Séisme, tsunami, volcans (Chili)

Le bilan du séisme de M 8,8 qui a secoué le Chili hier matin à 3h34 (heure locale) fait actuellement état de 700 morts et deux millions de sinistrés. Une alerte tsunami avait été déclenchée dans la plupart des états susceptibles d’être frappés par une vague. Au final, le tsunami a généré une vague relativement modeste dont la hauteur était de 2,90 m à Talcahuano (Chili), donc pas très loin de l’épicentre, à 6h53 (heure locale). Elle a été mesurée à 0,35 m sur l’Ile de Pâques  à 12h05, ou encore 0,98 m à Maui (Hawaii) à 21h47. En Polynésie française, les vagues les plus importantes ont été observées à Hiva Oa (Marquises) où, selon les témoins, « la mer se retirait loin, puis revenait, il y avait comme une sorte de tourbillon ». A Tahiti, des vagues de 40cm ont été observées dans le port de Papeete où les ferries assurant la liaison Papeete-Moorea étaient allés se mettre à l’abri en pleine mer. Sur la côte Est de Tahiti, la mer s’est là encore retirée dans le lagon, laissant parfois la barrière de corail hors de l’eau. L’alerte au tsunami a été levée sur l’ensemble de la Polynésie française samedi en fin de matinée.

Il sera intéressant de voir dans les semaines à venir si le séisme a un effet sur les volcans chiliens dont certains se trouvent dans un rayon de 200 km de l’épicentre. Le site donnant accès aux webcams des volcans chiliens est inaccessible depuis le séisme.  

Une réflexion au sujet de « Séisme, tsunami, volcans (Chili) »

  1. Fidèle lecteur de votre blog, je viens vous interroger sur une information parue ce jour en Belgique.
    Selon la NASA, le tremblement de terre du Chili « aurait » modifié l’axe de la terre de 8 cm ce qui aurait pour « infime » conséquence, une réduction de la durée du jour de 1,26 micro-seconde (1 millième de seconde !). Avez-vous eu cette information ?
    Le déplacement brutal des plaques techtoniques peut-il influencer à ce point la masse de la terre en la déséquilibrant ?
    Merci de votre réponse et merci encore de nous tenir aussi bien informé sur ces phénomènes terrestres que sont les éruption volcaniques, une passion que je partage car j’avais rencontré, à Tournai, Maurice et Kathia Kraft lors d’une conférence du cycle « Exploration du Monde » et j’appréciais également Haroun Tazieff, des précurseurs de la vulcnologie moderne.

    J'aime

  2. En effet, le déplacement de masse terrestre entraine une modification de sa vitesse de rotation, comme un patineur qui écarte les bras pour se ralentir. le ralentissement serait même plus important que lors du séisme de Sumatra car la faille est plus plongeante au Chili. Par contre je pense qu’une faille transformante comme San andreas ne changerait rien car les masses terrestres ne se déplacerait que dans un axe horizontal (en très grossier).

    Un autre article surl e sujet : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/environnement/20100303.OBS8604/le_seisme_au_chili_aurait_modifie_laxe_terrestre.html

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.