Les volcans d’Auckland (Nouvelle Zélande) // Auckland volcanoes (New Zealand)

drapeau francais   Dans des notes précédentes (26 Août et 4 Décembre 2012), j’ai souligné les risques auxquels la ville d’Auckland serait exposée si la zone volcanique proche de l’agglomération redevenait active. Une étude récente par des chercheurs de l’Université d’Auckland montre que le danger est peut-être plus réel qu’on l’imaginait jusqu’à présent.
On pensait en général que la dernière éruption du volcan le plus proche d’Auckland, le Rangitoto, avait eu lieu il y a environ 550 ans et que le volcan ne s’était manifesté qu’une ou deux fois dans sa vie. Toutefois, de nouvelles recherches montrent que le volcan a produit des éruptions «intermittentes» ou «semi-continues » entre 1500 ans et 500 ans.
Cette découverte incite les scientifiques à repenser la façon dont les volcans d’Auckland se comporteront à l’avenir. Une activité prolongée ne saurait être exclue et la ville a besoin de se préparer à cette éventualité. Les chercheurs pensent que la planification des dangers et des risques doit être abordée de façon très différente. Les habitants devraient envisager de vivre avec un volcanisme actif pendant une longue période de temps.
La conclusion de l’article comprend des recommandations de la Protection Civile dans le cas d’une éruption: Tous les habitants devraient posséder des kits de survie, une trousse de premiers soins ainsi que de la nourriture et de l’eau pendant au moins trois jours. Les gens devraient également disposer d’éléments de première nécessité à leur travail et dans leur voiture. La liste comprend des articles tels que la radio avec des piles de rechange, les médicaments essentiels, des sacs de couchage, sans oublier les aliments pour animaux de compagnie, le papier hygiénique et les grands sacs poubelles pour les toilettes d’urgence ….
Une carte montre les effets possibles des éruptions des volcans potentiellement actifs autour d’Auckland.

http://www.nzherald.co.nz/volcanoes/news/article.cfm?c_id=357&objectid=10876897&ref=rss

 

drapeau anglais   In previous notes (August 26th and December 4th 2012), I underlined the risks Auckland would have to face if the volcanic field close to the city happened to become active again. A recent study by University of Auckland researchers shows that the danger is perhaps more real than ever thought before.

The most recent volcano to erupt in Auckland, Rangitoto was thought to be close to 550-years-old and to have erupted once or twice in its lifetime. However, new research shows that the volcano actually erupted « intermittently » or « semi-continuously » from about 1500 years to 500 years ago.

The findings are prompting scientists to re-think how Auckland’s volcanoes will behave in the future. Long-lived activity cannot be ruled out, and the city needs to prepare for that.

Researchers think hazard planning and risk should be thought in a very different way and people should consider living with active volcanism for a long period of time.

The article’s conclusion includes the Civil Defence’s recommendations in case of an eruption : All homes should have emergency survival items, a first aid kit, and food and water for at least three days. People should also have essential emergency items in their workplace and in their car. The list includes such items as radio with spare batteries, essential medicines, sleeping bags, without forgetting pet supplies and toilet paper and large rubbish bags for your emergency toilet….

A map shows the possible effects of eruptions of the volcanoes that are potentially active around Auckland.

http://www.nzherald.co.nz/volcanoes/news/article.cfm?c_id=357&objectid=10876897&ref=rss

Source: New Zealand Herald.

Auckland