Dernières nouvelles du Mauna Loa (Hawaii) // Latest news of Mauna Loa (Hawaii)

Dans sa dernière mise à jour publiée dans la matinée du 4 décembre 2022, le HVO indique que l’éruption au niveau de la Fracture n°3 sur la zone de rift nord-est du Mauna Loa se poursuit, mais lles nuages de cendres ne menacent plus le trafic aérien. Pour cette raison, le HVO a abaissé la couleur de l’alerte aérienne du ROUGE à l’ORANGE.
Le niveau d’alerte volcanique reste à WARNING (Danger), au vu des risques qui entourent la coulée de lave émis par la Fracture n°3. La lave se déplace lentement vers le nord en direction de la Saddle Road. Les coulées s’étalent et s’épaississent à mesure qu’elles avancent sur un sol plus plat. Toutefois, les fronts de coulées peuvent s’éventrer soudainement et envoyer la lave dans plusieurs directions. La pluie sur la lave crée de la vapeur et réduit la visibilité. Il est conseillé aux personnes qui visitent la zone d’observation de rester à proximité des véhicules et de ne pas essayer de s’approcher des coulées qui sont encore loin du site d’observation. .
Source : HVO.

——————————————–

In its latest update released on the morning of December 4th, 2022, HVO indicates that the eruption from fissure 3 on the Northeast Rift Zone of Mauna Loa continues, but the threat to aviation of significant volcanic ash emission into the atmosphere has passed. For this reason, HVO is reducing the aviation color code from RED to ORANGE.

The volcano alert level remains at WARNING, reflecting the ongoing hazards of the fissure 3 lava flow. Lava flows are slowly moving north toward Saddle Road and are spreading out and thickening as they advance over flatter ground. The fronts of lava flows can break open unexpectedly, sending flows in several directions. Rain on lava creates steam and reduces visibility. If visiting the County of Hawai’i public viewing area, remain with your vehicle and do not approach the flows.

Source: HVO

Nouvelle crise éruptive du Stromboli (Sicile) // New eruptive crisis at Stromboli (Sicily)

A partir de 14h10 (UTC) le 4 décembre 2022, on a observé un débordement de lave de la zone cratèrique nord du Stromboli (Sicile) en même temps qu’une activité explosive intense dans cette partie du cratère du volcan.

A14:16 il y a eu une explosion plus intense de la zone cratèrique centre-sud.

A partir de 14h28 UTC, de petits effondrements de matériaux ont commencé à être observés le long de la partie supérieure de la Sciara del Fuoco et à 14h31 UTC,
alors que le débordement de lave et l’activité explosive se poursuivaient, on a assisté à l’apparition de plusieurs coulées pyroclastiques, probablement déclenchés par l’effondrement d’une partie de la bordure de la zone cratèrique Nord.

A 15h19, on a observé la formation d’un autre important flux pyroclastique.
Du point de vue sismique, l’amplitude moyenne du tremor volcanique reste dans le niveau moyen-élevé avec une tendance à la hausse.
A noter q’un effondrement de la Sciara del Fuoco a généré une vague d’environ 1,50 mètre. Les sirènes sont entrées en action sur l’île pour alerter la population. Aucun dégât n’est toutefois signalé.

La presse sicilienne fait remarquer que « Ginostra, qui regroupe toute une zone habitée, s’effondre de plus en plus sans qu’aient lieu les interventions nécessaires, même contractées et financées, pour la sécuriser. Quand elle s’effondrera, ce sera une tragédie et toute issue de secours sera exclue y compris le débarcadère. »

Source: INGV, La Sicilia.

——————————————–

From 2:10 p.m. (UTC) on December 4th, 2022, a lava overflow from the northern crater terrace of Stromboli (Sicily) was observed at the same time as intense explosive activity in this part of the crater.
At 2:16 p.m. there was a more intense explosion from the south-central crater area.
From 2:28 pm, small collapses of material began to be observed along the upper part of the Sciara del Fuoco and at 2:31 pm, as the lava overflow and explosive activity continued, several pyroclastic flows were observed, likely triggered by the collapse of part of the rim of the North Crateric Area.
At 3:19 p.m., another significant pyroclastic flow was observed.
From a seismic point of view, the average amplitude of the volcanic tremor remains in the medium-high levels with an upward trend.
Note that a collapse of the Sciara del Fuoco generated a wave of about 1.50 meters. The sirens came into action on the island to alert the population. However, no damage was reported.
The Sicilian press points out that « Ginostra, which brings together an entire inhabited area, is collapsing more and more without the necessary interventions, even contracted and financed, taking place to secure it. When it collapses, it will be a tragedy and any emergency exit will be excluded, including the landing stage. »

Source: INGV, La Sicilia.

Eruption du Semeru (Indonésie) // Eruption of Semeru Volcano (Indonesia)

14 heures (Heure française – 20 heures, heure locale) : Le Mauna Loa n’est pas le seul volcan actif aujourd’hui. Une puissante éruption s’est produite sur le Semeru (Indonésie) le 4 décembre 2022. Le niveau d’alerte volcanique a été relevé 3 (Siaga) à 4 (Awas). Le panache éruptif s’est élevé jusqu’à environ 15 km au-dessus du niveau de la mer, de sorte que la couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.
Plusieurs centaines de personnes vivant à proximité du volcan ont été évacuées vers des abris temporaires. Les autorités ont conseillé à la population de rester à au moins 8 km du cratère et d’éviter le secteur sud-est le long de la rivière Besuk Kobokan située à environ 13 km du cratère.
Aucun blessé ou décès n’a été signalé jusqu’à présent.
La dernière éruption majeure du Semeru a eu lieu le 4 décembre 2021, faisant 51 morts et plusieurs centaines de blessés. Plus de 10 000 personnes ont été contraintes d’évacuer. Près de 3 000 maisons et 38 écoles ont été endommagées.
Source : CVGHM.

++++++++++

18 heures (heure française) : Voici quelques détails supplémentaires sur le Semeru. Le volcan est entré en éruption le 4 décembre 2022 à 02h46 (heure locale). Il a émis une colonne éruptive atteignant 15 km mètres au-dessus du niveau de la mer, et une coulée pyroclastique qui a parcouru 7 km en direction du sud-est.
Les volcanologues indonésiens expliquent que la source de la coulée pyroclastique était un amoncellement de matériaux dans le cratère Jonggring Seloko qui est situé à environ 800 mètres du sommet. Il est probable que les matériaux se sont effondrés en raison des fortes pluies de la mousson. Entre 00h00 et 06h00, huit séismes éruptifs et un événement d’avalanche chaude ont été enregistrés. Les instruments montrent que l’activité éruptive du Semeru reste intense. Outre les avalanches incandescentes, il existe également une menace de lahars en raison des précipitations relativement fortes sur le volcan.
Les paramètres de déformation montrent qu’il y a une pression croissante de la chambre magmatique. Il y a aussi une anomalie thermique à 15 Mégawatts autour du cratère. Cela montre qu’il y a encore un grand volume de matériaux à haute température dans le cratère.
La route transversale entre Kali Lanang et Curah Kobokan a été fermée pour assurer la sécurité des personnes.
Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent une épaisse couche de cendre recouvrant plusieurs villages du district de Lumajang alors que les villageois commencent à évacuer à moto ou en camionnette. Les habitants de plusieurs villages ont été évacués vers des zones plus sûres et rassemblés dans les écoles et les mosquées. 1 979 personnes ont été déplacées vers 11 abris et les autorités ont distribué des masques aux habitants. Internet a cessé de fonctionner et les signaux téléphoniques étaient cahotiques, mais les villageois ont été alertés du danger par des sirènes et le battement de tambours en bambou par des volontaires. L’extraction du sable dans lrs rivières sur la pente du Semeru est interdite en raison du risque de lahars. Lors de l’éruption de 2021, de nombreux camions et mineurs ont été ensevelis par des coulées de boue.
Source : CVGHM.

——————————————-

2 pm (French time – 8 pm, local time) : Mauna Loa is not the only active volcano today. A powerful eruption occurred at Indonesia’s Semeru volcano on December 4th , 2022, prompting authorities to raise the Alert Level from 3 (Siaga) to 4 (Awas). The eruptive plume rose up to about 15 km above sea level so that the Aviation Color Code was raised to Red.

Several hundred people living near the volcano were evacuated to temporary shelters. Authorities advised everyone to stay away 8 km from the crater and avoid the southeastern sector area along the Besuk Kobokan river located about 13 km from the crater.

There have been no reports of injuries or deaths so far.

The last major eruption of Mt Semeru took place on December 4th, 2021, leaving 51 people dead and several hundred others injured. More than 10 000 people were forced to evacuate. Nearly 3 000 houses and 38 schools were damaged.

Source: CVGHM.

++++++++++

 

6:00 pm (French time) : Here are some more details about Mount Semeru. The volcano erupted on December 4th, 2022 at 02.46 a.m. (local time). It unleashed an eruption column reaching 15 km meters above sea level and a pyroclastic flow that travelled 7 km in the southeastern direction from the summit.
Indonesian volcanologists explain that the source of the hot cloud was a pile of lava material at Jonggring Seloko Crater which is located about 800 meters from the mountain peak. It is likely that the pile of material collapsed due to the heavy monsoon rains. Between 00.00 a.m. and 06.00 a.m., eight eruption quakes and one hot avalanche tremor were recorded. Instruments show that the eruption activity of Mount Semeru remains very high. Apart from the hot clouds, there is also a threat of lahars because of the relatively high rainfall on the volcano.

The deformation parameters show that there is an increasing pressure from the magma chamber. There is also a thermal anomaly to 15 Megawatts around the crater, showing that there were still a great volume of hot material in the crater.

The Kali Lanang-Curah Kobokan crossing road has been closed to ensure the safety of the people.

Videos circulating on social media platforms show thick ashes blanketing several villages in Lumajang as villagers began to evacuate on motorcycles or pickups. Residents from several villages were evacuated to safer areas and gathered at schools and mosques to avoid hot ash clouds.1,979 people had been moved to 11 shelters and authorities have distributed masks to residents. The internet was down and phone signals were patchy but villagers were alerted to the danger by sirens and the beating of bamboo drums by local volunteers. Sand mining in the river on the slope of Semeru is banned due to the risk of lahars. During lthr 2021 eruption, many trucks and sand miners were buried by mudslides.

Source: CVGHM.

Panache éruptif du Semeru (Photo: C. Grandpey)

Mauna Loa (Hawaii): nouvelles de l’éruption le 4 décembre 2022 // News of the eruption on December 4th, 2022

L’éruption continue sur le rift nord-est du Mauna Loa. La lave jaillit toujours de la Fracture n°3, avec des fontaines d’environ 15 mètres de hauteur et un débit de 50 à 100 mètres cubes par seconde. Le front de lave est à environ 3,8 km de la Saddle Road. La lave progresse en moyenne à 13 mètres par heure. Le HVO affirme qu’il n’y a plus de menace pour les personnes vivant dans la zone de rift sud-ouest du Mauna Loa. L’observatoire a déterminé que le danger était passé après avoir effectué des survols de toutes les zones d’éruption avec des caméras thermiques et en se référant aux données géophysiques.
En ce moment, la lave se dirige vers le carrefour entre la Saddle Road et l’Old Saddle Road. Au fur et à mesure que la coulée continuera à avancer, il est probable qu’elle se dirigera soit vers l’est, soit vers l’ouest, l’est étant le scénario le plus probable. Cependant, la lave pourrait encore obliquer vers l’ouest, ce que tout le monde espère car elle éviterait alors la Saddle Road. Pour le moment, la lave est encore trop loin, avec trop de variables, pour que les scientifiques puissent prévoir si ou quand elle atteindra la Saddle Road.
Environ 3 500 véhicules avaient emprunté la route permettant d’observer la lave le 1er décembre. Depuis le début de l’éruption, la police a verbalisé 28 automobilistes suite à des problèmes de stationnement dans des zones interdites le long de la Saddle Road.

Une vidéo en streaming des fontaines de la Fracture n°3 est disponible à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=SnjGqn1K9ZQ
La qualité des images n’est pas bonne, mais elles permettent de se rendre compte de l’intensité de l’éruption.

——————————————

The northeast rift eruption of Mauna Loa continues with lava gushing out of fissure 3 at about 15 meters tall, at 50 to 100 cubic meters per second. The lava front is about 3.8 km from Saddle Road, with lava advancing 13 meters per hour. HVO says that there is no longer any ththreat to people living in Mauna Loa’s southwest rift zone. The observatory determined the danger was over after completing overflights of all of the eruption areas with thermal cameras and by monitoring with geophysical data.

Right now the lava is headed toward the intersection of Saddle Road and Old Saddle Road. As the flow continues, it could either go east or west, with east being the more likely scenario. However, it could still turn west, which is what everyone is hoping because the lava flow going in that direction would be unlikely to reach Saddle Road. For the time being, the lava is still too far, with too many variables, for scientists to be able to forecast if or when it will reach Saddle Road.

About 3,500 vehicles had used the lava-viewing road on December 1st. Since the eruption began, police have issued 28 citations related to parking issues in prohibited areas along Saddle Road.

Streaming video of the fissure 3 fountains can be found at https://www.youtube.com/watch?v=SnjGqn1K9ZQ

The quality of the images is not good, but they allow to see the intensity of the eruption.

Activité éruptive sur la Fracture n+3 (Image webcam)