Mont St Helens (Etat de Washington / Etats Unis)

Suite à la rupture d’une corniche sur la lèvre du volcan, un randonneur a fait une chute dans le cratère du Mont St Helens hier lundi. Il se trouve actuellement au pied du dôme, au bas d’une pente de 45 degrés. On ne sait pas s’il est blessé car il n’a pas de portable et, de toute façon, les communications téléphoniques sont très difficiles à cet endroit. A cause de conditions météo défavorables (vents forts en particulier), les sauveteurs n’ont pas pu lui porter secours. Les opérations devraient reprendre aujourd’hui, si le temps le permet.

Les vidéos du volcan montrent que la lèvre est bien enneigée. Il est fort probable que le randonneur se trouvait sur une plaque à vent qui a cassé. Son compagnon a indiqué qu’il se tenait à environ 1,50 m du bord quand l’accident s’est produit.

C’est l’occasion de rappeler que, même par conditions météo favorables, il est fortement déconseillé de s’avancer sur la lèvre d’un cratère sans s’être assuré que les gaz n’ont pas entamé la paroi et créé un surplomb susceptible de lâcher sous le poids d’un homme. Le regretté Antonio Nicoloso qui a guidé mes premiers pas sur l’Etna a, à plusieurs reprises, attiré mon attention sur ce danger alors que nous nous trouvions sur le bord de la Bocca Nuova qui était un gouffre insondable dans les années 1980. En particulier, Antonio m’a indiqué qu’il fallait avoir un pied vers le cratère et l’autre bien en arrière pour avoir une chance de basculer du bon côté en cas d’effondrement de la lèvre.

Cratere-St-Helens.jpg
Le cratère du St Helens en juillet 2008 (Photo: C. Grandpey)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.