Etna (Sicile / Italie): le paroxysme du 20 avril 2013

 drapeau francais   On peut lire sur le site de l’INGV une description du dernier paroxysme de l’Etna, le samedi 20 avril 2013. Plusieurs photos illustrent l’article. Il est particulièrement intéressant de s’attarder sur la conclusion. Voici ce qu’écrit Boris Behncke, auteur du rapport :

« Au vu des derniers paroxysmes de l’Etna, celui du 20 avril a été l’un  des plus violents de la séquence éruptive actuelle et il marque un changement important dans la dynamique de l’activité du NCSE par rapport aux paroxysmes des 3 et 12 avril. Cela se manifeste principalement par la réduction de la durée entre les paroxysmes ; elle est passée de18 jours entre les épisodes du 16 Mars et du 3 Avril à deux jours entre les deux derniers paroxysmes. Au cours des trois derniers épisodes, les «préludes» ont progressivement raccourci. Ainsi une quinzaine de minutes seulement se sont écoulées entre les premières émissions de cendre et les fontaines de lave. Cet épisode se distingue également par la relative simplicité de la phase éruptive, avec toute l’activité explosive concentrée sur le NCSE et toute l’activité effusive concentrée sur un évent à la base sud-est du cône. Notons enfin que, après le paroxysme du 20 Avril 2013, les paramètres de surveillance ne sont pas revenus à un niveau « normal », ce qui montre une dynamique plus « vive » du volcan par rapport aux semaines précédentes. »

http://www.ct.ingv.it/it/component/content/article/11-notizie/news/884

drapeau anglais   You can read on the INGV website a description of the last paroxysm of Mount Etna, on Saturday, April 20th, 2013. Several photographs illustrate the article. It is particularly interesting to have look at the conclusion. Writes Boris Behncke, the author of the report:
« Given the recent paroxysms of Etna, the one that occurred on April 20th was one of the most violent of the current eruptive sequence and marks a significant change in the dynamics of the activity of the NCSE compared to paroxysms of April 3rd and April 12th. This mailnly appears in the reduction of the interval between the paroxysms, from 18 days between episodes of March 16th and April 3rd  to two days between the last two paroxysms. Over the last three episodes, the « preludes » gradually shortened. Besides, fifteen minutes elapsed between the first emission of ash and the lava fountains. This episode is also marked by the relative simplicity of the eruptive phase, with all the explosive activity focused on the NCSE and all the effusive activity focused on a vent at the SE base of the cone. Finally, we should note that, after the paroxysm of April 20th, 2013, the monitoring parameters did not return to a « normal » level, which shows more « active » volcano dynamics compared to the previous weeks.« 

http://www.ct.ingv.it/it/component/content/article/11-notizie/news/884