Une belle vidéo de l’Etna

drapeau francais   En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une excellente vidéo réalisée par Boris Behncke (INGV Catane). Elle est une synthèse des paroxysmes observés sur l’Etna au cours des dernières années. Les images sont belles et on apprécie l’utilisation du pied pour filmer ! Le son est un peu violent mais il suffit de régler le volume à mi-course pour obtenir un confort d’écoute convenable.

Cette vidéo me rappelle la conclusion des Rendez-vous du Diable de Haroun Tazieff où les gerbes de lave de l’Etna dansent au rythme de la Chevauchée des Valkyries de Richard Wagner. Somptueux !

http://www.youtube.com/watch?v=JWuCDmRVBGY

 

drapeau anglais   By clicking on the link below, you will see an excellent video made by Boris Behncke (INGV Catania). It is a synthesis of the paroxysms on Mount Etna observed in recent years. The images are beautiful and we appreciate the use of the tripod to shoot! The sound is a bit violent but just adjust the volume halfway to get a decent listening comfort.
This video reminds me of the conclusion of Haroun Tazieff’s Rendez-vous du Diable (An appointment with the Devil) Mount Etna’s lava explosions dance to R. Wagner’s Ride of the Valkyries. Gorgeous!

http://www.youtube.com/watch?v=JWuCDmRVBGY

Les coupes budgétaires affectent les observatoires américains // Budget cuts affect U.S. observatories

drapeau francais   La France n’est pas le seul pays où le gouvernement veut faire des économies. Des coupes budgétaires identiques affectent aujourd’hui les Etats-Unis et les observatoires scientifiques se plaignent de ce manque d’argent qui empêche leur bon fonctionnement.

Par exemple, les scientifiques en poste à l’Alaska Volcano Observatory* (AVO) indiquent que les coupes budgétaires fédérales ont empêché d’entretenir correctement un réseau sismique qui souffre déjà de vétusté. Plusieurs stations de mesure ont déjà dû être fermées. Sur près de 200 stations sismiques présentes en Alaska, seules 120 sont encore opérationnelles suite aux coupes budgétaires imposées au cours des dernières années.

L’AVO a annoncé la semaine dernière qu’il ne sera plus en mesure de contrôler en temps réel l’activité sismique sur les volcans Little Sitkin, Ukinrek Maars et Ugashik-Peulik. L’observatoire devra se rabattre sur les données fournies par les satellites, les systèmes infrasons et les rapports de pilotes d’avions.

Certes, la plupart des volcans des Aléoutiennes se trouvent dans des zones peu ou pas du tout peuplées mais il faut garder à l’esprit que les nuages de cendre émis pendant les éruptions peuvent affecter le trafic aérien particulièrement dense entre l’Amérique et l’Asie.

Source : Anchorage Daily News.

*L’Alaska Volcano Observatory a fêté le 1er avril son 25ème anniversaire. L’Observatoire a vu le jour en 1988, deux années après une importante éruption de l’Augustine qui a posé de sérieux problèmes à la région d’Anchorage et à l’aéroport.

 

drapeau anglais   France is not the only country where the government is trying to save money. Similar budget cuts are affecting the U.S. and scientific observatories are complaining about the lack of funding which deeply disturbs their activities.

For instance, scientists at the Alaska Volcano Observatory* say ongoing federal budget cuts have severely hampered the maintenance of an aging seismic network, including the shutdown of even more equipment. Only 120 seismic stations out of almost 200 in the state are in working condition after several years of budget cuts.

The observatory announced last week that it will no longer seismically monitor Little Sitkin, Ukinrek Maars and Ugashik-Peulik volcanoes with real-time equipment. The observatory will have to resort to satellite data, infrasound and reports from pilots and others to detect eruptions.

It is true that most volcanoes of the Aleutians are locates in areas with little or no population but we must keep in mind that the ash clouds produced by the eruptions may disrupt air traffic between America and Asia.
Source : Anchorage Daily News.

*The Alaska Volcano Observatory celebrated its 25th anniversary on April 1st.  It was created in 1988, two years after a large eruption of Augustine volcano  created problems for the Anchorage area and the airport.