8ème anniversaire de l’éruption sommitale du Kilauea // 8th anniversary of Kilauea’s summit eruption

drapeau francaisAujourd’hui, 19 mars 2016, marque le 8ème anniversaire de l’éruption sommitale du Kilauea. Le 19 mars 2008,  une nouvelle bouche s’ouvrait dans le cratère de l’Halema’uma’u. Avec les années, cette bouche a grandi et elle héberge maintenant un lac de lave incandescent qui attire tous les soirs des centaines de visiteurs sur la terrasse du Jaggar Museum. Le spectacle fut particulièrement impressionnant lorsque le lac de lave a brièvement débordé et recouvert le plancher du cratère en avril et mai 2015.
Ce 8ème anniversaire est l’occasion de se demander ce que nous a appris l’éruption sommitale du Kilauea. L’aspect le plus remarquable et le plus spectaculaire de l’éruption est sans aucun doute le lac de lave. Il y a très peu de lacs de lave sur Terre, et celui de l’Halema’uma’u est le deuxième par la taille, juste derrière celui du Nyiragongo, en République Démocratique du Congo.
Le lac de lave du Kilauea donne l’opportunité d’étudier le système magmatique dynamique du volcan. Il offre une sorte de « fenêtre » dans les profondeurs du volcan. Ainsi, des phénomènes comme les modifications dans l’alimentation ou les variations de pression ont de bonnes chances d’apparaître également dans le lac de lave à la surface.
La plupart du temps, le lac de lave donne un aperçu du système magmatique qui se cache en profondeur. Si l’on se réfère aux mises à jour quotidiennes du HVO, ou aux images fournies par les webcams au sommet, on peut voir que le niveau du lac de lave change fréquemment en fonction des épisodes d’inflation et de déflation qui affectent l’édifice volcanique. Ainsi, lorsque les inclinomètres montrent une tendance au dégonflement, le niveau du lac de lave baisse, tandis qu’une tendance au gonflement se traduit par une hausse du niveau de la lave. Le rôle des inclinomètres est essentiellement de mesurer la pression dans la chambre magmatique sommitale ; ainsi,  un épisode de gonflement indique une pression plus élevée et un dégonflement une pression plus basse.
La relation étroite entre le niveau du lac de lave et les mouvements de l’édifice volcanique est remarquable car elle démontre que le lac se comporte comme une jauge de pression de la chambre de magmatique profonde, un peu comme un baromètre liquide géant. En ce sens, le lac de lave représente effectivement une fenêtre sur l’état de la chambre magmatique.
La surface de la lave se déplace constamment d’un côté du lac, là où le magma monte des profondeurs, vers l’autre côté du lac, où il s’enfonce dans les profondeurs. Cette convection semble traduire directement le processus de circulation du magma entre la chambre magmatique profonde et la surface du lac.
Combien de temps l’éruption sommitale est-elle susceptible de durer ? Malheureusement, les scientifiques du HVO sont incapables de répondre à cette question. L’histoire récente nous montre qu’un lac de lave a souvent été présent au sommet du Kilauea pendant plus de cent ans, entre le début des années 1800 et le début des années 1900. Cette persistance laisse supposer que les lacs de lave au sommet du Kilauea ont le potentiel pour durer des décennies.
Avec l’éruption du Pu’uO’o qui a fêté son 33ème anniversaire  sur l’East Rift Zone en janvier 2016, le Kilauea est remarquable parmi les volcans du monde car il possède deux éruptions simultanées de longue durée.
Source: HVO.

A noter que la terrasse du Jaggar Museum est le seul lieu autorisé pour observer la lueur produite par le lac de lave. Contrairement à ce que peuvent le laisser croire les photos illustrant certaines  revues volcanologique, l’accès à l’ancienne plateforme d’observation est interdit, pour des raisons évidentes de sécurité. Il arrive que des parois du cratère s’effondrent dans le lac en produisant de fortes explosions dont  les projections « arrosent » les abords du cratère.

————————————–

drapeau anglaisToday March 19th 2016 marks the 8th anniversary of the ongoing eruption at Kilauea’s summit.  On March 19th 2008, a new vent opened within Halema’uma’u Crater. With the years, the vent grew wider and wider and today it harbours a glowing lava lake that draws hundreds of visitors to the terrace of the Jaggar Museum every night. The show was especially great when the lava lake briefly rose and spilled onto the floor of Halema’uma’u Crater in April and May 2015.

While noting its 8th anniversary this month, it’s also worth reflecting on what Kilauea’s summit eruption has taught us. One remarkable aspect of the eruption is the lava lake. There are only a few lava lakes on Earth, and the one within the pit crater is the second largest, only slightly smaller than that in Nyiragongo Volcano in the Democratic Republic of the Congo.

Kilauea’s lava lake is a rare opportunity to study the volcano’s dynamic magma system. It is a kind of “window” into the volcano’s deep magma system. Thus, what happens in the deep magma system – like changes in magma supply rate or internal pressure- should be reflected in the lava lake at the surface.

Most of the time, the summit lava lake provides insights into the unseen magma system below. Referring to HVO’s daily eruption updates, or to the images provided by the summit webcams, one can see that the summit lava lake level changes frequently according to the inflation and deflation episodes that affect the volcanic edifice. Thus, when summit tiltmeters show deflationary tilt, the lava lake drops, while inflationary tilt corresponds to a rising lava lake. Tiltmeters essentially measure the pressure within the summit magma chamber, and so, inflationary tilt means higher pressure and deflationary tilt indicates lower pressure.

The close relationship between the summit lava lake level and ground tilt is remarkable, because it demonstrates that the lake behaves like a pressure gauge of the deeper magma chamber, akin to a giant liquid barometer. This is an important example of how the lava lake is, indeed, a window into the state of the deep magma chamber.

The lava lake surface constantly flows from one side of the lake, where magma rises from depth, to the opposite side of the lake, where it sinks. This convection seems to directly show the process of magma circulating between the deep magma chamber and the lake surface.

A remaining question is how long the summit eruption will last. Unfortunately, HVO scientists are unable to answer this question. Recent history tells us that a lava lake was frequently present at Kilauea’s summit for over a hundred years, from the early 1800s into the early 1900s. This persistence suggests that Kilauea’s summit lava lakes have the potential to last for decades.

With the East Rift Zone’s Pu’uO’o eruption reaching its 33rd anniversary in January 2016, Kilauea is remarkable among the world’s volcanoes for having two long-term, concurrent eruptions.

Source: HVO.

It should be noted that the terrace of the Jaggar Museum is the only authorised place to observe the glow of the lava lake. Contrary to the impression given by some photos to be seen on some volcanological reviews, the access to the ancient observation platform is prohibited, for obvious safety reasons. Chunks of the crater’s inner walls sometimes collapse into the lake, producing violent explosions whose materials are ejected around the crater rim.

Halemaumau-juillet-2007

Portion du cratère de l’Halema’uma’u en septembre 2007, là-même où allait s’ouvrir la nouvelle bouche éruptive le 19 mars 2008. (Photo: C. Grandpey)

Halemau janvier 2016

Vue du lac de lave de l’Halema’uma’u en janvier 2016. A cette époque le niveau de la lave était relativement haut, à une trentaine de mètres sous la lèvre. (Crédit photo: USGS / HVO).

Halemau-fevrier

Lueur du lac de lave vue depuis la terrasse du Jaggar Museum.

(Photo: C. Grandpey)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.