Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Des panaches de vapeur continuent de monter jusqu’à 300 m au-dessus du Main Crater du Taal (Philippines). Les émissions de SO2 sont faibles, avec un maximum de 116 tonnes par jour. Selon le centre de gestion des catastrophes (DROMIC), il y a encore 17 088 personnes dans 110 centres d’évacuation, et 211 729 autres personnes ont trouvé refuge ailleurs, chez des parents ou des amis. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 0 à 5).
PHIVOLCS.

++++++++++

La sismicité a diminué sur le Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) au cours de la semaine dernière pour atteindre des niveaux à peine supérieurs à la normale. De plus, les vues satellites du volcan sur la même période montrent une baisse des températures de surface au sommet. L’activité éruptive semble avoir pris fin ou marque une pause. En raison de cette baisse d’activité, la couleur de l’alerte aérienne a été abaissée à YELLOW (Jaune) et le niveau d’alerte volcanique à AVSISORY (surveillance conseillée). .
Cependant, il est possible que l’activité éruptive reprenne sans prévenir..
Source: AVO.

++++++++++

L’Instituto Geofisico du Pérou (IGP) demande instamment aux touristes de rester à l’écart des volcans Ubinas et Huaynaputina car des lahars sont observés sur ces deux volcans.
La station de l’Ubinas a enregistré le 11 février 2020 une sismicité associée à un lahar modéré sur le flanc sud-est du volcan, à environ 2 km de la ville d’Ubinas.
Un lahar a également été enregistrés sur le volcan Huaynaputina, à 30 km au sud d’Ubinas. La coulée de boue a dévalé le versant sud. Il est à noter que les flancs de ce volcan sont recouverts d’épais dépôts de cendres laissés par une forte éruption (VEI 6) en 1600. L’événement a produit près de 30 km3 de tephra qui sont remobilisés par les fortes pluies.

++++++++++

Selon le site Internet The Watchers, les photos prises par le satellite Copernicus Sentinel-2 le 3 février 2020, montrent une signature thermique modérée sur l’Ol Doinyo Lengai (Tanzanie). Cela laisse supposer que des émissions de natrocarbonatite ont eu lieu il y a quelques jours. Cette information n’est pas vraiment une surprise. Des expéditions récentes sur le volcan ont révélé que la lave noire s’accumulait parfois au fond du gouffre laissé par l’éruption de 2006.
Source: The Watchers.

++++++++++

Après le passage de la tempête Francisco au large de l’île de la Réunion et du front pluvio-orageux qui avait perturbé le signal de tremor, le temps est à nouveau dégagé sur le Piton de la Fournaise et l’éruption est parfaitement visible depuis la RN2 dans les secteurs de Saint Philippe et Sainte Rose où la foule devrait se presser en fin de journée. La circulation promet donc d’être difficile. Attention de ne pas garer son véhicule n’importe où, sinon gare aux contraventions ! Le tremor éruptif, sans être exceptionnel, se maintient à un niveau correct. Le front de coulée, qui progresse de façon très sporadique, se situe à 600 m au dessous du cratère Marco, autour de 1900 m d’altitude, soit environ à 6,5 km de la RN2. Etant donné que le débit éruptif est relativement faible, il y a très peu de chances pour que la lave atteigne la route. Comme indiqué précédemment, au début de l’éruption deux bras de coulée étaient actifs, mais en ce moment, seul le bras orienté vers l’Est est actif.

Source : OVPF.

—————————————————

Here is some news about volcanic activity around the world:

Steam plumes are still rising as high as 300 m above Taal’s Main Crater (Philippines). SO2 emissions are low, with a maximum of 116 tonnes per day. According to the disaster managing center (DROMIC) there are still 17,088 people in 110 evacuation centres, and an additional 211,729 people are staying at other locations. The alert level remains at 3 (on a scale of 0-5).

PHIVOLCS.

++++++++++

Seismicity at Shishaldin Volcano (Aleutians / Alaska) has decreased over the past week to levels slightly above background. In addition, satellite views of the volcano over the same period show a decrease in surface temperatures at the summit. Eruptive activity appears to have ended or paused. Due to this decrease in activity, the aviation colour code for Shishaldin Volcano has been lowered to YELLOW and the volcanic alert level to ADVISORY.
However, it is possible for eruptive activity to resume with little warning.

Source: AVO.

++++++++++

The Instituto Geofisico of Peru (IGP) is urging tourists to stay away from Ubinas and Huaynaputina volcanoes because lahars are observed on both volcanoes.

The seismic station at Ubinas recorded seismicity associated with a moderate lahar on February 11th, 2020 down the southeast flank of the volcano, about 2 km from Ubinas town.

A lahars was also recorded at Huaynaputina volcano, 30 km south of Ubinas. The lahar travelled down the southern slope. It should be noted that the outer flanks of this volcano are heavily mantled by ash deposits left by a strong eruption (VEI 6) in 1600. It produced nearly 30 km3 of tephra that have been remobilised by the heavy rains.

++++++++++

According to the Watchers website, photos taken by the Copernicus Sentinel-2 satellite on February 3, 2020, show a moderate thermal signature on Ol Doinyo Lengai (Tanzania). This suggests that emissions of natrocarbonatite took place a few days ago. This piece of information is not really a surprise. Recent expeditions to the volcano have revealed that black lava sometimes accumulates at the bottom of the gap left by the 2006 eruption.
Source: The Watchers.

++++++++++

After the passage of storm Francisco off Reunion Island and the rainy-stormy front which disturbed the tremor signal, the weather is again sunny on Piton de la Fournaise and the eruption can be ssen from RN2 in the Saint Philippe and Sainte Rose areas where lots of people are expected at the end of the day. Traffic therefore promises to be difficult. Be careful not to park your vehicle anywhere, otherwise beware of tickets! The eruptive tremor, without being exceptional, is still at a correct level. The flow front, which progresses very sporadically, is located 600 m below the Marco Crater, around 1900 m above sea level, or approximately 6.5 km from RN2. Since the eruptive output is quite low, lava is unlikely to reach the road. As mentioned earlier, at the start of the eruption two lava branches were active, but at the moment, only the East flow is active.
Source: OVPF.

Piton de la Fournaise (Photos: Christian Holveck)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde. Des mises à jour spéciales sont consacrées au volcan Taal (Philippines).

L’AVO a indiqué le 18 janvier 2020 que l’activité éruptive avait repris sur le Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) avec des coulées de lave visibles sur le flanc NE du volcan grâce à la webcam. Un panache dilué, contenant peut-être un peu de cendre, apparaissait dans l’imagerie satellite ; il s’étirait sur une cinquantaine de kilomètres vers le SO. La sismicité était intense.

Les émissions de cendre ont considérablement diminué les jours suivants et la sismicité a décliné elle aussi. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne est revenue à Orange et l’alerte volcanique est désormais à Vigilance (Watch).

++++++++++

L’Institut de Géophysique équatorien indique que l’activité explosive du Sangay s’est poursuivie au cours des dernières semaines, avec des panaches de gaz et de cendre pouvant monter jusqu’à 7000 mètres d’altitude. Des blocs incandescents ont également été observés sur le versant SE du volcan le 20 janvier 2020.

++++++++++

Dans sa dernière mise à jour, GeoNet indique que l’activité à White Island (Nouvelle-Zélande) reste soutenue. Les observations des derniers jours montrent que de la lave est visible dans les bouches apparues lors de l’éruption du 9 décembre 2019. Cela confirme les observations précédentes qui indiquaient que la lave était à un niveau très peu profond sous le plancher du cratère. Cependant, GeoNet ajoute que de nouvelles éruptions explosives sont très peu probables dans les quatre prochaines semaines. Hormis des émissions mineures de cendre les 23 et 26 décembre 2019, aucune activité éruptive significative n’a été observée depuis l’éruption du 9 décembre.
Tous les équipements de surveillance de GeoNet sur l’île fonctionnent normalement et on peut voir les images des webcams sur les pages web de GeoNet.
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à Jaune.
Source: GeoNet.

++++++++++

On attend toujours à la Réunion la première éruption du Piton de la Fournaise en 2020. Des voix optimistes avaient déclaré qu’elle pourrait se produire dans les tous premiers jours de janvier 2020. Trois semaines plus tard, la lave n’a toujours pas percé la surface du volcan! Comme je l’écrivais précédemment, le mot « imminent » n’a pas le même sens à la Réunion et en métropole !

L’OVPF continue de signaler une inflation lente mais régulière de l’édifice volcanique. De petits essaims sismiques sont enregistrés de temps à autre. Si une éruption se produit, il y a fort à parier que ce ne sera pas un événement majeur qui se déroulera probablement à basse altitude. La lente inflation montre que la pression sous le volcan n’est pas très élevée. On est face à un scénario semblable à celui qui a précédé les dernières éruptions.

++++++++++

À partir de la soirée du 18 janvier 2020, l’activité explosive dans le secteur NE du Stromboli (Sicile) a provoqué un petit débordement de lave (voir image ci-dessous) et le roulement de matériaux le long de la partie supérieure de la Sciara del Fuoco. Les autres paramètres n’ont pas montré de changements significatifs au cours de cette phase éruptive. L’activité se caractérise actuellement par des explosions de faible amplitude dans les secteurs SE et NW. Les émissions de SO2 révèlent un faible niveau de dégazage dans le secteur NE de la terrasse cratèrique. Globalement, l’activité reste toutefois à un niveau élevé.
Source: INGV, Laboratorio Geofisica Sperimentale.

———————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world. Special updates are dedicated to Taal Volcano (Philippines).

AVO indicated on January 18th, 2020 that eruptive activity resumed at Shishaldin (Aleutians / Alaska) with lava flows visible on the NE flank of the volcano in webcam imagery. A weak plume, possible containing a small quantity of ash, was visible in satellite imagery extending to the SW about 50 kilometres. Seismicity was elevated.

Ash emissions declined the next days. Seismicity is currently low. The aviation colour code has been lowered to Orange and the volcanic alert level to Watch. .

++++++++++

The Ecuadoran Geophysical Institute indicates that explosive activity has been continuing at Sangay volcano over the past few weeks with gas and ash plumes up to 7 000 metres above sea level. Incandescent blocks were also observed on the southeastern flank of the volcano on January 20th, 2020.

++++++++++

In its latest update, GeoNet indicates that White Island (New Zealand) remains in an elevated state of unrest. Visual observations in the last days show lava has been extruded into the vents created by the December 9th, 2019 eruption. This confirms the results of the previous observations that said that lava was at a very shallow level beneath the crater floor. However, further explosive eruptions are very unlikely on any given day in the next four weeks. Apart from minor ash emissions on December 23rd and 26th, no significantly eruptive activity has been observed since the December 9th eruption.

All the GeoNet monitoring equipment on the island is operating normally and the camera feeds have been re-established on the GeoNet web pages.

The volcanic alert level remains at 2 and the aviation colour code remains Yellow.

Source: GeoNet.

++++++++++

Everybody on Reunion Island is still waiting for the first eruption of Piton de la Fournaise in 2020. Optimistic voices said it might occur in the very first days of January. Three weeks later, there is no lava breaking the surface of the volcano! OVPF still reports a slow but steady inflation of the volcanic edifice. Minor seismic swarms are still recorded from time to time. Should an eruption occur in the short term, the odds are that it will not be a major event that will probably take place at a low altitude. The slow inflation shows that pressure under the volcano is not very high, a scenario similar to the one that preceded the last eruptions.

++++++++++

Starting in the evening of January 18th, 2020, NE explosive activity at Stromboli (Sicily) caused sporadic lava overflow (see image below) and the rolling of hot materials along the upper part of the Sciara del Fuoco. The other parameters did not show significant changes during this phase. Activity is currently characterized by low amplitude explosions at SE and NW sectors. SO2 emissions reveal low level of degassing from NE sector. Globally, activity remains at a high level.

Source: INGV, Laboratorio Geofisica Sperimentale.

Le débordement de lave vu par la caméra thermique de l’INGV.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité éruptive dans le monde.

Le niveau d’alerte du Kirishima (Shinmoedake) est passé de 1 à 2 le 2 janvier 2020 suite à une augmentation de la sismicité (avec une vingtaine d’événements) détectée depuis la veille au soir. Les habitants et les touristes sont priés de ne pas s’approcher du cratère.
Une hausse de la sismicité avait déjà été enregistrée en novembre 2019, mais elle est revenue plus tard à un niveau normal et aucune éruption n’a été observée.
La dernière éruption de ce volcan a eu lieu du 1er mars au 27 juin 2018, avec un VEI 3.
Source: JMA.

++++++++++

Une activité strombolienne était encore observée dans le Nouveau Cratère Sud-Est et le Cratère Nord-Est de l’Etna pendant les derniers jours de 2019, mais elle avait considérablement diminué par rapport aux semaines précédentes. Les émissions de cendre sporadiques de la Voragine se sont rapidement dispersées dans l’atmosphère.
Source: INGV.

++++++++++

Maintenant que l’on en connaît la cause – l’éruption d’un volcan sous-marin au large de l’île – on parle beaucoup moins de la sismicité à Mayotte. Pourtant, la terre continue de trembler. La première secousse de l’année 2020 a été enregistrée le 1er janvier à 16h18. Elle avait une magnitude de M 4,8  sur l’échelle de Richter et a été ressentie par la population, d’autant plus que l’île avait traversé une période plus calme. Le dernier séisme  ressenti, d’une magnitude de M 3,67 avait été enregistré le 15 décembre 2019 à 32 km de profondeur, à 15 km à l’est de Dzaoudzi.

Selon les données du Réseau National de Surveillance Sismique ( RéNass), au cours de la seule journée du 1er janvier 2020, pas moins 7 événements ont été enregistrés. L’activité sismo -volcanique est donc toujours en cours même si la population ne perçoit pas certains événements.
Depuis mai 2018, des centaines séismes ont été recensés à Mayotte, avec la plus forte secousse (M 5,8) jamais enregistrée dans la zone des Comores le 15 mai 2018..

Source : Réunion La 1ère.

+++++++++

Une activité éruptive est observée en ce moment sur le Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska). Le 3 janvier 2020, le volcan a émis un nuage de cendre qui s’est élevé à 6000 – 7000 mètres. L’activité sismique a augmenté pour atteindre un niveau modéré et des pilotes d’aéronefs ont signalé la présence de nuages de cendre. Ces derniers sont visibles dans les données satellitaires et ils s’étirent jusqu’à 20-30 km au sud-est du volcan. La lave continue probablement à s’écouler sur le flanc du volcan La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.

Dernière minute: L’AVO vient de m’indiquer que les émissions de cendre sont en net déclin depuis le 7 janvier à 12 heures (heure locale). La sismicité se maintient à un niveau bas et les images satellites montrent une activité éruptive réduite. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne a été ramenée à Orange et le niveau d’alerte volcanique à Vigilance (Watch).
Source: AVO.

++++++++++

Comme je l’ai écrit précédemment, le Piton de la Fournaise montre des signes de réveil depuis quelques jours. A partir du 23 décembre 2019, le volcan est entré dans une nouvelle phase d’inflation, mais la sismicité restait faible. La situation a évolué le 6 janvier 2020, et l’OVPF enregistre désormais entre 10 et 15 séismes volcano-tectoniques quotidiens, avec une accélération le 7 janvier (40 événements). Inflation et sismicité semblent montrer qu’une éruption se prépare à court ou moyen terme, d’autant plus que les concentrations de CO2 sont en hausse depuis la fin de l’éruption du 25-27 Octobre 2019.

Les connaissances en volcanologie ne permettent pas d’aller plus loin dans le domaine de la prévision éruptive, d’autant plus que le Piton de la Fournaise est un volcan capricieux capable de surprendre les scientifiques qui veillent sur lui. Patience est donc le maître mot…

——————————————-

The alert level for Kirishima (Shinmoedake) volcano was raised from 1 to 2 on January 2nd, 2020 because of an increase in seismicity (20 earthquakes or so) detected since the evening of the past day. Residents and tourists are asked not to approach the crater.

The last time an increase in seismicity was recorded was in November 2019, but it returned later to low levels and no eruption was observed.

The last eruption of this volcano took place from March 1st to June 27th, 2018 with a VEI 3.

Source: JMA.

++++++++++

Strombolian activity was still observed at Mt Etna’s New Southeast Crater and North East Crater in the last days of 2019, but it had significantly decreased compared to previous weeks. Sporadic ash emissions from Voragine rapidly dispersed into the atmosphere.

Source: INGV.

++++++++++

Now that we know the cause – the eruption of an underwater volcano off the island – there is much less talk about seismicity in Mayotte. Yet the earth keeps trembling. The first quake of 2020 was recorded on January 1st at 4:18 p.m. It had a magnitude of M 4.8 on the Richter scale and was felt by the population, all the more as the island had gone through a quieter period. The last earthquake felt, with a magnitude of M 3.67, was recorded on December 15th, 2019 at a depth of 32 km, 15 km east of Dzaoudzi.
According to data from the National Seismic Surveillance Network (RéNass), 7 events were recorded during the single day of January 1st, 2020. The seismic-volcanic activity is therefore still in progress even if the population does not feel certain events.
Since May 2018, hundreds of earthquakes have been recorded in Mayotte, including the strongest earthquake (M 5.8) ever recorded in the Comoros area on May 15th, 2018.
Source: Réunion La 1ère.

++++++++++

Eruptive activity is observed at Shishaldin (Aleutians / Alaska). On January 3rd, 2020, the volcano produced an ash cloud that rose up to 6,000 – 7,000 metres. Seismic activity has increased to moderate levels and several pilot observations of ash clouds have been reported. The ash cloud is visible in satellite data and extends as far as  20-30 km to the southeast. Lava is probably still flowing along the flanks of the volcano. The aviation colour code has been raised to Red.

Last minute: AVO has just informed me that ash emissions have declined significantly since about 12:00 pm (local time) on January 7th, 2020. Seismicity is currently low. Satellite data suggest continued low-level eruptive activity.  The aviation colour code has been lowered to ORANGE and the volcanic alert level to WATCH.

Source: AVO.

++++++++++

As I put it earlier, Piton de la Fournaise has been showing signs of reawakening over the past days. As of December 23rd 2019, the volcano entered a new phase of inflation, but seismicity remained low. The situation changed on January 6th, 2020, and OVPF now records between 10 and 15 volcano-tectonic earthquakes daily, with an acceleration on January 7th (40 events). Inflation and seismicity seem to show that an eruption will occur the short or medium term, especially as CO2 concentrations have been increasing since the end of the eruption on October 25-27, 2019.
Our knowledge in volcanology does not allow to go further in the field of eruptive prediction, all the more as Piton de la Fournaise is a capricious volcano which may puzzle the scientists who watch over it. Patience is therefore the watchword…

Photo: C. Grandpey

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité éruptive dans le monde:

Le bilan officiel de l’éruption de White Island (Nouvelle Zélande) est de 18 morts, y compris les deux personnes portées disparues dont les corps n’ont toujours pas été retrouvés. . :

++++++++++

L’Avachinsky (Kamchatka) est généralement le premier volcan que les touristes voient à leur arrivée à Petropavlovsk. Le KVERT indique qu’il montre actuellement une hausse d’activité, avec incandescence et dégazage. Une augmentation de la sismicité est observée depuis environ un mois. Une éruption ne peut être exclue à court terme.
Les autorités ont conseillé à la population locale et aux touristes de rester à l’écart du volcan.
La dernière éruption de l’Avachinsky a eu lieu le 5 octobre 2019. D’autres événements éruptifs se sont produits en 1991, 1945, 1938 et 1926. Cependant, la plupart n’étaient pas des éruptions majeures. Comme d’autres volcans du Kamchatka, le principal danger est la cendre qui peut affecter les vols et les activités aéroportuaires.
Source: KVERT.

++++++++++

On observe une hausse d’activité sur le Bezymianny (Kamchatka) depuis le début du mois de décembre, avec une incandescence nocturne au niveau du cratère, de fortes émissions fumerolliennes et une coulée de lave. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne a été portée à l’Orange. La même couleur est conservée sur le Sheveluch et le Klyuchevskoy.
Source: KVERT.

+++++++++

Selon la Garde côtière, l’activité à Nishinoshima (Japon) est relativement intense, avec des explosions dans le cratère principal du cône pyroclastique toutes les secondes à plusieurs secondes. Des blocs sont propulsés jusqu’à 300 m au-dessus du cratère et la lave continue de couler dans la mer. Un nouveau cratère s’est ouvert sur le flanc N du cône. La zone d’exclusion marine a été étendue à 2,5 km autour de l’île.
Source: JMA.

++++++++++

L’AVO m’a indiqué le 12 décembre 2019 qu’une explosion de courte durée sur le Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) avait généré un panache de cendre qui est monté jusqu’à 6000-7000 mètres. Une hausse du tremor a été observée à 16:10 (GMT) pendant environ 3 minutes. Trois éclairs ont également été détectés. L’alerte aérienne du Shishaldin reste à la couleur Orange et au niveau d’alerte volcanique est maintenu à Vigilance.
Source: AVO.

++++++++++

C’est avec grande tristesse que j’ai appris le décès d’Orazio Nicoloso, que le journal La Sicilia a fort justement appelé « l’ultimo papà dell’Etna » tellement il a joué un rôle important dans la mise en valeur du volcan. Il est décédé en décembre, tout comme son frère Antonio et quelques jours après Alfio Ponte, deux guides extraordinaires qui m’ont tant appris sur le Mongibello.

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world:

The official death toll of the White Island eruption (New Zealand) is 18, including the two missing persons whose bodies have not been found yet.

++++++++++

 Avachinsky (Kamchatka) is usually the first volcano tourists see when they arrive in Petropavlovsk. KVERT says it is currently showing signs of increased unrest, with incandescence and degassing. An increase in seismicity has been observed for about a month. An eruption cannot be excluded in the short term. Authorities have advised the local population and tourists to stay away from the volcano. Avachinsky’s last eruption was on October 5th, 2019. Other eruptive events occurred in 1991, 1945, 1938 and 1926. However, most of them were not major eruptions. Like other volcanoes in Kamchatka, the major hazard is the ash which may affect flights and airport operations.

Source: KVERT.

++++++++++

Activity has been increasing at Bezymianny (Kamchatka) since the beginning of December, with nighttime crater incandescence, strong fumarolic emissions, a lava flow. As a consequence, the aviation colour code has been increased to Orange. The same colour is kept on Sheveluch and Klyuchevskoy.

Source: KVERT.

+++++++++

According to the Coast Guard, activity at Nishinoshima (Japan) is quite intense, with explosions occurring from the main crater of the pyroclastic cone every second to several seconds. Blocks are ejected as high as 300 m above the crater rim and lava continues to flow into the sea. A new crater has opened on the N flank of the cone. The marine exclusion zone has been extended to 2.5 km around the island.

Source: JMA.

++++++++++

AVO informed me on December 12th, 2019 that a short-lived explosion from Shishaldin (Aleutians / Alaska) produced an ash cloud that rose up to 6000-7000 metres. A tremor burst was observed at 16:10 (UTC) for about 3 minutes. Three lightning strikes were also detected. Shishaldin remains at aviation colour code Orange and the volcanic alert level at Watch.

Source: AVO.

++++++++++

I was very sad to be informed of the death of  Orazio Nicoloso, whom the newspaper La Sicilia aptly called « l’ultimo papà dell’Etna » because he played an important role in the development of the volcano . He died in December, just like his brother Antonio and a few days after Alfio Ponte, two extraordinary guides who taught me so much about Mongibello.

Vue de l’éruption du Shishaldin depuis Cold Bay le 12 décembre 2019 (Source: AVO)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Le Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) a connu plusieurs épisodes d’activité en novembre. Une hausse de la sismicité et des températures de surface élevées les 19 et 20 novembre ont indiqué que l’activité éruptive était soutenue. La sismicité a ensuite brusquement chuté le 20 novembre, annonçant une nouvelle pause d’activité. La sismicité a de nouveau augmenté les 24 et 25 novembre et de petites explosions ont été enregistrées sur le volcan, ainsi que des températures de surface élevées. Un effondrement partiel du cône sommital le 24 novembre a provoqué un écoulement pyroclastique atteignant 3 km le long du flanc nord-ouest. Une nouvelle coulée de lave sur le flanc nord-ouest a avancé sur plusieurs centaines de mètres. La couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange et le niveau d’alerte volcanique est maintenu à Vigilance.
Source: AVO.

++++++++++

De nombreuses explosions sont encore enregistrées chaque heure sur le Fuego (Guatemala). Elles génèrent des panaches de cendre pouvant atteindre 1,1 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendre sont signalées dans plusieurs zones sous le vent. Les explosions produisent parfois des ondes de choc qui font vibrer les vitres des maisons dans les localités proches du volcan. Les matériaux incandescents sont également éjectés à une hauteur allant de 100 à 450 mètres et provoquent des avalanches qui parcourent parfois de longues distances dans les ravines sur les pentes du volcan. En novembre, les coulées de lave ont progressé de plusieurs centaines de mètres dans les ravines Seca et de Santa Teresa.
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

La lave continue de s’échapper du cratère principal du Karangetang (Indonésie) et parcourt jusqu’à 1,8 km dans les ravines sur les flancs sud-ouest et ouest. Des panaches de gaz et de vapeur parfois denses s’élèvent jusqu’à 300 mètres au-dessus du sommet. L’incandescence des deux cratères sommitaux est visible la nuit. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4).
Source: CVGHM.

++++++++++

Contrairement à ce qu’ont annoncé le Volcanic Ash Advisory Center (VAAC) de Washington il y a quelques jours, le volcan Soufriere Hills à Montserrat n’est pas entré de nouveau en éruption. Les autorités locales ont été contraintes de diffuser une mise au point pour rassurer la population. Le 19 novembre 2019, le VAAC, avait publié une alerte basée sur l’exploitation d’images satellitaires.

Aucune émission de gaz et encore moins de cendre n’a été constatée au cours d’une mission de reconnaissance. .

Source: Radio Caraïbes International.

++++++++++

GNS Science indique qu’aucun changement significatif n’a été observe à White Island depuis le dernier bulletin d’activité. En particulier, le comportement du volcan ne s’est pas modifié après le séisme de M 5,9 qui a été enregistré à grande profondeur dans la partie orientale de la Bay of Plenty le 23 novembre 2019.

Le niveau d’alerte est à 2 depuis le 18 novembre 2019.

Source : GNS Science.

++++++++++

Dernière minute: L’activité du Sakurajima (Japon) est en hausse depuis la fin du mois d’octobre 2019. De fortes explosions sont souvent enregistrées au niveau du cratère Minamidake. Le dernier événement explosif s’est produit le 28 novembre 2019 avec des panaches de cendre qui sont montés jusqu’à 3,3 km au-dessus du cratère. Malgré l’augmentation de l’activité, le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 5).
Source: JMA.

 ————————————–

Shishaldin (Aleutians / Alaska) went through several episodes of activity in November. Increased seismicity and higher surface temperatures on November 19th and 20th indicated elevated eruptive activity. Seismicity Then abruptly dropped on November 20th and remained low, heralding another pause in activity. Seismicity again increased on November 24th and 25th and small explosions were detected on the volcano together with elevated surface temperatures. A partial collapse of the summit cone on November 24thproduced a pyroclastic flow that travelled as far as 3 km down the NW flank. A new lava flow on the NW flank was several hundred metres long. The aviation colour code remains at Orange and the volcano alert level remains at Watch.

Source: AVO.

++++++++++

Numerous hourly explosions are still recorded at Fuego (Guatemala). They generate ash plumes that rise as high as 1.1 km above the crater. Ashfall is reported in several downwind areas. The explosions sometimes produce shock waves that rattled houses in nearby communities. Incandescent material is also ejected up to100-450 metres high and causes avalanches of material that occasionally travel long distances in the drainages along the slopes of the volcano. Lava flows advanced several hundred metres in the Seca and Santa Teresa drainages during November.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

Lava continues to effuse from Karangetang’s Main Crater (Indonesia) and travels as far as 1.8 km down the drainages on the SW and W flanks. Sometimes dense white plumes rise up to 300 metres above the summit. Incandescence from both summit craters is visible at night. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4).

Source: CVGHM.

++++++++++

Contrary to what the Washington Volcanic Ash Advisory Center (VAAC) announced a few days ago, Soufriere Hills volcano in Montserrat has not erupted again. Local authorities were forced to broadcast a bulletin to reassure the population. On November 19th, 2019, VAAC issued an alert based on satellite images.
No gas emission and even less ash was detected during on-the-fiel missions..
Source: Radio Caraïbes International.

++++++++++

GNS Science indicates that no new changes have been observed at White Island since the last report. No new activity has been recorded at the volcano after the M 5.9 earthquake that occurred beneath the eastern Bay of Plenty on November 23rd, 2019.

The alert level has been at 2 since November 18th, 2019.

Source: GNS Science.

++++++++++

Last minute: Activity at Sakurajima (Japan) has been increasing since the end of October 2019.Strong explosions are often recorded at the Minamidake crater. The latest explosive event occurred on November 28th, 2019 with ash plumes rising up to 3.3 km above the crater. Despite the increase in activity, the alert level remains at 3 (on a scale of 5).

Source: JMA.

White Island (Photo: C. Grandpey)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

L’activité éruptive des derniers jours a principalement concerné le Sakurajima (Japon), le Cleveland et Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska). Voir mes notes sur ces volcans. Dans son dernier rapport hebdomadaire, la Smithsonian Institution fournit des informations sur d’autres volcans.

Lors d’un survol effectué le 5 novembre 2019, les scientifiques ont pu observer le dôme de lave numéro 85 au fond du cratère intérieur du Popocatepetl (Mexique). Le dôme a un diamètre de 210 m, une hauteur de 80 m et une forme irrégulière. Le cratère intérieur présente un diamètre de 350 m et une profondeur de 90 m. Comme d’habitude, l’activité du Popocatepetl consiste en émissions de vapeur et de gaz, avec parfois un peu de cendre. Des explosions projettent des matériaux incandescents sur les flancs supérieurs du volcan. Des événements éruptifs observés le 9 novembre ont généré des panaches de cendre qui se sont élevés à 2 km au-dessus du cratère. D’autres explosions similaires ont été enregistrées les 10 et 11 novembre. Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source: CENAPRED.

Un épisode éruptif a été détecté sur le Merapi (Indonésie) le 9 novembre 2019. Il a duré deux minutes et 40 secondes. Une coulée pyroclastique a parcouru 2 km le long de la ravine de la rivière Gendol et un panache de cendre s’est élevé à environ 1,5 km au-dessus du sommet. De petites retombées de cendre ont été signalées dans des zones situées à l’ouest, jusqu’à 15 km du sommet. L’événement n’a pas eu d’impact majeur sur la morphologie du dôme de lave. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source: CVGHM.

—————————————–

Eruptive activity in the past days mainly concerned Sakurajima (Japan) and Cleveland and Shishaldin (Aleutians / Alaska). See my notes about these volcanoes. In its latest weekly report, the Smithsonian Institution gives information about other volcanoes.

During an overflight on November 5th, scientists were able to observe lava dome number 85 in the bottom of Popocatepetl’s inner crater (Mexico). The dome was 210 m in diameter, 80 m thick, and had an irregular surface. The inner crater remained 350 m in diameter and was 90 m deep. As usual, activity at Popocatepetl currently consists of steam-and-gas emissions, some of which contain ash. Explosions eject incandescent material onto the upper flanks of the volcano. Eruptive events on November 9thgenerated ash plumes that rose 2 km above the crater. Other similar explosions were recorded on November 10yth and 11th. The alert level remains at Yellow, Phase Two.

Source: CENAPRED.

An eruptive episode was detected on Merapi (Indonesia) on November 9th, 2019. It lasted two minutes and 40 seconds. A pyroclastic flow travelled 2 km down the Gendol drainage and an ash plume rose around 1.5 km above the summit. Minor ashfall was reported in areas to the west as far as 15 km away. The event did not notably impact the morphology of the lava dome. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to stay outside the 3-km exclusion zone.

Source: CVGHM.

Le cratère du Popocatepetl le 5 novembre 2019 (Source: CENAPRED)

Hausse d’activité du Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) // Increased activity at Shishaldin (Aleutians / Alaska)

L’Alaska Volcano Observatory (AVO) indique que l’activité du Shishaldin a considérablement augmenté au cours des dernières 24 heures et que des fontaines de lave étaient visibles sur les images de la webcam pendant la soirée et la nuit. Des températures de surface très élevées ont également été détectées au sommet et sur les flancs du volcan. Des émissions de cendre faibles à modérées ont aussi été observées.
La sismicité au cours de la journée écoulée a considérablement augmenté. Le tremor s’est stabilisé mais est resté élevé au cours des dernières heures.
Le niveau d’alerte volcanique reste à Vigilance et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à l’Orange.

—————————————-

The Alaska Volcano Observatory (AVO) indicates that activity at Shishaldin has increased significantly over the past day with fire-fountaining observed in web camera views throughout the evening and night. Strongly elevated surface temperatures have been observed at the summit and along the flanks of the volcano. Minor to moderate ash have also been observed.

Seismicity over the past day increased significantly. The seismic tremor has stabilized and remains high over the past hours.

The current volcano alert level is Watch. The aviation colour code is Orange.

Cette vue du Shishaldin obtenue grâce au satellite Sentinel-2 le 24 octobre 2019 montre l’incandescence dans le cratère sommital ainsi qu’un petit panache de vapeur. Le cratère est rempli de lave qui s’échappe vers le nord-ouest et alimente une coulée d’environ 800 mètres de long. (Source : ESA)