Effondrement glaciaire dans les Dolomites (dernières nouvelles)

Le détachement de sérac sur le glacier de la Marmolada au coeur des Dolomites (Italie) a eu lieu en début d’après-midi le dimanche 3 juillet, vers 13h45.
Les alpinistes impliqués étaient divisés en plusieurs cordées. Le bilan n’est malheureusement que provisoire car des randonneurs manquent à l’appel. La vidéo accessible par le lien ci-dessous montre l’ampleur de la coulée de matériaux qui s’est détachée du glacier et a dévalé la pente. Les sauveteurs travaillent dans des hélicoptères équipés de la technologie ARTVA pour localiser les disparus. Les blessés ont été hospitalisés dans plusieurs hôpitaux, à Belluno, Treviso, Trento et Bolzano.
Comme indiqué précédemment, la cause principale de l’effondrement du glacier de la Marmolada est la chaleur de ces jours. La veille du drame, on avait enregistré un record de température d’environ 10 degrés au sommet de la montagne qui culmine à 3443 mètres d(‘altitude. C’est également la température enregistrée au sommet du Mont Blanc il y a quelques jours.
Les six victimes sont trois Italiens, un Tchèque, plus un homme et une femme non encore identifiés. Dix-huit personnes qui se trouvaient dans la partie haute de Punta Rocca ont pu être évacuées et toutes celles qui se trouvaient en aval ont été priées de faire demi tour.

Les activités des sauveteurs se sont poursuivies pendant la nuit avec l’aide de drones équipés de caméras thermiques capables d’identifier la source de chaleur émise par une personne. La situation est dangereuse car il y a un risque de nouveaux effondrements.
Les témoins expliquent avoir entendu un grand bruit, typique d’un glissement de terrain, suivi d' »une sorte d’avalanche composée de neige et de glace qui est descendue à grande vitesse ».
On ne peut que renouveler les consignes de prudence à l’attention des personnes qui vont s’adonner à l’alpinisme et à la randonnée en haute montagne. La chaleur de ces derniers temps risque fort d’avoir déstabilisé glaciers et parois rocheuses. Avec le dégel du permafrost de roche qui assure leur stabilité, certaines parois rocheuses risquent de s’effondrer. De même, les glaciers qui s’accrochent aux versants pentus des montagnes – comme celui de la Marmolada – peuvent se rompre au niveau de leur front, avec des avalanches de séracs pouvant devenir meurtrières.

Une période de fortes chaleurs est à nouveau prévue dans les Alpes dans les prochains jours, alors PRUDENCE !

Source: 24 Ore.

https://www.ilsole24ore.com/art/marmolada-crolla-seracco-via-vetta-almeno-15-coinvolti-e-7-feriti-AELDvyjB?refresh_ce=1

°°°°°°°°°°

Dernière minute : Le bilan de l’effondrement du glacier de la Marmolada risque d’être très lourd. En effet, outre les six morts et huit blessés déjà recensés, une vingtaine de personnes sont portées disparues. Les sauveteurs sont sur place mais leur mission est périlleuse car une énorme quantité de glace non stabilisée est restée sur la montagne. Les conditions météorologiques seront déterminantes pour évaluer l’intervention directe des sauveteurs. En effet, le froid et les basses températures sont indispensables pour garantir un minimum de sécurité.

Aujourd’hui 4 juillet à 14 heures, le bilan s’élève à 8 morts et 15 disparus. Les sauveteurs indiquent que ce sera probablement le bilan définitif car il est peu probable que des survivants soient découverts. La couche de matériaux (glace, terre et rochers)  est très importante. Les recherches ont été interrompues dans la matinée à cause du mauvais temps.

Le Premier Ministre italien Mario Draghi s’est rendu sur place et a été très choqué par ce qu’il a vu. Il est vrai que les corps de certaines victimes ont été broyés, « torturés »par l’avalanche de matériaux et il faudra probablement avoir recours à l’ADN pour les identifier.

Photo: C. Grandpey

Effondrement de sérac en Italie : des morts et des blessés // Serac collapse in Italy : dead and injured

Autre conséquence du réchauffement climatique et de la fonte des glaciers, un sérac s’est détaché d’un glacier italien dans l’après-midi du 3 juillet 2022, envoyant glace, neige et rochers sur un groupe de randonneurs qui se trouvait sur un sentier populaire. Au moins six personnes ont été tuées et huit autres blessées, dont deux dans un état grave. L’accident s’est produit sur la Marmolada (3300 mètres), le plus haut sommet des Dolomites orientales. Le sérac s’est détaché près de Punta Rocca, le long de l’itinéraire habituellement utilisé pour atteindre le sommet de la montagne. Les sauveteurs ont expliqué que les opérations de secours ont mobilisé au moins cinq hélicoptères et des chiens.pour rechercher les personnes ensevelies.
Il est prévu d’évacuer 18 personnes qui se trouvaient au-dessus de la zone où s’est produit l’accident. La cause du détachement de sérac réside probablement dans la vague de chaleur qui affecte l’Italie ces derniers jours. Les températures étaient supérieures à 10°C sur la montagne, ce qui est tout à fait anormal.

Des accidents similaires sont susceptibles de se reproduire pendant l’été, tant sur les glaciers que sur les pentes supérieures des montagnes. J’ai mentionné l’ouverture d’une crevasse sur la trace qui conduit au sommet du Mont Blanc. En raison de la chaleur intense, le permafrost de roche dégèle, rendant les parois rocheuses instables. Les alpinistes devront être très prudents.
Source : Journaux italiens.

——————————————

Another consequence of global warming and the melting of glaciers, the detachment of a serac fom an Italian glacier broke loose on July 3rd, 2022 in the afternoon, sending ice, snow and rock slamming into hikers on a popular trail. At least six hikers were killed and eight others were injured, two of them in a serious condition. The accident occurred on the Marmolada peak ( 3,300 meters), the highest peak in the eastern Dolomites. The chunk of ice broke off near Punta Rocca, along the itinerary normally used to reach the peak. Rescuers tweeted that the search involved at least five helicopters and rescue dogs.

18 people who were above the area where the ice struck will be evacuated by the Alpine rescue corps.

The cause of the serac detachment was probably the heat wave that has been gripping Italy in the past days. Temperatures were above 10°C on the mountain, which is quite abnormal. Similar accidents are likely to happen again during the summer, both on glaciers and on the upper slopes of the mountains. I mentioned a crevasse that appeared on the track leading to the summit of Mont Blanc. Because of the intense heat, rock permafrostis thawing, making rock walls unstable. Rock climbers had better be very careful.

Source: Journaux italiens.

Vue de la face nord de la Marmolada et son glacier (Crédit photo: Wikipedia)