Eyjafjoll (Islande)

drapeau francais.jpg8 heures : Le temps reste bouché sur la zone éruptive et les webcams sont dans le brouillard. On peut seulement noter que deux secousses d’une magnitude supérieure à 2 ont été enregistrées dans la région du volcan un peu avant 4 heures du matin (GMT).

20 heures : La situation ne semble guère avoir évolué depuis hier. Une brève éclaircie en début d’après-midi a permis de voir que la lave jaillissait toujours dans le cône qui est actif actuellement (voir capture d’image de webcam ci-dessous).

Selon les volcanologues islandais, le champ de lave couvre actuellement un superficie de 1,3 km2 et a une épaisseur qui varie entre 10 et 20 mètres. Autotal, un volume estimé à 24 millions de mètres cubes de lave a été vomi par les deux cratères. Le débit effusif moyen a été estimé à 15 mètres cubes par seconde.

Source : Iceland Review.

 

drapeau anglais.jpg8 :00 : The weather is still very cloudy this morning on the eruptive zone and the webcams are shrouded in the fog. One can just notice that two earthquakes slightly above M2 were recorded in the volcanic area this morning at 4 o’clock or so (GMT).

20 :00 : It looks as if the situation has not much changed since yesterday. During a brief interval without fog early this afternoon, one could see that lava was still spurting from the currently active cone. (see the webcam image here below).

According to Icelandic volcanologists, the lava now covers an area 1.3 square kilometres and is ten to 20 metres thick. At the moment, a total of 24 million cubic metres of volcanic material have come out of the two craters. The average output is 15 cubic metres of lava per second.

Source : Iceland Review.

Eruption-Islande.jpg

L’Etna couve-t-il une éruption?

P’tête ben qu’oui, p’tête ben qu’non ! Autrement dit, je ne le sais pas et personne ne le sait ! Comme je le dis souvent à l’issue de mes projections, nous ne savons pas prévoir une éruption volcanique. Le niveau de nos connaissances est bien meilleur qu’au début du 20ème siècle, à l’époque de l’éruption de la Montagne Pelée, mais il n’en reste pas moins que nous sommes incapables – dans le cas de l’Etna – de dire quand, où et comment se produira la prochaine éruption. Nous savons qu’il y en aura une dans un avenir plus ou moins lointain car le volcan montre qu’il reste bien actif, mais la prévision ne va pas plus loin.

Plusieurs événements sismiques ont été enregistrés ces derniers temps : des secousses de M2,2 et 2,8 le 15 mars dans la région de Bronte ; un  événement de 4,1 près de Linguaglossa le 2 avril, suivi de répliques de 3,2 et 3,6 ; une dizaine de petites secousses près du sommet du volcan le 8 avril avec, en prime, une émission de cendre au niveau de la bouche apparue le 6 novembre 2009 sur le flanc oriental du Cratère SE.

S’agissant des séismes du 2 avril, ils semblent avoir été provoqués par des mouvements de la faille de Pernicana qui cisaille le versant E du volcan et indique le lent basculement de l’édifice vers la mer Ionienne. Ces mouvements sont d’origine purement tectonique ; ils sont en général spectaculaires et se traduisent fréquemment par l’apparition de fractures sur les routes, comme celle qui conduit à Mareneve le 2 avril dernier.

Le comportement du volcan n’est donc pas facile à analyser et la seule émission de cendre (des matériaux anciens semble-t-il) du 8 avril ne suffit pas pour affirmer que le volcan est sur le point de se réveiller. Il peut s’agir tout simplement de l’évacuation d’une poche de gaz, et non le signe d’une montée de magma.

Il va tout de même falloir surveiller la situation de très près….

En ce matin du jeudi 9 avril, les cratère sommitaux ainsi que la bouche sur le versant E du Cratère SE se contentent d’émettre des panaches de vapeur. Le tremor volcanique se maintient à un niveau bas (voir ci-dessous).

Tremor-Etna.jpg

Kirishima (Ile de Kyushu / Japon)

drapeau francais.jpgLe 30 mars dernier, une éruption du pic Shinmoe, stratovolcan du complexe volcanique de Kirishima, a contraint le JMA à faire passer le niveau d’alerte de 1 à 2, sur une échelle de 5. La cendre a recouvert le sol à l’ouest du cratère.

Kirishima représente un groupe de plus de 20 volcans au nord de la Baie de Kagoshima. On y a enregistré de fréquentes phases explosives, faibles ou modérées, depuis le 8ème siècle.  

Source: Global Volcanism Network.

 

drapeau anglais.jpgOn March 30th, an eruption from the Shinmoe peak, a stratovolcano of the Kirishima volcano group, prompted JMA to raise the Alert Level from 1 to 2 (on a scale of 5). Ash blanketed the ground to the west of the crater.

Kirishima is a large group of more than 20 volcanoes located north of Kagoshima Bay. Frequent small-to-moderate explosive eruptions have been recorded since the 8th century.

Source: Global Volcanism Network.