Nyiragongo : des évacuations en urgence à Goma // Emergency evacuations in Goma

Les données actuelles concernant la sismicité et la déformation du sol indiquent la présence de magma – probablement un dike – sous la sous zone urbaine de Goma avec une extension sur le lac Kivu. Une éruption à terre ou sous le lac ne saurait être exclue.

Un gran nombre de quartiers de Goma sont concernés par cette alerte: Majengo, Mabanga Nord, Mabanga Sud, Virunga, Bujovu, Kahembe, Murara, Mikeno, Mapendo et Le volcan.

Par précaution, les autorités ont décidé l’évacuation de ces quartiers. L’évacuation a un caractère obligatoire. Ceux qui n’obtempéreront pas s’exposeront des risques inutiles. Le retour aux domiciles ne pourra s’effectuer que sur recommandation des autorités provinciales.

En prévision d’une nouvelle éruption dans la ville et en accord avec les scientifiques, il a été décidé de délocaliser la population des quartiers pré-cités vers la cité de Sake.

Les mouvements des populations de Goma vers Bukavu se sont accrus ces trois derniers jours suite à l’éruption du Nyiragongo et aux secousses sismiques. Ces déplacements se font essentiellement par voie lacustre. Généralement, ces rotations concernent environ 2000 personnes par jour par le lac Kivu, mais ces chiffres ont presque doublé depuis la catastrophe qui touche Goma et ses environs. (Dernière minute : Par sécurité, les autorités provinciales du Nord-Kivu ont décidé de suspendre la traversée du lac Kivu de Goma vers Bukavu. La voie terrestre est privilégiée.)

Source : presse congolaise.

—————————————–

Current seismicity and soil deformation data indicate the presence of magma – probably a dike – under the Goma suburban area with an extension to Lake Kivu. An eruption on land or under the lake cannot be excluded. A large number of neighborhoods in Goma are affected by this alert: Majengo, Mabanga Nord, Mabanga Sud, Virunga, Bujovu, Kahembe, Murara, Mikeno, Mapendo and Le volcan.

As a precaution, the authorities have decided to evacuate these neighborhoods. Evacuation is compulsory. Those who do not comply will expose themselves to unnecessary risk. Return to homes can only be done on the recommendation of the provincial authorities. In anticipation of a new eruption in the city and in agreement with the scientists, it was decided to relocate the population from the above-mentioned neighbourhoods to the city of Sake.

Population movements from Goma to Bukavu have increased over the past three days following the eruption of Nyiragongo and the earthquakes. These trips are mainly made by boat. Generally, these rotations concern around 2,000 people per day through Lake Kivu, but these figures have almost doubled since the disaster affecting Goma and its surroundings. (Last minute : For safety reasons, the provincial authorities of North Kivu have decided to suspend the crossing of Lake Kivu from Goma to Bukavu. The land route is preferred.)

Source: Congolese press.

Les coulées de lave du Nyiragongo (Source : Copernicus)

3 réflexions au sujet de « Nyiragongo : des évacuations en urgence à Goma // Emergency evacuations in Goma »

  1. Question de novice : doit-on s’attendre à une éruption fissurale de type Hawaï (flot important de lave, vidange de la chambre sous le volcan), à ce qu’il se passe en Islande (flot plus faible avec arrivée de magma en profondeur), autre chose? On n’en sait rien? Merci pour votre Blog FF

    J'aime

    1. Bonjour,
      Vos questions sont celles que tout le monde se pose et auxquelles personne ne sait répondre! Personnellement, je pense que la vidange du lac de lave a eu lieu et il n’y aura pas d’autre catastrophe. Des fractures sont déjà apparues en 1977 et 2002 dans une situation semblable. Je n’imagine pas des fontaines de lave jaillissant dans Goma. si cela avait dû avoir lieu, ça se serait déjà produit. Je pense qu’il faut juste attendre que la situation se stabilise, sans évoquer le pire comme le font certains, et que la sismicité décroisse. Il faut tout de même rester vigilant. Mais je peux avoir tout faux!
      Amitiés.
      Claude Grandpey

      J'aime

      1. Merci de la réponse. J’aime regarder les les image de Google Earth et on voit des cônes éruptifs anciens au nord de la ville et même un sur le rivage si je ne me trompe pas. Sinon, c’est vrai qu’un spécialiste congolais il y a 2 jours disait que la crise était passée, puis il y a eu l’ordre d’évacuation le lendemain…J’espère pour les habitants que c’est le scénario optimiste qui va l’emporter.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.