Auckland: une ville menacée?

Alors que la situation est redevenue calme à White Island et sur le Tongariro (les deux sites restent en alerte globale de niveau 1), la presse nécrophage a averti les habitants d’Auckland que leur ville se trouvait en grande partie sur un champ volcanique de 360 km2 et n’était pas à l’abri d’une éruption destructrice. La dernière activité a été observée il y a seulement 600 ans et les Maoris racontent qu’elle a eu lieu à Rangitoto, une île en forme de volcan bouclier à l’est de la ville et qui a vomi 2,3 kilomètres cubes de lave.

La presse néo-zélandaise fait remarquer que si une éruption devait se produire à Auckland, les 1,4 millions d’habitants ne seraient prévenus qu’un ou deux jours avant l’événement. En effet, la vie est trop intense et trop bruyante pour permettre aux instruments de déceler ce qui se passe dans le sous-sol.

Le champ volcanique d’Auckland recèle une cinquantaine de volcans monogéniques, ce qui signifie qu’une éruption édifierait de nouveaux cônes avec des coulées de lave susceptibles de causer de gros dégâts. De plus, comme il n’existe pas de zones de fractures, il est quasiment impossible de deviner où la lave sortira.

Deux secteurs seraient particulièrement exposés : la partie sud de la ville qui se trouve sur un terrain plat ne présentant pas d’obstacles à la lave et la partie centrale davantage propice à un écoulement de la lave en rivières.

Source : Manawatu Evening Standard

 

Le problème est toujours le même : l’être humain oublie et se rend compte trop souvent – mais trop tard – que des catastrophes auraient pu être évitées en examinant le passé de la région. Dans l’île du sud, Christchurch a été construite dans une zone sismique et doit faire face à des tremblements de terre très sévères. S’agissant de l’Ile du Nord, Auckland est sous la menace des volcans et ressemble un peu à Clermont-Ferrand qui a été également construite sur un volcan dont personne ne sait s’il ne se réveillera pas un jour !     

auckland,volcans

(Photo: C. Grandpey)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.