Eyjafjöll (Islande)

drapeau francais.jpgSelon des géologues islandais qui ont survolé le volcan, un spatter cone continue à s’édifier dans le cratère le plus septentrional et la lave s’écoule toujours vers le nord, en direction de la langue glaciaire du Gigjökull.

L’éruption semble stable. La cendre émise actuellement est beaucoup plus grosse que pendant les premiers jours de l’éruption. Les fines particules qui ont posé tant de problèmes au trafic aérien ont disparu. D’ailleurs, les vols internationaux s’effectuent presque normalement en Islande et il ne semble pas que l’Eyjafjöll puisse causer de nouvelles perturbations dans les prochains jours. Toutefois, rien n’indique que l’éruption est en train de se terminer.

Un avion ‘renifleur de cendre’ va prélever des échantillons directement dans le nuage éruptif afin que des analyses soient effectuées. En effet, des intérêts non négligeables sont en jeu. Au plus fort de la crise éruptive, les informations et prévisions fournies par le Met Office britannique ont été pessimistes et probablement exagérées par rapport à la situation réelle. Ces analyses de cendre sont indispensables car la fermeture d’un espace aérien est extrêmement coûteuse et il faut savoir si elle est vraiment justifiée.

Source : Iceland Review.

 

drapeau anglais.jpgAccording to Icelandic geologists who flew over the volcano, a spatter cone continues to grow in the northernmost crater and lava keeps flowing to the north towards the Gígjökull glacial tongue.

The eruption seems similar as in the past days. The ash being emitted is much coarser than it was during the first days of the eruption. The fine particles that caused the most disturbances in the upper atmosphere, and thus disrupted flights, have disappeared. For the most part, domestic and international flight schedules in Iceland have returned to normal. It doesn’t appear as if the ash from Eyjafjöll will disrupt flights in the coming days. Yet there is nothing to indicate that the eruption is coming to an end.

A test plane from Germany is going to take samples of ash in the eruptive cloud in order to analyse them. Significant interests are at stake. During the eruptive crisis, the forecasts that have come from the British Met Office have been rather bleak and more pessimistic than what considered reasonable compared to the current situation of the eruption. The reason for the testing is that it is costly to close the airspace and it is very important to have confirmation of whether there is a real danger.  

Source: Iceland Review.

Une réflexion au sujet de « Eyjafjöll (Islande) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.