Karangetang (Nord Sulawesi / Indonésie)

drapeau francais.jpgLe Karangetang vient de connaître une violente crise éruptive qui a déclenché un mouvement de panique parmi les villageois sur les pentes du volcan. Un homme a fait une chute penfdant la fuite mais il ne souffre que de coupures et de contusions et pas de brûlures, comme cela avait été dit à l’origine.

Près de 600 personnes ont été évacuées.

Le Karangetang avait commencé à se manifester vendredi en émettant des nuages de gaz et de cendres jusqu’à 600 mètres au-dessus du sommet.

Actuellement, 16 volcans indonésiens sont en niveau d’alerte 2 (Waspada) et 2 – Lokon et Ibu – sont en alerte 3 (Siaga).

 

drapeau anglais.jpgThe volcano has just gone through a violent eruptive episode, sending panicked villagers streaming down the sides of the mountain. One man fell as he was fleeing. He suffered only cuts and bruises, but no burns as earlier reported.

Nearly 600 people living along Karangetang’s slopes have been evacuated.

Mount Karangetang started spitting clouds of gas and ash up to 600 metres on Friday.

16 Indonesian volcanoes currently have their alert level at 2 (Waspada) and 2 of them – Lokon and Ibu – have the alert status at 3 (Siaga).

 

Poás (Costa Rica)

drapeau francais.jpgSelon l’Observatoire Sismologique et Volcanologique du Costa Rica, un groupe de scientifiques a visité le Poás le 23 juillet afin de prendre en compte les modifications intervenues au cours des dernières semaines. Ils ont remarqué que la petite falaise semi-circulaire observée quelques mois auparavant était devenue beaucoup plus abrupte sur la rive SE de la Laguna Caliente. Atteignant désormais une largeur de 60 mètres et une hauteur de 2,50 mètres, elle montrait des émissions de gaz et une activité de geyser se produisait dans sa partie occidentale, à proximité du lac d’où s’échappaient des nuages de vapeur. Dans une zone située à une quarantaine de mètres au-dessus de la surface du lac où les roches sont fracturées et où l’on note un fort dégazage, de l’incandescence était visible au niveau du dôme de lave et la température atteignait 670°C.

 

drapeau anglais.jpgAccording to the Seismological and Volcanological Observatory of Costa Rica, a group of scientists visited Poás on July 23rd to observe changes that had occurred during the previous weeks. They noted that the subtle, semicircular scarp observed a few months earlier had rapidly progressed to a sharp scarp on the SE shore of Laguna Caliente. The 60-metre-wide, 2.5-metre-high scarp degassed and geyser activity was observed in the western part, next to the steaming lake. In an area about 40 metres above the surface of the lake where there were fractured rocks and vigorous gas venting, incandescence emanated from the lava dome and a temperature of 670°C was measured.