Fermeture des accès au Mauna Loa (Hawaii) // All accesses to Mauna Loa (Hawaii) are closed

En raison de l’éruption du Mauna Loa, le Département des terres et des ressources naturelles de l’État d’Hawaii a fermé jusqu’à nouvel ordre l’unité J de la Kapāpala Game Management Area. La vaste réserve forestière du Mauna Loa, le Kipuka ‘Ainahou Nēnē Sanctuary, lʻĀinapō Trail and Cabin et la réserve forestière de Kapāpala ont été fermés pendant au moins 90 jours.
Le National Park Service a fermé l’accès au sommet du Mauna Loa par le sud. De nouvelles fermetures ont été mises en place aux principaux points d’accès qui mènent au sommet du Mauna Loa. La route d’accès à l’observatoire du Mauna Loa et la Mauna Loa Road (Strip Road) sont fermées par des barrières. Les contrevenants sont passibles d’amendes et d’arrestations.
Un barrage routier a été mis en place à l’intersection de la Saddle Road et de la route d’accès à l’observatoire du Mauna Loa. Le 28 novembre 2022, depuis ce carrefour, on voyait la lave couler lentement depuis la caldeira sur le flanc de la montagne, Pour rappel, le stationnement est interdit le long de la Saddle Road.
Une grande partie de la réserve forestière du Mauna Loa a été recouverte par la lave lors des éruptions précédentes. Les autorités craignent que la lave commence à couler dans la direction opposée et entre dans la réserve naturelle de Puʻu Makaʻala. Des années de travaux de restauration seraient alors réduits à néant. La réserve de Puʻu Makaʻala a été clôturée pour éloigner les ongulés sauvages et créer un habitat pour des oiseaux forestiers hawaiiens en voie de disparition. Cela permettra aussi de rétablir la végétation indigène.
Source : Service des parcs nationaux.

——————————————-

Due to the ongoing eruption of Mauna Loa, the Hawaiʻi State Department of Land and Natural Resources has closed Unit J of the Kapāpala Game Management Area until further notice. The large Mauna Loa Forest Reserve, the Kipuka ‘Ainahou Nēnē Sanctuary, the ʻĀinapō Trail and cabin, and the Kapāpala Forest Reserve have been closed for at least 90 days.

The National Park Service has closed access to the Mauna Loa summit from the south. Further closures have been implemented to the main, easy, access points that lead up to the Mauna Loa Summit. These include the Mauna Loa Observatory Access Road and Mauna Loa Road, also known as Strip Road. These have been closed physically through barriers. Individuals attempting to access are subject to fines and arrest.

A roadblock has been set up at the intersection of Saddle Road and the Mauna Loa Observatory Access Road. On November 28th, 2022, from this point, lava appeared to be flowing slowly from the mountain’s caldera, Visitors should remember that parking is prohibited along Saddle Road.

Much of the Mauna Loa Forest Reserve is covered in lava from previous eruptions. Authorities are concerned that if lava begins flowing the opposite direction and into the Puʻu Makaʻala Natural Area Reserve, years of restoration work could be destroyed. Puʻu Makaʻala has been fenced to keep feral ungulates out to create habitat for numerous endangered Hawaiian forest birds and to re-establish native vegetation.

Source: National Park Service.

Fermeture de la route de l’observatoire au carrefour avec la Saddle Road (Crédit photo: NPS)

Mauna Loa (Hawaii) : nouvelle éruption à huis clos // New eruption behind closed doors

Il y a actuellement deux éruptions à Hawaii. Le Kīlauea est en éruption depuis le 29 septembre 2021 et la lave reste à l’intérieur du cratère de l’Halema’uma’u. Le parc national est ouvert au public et l’éruption du Mauna Loa n’a eu aucun impact sur le Kilauea qui se visite normalement, avec les restrictions d’accès déjà existantes. Un petit lac de lave est visible depuis les points d’observation prévus le long de la caldeira sommitale,
Ne vous précipitez pas pour acheter des billets d’avion pour aller voir l’éruption du Mauna Loa (elle a commencé le 27 novembre 2022) car vous ne serez pas autorisé à vous approcher des coulées de lave. Le Parc national des volcans d’Hawaii a interdit la circulation sur la Mauna Loa Road depuis son point de départ à Kīpukapuaulu. Le sommet, les huttes et toutes les zones de haute altitude du Mauna Loa sont fermés au public depuis début octobre, lorsque le volcan a commencé à montrer des signes d’activité avec une hausse de la sismicité. La Mauna Loa Observatory Road, qui part de la Saddle Road et se trouve à l’extérieur du Parc national, est également fermée.
En conséquence, les autorités locales conseillent vivement aux touristes de consulter le site web du Parc pour être informés « des mises à jour de fermetures, des alertes de sécurité, de la qualité de l’air »; il est également recommandé d’ouvrir les liens vers les webcams de l’Observatoire et les mises à jour sur les éruptions.
Il existe également une restriction de vol dans un rayon de 5 milles marins (environ 9 km) autour du sommet du Mauna Loa et jusqu’à 1 500 mètres au-dessus du sol. Cette restriction a été imposée par la Federal Aviation Administration. Seuls les vols d’intervention d’urgence autorisés échappent à la restriction.
Il semble que la situation sur le Mauna Loa lors de l’éruption actuelle ressemblera à l’éruption du Kilauea en 2018. Personne, à l’exception des scientifiques locaux et du personnel de la Protection civile, n’a été autorisé à s’approcher des coulées de lave. Des plates-formes d’observation ont été promises par les autorités locales mais n’ont jamais vu le jour!

A noter par ailleurs que les drones sont formellement interdits dans les parcs nationaux aux Etats Unis.

—————————————–

There are currently two eruptions in Hawaii. Kīlauea has been erupting since September 29th, 2021, and the lava has been confined to Halema’uma’u Crater. The National Park is open to the public and the Mauna Loa eruption has not had any impact on Kilauea which can be visited normally, with the amlready existing access restrictions. A small lava lake is visible from viewing areas along Kilauea’s summit caldera,

Don’t rush to buy plane tickets to go and see the Mauna Loa eruption (it started on November 27th, 2022) because you won’t be allowed to go near the lava flows. Volcanoes National Park has closed traffic to Mauna Loa Road from the gate at Kīpukapuaulu. Mauna Loa’s summit, cabins and high-elevation areas have already been closed since early October, when the volcano started showing signs of unrest and increased seismicity. Mauna Loa Observatory Road, which starts from the Saddle Road and is outside of the National Park, is also closed to the public.

As a consequence, officials urge visitors to check the Park website before visiting for “closure updates, safety alerts, air quality” and links to the Hawaiian Volcano Observatory webcams and eruption updates.

There is also a temporary flight restriction across a 5 nautical mile radius around Mauna Loa summit and up to 1,500 meters above ground level, put in place by the Federal Aviation Administration. Only approved emergency response flights are excepted from the restriction.

It looks as if the situation on Mauna Loa during the current eruptin will be like Kilauea’s 2018 eruption. Nobody except local scientists and Civil Defence staff was allowed to get close to the lava flows. Observation platforms were promised by local authorities but were never set up!

People are reminded that the use of drones is strictly forbidden in all U.S. national parks.

Image satellite de l’éruption, avec les 3 coulées de lave (Source: Copernicus)

Toujours pas de ski aux Deux-Alpes (Isère)

Le 23 octobre 2017, j’écrivais que pour la première fois depuis 40 ans, le glacier des Deux-Alpes était à nu. Le domaine skiable ne pouvait pas ouvrir pour les vacances de la Toussaint.

La situation ne s’est pas améliorée depuis. En 2022, la saison de ski d’été dans la station a dû se terminer le dimanche 10 juillet, soit plus d’un mois plus tôt qu’en 2020 où elle avait cessé le 15 août. La faute, bien sûr au réchauffement climatique et aux températures extrêmement chaudes du printemps et du début d’été qui ont fait fondre la neige de façon exagérée. Fin juin 2022, le départ de la mythique Mountain Of Hell, une course de VTT, avait dû être déplacé à une altitude plus basse pour éviter d’endommager le glacier encore davantage.

La station des Deux-Alpes n’est pas la seule a subir les conséquences du réchauffement climatique. Il a été impossible de s’adonner aux joies du ski cet été sur le glacier de la Grande Motte à Tignes et celui du Pissaillas à Val d’Isère, avec la même punition pour les Alpes suisses et italiennes. Les équipes professionnelles de ski ont souvent opté pour un entraînement dans l’hémisphère sud.

L’hiver 2021-2022 avait été sec. Il avait neigé en novembre mais la pluie a fait fondre la neige par la suite. Les chutes de neige en mars n’ont pas suffit à compenser le manque des mois précédents. Ce fut une mauvaise saison pour le ski, mais aussi pour les glaciers car leur zone d’accumulation n’a pas pu se refaire. Avec les coups de chaleur de l’été 2022, la fonte a été catastrophique.

La station des Deux-Alpes annonce qu’elle n’ouvrira pas son glacier, situé entre 3.200 et 3.600 mètres d’altitude, pour les vacances de la Toussaint. En début de semaine prochaine les températures seront positives jusqu’à près de 4.000m d’altitude, et la couche de neige actuellement présente sur le glacier va donc encore se réduire. À l’heure actuelle, l’épaisseur du manteau neigeux n’est que de 5 à 10 centimètres.La pratique du ski sur une couche aussi mince exposerait vite le glacier au redoux. C’est donc pour le protéger que les remontées ne fonctionneront pas. Cette décision conduit à l’annulation de deux épreuves de coupe du monde de ski cross et de snowboard cross, initialement prévues début novembre.

La station des Deux-Alpes prévoit de débuter sa saison hivernale le 3 décembre 2022; encore faudra-t-il qu’il y ait suffisamment de neige, ou qu’il fasse suffisamment froid pour actionner les enneigeurs…

Piste de ski sur le glacier des Deux Alpes (Crédit photo: Wikipedia)

Islande : Site éruptif toujours fermé et randonneurs en détresse // Iceland : Eruption site still closed and stranded hikers

En Islande, le site éruptif reste dans le brouillard sur les webcams. Il restera fermé aux visiteurs aujourd’hui 9 août 2022 en raison du mauvais temps. Les membres de la Protection Civile islandaise se réuniront à 8h30 le 10 août pour décider si le site peut être rouvert. Le tremor éruptif tend à montrer que l’éruption se déroule de manière stable.
Malgré la fermeture du site éruptif, deux groupes de touristes ont voulu se rendre dans la Meradalir mais ils ont dû être secourus. Les équipes ont passé la zone au peigne fin pour s’assurer qu’il n’y avait personne d’autre en rade. Ils ont malgré tout découvert plusieurs autres personnes qui ont été escortés jusqu’au parking.
Les deux groupes, une dizaine de personnes au total, s’étaient perdus sur le sentier vers le site de l’éruption. Il faut rappeler aux visiteurs que le parcours de 7 kilomètres n’est pas facile. Certaines des personnes secourues avaient entamé la randonnée mal préparées et avaient fait fi des conseils des équipes de secouristes sur place qui leur avaient conseillé de rebrousser chemin.

On pourrait ajouter que lorsque les conditions ne sont pas bonnes, avec beaucoup de brouillard, il est fortement conseillé d’emporter un GPS au cas où on se perdrait.
Source : Iceland Review.

En cliquant sur ce lien, vous trouverez une bonne vidéo de l’éruption de nuit :

https://youtu.be/fl7ob_C0V8I

°°°°°°°°°°

Dernière minute : Comme je l’ai déjà écrit, le site de l’éruption est fermé à tous les visiteurs le 9 août 2022 pour le troisième jour consécutif en raison des conditions météorologiques défavorables. Les autorités islandaises ont décidé ce même jour d’interdire aux enfants de moins de 12 ans l’accès au site de l’éruption dans la Meradalir.
Les équipes de secours en ont assez des visiteurs qui ne respectent pas la fermeture du site ou le visitent avec de jeunes enfants. Les enfants sont particulièrement vulnérables aux gaz toxiques sur les sites éruptifs car ils sont à la fois plus sensibles aux gaz et plus facilement exposés aux gaz lourds qui s’accumulent près du sol. De plus, le parcours vers l’éruption dans la Meradalir est long et difficile même pour les adultes bien entraînés.
Les équipes de secours sont venues en aide à un couple avec deux enfants en bas âge sur le site de l’éruption le 6 août. Les quatre personnes étaient sur le chemin du retour lorsqu’un guide touristique local les a rencontrés en pleine détresse. Les parents étaient épuisés et les enfants souffraient d’hypothermie. Le père a d’abord tenté de refuser de l’aide car il craignait d’être condamné à une amende ou à des frais d’assistance. Le guide a expliqué qu’il est de la responsabilité des Islandais de s’assurer que les visiteurs étrangers sont bien informés des conditions dans lesquelles ils s’engagent et que l’assistance des équipes de secours est toujours gratuite.
Il convient de rappeler aux visiteurs que le parcours jusqu’à l’éruption est d’environ 14 kilomètres aller-retour, avec un dénivelé important et un terrain difficile. La randonnée est donc fortement déconseillée aux personnes inexpérimentées ou mal préparées.
Source : médias d’information islandais.

 

———————————————

In Iceland, the eruptive site still cannot be seen on the webcams because of the fog. Itwill remain closed to visitors today August 9th, 2022 due to inclement weather. Authorities will meet at 8:30 am on August 10th to decide whether the site will be reopened. The eruptive ttremor tends to show that the eruption is going on in a stable way.

Despite the closure of the eruptive site, two groups travellers decided to Meradalir but had to be rescued . After the two groups were rescued, crews combed the area to ensure no others were there and found a few more individuals who were escorted down to the parking lot.

The two groups, around ten people in total, had got lost on their way to the eruption site. Visitors should be reminded that the 7-kilometer hike is not an easy one. Some of the people who were rescued had set off on the hike ill-prepared, despite being told to turn back by search and rescue volunteers who were on site. One could add that when conditions are not good, with a lot of fog, it is highly advisable to carry along a GPS in case one loses one’s way.

Source: Iceland Review.

By clicking on this link, you will find a good video of the eruption at night :

https://youtu.be/fl7ob_C0V8I

°°°°°°°°°°

Last minute : As I put it before, the eruption site is closed to all visitors on August 9th, 2022 for the third day in a row due to weather conditions. Icelandic authorities have decided on this same day to ban children under 12 years of age from visiting the ongoing eruption in Meradalir.

Search and rescue crews are fed up with visitors who do not respect closures or visit the site with young children, putting themselves in danger. Children are particularly vulnerable to gas poisoning at eruption sites as they are both more sensitive to the gases and more easily exposed to heavy gases that gather close to the ground. Furthermore, the hike to the Meradalir eruption is long and challenging even for experienced adults.

Search and rescue crews came to the assistance of a couple with two preschool-aged children at the eruption site on August 6th. The four were on their way back from the eruption, when a tour guide encountered them in distress. The parents were exhausted and the children suffering from hypothermia. The father initially tried to refuse help due to concerns that he would be fined or charged for the assistance. The local guide explained that it is the locals’ responsibility to ensure that foreign visitors are well-informed about the conditions they are setting out into, and that the assistance of search and rescue crews is always free.

Visitors should be reminded that the hike to the Meradalir eruption is around 14 kilometres round trip. The hike includes significant elevation as well as difficult terrain and is not for the inexperienced or those who are unprepared.

Source: Icelandic news media.

 Image webcam