Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpg8 heures: La sismicité et le tremor viennent de commencer à s’intensifier. Une petite activité strombolienne était observée hier dans le Cratère SE. Le 10ème paroxysme n’est pas loin !

12h30 : Le 10ème paroxysme de l’Etna est en cours au moment où j’écris cette note. Comme il se déroule au cœur de la journée, il est beaucoup moins spectaculaire que de nuit. On s’aperçoit toutefois que le processus est le même que précédemment avec des fontaines de lave et une forte émission de cendre ainsi qu’une coulée de lave qui se déverse dans la Valle del Bove. Le site de l’INGV est saturé actuellement de sorte qu’il est impossible de se rendre compte de l’intensité de l’événement sur les sismos.

14h00: Le paroxysme est maintenant terminé. Il a connu son apogée entre 11heures et midi, autrement dit le pire moment pour réaliser de bonnes photos. Au vu du tremor éruptif, l’intensité est semblable aux événements précédents. Suite au prochain numéro!

 

 

drapeau anglais.jpg8:00: Seismicity and the eruptive tremor have just begun to increase. Slight strombolian activity was observed yesterday at the SE Crater. The 10th paroxysm is not far away!

 

12:30: Etna’s 10th paroxysm is under way at the moment I’m writing these lines. As it is taking place during daylight, it is far less dramatic than during the night. However, the eruptive process seems to be the same with lava fountains and voluminous ash clouds, as well as a lava flow that travels down the Valle del Bove. The INGV site is inaccessible at the moment (too many connections) so that it is impossible to have an idea of the intensity of the event on the seismographs.

 

14:00: The paroxysm is now over. Its climax was between 11:00 and midday, the worst moment of the day to take good photos! Judging from the ruptive tremor, the intensity was similar to the previous events. Let’s now wait for the next one!

Etna-aout.jpg

Le paroxysme vu à 11h00 par la webcam Etnatrekking

 

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLa lave continue à s’évacuer sur le flanc ouest du Pu’uO’o. Comme je le prévoyais dans ma note du 7 août, elle stagne sur un replat et, de ce fait, forme un lac de lave surélevé, de forme allongée, comme cela s’était produit en 2007 au niveau du Thanksgiving Eve Breakout. Elle donne ensuite naissance à une coulée a’a, donc beaucoup moins fluide qu’à la source où la rapidité du courant est impressionnante.

Le niveau du lac dans le pit crater de l’Halema’uma’u continue à baisser, à tel point que l’on ne voit pratiquement plus lave sur la webcam et on ne distingue plus qu’une lueur très faible depuis la terrasse du Jagger Museum.

Les tiltmètres du Pu’uO’o et de l’Halema’uma’u continuent à indiquer un dégonflement de ces deux sites (voir ci-dessous). On est en droit de se demander si l’on n’assiste pas simultanément à une vidange des deux lacs de lave et donc à une réorganisation de l’activité volcanique au sommet du Kilauea et sur l’East Rift Zone.

Les émissions de SO2 au sommet du Kilauea et sur l’East Rift Zone étaient de 70-800 tonnes par jour le 10 août.

Mes observations sur le Kilauea depuis une quinzaine d’années ne m’incitent pas à dire que l’éruption commencée en 1983 touche à sa fin. Il ne faudrait pas oublier que la lave qui sort de la base du Pu’uO’o actuellement est celle qui aurait continué à alimenter le lac de lave si ce dernier était resté en place et la source semble loin d’être tarie.

Comme je l’ai écrit précédemment, de telles pauses ont déjà eu lieu à plusieurs reprises dans l’éruption et rien ne dit qu’une nouvelle montée de magma n’aura pas lieu dans les prochains jours ou les prochaines semaines.   

 

drapeau anglais.jpgLava keeps flowing on the western flank of Pu’uO’o. As I had predicted in a previous note (7 August), it is spreading over a flat area and has built an elongated perched lava pond as it did on the TEB in 2007. Then, lava gives birth to an a’a flow because it is less fluid than at its source where the speed of the current is quite dramatic.

The level of the lava pond within the Halema’uma’u pit crater keeps dropping. It is now so low that one can barely see it with the webcam and the glow is very faint, seen from the Jagger Museum terrace.

Both Pu’uO’o and Halema’uma’u tiltmeters still indicate deflation (see here below). We can wonder whether there is not a simultaneous drainage of the two lava ponds and then a reshuffling of volcanic activity at the summit of Kilauea and along the East Rift Zone.

The SO2 emission rate measurement was 700-800 tonnes per day on August 10th at the summit of Kilauea and along the East Rift Zone.

Personal observations on Kilauea over the past 15 years do not lead me to think that the 1983 eruption is coming to an end. The lava that is coming out at the base of Pu’uO’o is the one that would have kept feeding the pond if it had not collapsed and the source seems to still be quite active at the moment.

As I put it before, similar pauses in the eruption have already occurred several times in the past and some new ascent of magma is likely to take place in the coming days or weeks.

Kilauea-blog.jpg
(Avec l’aimable autorisation du HVO)