Sakurajima (Japon)

1475806114.57.jpgSelon la Japan Meteorological Agency (JMA), au vu des images satellites et d’après les observations faites par les pilotes, les explosions dans le Cratère Showa généraient des panaches de cendres qui s’élevaient jusqu’à 2 ou 3 km d’altitude à la mi-juillet, avant d’être emportés par le vent vers le SO, le nord et le NE. Le 19 juillet, la JMA a fait passer le niveau d’alerte de 2 à 3, sur une échelle de 5. En effet, la fréquence de l’activité explosive s’était accrue depuis la fin du mois de juin et des ondes de choc étaient ressenties les 18 et 19 juillet.

Il ne faut pas oublier que le Sakurajima se dresse à proximité d’une zone fortement peuplée avec, en particulier la ville de Kagoshima. De nombreux travaux ont été entrepris et des mesures ont été prises afin de limiter les risques encourus par la population. En cas d’éruption majeure, l’évacuation est parfaitement programmée. Chaque 12 janvier, date anniversaire de l’explosion de 1914, elle fait même l’objet d’une répétition générale.

Source : Global Volcanism Network.

 

993348610.46.jpgAccording to the Japan Meteorological Agency (JMA), judging from satellite imagery, and pilot observations, by mid-July explosions from Showa crater occasionally produced plumes that rose to altitudes of 2 – 3 km a.s.l. Plumes were observed drifting SW, N, and NE. On July 19th, JMA raised the Alert Level from 2 to 3 (on a scale of 5). The frequency of explosive eruptions had increased since late June, and shock waves were detected on July 18th and 19th.

One should bear in mind that Sakurajima stands close to a populated area with the town of Kagoshima. Major works have been performed and measures have been taken in order to limit the risks run by the population. In case of a major eruption, the evacuation has been carefully programmed. Every year on January 12th – the anniversary of the 1914 explosion – there is a general rehearsal of the evacuation.

Source: Global Volcanism Network.

1013970031.jpg
Le Sakurajima et la ville de Kagoshima
(Avec l’aimable autorisation de Wikipedia)