Passage du Rouge à l’Orange sur le Villarrica (Chili) // From Red to Orange on Villarrica (Chile)

drapeau francaisL’alerte rouge a été levée aujourd’hui sur le Villarrica, trois jours après une brève mais spectaculaire éruption. Le niveau d’alerte volcanique a été ramené à l’Orange.

Par précaution, une zone d’exclusion de 5 km a été maintenue autour du volcan

Rappelons que l’éruption a entraîné l’évacuation de quelque 3500 personnes, mais sans causer de dégâts.

——————————————-

drapeau anglaisThe alert level has been downgraded today from Red to Orange on Villarrica, three days after a brief but dramatic eruption.

As a precaution, a 5-km exclusion zone remains around the volcano.

Let’s keep in mind that the eruption prompted the evacuation of about 3,500 persons but did not cause any major damage.

Après l’éruption dans l’Holuhraun (Islande) // After the eruption in Holuhraun (Iceland)

drapeau francaisLe Conseil consultatif scientifique s’est réuni hier avec des représentants de la Protection Civile islandaise, l’Agence de l’Environnement et la Direction des services sanitaires afin de discuter de la situation sur le site de l’Holuhraun.
Avec la confirmation que l’éruption a pris fin le 27 février, les scientifiques sont en train d’analyser les données et d’examiner le site éruptif afin de réévaluer le niveau de danger pour la région environnante.
L’activité sismique sur le Bárðarbunga continue de diminuer. Un seul séisme supérieur à M 2,0 a été enregistré depuis le 28 février. Au total, une soixantaine de secousses ont été détectées autour de la caldeira durant cette période.
Environ 120 tremblements de terre ont été détectés le long du dyke qui relie le volcan sous-glaciaire à l’Holuhraun pendant la même période. L’événement le plus significatif avait une magnitude de M 1,6 dimanche dernier. On observe une certaine hausse d’activité le long du dyke, probablement en raison d’une diminution de la pression.
Trois séismes ont été détectés autour du glacier Tungnafellsjökul, une trentaine autour du Herðubreið et deux dans le secteur du Grímsfjall. Tous ces événements se situaient en dessous de M 2.0.
La pollution par les gaz volcaniques est toujours présente sur et autour du champ de lave et va probablement se propager dans les zones à proximité du site de l’éruption. Les émissions de gaz seront étroitement surveillées et des bulletins seront émis si nécessaire.
Source: Iceland Review.

 ———————————————-

drapeau anglaisThe Scientific Advisory Board met yesterday with representatives of the Icelandic Civil Protection, the Environmental Agency of Iceland and the Directorate of Health to discuss the situation at the Holuhraun eruption site.

Confirming that the volcanic eruption in Holuhraun came to an end on February 27th, scientists are now analyzing data and examining the eruption site to reassess the hazard assessment for the surrounding area.

Seismic activity in Bárðarbunga volcano continues to diminish. Only one earthquake stronger than M 2.0 was measured since February 28th.  In total around 60 quakes were detected around the caldera in the period.

Around 120 earthquakes were detected in the intrusive dike, connecting the sub-glacial volcano with Holuhraun, during the same period. The strongest measured M 1.6 last Sunday. Slightly high activity is now being measured in the dike, most likely due to decreased pressure.

Three earthquakes were detected around Tungnafellsjökul glacier, about 30 earthquakes around Herðubreið mountain and two at Grímsfjall mountain. All of these earthquakes were Below M 2.0.

Volcanic gas pollution is still being detected over and around the lava field and is expected to be carried to areas in the vicinity of the eruption site. Gas emissions will be monitored closely and forecasts issued if needed.

Source : Iceland Review.

Holuhraun-blog

Holuhraun:  C’était plus beau pendant l’éruption!  (Crédit photo: Met Office / Gísli Gíslason – 27 février 2015).