Lokon (Indonésie)

drapeaufrancais.jpgLe Lokon est entré en éruption le mercredi 17 août dans l’après-midi, entraînant l’évacuation de 273 personnes. Le bruit de l’éruption a été perçu jusqu’à 5 km de distance du volcan qui a craché des nuages de cendre avec des retombées jusqu’à 3 km aux alentours.

drapeau anglais.jpgMount Lokon erupted on Wednesday afternoon, forcing 273 people living near the volcano to evacuate. The sound of the eruption was clearly heard as far as 5 km away by people living around the volcano, which spewed ashes up to 3 km on the surrounding areas.

Sismicité dans le sud-ouest de l’Islande

drapeau francais.jpgOn peut lire dans l’Iceland Review que « de petits séismes ont affecté ces derniers temps le sud-ouest de l’Islande ». En particulier, deux séismes d’une série de trois ont été ressentis par les habitants de Grindavik le matin du 15 août, un peu après 8 heures. Leur magnitude était respectivement de M2,4 et M 2 et leur épicentre a été localisé à 2,4 km au nord de la bourgade.

Plus de 200 séismes ont été enregistrés jusqu’à ce jour en Islande ce mois-ci. La plupart ont frappé la péninsule de Reykjanes où se trouve Grindavik. 25 événements ont été détectés dans ce secteur, en particulier les 3 et 4 août. Les secousses les plus fortes atteignaient  M 3,7. Une seule – de magnitude M 2,1 – a été enregistrée à prowimité de l’Hekla mais elle n’indique par la proximité d’une éruption.

De tels séismes se produisent très fréquemment dans le sud-ouest de l’Islande et n’ont rien d’inquiétant. Ils correspondent à l’accrétion des plaques tectoniques Nord-américaine et Eurasiatique qui s’écartent lentement l’une de l’autre chaque année.

 

drapeau anglais.jpgOne can read in the Iceland Review that « minor earthquakes recently hit southwest Iceland ». In particular, two of a series of three earthquakes could easily be felt by the inhabitants of Grindavik shortly after 8 am on August 15th.  They measured 2.4 and 2.0 on the Richter scale and their epicentre was 2.4 kilometres north of the town.

More than 200 earthquakes have been detected in Iceland so far this month, most of which occurred on the Reykjanes peninsula where Grindavík is located. Twenty-five quakes were reported there, most of which hit on August 3rd and 4th. The strongest quakes measured up to M 3.7. A single M 2.1 quake was recorded near Hekla volcano on August 4th, but it was not considered an indication of an eruption.

Such earthquakes are quite frequent in south-west Iceland and nobody should worry about them. They are just the signs of the accretion movements between the North-American and Eurasian plates that are moving away a few centimetres from each other each year.

Krisuvik-blog.jpg
Le site actif de Krisuvik dans le sud-ouest de l’Islande.
(Photo: C. Grandpey)