Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLa lave a finalement eu raison de la maison de Jack Thomson, le dernier habitant des Royal Gardens hawaiiens. La coulée en provenance du flanc SE du Pu’uO’o a recouvert sa maison vendredi soir. Il ne reste plus que le toit car la lave a envahi tout le reste de la structure.

La maison de J. Thompson – construite en 1983, année du début de l’éruption du Kilauea – était  l’un des deux édifices épargnés par la lave dans les Jardins Royaux. Jack y accueillait des touristes qui arrivaient par hélicoptère depuis que les voies d’accès ont été, elles aussi, recouvertes par la lave.

En ce moment, la lave en provenance du Pu’uO’o se divise en deux branches. L’une se trouve encore sur le pali où elle a brûlé la végétation et la maison de Thompson. L’autre ramification a atteint la base du pali et ne devrait pas tarder à commencer à avancer sur la plaine côtière, ce qui prendra pas mal de temps. La question est de savoir si l’alimentation en amont sera suffisante pour permettre à la lave d’atteindre l’océan.

Source : The Honolulu Advertiser.

 

drapeau anglais.jpgThe home of Jack Thompson, the well-known last resident of Hawaii’s Royal Gardens, was finally defeated by lava. The flow coming from the south-eastern side of Pu’uO’o submerged the house on Friday night. The only thing left is the roof as lava has swallowed the rest of the structure.

Thompson’s house – built in 1983, the year when the eruption of Kilauea started – was one of two structures left in the Royal Gardens. He used it to play host to tourists who arrived by helicopter after access to cars was cut off.

The lava flow from Pu’uO’o is currently divided into two branches. One is still on the pali, burning kipukas (spots of vegetation) and Jack Thompson’s house. The other lobe has now reached the base of the pali. It should be moving shortly across the coastal flat, but this will take quite a lot of time. The question is whether the output at the source will be strong enough to allow lava to reach the ocean.

Source : The Honolulu Advertiser.

Royal-Gardens.jpg
Cette image reconstituée par le HVO à partir d’une photo et de l’image fournie par la caméra thermique montrait l’étendue des coulées le 1er mars. L’Observatoire a indiqué les noms des anciennes voies d’accès. Juste au-dessus du P de Plumeria, on aperçoit le toit rouge de maison de Jack Thompson.