Etna (Sicile), Krakatau (Indonésie), Ambrym (Vanuatu)

En raison du «shutdown» et de la fermeture d’un certain nombre d’administrations américaines, la Smithsonian Institution n’est pas en mesure de diffuser son rapport hebdomadaire sur l’activité volcanique dans le monde. Cependant, les volcans étaient très actifs dans trois parties de notre planète.

Le séisme de M 4,8 qui a frappe l’est de la Sicile – avec l’épicentre à Viagrande – le 26 décembre 2018 a causé d’importants dégâts, blessé 28 personnes et chassé au moins 600 autres de leurs maisons. Dans le même temps, la coulée de lave qui avançait dans la Valle del Bove a disparu, tandis qu’une activité strombolienne persistait dans la Bocca Nuova.

Ce matin, le tremor éruptif est de nouveau légèrement en hausse. Il est probable que l’épisode éruptif n’est pas terminé. Les scientifiques de l’INGV craignent même une reprise de l’éruption à plus basse altitude, mais personne ne peut prédire la suite des événements. Seule Mamma Etna la connaît!

°°°°°°°°°°°°

L’Indonésie a élevé l’alerte de l’Anak Krakatau au niveau 2 et ordonné à tous les vols d’éviter le secteur du volcan, quelques jours après le déclenchement du tsunami qui a coûté la vie à au moins 430 personnes. On se souvient qu’une portion du volcan s’est effondrée à marée haute le 22 décembre 2018, phénomène qui a généré des vagues atteignant 5 mètres de hauteur qui sont venues déferler sur les côtes du Détroit de la Sonde.
Les autorités indiquent que le cratère de l’Anak Krakatau reste « fragile » et craignent un nouvel effondrement et un tsunami. Il est demandé à la population de rester à l’écart de la côte. On redoute également une éruption majeure du volcan.
Une zone d’exclusion de 5 km a été décidée autour de l’île.
Une fine couche de cendre volcanique s’est déposée sur les bâtiments, les véhicules et la végétation le long de la côte ouest de Java. Les autorités ont déclaré que cette cendre n’était pas dangereuse, mais ont conseillé aux habitants de porter des masques quand ils quittaient leurs domiciles. Comme indiqué précédemment, les aéronefs doivent rester à l’écart de la zone. Les autorités de l’aviation civile ont déclaré qu’aucun aéroport ne serait affecté. La capitale, Jakarta, se trouve à environ 155 km à l’est du volcan.
Source: The Jakarta Post.

°°°°°°°°°°°°

GeoHazards indique dans sa dernière mise à jour que «l’activité éruptive à Ambrym (Vanuatu) se poursuit en situation d’éruption mineure. Le niveau d’alerte volcanique reste à 3.» Le secteur dangereux reste la zone de danger B à environ 2 km autour du Benbow et à 4 km autour des cratères du Marum (voir la carte ci-dessous). Une autre zone de risque a été établie à moins de 3 km des fractures éruptives au sud-est d’Ambrym. Des rapports d’observation ont indiqué que les lacs de lave dans les cratères du Marum et du Benbow se sont vidangés lors de l’ouverture des fractures éruptives d’où ont jailli des fontaines de lave.
Les observations actuelles et l’analyse des données confirment la présence d’une sismicité qui pourrait continuer à affecter les fractures existantes, en particulier dans la région du sud-est d’Ambrym. Les dernières analyses d’imagerie satellitaire confirment une déformation importante du sol sur l’île d’Ambrym. En conséquence, les habitants d’Ambrym et des îles voisines doivent s’attendre à de nouveaux  tremblements de terre.
Toutefois, selon GeoHazards, la possibilité que l’activité du volcan Ambrym atteigne le niveau 4 est faible pour le moment.

————————————————

Because of the « shutdown » and the closure of a number of a number of U.S. administrations, the Smithsonian Institution cannot release its Weekly Report about volcanic activity around the world. However, volcanoes were very active in three parts of our planet.

The M 4.8 earthquake that hit eastern Sicily – with the epicentre in Viagrande – on December 26th, 2018 caused extensive damage, injured 28 people and forced at least 600 others from their homes.
At the same time, the lava flow in Valle del Bove disappeared, while strombolian activity persisted in Bocca Nuova.

This morning, the eruptive tremor is again slightly up. It is likely that the eruptive episode is not over. The INGV scientists fear even a resurgence of the eruption at lower altitude, but no one can predict the sequence of events. Only Mamma Etna knows her!

°°°°°°°°°°°°

Indonesia has raised the alert level for Anak Krakatau to the second-highest, and ordered all flights to steer clear, days after it triggered a tsunami that killed at least 430 people. A portion of the volcano collapsed at high tide on December 22nd, 2018 sent waves up to 5 metres high smashing into the coasts of the Sunda Strait.

Authorities have warned that the crater of Anak Krakatau remains fragile, raising fears of another collapse and tsunami, and have urged residents to stay away from the coast. There are also fears of a bigger eruption.

A 5-km exclusion zone has been decided around the island.

A thin layer of volcanic ash has been settling on buildings, vehicles and vegetation along the west coast of Java. Authorities said the ash was not dangerous, but advised residents to wear masks when outside, while aircraft were ordered away. The civil aviation authority said no airports would be affected. The capital, Jakarta, is about 155 km east of the volcano.

Source: The Jakarta Post.

°°°°°°°°°°°°

Geo Hazards indicates in its latest update that “eruptive activity at Ambrym (Vanuatu) is continuing in the minor eruption state. The Volcanic Alert Level remains at Level 3.” The Danger Zone remains at the Danger Zone B which is about 2 km around Benbow and 4 km around Marum craters (see map below). The additional area of risk is within 3 km from major cracks in the South East of Ambrym. Previous reports indicated that the lava lakes in Marum and Benbow craters drained when eruptive fissures opened with lava fountains.
Current observations and analysis of seismic data confirm an ongoing seismicity which may continue to affect the existing cracks, especially in the South East Ambrym area. Latest satellite imagery analysis confirm a significant land deformation on Ambrym island, therefore people from Ambrym and neighboring islands may continue to expect earthquakes.
The possibility that the Ambrym volcano activity escalates to the level of moderate eruption (Level 4) is low for now.

Source: GeoHazards

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.