous faudra donc nous armer de patience et laisser la Nature décider…

22 heures: Le Met Office et de la Protection Civile islandais ont abaissé le niveau d’alerte du Bárðabunga d’«urgence extrême» à «simple alerte», et l’espace aérien est de nouveau ouvert. Comme je l’ai écrit auparavant, la couleur de l’alerte aérienne a été abaissée de rouge à orange. En conséquence, toutes les restrictions concernant l’aviation ont été annulées et tous les aéroports islandais sont ouverts.
La nature imprévisible des volcans a été une source de frustration pour beaucoup de gens. De nombreux habitants vivant près de la zone d’évacuation pensent que la Protection Civile est allée trop loin et que certaines personnes ont été évacuées dans des zones qui ne pouvaient pas être atteintes par les inondations dans l’éventualité d’une éruption. Encore une fois, je pense que les autorités ont eu raison de déclencher une évacuation à grande échelle vu que les scientifiques ne pouvaient pas dire quels seraient l’importance et l’impact d’une éruption du Barðarbunga.

Source : Iceland Review.

 —————————————————

drapeau anglais06:00: Seismicity remains elevated this morning but no eruption has been observed during the past hours.

As I put it before, the events that are currently observed beneath Vatnajökull are probably part of the tectonic activity that regularly occurs in Iceland, due to the situation of the island on the Mid-Atlantic Ridge, with an accretion process between the Eurasian and the North American plates. This accretion process usually amounts to an average of two centimetres per year. This time, since the beginning of the seismic activity one week ago and the magma flow that started in Bárðarbunga volcano, the land below Vatnajökull glacier has drifted apart by 20 centimetres! Said a geophysicist from the University of Iceland’s Earth Science Institute: “This is ten times the [natural] continental drift.” The 25-km dyke formed by the magma intrusion has stopped stretching to the northeast and is moving north. Icelandic scientists believe this is probably caused by an obstacle in the crust which might have diverted its route..

In the one week since the activity began, approximately 5,000 earthquakes have been picked up by sensors, the largest of which were an M 4.7 event on August 21st and two M 5.1 and M 5.3 quakes during the past hours. The largest quakes are believed to be caused both by the magma chamber depressurizing beneath Bardarbunga and by the strain from the channel the magma has formed. The caldera appears to be sinking with the magma chamber depressurizing.

According to a model made by the Earth Science Institute, approximately 200 million cubic metres of magma have been flowing underneath the glacier in the past week.

Source: Iceland Review.

19 :00 : Seismicity remains intense but – I’m sorry for the media – no eruption was observed during the past hours. Besides, the aviation volour code has been lowered to Orange. The magma intrusion continues northward. The dyke has reached an estimated thirty kilometers, and at this rate, it will not be long out of the glacier. What will happen next? Shall we see the ground fracturing with our own eyes? Will there be a fissure eruption as can be observed in NE Iceland on Krafla volcano? Will seismicity decline without anything visible happening? These are questions that no one can answer. We must therefore be patient and let Nature decide by itself…

22 :00 : The Icelandic Met Office and Civil Protection authorities have reduced the alert level of Bárðabunga volcano from “emergency” to “alert”, and air travel is open again. As I put it before, the aviation colour code has been lowered from red to orange. Therefore, all restrictions on aviation have been cancelled and all airports in Iceland are open.

The unpredictable nature of volcanoes has been a source of frustration for many. Many residents near the evacuation area believe Civil Protection went too far and that some people were evacuated from areas that could not possibly be reached by flooding in the event of an eruption. Again, I think the authorities were right to start a large-scale evacuation as scientists could not tell how big an eruption of Barðarbunga would be.

Source : Iceland Review.

Vatna-carte

Les impacts sismiques en rouge sur cette carte montrent parfaitement le cheminement du magma.

(Source: Met Office islandais)

Vatna-carte

Le dyke oblique vers le nord pendant que le Barðarbunga s’affaisse, d’où l’intense sismicité.

(Source:  Met Office  islandais)

Une réflexion au sujet de « L’accrétion médio-atlantique en direct! // A live view of accretion along the Mid-Atlantic Ridge! »

  1. Je tien à préciser que entre 00 et 6h00 du matin il y a eu 2 importantes secousses , une de magnitude 5,3 et la suivante 5,1 ressentie dans une grande partie de l’île. Certe aucune éruption n’a eu lieu semble t’il mais ce qui et sur c’est que une masse énorme de magma se fraie un chemin dans la croûte terrestre et finira bien par sortir. Au vu de ma migration que prend le dyke il se rapproche de la caldeira de l’Askja.

    J'aime

    1. Pas du tout sûr que le magma sorte! Je sais que je vais faire des déçus en disant cela. Voir sur le site de la Smithsonian Institution le nombre d’éruptions qualifiées d' »uncertain », donc sans signe éruptif extérieur! Comme je l’écris dans mon blog aujourd’hui, on vit en direct le comportement de la dorsale médio-atlantique!

      J'aime

  2. Et s’il sort, ce ne sera peut-être plus sous la calotte de glace. L’extrêmité du dyke a presque atteint la bordure de la langue glaciaire. Ce qui nous épargnerait les explosions phréato-magmatiques et le jokulhlaup.

    J'aime

    1. Exact. Au train où vont les choses, on peut se poser la question. En fait, la situation actuelle, même si elle est spectaculaire, n’a rien d’exceptionnel en Islande où de telles intrusions magmatiques sont relativement fréquentes. S’il n’y avait pas eu l’éruption sous-glaciaire de 2010 avec son nuage de cendre, elle serait passée relativement inaperçue.

      J'aime

  3. Bonjour, merci pour vos traductions et analyses
    Nous partons dans quelques jours en Islande, donc je guette de près les informations et relevés sismiques….

    Je vois que l’activité sismique ne cesse d’augmenter depuis quelques heures, pour vous ce n’est donc pas forcément signe d’éruption ? Qu’est ce que cela peut présager ?

    Nous sommes quelques peu inquiets sur la tournure des évènements, et même si ce n’est pas important en soi, nous rêvons de ce voyage depuis quelques années….. et nous appréhendons que les vols soient suspendus, comme en 2010.

    J'aime

    1. Bonjour. Pour le moment, rien d’alarmant. D’ailleurs le niveau d’alerte aérienne a été ramené à l’Orange. Je ne suis pas devin mais je ne pense pas qu’on aille vers un événement comme en 2010. A mon avis, il aurait déjà eu lieu. L’intrusion magmatique se dirige vers le nord et, s’il doit y avoir une éruption, je ne pense pas qu’elle sera sous-glaciaire, donc génératrice de gros nuages de cendre. Je tiens mon blog à jour et je ne manquerai pas d’informer de l’évolution de la situation. Amitiés.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.