La Palma (Iles Canaries) : éruption du Cumbre Vieja officiellement terminée // Cumbre Vieja eruption officially over

Le gouvernement des îles Canaries a officiellement déclaré ce 25 décembre 2021 que l’éruption du Cumbre Vieja était terminée, après dix jours d’inactivité. Cela ne signifie pas pour autant la fin de la vigilance car le danger et les risques demeurent. Le processus éruptif, qui a commencé le 19 septembre 2021 et s’est poursuivi pendant 85 jours et 8 heures, a été le plus long de l’île en 375 ans.
Il faut juste espérer que les autorités canariennes ne connaîtront pas la même mésaventure que leurs homologues islandaises. La sismicité a repris sur la Péninsule de Reykjanes quelques jours après que l’éruption du Fagradalsfjall ait été déclarée officiellement terminée. Il n’est pas impossible qu’une nouvelle éruption se déclenche à court terme.

—————————————–

The government of the Canary Islands officially declared on December 25th, 2021 that the Cumbre Vieja eruption was over, after ten days of inactivity. However, this does not mean the end of vigilance because the danger and the risks remain. The eruptive process, which began on September 19th, 2021 and continued for 85 days and 8 hours, was the longest on the island in 375 years.

Let’s hope that the Canary Islands authorities will not experience the same misfortune as their Icelandic counterparts. Seismicity resumed on the Reykjanes Peninsula a few days after the Fagradalsfjall eruption was officially declared over. A new eruption might occur in the short term.

Ils voient des éruptions partout!

Il suffit que la sismicité trahisse quelques soubresauts de la Terre pour que les réseaux sociaux s’affolent, s’enflamment, et que le mot « éruption » se mette à pulluler. Malheureusement – ou heureusement pour les régions concernées – tout n’est pas aussi simple. Ce n’est pas parce que la Terre ne met à trembler qu’une éruption va se produire. Ce serait trop facile et les différents observatoires l’ont bien compris, même s’ils ne peuvent pas trop s’aventurer dans les pronostics.

Ces derniers jours, un essaim sismique significatif a affecté la Péninsule de Reykjanes en Islande, pile poil où s’est déroulée la dernière éruption qui venait d’être déclarée « officiellement terminée ». Dans le doute, les autorités islandaises ont tout de suite réagi en élevant le niveau d’alerte volcanique à « incertitude » et la couleur de l’alerte aérienne à Orange. On ne sait jamais. Ce qui est rassurant, c’est que les autres paramètres susceptibles d’annoncer une éruption (émissions gazeuses, déformation du sol, hausse de la température, etc) font pour le moment défaut.

Le problème avec la Péninsule de Reykjanes, c’est qu’elle se trouve sur la dorsale médio-atlantique où les événements d’origine tectonique sont nombreux. Il est donc très difficile de dire si le dernier essaim sismique a une origine tectonique ou volcanique. Certains pensent que la sismicité est provoquée par un déplacement latéral du magma dans le sous-sol, phénomène qui avait précédé la sortie de la lave au mois de mars. Les prochains jours et les prochaines semaines nous diront si cette hypothèse est exacte et si une éruption a eu lieu.

Sur l’île éolienne de Vulcano, c’est un peu le branle-bas de combat suite à une intensification des émissions gazeuses – de CO2 en particulier – et une hausse de températures au niveau des fumerolles sur la lèvre et à l’intérieur de la Fossa. Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont tout de suite pensé qu’il s’agissait des prémices d’une éruption semblable à celle qui a secoué le volcan à la fin du 19ème siècle. Là encore, c’est aller un peu vite en besogne, car il manque certains paramètres pour faire une telle affirmation. Comme je l’ai écrit précédemment, j’ai connu une situation semblable à Vulcano dans les années 1990 – époque où j’effectuais des observations sur l’île – et il n’y a pas eu d’éruption à cette époque. Se méfier en particulier de la densité des panaches fumerolliens qui ne signifient pas forcément que le volcan traverse une hausse d’activité et qu’il va entrer (et non pas « Rentrer », comme on peut le lire) en éruption. .

Le problème en 2021, ce sont les émissions de CO2 dans le secteur de Volcano Porto. Il a été demandé aux habitants d’aller dormir ailleurs afin qu’ils ne se fassent asphyxier par le gaz pendant leur sommeil. Cela s’appelle le principe de précaution. Reste à savoir pendant combien de temps il pourra être appliqué…

S’agissant du Semeru (Indonésie), le mot « éruption » a été prononcé dès que l’on a appris que des coulées pyroclastiques avaient déferlé sur des villages et tué des dizaines de personnes. Trop tard. La prévision éruptive reste quasiment impossible sur les volcans de la Ceinture de Feu du Pacifique, ce qui explique des bilans humains élevés. Côté prévision, nous ne savons pas faire grand-chose et le principe de précaution est souvent mis en place pour éviter que des personnes se fassent tuer. Mais c’est parfois déjà trop tard.

La prévision à La Palma (Iles Canaries) a été correcte, ce qui a donné le temps aux autorités d’évacuer les populations menacées. Le Cumbre Vieja est bien différent du Semeru. Les coulées de lave – même si elles peuvent avancer rapidement – laissent le temps de déguerpir et au final, il n’y a pas eu de morts directement liées à l’éruption.

Après une période de calme, l’Etna (Sicile) s’est réveillé en décembre 2021 avec une petite activité strombolienne dans le Cratère Sud-Est. Tout de suite, le mot « éruption » a jailli comme un diable de sa boîte sur les réseaux sociaux L’apparition d’une petite coulée de lave au pied d’une paroi de la Valle del Bove a ravivé les souvenirs de l’éruption de 1991-1993 qui avait débuté dans ce secteur de l’Etna, Au final, le volcan s’est calmé, la lave a cessé de s’écouler, et il n’y a pas eu d’éruption…

C’était à La Palma (capture écran webcam)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Une nouvelle éruption s’est produite sur le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, (archipel des Tonga) le 19 décembre 2021, avec un panache de vapeur qui s’est élevé jusqu’à 6 km au-dessus du niveau de la mer.
La dernière éruption de ce volcan a eu lieu entre le 19 décembre 2014 et le 23 janvier 2015, avec un VEI 2. L’éruption a créé une nouvelle île que l’on peut encore voir aujourd’hui.
Suite à la dernière éruption, la couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.
Source: The Watchers.


Image satellite de l’éruption du 19 décembre (Source : RAMMB, via The Watchers)

++++++++++

L’activité volcanique est actuellement intense sur le Yasur (Vanuatu), avec une augmentation observée le 18 décembre 2021. Des matériaux incandescents ont été éjectés sur toute la zone sommitale du cône.
Cela signifie que l’accès aux zones situées dans la zone de danger A (zones autour de la lèvre du cratère jusqu’au parking) présente des risques et n’est pas recommandé en ce moment. Les villages situés à proximité du volcan doivent s’attendre à des impacts de gaz volcaniques et/ou à des retombées de cendres, en fonction de la direction du vent.
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2.

Source: GeoHazards.

 Le Yasur le 18 décembre 2021 (Source: GeoHazards)

++++++++++

Le processus de fin d’éruption du Cumbre Vieja se poursuit à La Palma. Hormis quelques dégazages et déformations ponctuelles mais qui n’ont rien d’inquiétant, on observe toujours un retour au calme sur le volcan. Si la tendance se confirme, la fin de l’éruption devrait être officialisée le jour de Noël.

++++++++++

L’éruption du Kilauea (Hawaï) se poursuit à partir d’une bouche dans la paroi ouest du cratère de l’Halema’uma’u. La lave alimente le petit lac dans la partie ouest du cratère. Sa surface s’est élevée d’environ 69 mètres depuis le début de l’éruption le 29 septembre 2021. Le volume total de lave émis par le volcan a été estimé à environ 30 millions de mètres cubes le 16 novembre.
Aucune activité particulière n’a été observée dans l’East Rift Zone du Kilauea.
Source : HVO.

Attention: Forte recrudescence de cas de COVID à Hawaii.

Source: HVO

++++++++++

Comme je l’ai écrit précédemment, les autorités indonésiennes ont élevé le niveau d’alerte du Semeru au deuxième rang (Waspada) car le volcan pourrait de nouveau entrer en éruption après celle du début du mois qui a fait une cinquantaine de morts dans des villages ensevelis sous des couches de cendres et de boue.
On redoute de nouvelles coulées pyroclastiques, semblables à l’éruption du 4 décembre qui a été précédée de fortes pluies de mousson qui ont fait s’effondrer un dôme de lave sur le volcan.
Il est conseillé aux villageois vivant sur les pentes du Semeru de rester à 13 kilomètres du cratère. Les activités touristiques et minières sont interdites le long du bassin versant de Besuk Kobokan.
Les opérations de secours et de recherche des disparus ont pris fin le 17 décembre avec 36 personnes toujours portées disparues. Plus de 100 personnes ont été blessées, dont 22 gravement brûlées. Plus de 5 200 maisons et bâtiments ont été endommagés,
Source : médias d’information indonésiens.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Statu quo pour les volcans du Kamchatka depuis le dernier bulletin d’activité. La couleur de l’alerte aérienne pour le Karymsky et le Sheveluch reste Orange. Elle est toujours Jaune pour le Bezymianny. La situation peut changer très rapidement car des explosions soudaines peuvent se produire, avec des panaches de cendre susceptibles d’affecter le trafic aérien dans la région.

Source: KVERT.

++++++++++

Comme prévu, le 19 décembre 2021, les autorités islandaises ont officiellement déclaré que l’éruption du Fagradalsfjall était terminée. Le spectacle a attiré des centaines de milliers de touristes.
L’éruption a commencé le 19 mars 2021. C’est la sixième éruption en Islande au cours des 20 dernières années et elle est la plus longue enregistrée pendant les 50 dernières années. Sur une échelle de temps plus longue, elle reste devancée par celle de Surtsey en 1963.
Quel volcan islandais sera le prochain à se réveiller ? Grimsvötn ? Hekla ? Krafla ? Askja ? Katla ? Personne ne le sait, et c’est très bien comme ça!

Photo: C. Grandpey

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————

Here is some news of volcanic activity around the world :

A new eruption occurred at Hunga Tonga-Hunga Ha’apai volcano, (Tonga archipelago) on December 19th, 2021, with a steam plume rising up to 6 km above sea level.

The last eruption of this volcano took place between December 19, 2014 and January 23, 2015. It was assigned a VEI 2.The eruption created a new island which can still be seen today.

The Aviation Color Code was raised to Red.

Source: The Watchers.

++++++++++

Volcanic activity is currently high at Yasur (Vanuatu), with an increase recorded on December 18th, 2021. Incandescent material vaw ejected over the cone.

This means that visitors accessing areas within the Danger Zone A (areas around the crater rim to the parking) are at risk. Villages located close to the volcano should expect volcanic gases impacts and/or ashfall, dependiong on wind directions.

The Volcanic Alert Level remains at 2.

Source: GeoHazards.

++++++++++

The ending process of the Cumbre Vieja eruption continues at La Palma. Apart from some degassing and occasional deformations but which are nothing to worry about, one still observes a return to calm on the volcano. If the trend is confirmed, the end of the eruptionis expected to be formalized on Christmas Day.

++++++++++

The eruption of Kilauea (Hawaii) continues from a single vent in the western wall of Halemaʻumaʻu crater, supplying lava into the lava lake that is contained within the western portion of the crater. The lake has seen a total increase of about 69 meters since lava emerged on September 29th, 2021. The total erupted volume since the beginning of the eruption was estimated to be about 30 million cubic meters on November 16th.
No unusual activity has been noted in the Kilauea East Rift Zone.

Source: HVO.

Warning: Strong outbreak of COVID cases in Hawaii.

++++++++++

As I put it previously, Indonesian authorities have raised the alert level for Mt Semeru to the second highest (Waspada), saying it could erupt again after a sudden eruption earlier this month left about 50 people people dead in villages that were buried in layers of ash and mud.

Indonesia’s geological agency fears that increasing activity that could trigger more pyroclastic flows, similar to the December 4th eruption, which was preceded by heavy monsoon rains that partially collapsed a lava dome on the volcano.

Villagers living on Semeru’s slopes are advised to stay 13 kilometers from the crater. Tourism and mining activities are not allowed along the Besuk Kobokan watershed.

The search and rescue operations ended on December 17th with 36 people still unaccounted for. More than 100 people were injured, 22 of them with serious burns. More than 5,200 houses and buildings were damaged,

Source: Indonesian news media.

++++++++++

No changes concerning Kamchatka volcanoes since the previous update. The aviation colour code remains Orange for Karymsky and Sheveluch. It is kept at Yellow for Bezymianny. However, the situation may change rapidly as sudden explosions may generate ash plumes likely to disrupt air traffic in the region.

Source: KVERT.

++++++++++

As expected, on December 19th, 2021 authorities in Iceland have officially declared the Fagradalsfjall eruption over. The show drew hundreds of thousands of tourists.

The eruption had begun on March 19th, 2021. It was the sixth in Iceland in the past 20 years and it became the longest recorded in half a century.

Which Icelandic volcano will be the next one to wake up? Grimsvötn? Hekla? Krafla? Askja? Katla? Nobody knows and it’s good news!

°°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

La Palma : vers la fin de l’éruption // The eruption is coming to an end

Après l’arrêt de l’émission de lave dans le cratère principal du Cumbre Vieja, plusieurs scientifiques d’INVOLCAN ont pu observer pour la première fois son intérieur, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. La bouche n’émet plus de lave et on observe seulement un léger dégazage à l’intérieur. Sismicité et tremor ont retrouvé des niveaux faibles. L’éruption sera officiellement terminée dans 10 jours si aucune nouvelle activité n’est apparue sur le volcan. Espérons que ce sera un Joyeux Noël pour les habitants de La Palma.

Le ministère des Travaux publics, des Transports et du Logement du gouvernement des îles Canaries a commencé l’assemblage des premières maisons modulaires destinées au relogement des personnes dont les habitations ont été détruites par l’éruption. Le montage a commencé avec un premier lot de cinq maisons en bois sur les 30 acquises par le ministère il y a un peu plus d’un mois. Ces maisons sont en cours d’installation sur un terrain cédé par la Mairie de Los Llanos de Aridane. Les maisons, en bois de sapin nordique, ont pour la plupart une superficie de 74 mètres carrés et disposent de trois chambres, d’un salon, d’une cuisine, d’une salle de bain et de toilettes. Les logements devraient être disponibles d’ici un mois.

Source: El Pais.

———————————————

After the end of the lava emission in Cumbre Vieja’s main crater, several INVOLCAN scientists were able to observe its interior for the first time, as can be seen in the video below. The vent no longer emits lava and there is only a slight degassing inside. Seismicity and tremor have returned to low levels. The eruption will be officially over in 10 days if no new activity has appeared on the volcano. Let’s hope it will be a Merry Christmas for the people of La Palma.

https://twitter.com/i/status/1471115494153465862

The Canary Islands Government’s Ministry of Public Works, Transport and Housing has started assembling the first modular houses for the rehousing of people whose homes were destroyed by the eruption. The assembly began with a first batch of five wooden houses out of the 30 acquired by the ministry a little over a month ago. These houses are in the process of being installed on land ceded by the City of Los Llanos de Aridane. The houses, made of Nordic fir wood, have for the most part an area of 74 square meters and have three bedrooms, a living room, a kitchen, a bathroom and a toilet. The accommodations should be available within a month.
Source: El Pais.