Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

La webcam installée sur le bâtiment du HVO ne révèle actuellement aucune incandescence dans la bouche de l’Halema’uma’u. Par contre celle placée au-dessus de la bouche montre un point lumineux. Il semble donc que l’ouverture ne soit pas totalement colmatée par les matériaux qui se sont accumulés pendant les effondrements de mardi dernier. Les gaz continuent à s’échapper de la bouche avec, de temps en temps des panaches de cendre générés par d’autres effondrements de moindre importance. La libération des gaz est essentielle car elle devrait exclure le risque d’explosion, comme cela s’est déjà produit dans le passé, en particulier en 1924.

Impossible, bien sûr, de dire comment la situation va évoluer. On peut raisonnablement penser que, une fois que le chaudron de lave aura digéré les matériaux d’effondrement, la bouche retrouvera son activité précédente, avec toutefois un diamètre plus important. Après les effondrements de mardi, l’HVO l’a évalué à 132 mètres, soit une augmentation de 9 mètres. La taille de la bouche reste cependant réduite par rapport à l’ensemble du cratère de l’Halema’uma’u (environ un kilomètre de diamètre).

Ci-dessous, une vue de la phase initiale de l’effondrement mardi dernier.  

1368001018.jpg
Avec l’aimable autorisation du HVO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.