Eyjafjallajökull (Islande)

drapeau francais.jpg8 heures: Au vu des images des webcams, la situation semble (cela demande confirmation) un peu plus calme ce matin. Les nuages de cendre semblent moins volumineux qu’hier soir et sont rabattus par le vent qui souffle fort sur le glacier. Pas sûr que ce soit suffisant pour permettre une reprise du trafic aérien.

La capture d’image ci-dessous a été effectuée ce matin. Elle montre la naissance d’un panache à partir de l’un des trois cratères. Ses volutes en forme de chou-fleur où se mêlent la vapeur d’eau blanche et la cendre noire confirment son origine phréato-magmatique. 

21 heures : Le volcan continue à vomir de la cendre en grande quantité. La visibilité au sol est quasiment nulle au niveau de la route n°1 sous le panache éruptif.

Les oiseaux migrateurs qui commencent à venir nicher en Islande vont être les premières victimes de l’éruption. Complètement désorientés dans le nuage de cendre, ils tombent au sol et crèvent rapidement.

Source : Iceland Review.

   

 

drapeau anglais.jpg8 o’clock: Judging from the webcam images, the situation looks calmer this morning, but this needs to be confirmed. The ash clouds are pushed down by the wind which seems to be quite strong on the glacier. However, I’m not sure it will be enought to allow planes to fly again.

The screenshot here below was made this morning. It shows the eruptive plume rising from one of the 3 craters. Its cauliflower shape with white steam and black ash do confirm its phreato-magmatic origin.

21 :00 : The volcano keeps belching ash and gas in large quantities. There is nearly zero-visibility on the ground along Road 1 under the volcanic plume.

Migrating birds that are beginning to come and nest in Iceland will be the first victims of the eruption. They seem to lose their bearings in the ash cloud, then fall to the ground and die.

Source: Iceland Review.

Panache-Islande.jpg
La situation ce matin à 8 heures…
Panache-Islande.jpg

…et ce soir à 21 heures.  

Volcans et avions

En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez avoir une idée du trafic aérien en Europe à l’heure actuelle. Vous remarquerez qu’un grand nombre d’aéroports sont fermés :

http://www.flightradar24.com/

 

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous vous rendrez compte que l’arrêt du trafic aérien sert la cause des écologistes. Les volcans rejettent beaucoup moins de CO2 que les avions !

http://www.informationisbeautiful.net/2010/planes-or-volcano/

 

Merci à Pascal Blondé – lui aussi passionné de volcans – de m’avoir livré ces informations. N’hésitez pas à visiter son site qui recèle de très belles images de volcans :

http://pascal-blonde.info/pblonde.html

 

D’autres éruptions en vue en Islande?

Alors que la sismicité n’est pas très élevée dans le secteur de l’Eyjafjallajökull (4 séismes de M1,3 à 1,5 hier matin), je faisais remarquer il y a quelques jours que les autres station sismiques indiquaient de l’activité, en particulier au niveau du Grimsvötn qui se cache sous la calotte de glace du Vatnajökull. Pall Einarsson, professeur de Sciences de la Terre à l’Université d’Islande, confirme mes remarques. Selon lui, le Grimsvötn présente le même profil qu’en 2004, avant sa dernière éruption. Il pense que la prochaine éruption aura lieu dans moins de deux ans, avec un jöklahlaup, autrement dit une inondation provoquée par la fonte de la glace.

Pall Einarsson fait aussi remarquer qu’il ne faudrait pas oublier l’Hekla dont les dernières éruptions ont eu lieu en 1970, 1980, 1991 et 2000. Il semblerait donc que le volcan se manifeste plus ou moins tous les dix ans.

Comme je l’ai écrit auparavant, je me refuse à utiliser le mot « cycle » en volcanologie. Pour utiliser un tel mot, il faudrait prendre en compte l’histoire du volcan sur une durée beaucoup plus longue que 40 ans ! Or, si l’on regarde un peu plus loin en arrière (en commençant au 19ème siècle), on se rend compte que les éruptions ont été moins régulières : 1845, 1878, 1913, 1947, 1970, puis celles que je viens de mentionner.

La Nature a ses caprices que nous ne contrôlons pas !

Cascade-Vatna.jpg
Au pied du Vatnajökull… (Photo: C. Grandpey)