Etat de calamité autour de l’Etna (Sicile / Italie)

En lisant le journal La Sicilia, on apprend que le Conseil Régional, sur proposition du directeur de la Sécurité Civile, a approuvé la déclaration d’état de calamité pour les municipalités touchées par la cendre de l’Etna. Les localités concernées sont : Adrano, Biancavilla, Castiglione di Sicilia, Calatabiano, Fiumefreddo, Linguaglossa, Piedimonte Etneo, Mascali, Milo, Sant’ Alfio, dans la province de Catane. En ce qui concerne la province de Messine, sont impliquées Castelmola , Giardini Naxos, Letojanni et Taormine.
La déclaration d’état de calamité a été rendue nécessaire car la situation actuelle comporte un «risque pour la santé humaine suite à l’émission de cendre, et un risque pour la circulation des piétons et des véhicules ». Il y a aussi un risque d’obstruction des égouts et des canalisations, des conséquences pour les activités industrielles, l’agriculture et le tourisme…
En outre, la pluie et les orages prévus pour le week-end aggravent la situation car la cendre sera encore davantage susceptible d’obstruer gouttières, égouts et autres canalisations.
Le journal ajoute que l’activité strombolienne du Nouveau Cratère du Sud-Est de l’Etna a cessé vendredi matin vers 6h50, si bien que l’aéroport Fontanarossa de Catane a pu devenir de nouveau opérationnel après la fermeture de deux espaces aériens jeudi soir quand le 18ème paroxysme a débuté.

 

Suite au commentaire de Pippo, un ami sicilien, voici une affiche publicitaire qu’il m’a fait parvenir et qui montre que les paroxysmes de l’Etna sont capables de générer du travail! Une fois la cendre tombée, il faut bien faire du nettoyage. En Sicile, ce n’est plus l’opération « mani puliti », mais « tetti puliti »!!

Cenere-blog

Une réflexion au sujet de « Etat de calamité autour de l’Etna (Sicile / Italie) »

  1. Dichiarato, dunque, lo stato di calamità naturale anche per il villaggio di Sant’Alfio ove posseggo una casa con bella vista sull’ Etna. Ma vorrei chiedere ai governanti regionali, ed anche a quelli italiani se hanno orecchie per ascoltarmi , che cosa significa questa dichiarazione che resta strettamente sulla carta senza nessun intervento sul piano pratico. Mi spiego meglio . Ad ogni parossismo del Cratere di Sud-Est, ancor prima di godermi lo spettacolo dalla terrazza di casa, guardo il cielo
    e la direzione del vento : infatti ad ogni fall out di cenere e scorie bisogna poi sgomberare le tegole da qualche tonnellata di tephra. E tutto cio’ avviene con intervento di operai specializzati che pago qualche centinaio di euro, con relativa fattura sulla quale viene aggiunta la tassa IVA del 19%.
    Non so se debbo ridere o arrabbiarmi : allo stato italiano debbo pagare anche LA TASSA SULLA CALAMITA’ !
    Un caro saluto da Pippo Scarpinati, inviato ed ……..indignato speciale in Sicilia ((se posso permettermi una battuta che non mi appartiene, ma che in questo caso mi si adatta perfettamente).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.