Stromboli : 10 minutes pour fuir en cas de paroxysme ! // Stromboli: 10 minutes to flee in the event of a paroxysm !

Selon une étude effectuée par une équipe de chercheurs italiens issus des universités de Florence, Palerme, Pise et Turin, ainsi que de l’INGV, la surveillance de la déformation du sol sur un volcan permettrait de comprendre à l’avance quand une violente éruption va se produire. Les travaux de ces chercheurs – publiés dans la revue Nature Communications  – se sont appuyés sur l’activité éruptive du Stromboli (Sicile). Ils ont mis au point un système d’alerte automatique en temps réel.

Les chercheurs ont rassemblé des milliers de données au cours des 15 dernières années, à l’aide de capteurs inclinométriques très sensibles. Ces capteurs ont permis de constater que les explosions paroxystiques du Stromboli sont précédées d’une déformation faible mais nette du sol, de l’ordre du millionième de degré. Le phénomène se répète à l’identique pour chaque épisode éruptif, du plus faible au plus violent. L’ensemble de l’édifice volcanique commence à connaître une inflation près de 10 minutes avant l’explosion strombolienne provoquée par la dilatation des gaz lors du processus d’ascension du magma dans le conduit d’alimentation.

Les signaux détectés par les chercheurs sont cruciaux non seulement pour alerter lors des événements explosifs mais aussi lors de ceux qui se produisent après coup, comme les tsunamis qui peuvent avoir des effets dévastateurs.

Un chercheur rappelle que les éruptions volcaniques explosives sont des phénomènes violents et soudains dont la dynamique est si rapide qu’ils échappent au contrôle de la plupart des réseaux de surveillance. De telles éruptions représentent un grave danger, en particulier lorsque les zones entourant le volcan sont densément peuplées ou constituent une attraction touristique. C’est le cas à Stromboli où des milliers de visiteurs sont attirés par l’activité strombolienne spectaculaire qui se produit chaque jour. Cette activité modérée peut être interrompue par des événements beaucoup plus violents, comme ceux observés en juillet et août 2019, avec des colonnes éruptives de plusieurs kilomètres de haut, des incendies de végétation et de petites vagues de tsunami, sans oublier les retombées de cendres et de lapilli sur l’île.

La Protection Civile explique que  le système d’alerte automatique pour les paroxysmes à Stromboli est opérationnel à titre expérimental depuis octobre 2019 et représente le premier système d’alerte automatique au monde pour les éruptions volcaniques explosives.

Source : La Sicilia.

Cet article appelle plusieurs remarques de ma part. D’une part, l’accès au sommet du Stromboli étant actuellement interdit aux touristes, le risque aux personnes lors d’un paroxysme est très faible. Ce nouveau système d’alerte permettra-t-il à la situation d’évoluer avec une ouverture du sommet aux touristes accompagnés de guides ?

Ensuite, un laps de temps de 10 minutes me semble bien court pour avertir les guides qui se trouveraient au sommet du volcan avec des groupes de touristes.

S’agissant de la population de l’île dans son ensemble, quel système d’alerte préviendra les habitants ? Sirènes ? Pas sûr qu’une dizaine de minutes soit un temps suffisant pour se mettre à l’abri d’une fureur du volcan. La Sicile n’est pas le Japon !

Enfin, pour déclencher le système d’alerte, quel niveau d’inflation permettra de faire la différence entre une éruption strombolienne classique un peu forte et un paroxysme digne de ce nom ?

——————————————

According to a team of Italian researchers from the universities of Florence, Palermo, Pisa and Turin, as well as the INGV, monitoring the deformation of the ground on a volcano would make it possible to understand in advance when a violent eruption would occur. The work of these researchers – published in the journal Nature Communications – was based on the eruptive activity of Stromboli (Sicily). They have developed an automatic alert system, in real time.

Researchers have collected thousands of data over the past 15 years, using highly sensitive tiltmeter sensors. These sensors have shown that the paroxysmal explosions of Stromboli are preceded by a weak but clear deformation of the ground, of the order of a millionth of a degree. The phenomenon is repeated identically for each eruptive episode, from the weakest to the most violent. The entire volcanic edifice begins to experience inflation nearly 10 minutes before the Strombolian explosion caused by the expansion of gases during the process of magma ascent in the supply duct. The signals detected by researchers are crucial not only to alert during explosive events but also during those that occur after the events, such as tsunamis which can have devastating effects.

A researcher recalls that explosive volcanic eruptions are violent and sudden phenomena whose dynamics are so rapid that they escape the control of most surveillance networks. Such eruptions represent a serious danger, especially when the areas surrounding the volcano are densely populated or are a tourist attraction. This is the case with Stromboli where thousands of visitors are drawn to the spectacular Strombolian activity that occurs every day. This moderate activity can be interrupted by much more violent events, such as those observed in July and August 2019, with eruptive columns several kilometres high, vegetation fires and small tsunami waves, not to mention the fall of ash and lapilli on the island.

The Civil Protection authorities explain that the automatic warning system for paroxysms at Stromboli has been operational on an experimental basis since October 2019 and represents the first automatic warning system in the world for explosive volcanic eruptions.

Source: La Sicilia.

This article calls for several comments. On the one hand, since access to the summit of Stromboli is currently closed to tourists, the risk to people during a paroxysm is very low. Will this new alert system allow the situation to evolve with the opening of the summit to tourists accompanied by guides?

Then, a period of 10 minutes seems very short to warn the guides who would be at the summit of the volcano with groups of tourists. With regard to the population of the island as a whole, what warning system will notify the inhabitants? Sirens? Not sure that ten minutes is enough time to take shelter from the fury of the volcano. Sicily is not Japan!

Finally, before triggering the warning system, what level of inflation will make the difference between a typical Strombolian eruption that is a little strong and a real paroxysm ?

Photo : C. Grandpey

Etna (Sicile) : 17ème paroxysme ! // 17th paroxysm !

31 mars 2021 – 23 heures (heure locale) : Depuis 20 heures (heure locale), on observe aune augmentation de l’activité strombolienne dans le Cratère SE  de l’Etna. Dans le même temps, la coulée de lave mentionnée précédemment qui se dirige vers le SSE reste bien alimentée. Son front se trouve en bordure de la Valle del Bove.

La situation a encore évolué au cours des dernières heures avec une hausse du tremor qui semble annoncer le 17ème paroxysme. Malheureusement il est tard et le sommeil se fait sentir après une longue journée de travaux campagnards… On verra donc la suite des événements demain matin!

+++++++++

1er avril 2021- 7 heures : A partir d’une heure du matin le 1er avril (heure locale), l’activité strombolienne au Cratère SE s’est progressivement commuée en fontaine de lave. Dans le même temps, le panache de cendres atteignait une altitude d’environ 7000 m et se dirigeait vers le SSO. A partir de 02h18 (heure locale) le 1er avril, l’INGV indique qu’un débordement de lave était observé sur la lèvre orientale du Cratère SE avec un écoulement dans la partie supérieure de la Valle del Bove. En outre, l’activité effusive signalée précédemment continue à la base sud du cratère. L’activité éruptive des autres cratères sommitaux reste inchangée. Ce matin le tremor se maintient à un niveau très élevé et l’Etna émet de volumineux panaches de cendre.

8 heures : Les  fontaines de lave sont en déclin mais le Cratère SE continue d’émettre de volumineux panaches de cendre. Le tremor reste à un niveau élevé. La pression est encore très forte dans le conduit éruptif. Les explosions projettent d’impressionnantes bombes sur les flancs du Cratère SE.

Les impacts des bombes sur le flanc du Cratère SE sont impressionnants. Il n’y a pas intérêt à se trouver à cet endroit! N’hésitez pas à regarder en plein écran la webcam des Guide de l’Etna :

https://www.guidetna.it/webcam-etna/

L’éruption islandaise semble bien gentille à côté de cette démonstration de force de l’Etna!

++++++++++

9h30 : Le tremor vient d’amorcer son déclin. L’activité éruptive va donc perdre de son intensité, même siei de volumineux panaches de cendre continuent à s’échapper du Cratère SE. Les balais vont reprendre du service sur les pentes de l’Etna sous le vent!

++++++++++

11 heures : L’INGV donne des informations complémentaires sur le 17ème paroxysme de l’Etna. Le panache éruptif a atteint une altitude de plus de 9000 mètres avant de s’étirer vers le SSO. L’Institut confirme que la lave continue à avancer dans la partie supérieure de la Valle del Bove, avec e front de coulée à environ 2600 m d’altitude. La coulée apparue à la base du Cratère SE reste également alimentée et avance dans la partie ouest de la Valle del Bove ; son front a été localisé à environ 2000 m d’altitude. La coulée de lave en direction du SO semble s’être stabilisée à une altitude d’environ 2600 m au dessus du niveau de la mer.

Le tremor continue à décroître mais reste à un niveau encore élevé, confirmé par la vigueur des émissions de cendre au sommet du Cratère SE.

Source : INGV.

++++++++++

13 heures : Le tremor met beaucoup de temps à décroître. Deux coulées de lave restent actives sur le versant SO du volcan.

++++++++++

17 heures : Dans son dernier rapport publié en cours d’après-midi, l’INGV confirme la baisse d’intensité du tremor. On remarquera toutefois que le retour à un niveau normal a pris plus de temps qu’à l’accoutumée, preuve de l’énergie qui réside en ce moment à l’intérieur de l’édifice volcanique.

En dépit de la couverture nuageuse, l’INGV a pu constater que le premier débordement de lave qui s’est dirigé vers la Valle del Bove, et le second débordement qui a atteint la base orientale du Cratère SE, semblent moins alimentés que précédemment. S’agissant des coulées de lave qui ont pris la direction du SSE et du SO durant le paroxysme, leur front s’est stabilisé à environ 2600 m d’altitude.

Le panache éruptif était chargé en cendre. Il est fait état d’une couche de lapilli d’environ 1 cm au Refuge Sapienza en fin de matinée et d’une fine couche de cendres à Nicolosi et Catane.

++++++++++

20 heures : L’INGV indique ce soir que la coulée de lave orientée SSE a atteint et traversé le rebord ouest de la Valle del Bove. Pour le moment, le front se trouve à une altitude d’environ 2300 m au dessus du niveau de la mer. De plus,  la coulée de lave du SE semble encore alimentée ; son front se trouve à environ 1900 m d’altitude. En revanche, les deux coulées issues des débordements de la lèvre E du cratère SE, sont en cours de refroidissement.

———————————–

March 31st, 2021 – 11 p.m. (local time): Since 8 p.m. (local time), there has been an increase in Strombolian activity at Lt Etna’s SE Crater. At the same time, the previously mentioned lava flow heading towards SSE remains well fed. Its front is on the edge of the Valle del Bove.

The situation has further evolved over the last few hours with an increase in the tremor which seems to announce the 17th paroxysm.

Unfortunately it is late and I feel sleepy after a long day of country work … See you tomorrow!

+++++++++

April 1st, 2021 – 7 am : From 1 a.m. on April 1st (local time), Strombolian activity at the SE Crater gradually turned into a lava fountain. At the same time, the ash plume reached an altitude of around 7,000 m and was moving SSW. As of 02:18 (local time) on April 1st, INGV reported that a lava overflow was observed on the eastern rim of the SE Crater with a lava flow in the upper part of the Valle del Bove. In addition, the previously reported effusive activity continues at the southern base of the crater. The eruptive activity of the other summit craters remains unchanged. This morning the tremor remains at a very high level and Mt Etna emits voluminous ash plumes.

++++++++++

8 am: Lava fountains are declining but the SE Crater continues to emit huge ash plumes. The tremor remains at a high level. The pressure is still very high in the eruptive conduit. The explosions eject impressive bombs on the flanks of the SE Crater.

The impacts of the bombs on the flank of the SE Crater are impressive. There is no point in staying there! Do not hesitate to watch the Etna Guides’ webcam in full screen:

https://www.guidetna.it/webcam-etna/

The Icelandic eruption seems very quiet compared with this show of force from Mt Etna!

+++++++++

9:30 am: The tremor has just started to decline. The eruptive activity will therefore lose its intensity, even if large plumes of ash continue to come out of the SE Crater. The brooms will resume service on the downwind slopes of Mt Etna!

++++++++++

11 am: INGV has provided additional information about Mt Etna’s 17th paroxysm. The eruptive plume reached an altitude of more than 9,000 metres before drifting SSW. The Institute confirms that lava continues to advance in the upper part of the Valle del Bove, with the flow front at about 2600 m above sea level. The flow that appeared at the base of the SE Crater also remains fed and advances in the western part of the Valle del Bove; its front was located at an altitude of about 2,000 m. The SW lava flow appears to have stabilized at an elevation of about 2,600 m above sea level. The tremor continues to decrease but remains at a high level, confirmed by the vigour of the ash emissions at the summit of the SE Crater. Source: INGV.

++++++++++

1 pm : The eruptive tremor is decreasing very slowly. Two lava flows are still active on the SW flank of the volcano.

++++++++++

5 p.m .: In its latest report published in the afternoon, INGV confirms the decrease in the intensity of the tremor. One should note, however, that the return to normal values took longer than usual, proof of the energy inside the volcanic edifice.

Despite the cloud cover, INGV was able to observe that the first lava overflow which headed towards the Valle del Bove, and the second overflow which reached the eastern base of the SE Crater, appear to be less fed than previously.

With regard to the lava flows which travelled SSE and the SW during the paroxysm, their front stabilized at about 2600 m a.s.l..

The eruptive plume was laden with ash. A layer of lapilli about 1 cm thick was reported at Refiugio Sapienza in the late morning and a thin layer of ash was observed at Nicolosi and Catania.

++++++++++

8 p.m .: INGV indicates tonight that the SSE trending lava flow has reached and crossed the western edge of the Valle del Bove. For the moment, the front lies about 2300 m above sea level. In addition, the SE lava flow still seems to be fed; its front is about 1900 m above sea level. However, the two flows resulting from the overflows on the E rim of the SE crater, are in the process of cooling.

Etna( Sicile) : C’est parti pour le 16ème paroxysme ! // 16th paroxysm happening right now !

A partir de 20 heures ce 23 mars 2021, l’INGV a détecté une hausse de l’activité strombolienne au niveau du Cratère SE. Cette activité est en train de s’intensifier et il est fort probable que l’on assiste, avec un peu de retard sur le rythme habituel, au 16ème paroxysme de la série. Il est dommage que le tremor ne soit plus visible sur le site de l’INGV. IL est également dommage que cette crise éruptive se produise aussi tard car, me concernant, il est l’heure d’aller dormir. Buonanotte a tutti !

Heureusement, la webcam L.A.V.E. veille au grain!

++++++++++

23 mars 2021 (6 heures (heure locale) : Le 16ème paroxysme de l’Etna (Sicile) a eu la mauvaise idée de se déclencher au moment où j’allais me coucher. Ma passion des volcans n’est plus assez forte pour m’inciter à passer la nuit devant un écran d’ordinateur.

La crise éruptive s’est déroulée sans grande surprise. Elle a commencé vers 20 heures le 23 mars 2021 au soir avec, comme d’habitude, l’apparition d’une activité strombolienne dans le Cratère SE. L’INGV a signalé que le tremor (dommage qu’il ne soit plus en ligne) augmentait et que le panache éruptif se dirigeait vers le S-SO, puis vers le SE..

Vers 23 heures, comme précédemment, l’activité strombolienne s’est transformée en fontaines de lave.

Vers 3h30 le 24 mars 2021, on a observé un débordement de lave avec une coulée qui s’est dirigée vers la Valle del Bove. Son front s’est arrêté vers 1900 m d’altitude. Une autre coulée, plus courte, s’est dirigée vers le sud.

Il est 6 heures (heure locale) et le paroxysme n’est pas terminé. Le soleil éclaire le panache éruptif et la fontaine de lave qui jaillit du Cratère SE. Au vu de la direction empruntée par le panache, l’aéroport de Catane est probablement fermé et la couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.

7 heures : Alors que l’INGV confirme les retombées de cendre sur Catane, l’intensité du tremor – et donc celle de l’éruption – a commencé à décliner. La fin du 16ème paroxysme ne devrait pas tarder.

9h30 : Les fontaines de lave ont cesser, mais l’Etna continue de laisser échapper de très volumineux panaches de cendre qui, je l’imagine, posent bien des problèmes à la population des secteurs sous le vent.

12 heures : Ce 16ème paroxysme de l’Etna a duré plus longtemps que les précédents. Le tremor éruptif décroît lentement mais le Cratère SE continue à émettre de volumineux panache de cendres avec des retombées signalées, entre autres, à Milia et Trecastagni.

————————————–

Starting at 8 p.m. on March 23rd, 2021, strombolian activity has started increasing at SE Crater. This activity is intensifying and it is very likely that there will be the 16th paroxysm of the series. It is a pity that the tremor should no longer be seen on the INGV website. It’s also a shame that this eruptive crisis should be happening so late because, for me, it’s time to go to sleep. Buonanotte a tutti!

++++++++++

March 23, 2021 (6 am (local time): Mt Etna’s 16th paroxysm (Sicily) started last night when I was going to bed. My passion for volcanoes is no longer strong enough for me to spend the night in front of a computer screen.

The eruptive crisis unfolded without much surprise. It started around 8 p.m. on the evening of March 23rd, 2021 with, as usual, Strombolian activity in the SE Crater. INGV reported that the tremor (too bad it is no longer online) was increasing and the eruptive plume was heading S-SO, and then SE..

At around 11 p.m., Strombolian activity turned into lava fountains. At around 3:30 a.m. on March 24th, 2021, a lava overflow was observed with a lava flow that travelled towards the Valle del Bove. Its front stopped at 1,900 m a.s.l. Another shorter lava flow travelled south.

It is 6 a.m. (local time) and the paroxysm is not over. The sun illuminates the eruptive plume and the lava fountain that gushes out from the SE Crater. It is highly likely that Catania airport is closed and the aviation colour code is Red.

7:00 am : INGV confirms the ashfall on Catania and indicates the the eruptive tremor is declining. The end of the 16th paroxysm should not be long.

9:30 am : The lava fountains seeem to have stopped but Mt Etna keeps vomitting huge ash plumes which, I believe, are causing problems to the residents in downwind areas.

Etna (Sicile) : En route pour le 15ème paroxysm ! // 15th paroxysm !

19 mars 2021 – 7 heures (heure locale) : Le tremor et la sismicité sont sur la courbe ascendante. Le 15ème paroxysme de l’Etna depuis le 16 février 2021 ne devrait pas tarder.

9 heures: Le tremor continue à grimper. La visibilité n’est pas très bonne. Il va falloir se tourner vers la caméra thermique pour observer l’évolution de la crise éruptive.

Encore beaucoup de cendre semble-t-il. Les balais vont être de sortie, en particulier dans le secteur ENE du volcan….

10 heures : Le paroxysme suit son processus habituel. l’activité strombolienne dans le Cratère SE a évolué vers des fontaines et débordements de lave. Le volcan émet beaucoup de cendre ce matin. Au vu du tremor, le pic de l’événement ne devrait pas tarder.

11 heures : Le pic du tremor vient d’être atteint et l’activité éruptive du Cratère SE commence à décliner. Rendez-vous dans 48 heures pour une prochaine crise avec une meilleure visibilité?

++++++++++

En plus d’empoisonner la vie de la Sicile, la cendre de l’Etna également atteint la région des Marches à l’est de l’Italie, entre les Apennins et la mer Adriatique. Le phénomène a été enregistré notamment entre le 24 et le 27 février dernier, lors de la reprise des « paroxysmes » sur le volcan. Cette poussière volcanique est venue s’ajouter au sable du Sahara qui, poussé à l’époque par le sirocco, était observé dans tout le centre et le sud de l’Italie. A Ancône, la capitale des Marches, on a enregistré un pic de 223 µg / m3, à 20 heures le 27 février 2021. .

S’agissant de la cendre de l’Etna, elle a survolé les Marches, mais aussi d’autres régions italiennes. De plus, les crises éruptives du volcan ont émis des milliers de tonnes de SO2 dans l’atmosphère. Poussées par le sirocco, ces particules et la poussière de cendre ont affecté des régions comme la Sardaigne, le Latium, la Toscane, l’Émilie. Romagne, l’Ombrie et même les Marches. Ces nuages de gaz et de cendre sont restés à haute altitude et n’ont eu que peu ou pas de répercussions au sol. Le phénomène est loin d’être exceptionnel. On sait que lors de certaines éruptions majeures les nuages ​​volcaniques peuvent atteindre 12 ou 13 km de hauteur et pénétrer dans la stratosphère. Les vents forts qui soufflent dans cette zone, souvent à plus de 250 km / h, peuvent transporter de minuscules particules sur des centaines, voire des milliers de kilomètres.

Source : Presse italienne.

Photo : C. Grandpey

———————————————–

March 19th, 2021 – 7 :00 am : The tremor and seismicity are on the rise. Mt Etna’s 15th paroxysm since February 16th, 2021 should occur very soon.

°°°°°°°°°°

9 am: The tremor keeps rising. Visibility is not very good. The thermal camera will probably be the best way to observe the evolution of the eruptive crisis.

°°°°°°°°°°

10 am: The paroxysm follows its usual process. Strombolian activity in the SE Crater has developed into lava fountains and overflows. The volcano emits a lot of ash this morning. In view of the tremor, the peak of the event should not be long.

°°°°°°°°°°

11 am: The peak of the tremor has just been reached and eruptive activity at the SE Crater begins to decline. See you in 48 hours or so for a next crisis with better visibility?

++++++++++

In addition to disturbing life in Sicily, the ash from Mt Etna also reached the Marche region in eastern Italy, between the Apennines and the Adriatic Sea. The phenomenon was recorded in particular between February 24th and 27th, during the resumption of « paroxysms » on the volcano. This volcanic dust was added to the sand from the Sahara which, pushed at the time by the sirocco, was observed throughout central and southern Italy. In Ancona, the capital of Marche, a peak of 223 µg / m3 was recorded at 8 p.m. on February 27th, 2021.. As for Mt Etna’s ash, it passed over the Marche, but also other Italian regions. In addition, the eruptive crises of the volcano emitted thousands of tons of SO2 into the atmosphere. Driven by sirocco, all these particles affected regions such as Sardinia, Lazio, Tuscany, Emilia. Romagna, Umbria and even the Marche. These clouds of gas and ash remained at high altitude and had little or no impact on the ground. The phenomenon is far from exceptional. It is well known that during some major eruptions volcanic clouds can reach 12 or 13 km in height and penetrate into the stratosphere. The strong winds that blow in that area, often at over 250 km / h, can carry tiny particles for hundreds or even thousands of kilometres.

Source: Italian press.

Etna (Sicile) : 14ème paroxysme ! // 14th paroxysm !

Vers 2 heures du matin (heure locale) le 17 mars 2021, l’INGV a observé une nouvelle hausse du tremor, signe du déclenchement d’un nouveau paroxysme. Comme lors des événements précédents, l’activité strombolienne dans le Cratère SE s’est intensifiée. Vers 3 heures du matin, des fontaines de lave jaillissaient du cratère. Comme d’habitude, une coulée de lave s’est dirigée vers la Valle del Bove. L’activité a diminué vers 6 heures ce matin et le 14ème paroxysme est maintenant terminé. Au vu des images fournies par les webcams, le spectacle semble avoir été gâché par la couverture nuageuse.

Source : INGV.

—————————————–

At around 2 a.m. (local time) on March 17th, 2021, INGV observed a new rise in the tremor, the sign a new eruptive crisis was starting. As in previous events, Strombolian activity in the SE Crater intensified. Around 3 a.m., lava fountains were active in the crater. As usual, a lava flow moved towards the Valle del Bove. Activity declined around 6 a.m. this morning and the 14th paroxysm is now over. In view of the images provided by the webcams, the show seems to have been marred by the cloud cover.

Source: INGV.

Etna (Sicile) : en route pour le n°12 ! // New paroxysm !

7h30 (heure locale) :  Depuis 6h30 (heure locale), on observe à nouveau une hausse du tremor éruptif sur le volcan. L’INGV indique que l’activité strombolienne est en train de croître au niveau du Cratère SE, avec une colonne éruptive qui monte à 4000 m d’altitude. La webcam L.A.V.E. montrait déjà l’apparition d’une incandescence dans le cratère vers 3 heures du matin alors qu’une activité strombolienne était présente dans les autres cratères.

8 heures : Le tremor continue sa progression. La visibilité n’est pas très bonne ce matin. L’activité est forcément moins visible de jour. Les fontaines et coulées de lave sont moins spectaculaires.

Source : INGV

8h30 : Comme lors des paroxysmes précédents, la lave a débordé du Cratère SE et la coulée avance dans la Valle del Bove où le front de coulée se trouve à 2800 m d’altitude. .

9 heures : L’éruption bat son plein. Au vu du tremor, on ne devrait as être loin du point culminant. L’INGV indique que les fontaines atteignent 500 m de hauteur. Le font de coulée se trouve à 2600 m d’altitude. Le panache éruptif se dirige vers l’est, avec des pluies de cendres prévisibles dans les zones sous le vent.

A 9h30, la crise éruptive reste intense. Le panache éruptif atteint 8500 m d’altitude. Le front de coulée se situe à 2100 m au dessus du niveau de la mer.

10 heures : Le paroxysme se poursuit. Le tremor atteint des sommets et est en passe de battre son record d’intensité. Vue de loin, l’éruption est très spectaculaire. Front de coulée à 2000m d’altitude.

10h45 : Le tremor marque le pas. Il semble bien que ce 12ème paroxysme soit en train de toucher à sa fin. Même si la coulée reste active dans le Valle del Bove, les fontaines de lave ont disparu du Cratère SE.

En attendant le n°13 de la série…

Et un, et deux, et trois! Les trois derniers paroxysmes de l’Etna vus à travers le tremor volcanique :

————————————

7:30 am (local time) : Since 6:30 am (local time), there is again an increase in the eruptive tremor. INGV indicates that Strombolian activity is increasing at the SE Crater, with an eruptive column rising to 4000 m above sea level. The L.A.V.E. webcam already showed an incandescence in the crater around 3 a.m. while Strombolian activity was present in the other craters.

8:00 am : The tremor keeps increasing. Visibility is not very good this morning. Activity with lava fountains and lava flows is much more dramatic at light.

8:30 am : Like during the previous paroxysms, a lava overflow is observed at the SE Crater with a lava flow travelling toward the Valle del Bove. The lava front is located 2800 m a.s.l.

9:00 am : The eruption is in full swing. Judging from the tremor, the climax should occur soon. INGV indicates that the lava fountains are 500 m high. The lava flow front is located 2600 m a.s.l. in the Valle del Bove. The eruptive plume is moving east, with likely ashfall in downwind areas.

9:30 am : The eruption is still intense. The eruptive plume rises 8500 m above sea level and the lava flow front is 2100 m a.s.l.

10:00 am : THe paroxysm continues. The tremor is about to break an intensity record. Seen from a distance, the eruption is very spectacular. Lava front at 2,000 m a.s.l.

10:45 am : It looks as if the tremor has started declining. This means this 12th paroxysm is about to come to an end. Even though lava is still flowing in the Valle del Bove, the lava fountains has stopped at the SE Crater.

Waiting for Number 13…!

 

Etna (Sicile) : vers un 11ème paroxysme // 11th paroxysm underway

21 heures (heue locale) : Depuis 18h30 environ, on observe une intensification de l’activité strombolienne au niveau du Cratère SE avec un débordement de lave vers la Valle del Bove et une hausse du tremor. Il ne serait pas surprenant que le 11ème paroxysme soit en préparation, voire en cours.

++++++++++

21h30: Feu de paille ou simple pause? Le tremor est en train de décliner brusquement alors que la webcam L.A.V.E. montre la persistance d’une activité intense dans le Cratère SE. L’activité explosive persiste à l’intérieur des autres cratères.

Source : INGV

La suite demain. Buonanotte a tutti!

++++++++++

22h30 : Le tremor a décliné, mais il n’a as chuté brusquement comme il le fait à la fin d’un paroxysme. La webcam L.A.V.E. montre que l’activité est encore bien présente dans le Cratère SE. Reprendra-t-elle de plus belle ou le tremor retrouvera-t-il un niveau normal? Seule Mamma Etna a la réponse!

La suite demain. Buonanotte a tutti!

++++++++++

10 mars 2021 – 7 heures : Après le début hésitant décrit précédemment, le 11ème paroxysme a repris vers 22h30 la même trajectoire que les précédents. L’activité strombolienne dans le Cratère SE s’est commuée en fontaines de lave tandis qu’une coulée avançait dans la Valle el Bove. Son front s’est finalement arrêté à 1800 m d’altitude quand le spectacle a pris fin vers 4h30 ce matin.

Source : INGV

————————————–

9 p.m. (local time): Since around 6.30 p.m., strombolian activity has intensified at the SE Crater with a lava overflow toward the Valle del Bove and an increase in the tremor. It would not be surprising if the 11th paroxysm were about to occur, if not underway.

++++++++++

9:30 p.m: A flash in the pan or a simple break? The tremor is abruptly declining while  the L.A.V.E. shows the persistence of intense activity in the SE Crater. Explosive activity continues within the other craters.

++++++++++

10:30 p.m .: The tremor has declined, but it has not dropped sharply as it does at the end of a paroxysm. The L.A.V.E. webcam shows that activity is still present in the SE Crater. Will it pick up again or will the tremor return to a normal level? Only Mamma Etna has the answer!

To be continued….tomorrow! Good night!

++++++++++

March 10, 2021 – 7 a.m .: After the hesitant start described above, the 11th  paroxysm resumed around 10:30 p.m. in the same way as the previous ones. Strombolian activity in the SE Crater turned into lava fountains as a flow advanced into the Valle el Bove. Its front finally came to a standstill at 1,800m above sea level when the show ended around 4.30am this morning.