Etna (Sicile / Italie)

6be46b2c25a4bed33cd398919761cb73.jpgDepuis quelque temps, on peut apercevoir sur la webcam de l’INGV des nuages de cendres en provenance de la dépression qui s’est creusée sur le versant est du Cratère SE. Au cours des derniers jours, ces expulsions de cendres ont même montré une certaine recrudescence. Il ne s’agit cependant pas d’une nouvelle éruption. Suite à des effondrements, des matériaux se sont accumulés au fond du cratère et c’est la pression des gaz emprisonnés dessous qui génère ces nuages de cendres. La sismicité est actuellement très faible sur le volcan, ce qui montre bien qu’il n’y a pas de montée de magma.
En ce moment, les Sicilens sont beaucoup plus préoccupés par les nombreux incendies qui dévastent plusieurs secteurs de l’île, en particulier la région de Montreale à côté de Palerme. Le front de feu atteignait 5 km de longueur ce matin. Cinq hélicoptères et 200 pompiers essayent avec grande difficulté de lutter contre les flammes. .

3b949e4654923bd43167f0492c4d9c11.jpgFor a few days, ash clouds have been seen on the IGNV webcam, coming from the depression that cuts the eastern flank of the SE Crater. Recently, these ash clouds have even been more numerous. However, they are not the signs of a new eruption! Following numerous collapses, materials have accumulated at the bottom of the crater, trapping gases under. It is the pressure of these gases that generates the ash clouds. Besides, seismicity is currently very low on the volcano, which shows there is no ascent of magma.
At the moment, Sicilians are far more preoccupied by the numerous wildfires that devastate several areas of the island, in particular around Montreale near Palermo. The front was 5 km long this morning. Five helicopters and 200 firemen are trying hard to fight the flames.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

3ec038e83462e25c59b8cc1a9cc6deeb.jpgAfin de rassurer la population qui commence à s’inquiéter, Harry Kim – maire de Pahoa – et Jim Kauahikaua – responsable de l’Observatoire – ont tenu une conférence de presse jeudi après-midi. En effet, contrairement aux 15 années écoulées pendant lesquelles la lave avait pris le chemin de la mer sans aucun risque pour les zones habitées, depuis le 21 juillet, elle se dirige vers l’intérieur des terres, avec un front qui se trouve à plusieurs kilomètres – mais pas si loin que ça – des maisons et des entreprises. Pour le moment, les coulées ne présentent pas le moindre danger, mais les pronostics à long terme sont difficiles à prévoir. Une soudaine augmentation du débit de la lave, par exemple, pourrait rapidement représenter un danger pour des lieux situés en aval, en particulier la bourgade de Pahoa, à une quinzaine de kilomètres des coulées, centre d’affaires où résident plusieurs milliers de personnes.
Néanmoins, il ne faudrait pas s’inquiéter trop vite. Il se peut que les coulées cessent leur progression. Elles l’ont déjà fait à plusieurs reprises, même si chaque fois une nouvelle coulée a pris naissance à côté des précédentes. Il se pourrait aussi que la source de l’éruption remonte vers le Pu’u O’o et que la lave reprenne alors le chemin de la mer. Wait and see !
Source : Hawaii’s Star Bulletin.

e56280374d27764b87f2849b4b25e931.jpgTo address people’s mounting worries, Mayor Harry Kim and volcano chief scientist Jim Kauahikaua held a press briefing Thursday afternoon. Indeed, unlike lava flows that headed safely to the sea for most of the past 15 years, flows since July 21st have been active in an inland area several miles uphill from homes and businesses. The flows pose no immediate danger, but their long-term effects are difficult to calculate. A sudden increase in lava output, for instance, might rapidly threaten places downhill, most notably Pahoa village, nine miles below the flows, a business centre for numerous residential communities where several thousand people live.
However, worries are still premature. Another possibility is that the lava flows could simply stop. In fact, they have stopped several times since July 21st even if each time a new flow has been heading downhill beside the old ones. Or the starting point for flows could return to Pu’u O’o crater uphill, and flows could again head back to the sea. Just wait and see!
Source : Hawaii’s Star Bulletin.

680e3e71bed7c8c576557d76525ecf2a.jpg

Eruption en Ethiopie (suite … et fin?)

68c0968ce8b28a5c5ef98b1af36dc9f2.jpgD’après le dernier bulletin du Global Volcanism Network, l’éruption a eu lieu sur le complexe volcanique du Manda Hararo, dans la plaine de Kalo, au SSE du volcan Dabbahu et qui correspond à la partie la plus méridionale de la chaîne de l’Afar occidental. Plusieurs anomalies thermiques avaient été observées de 13 août sur les images satellites. Des observations ont été effectuées le 16 août par des scientifiques dans le secteur du village de Karbahi, un graben parcouru par de nombreuses fractures ; ces observations ont révélé des émissions de gaz avec de nombreux dépôts de soufre, ainsi que des coulées de lave de plusieurs centaines de mètres de longueur à partir de plusieurs fractures, essentiellement dans la partie ouest du graben. Chaque fracture était jalonnée de spatter cones de 2 à 10 m de hauteur. De l’incandescence était visible et, de temps en temps, des flammes s’échappaient du sommet des cônes. Des témoins ont ressenti une forte secousse le 12 août et vu « du feu et de la fumée » entre le 13 et le 16 août. Selon le GVN, on ne recense ni dégâts ni victimes, ce qui contredit totalement les informations données par la presse sud-africaine qui parle de 5 morts et de la perte de près de 1400 chèvres et chameaux.
Vous pourrez lire un bon article sur la situation volcanique dans cette région de l’Ethiopie en cliquant sur le lien suivant:
http://www.ethiopianreporter.com/modules.php?name=News&file=article&sid=16543

ce55f1c9c9b8bdf00aef00aa2f34f1bd.jpgAccording to the Global Volcanism Network’s latest bulletin, the eruption occurred on the Manda Hararo volcanic complex in the Kalo plain, SSE of Dabbahu volcano, which corresponds with the southernmost axial range of western Afar. Several thermal anomalies were detected in satellite imagery on 13 August. On 16 August, a field team conducted aerial and ground observations near a village known as Karbahi, a graben area with numerous active faults. Observations revealed gas emission and sulphur deposits. Lava flows several hundred metres long flowed from several fissures, predominantly to the W of the graben floor. Each fissure was covered by spatter cones 2-10 m high. Incandescence and occasionally small flames were emitted from the tops of some of the cones. According to eye-witness accounts, a strong tremor was felt on 12 August. On 13 August, « fire and smoke » was seen that lit up a large area until 16 August. According to the GVN, no damage to life or property was reported, which contrasts sharply with the news from the South African press that mentions 5 victims and the loss of some 1,400 goats and camels.
One can read a good article about the volcanic situation in that part of Ethiopia by clicking on the following link:
http://www.ethiopianreporter.com/modules.php?name=News&file=article&sid=16543

Eruption en Ethiopie (suite)

b7bc9eca16dc83a8b286dd27942ae7ba.jpgSelon la presse sud-africaine, le volcan éthiopien (dont le nom n’est jamais mentionné ; il se situerait au sud de l’Erta Ale) qui est entré en éruption dans la région de l’Afar il y a une dizaine de jours a entraîné la mort de cinq personnes et en a fait fuir plus de 2 000 autres. Par ailleurs, 1370 chameaux et chèvres auraient également péri pendant l’éruption qui a duré trois jours.
Selon les scientifiques, l’éruption a ouvert une fracture de 10 km et fait jaillir des fontaines de lave de 300 mètres de hauteur.
Source: IOL, site d’information sud-africain.

1e48467ebe35c22ba1aec974792d18e5.jpgAccording to the South African press, the Ethiopian volcano (its name is never mentioned; it seems to be located to the south of Erta Ale) that erupted earlier this month in the Afar region killed five people and drove more than 2 000 from their homes. Besides, it is said 1 370 camels and goats also died during the eruption that lasted 3 days.
According to scientists, the eruption opened a 10-km crack in the ground and spewed lava 300m in the air.
Source: IOL, South African info site on the web.

Pavlof (Alaska / Etats Unis)

01313a4d7137b1e8f9644739f132a169.jpgSelon l’AVO, le volcan continue à être très actif, avec une sismicité constante (voir enregistrement d’hier ci-dessous) et des coulées de lave depuis plusieurs jours. Une équipe de scientifiques s’est rendue sur place pendant le weekend afin d’observer le volcan et d’y installer des instruments parmi lesquels une nouvelle webcam qui devrait fournir des images d’ici deux jours environ. Les scientifiques n’excluent pas le risque d’une forte éruption explosive à plus ou moins long terme.
Dans le passé, le Pavlof a en général connu des éruptions relativement faibles pendant plusieurs mois, entrecoupées de quelques épisodes explosifs plus virulents.
Comme je j’ai indiqué dans une note précédente, le principal danger de l’éruption concerne les cendres qui pourraient perturber le trafic aérien très intense dans la région. Jusqu’à présent, les nuages de cendres n’ont pas dépassé 4 500 mètre d’altitude, mais il faut se souvenir qu’en 1996, ils ont atteint 9 000 mètres et même 15 000 mètres pendant l’éruption de 1986.
Source: Alaska Volcano Observatory.

d1b68c5927a1f38cde1836cecb7e855d.jpgAccording to the AVO, Pavlof continues to vigorously erupt.A steady stream of earthquakes (see yesterday’s webicorder below) and flowing lava have been observed on the volcano for several days. A team of scientists visited the volcano over the weekend to observe it and to install several new instruments, including a Web camera which is not yet online, but could be up and running in about two days. The scientists think the volcano could be in for a major, more explosive eruption.
In the past, the volcano has maintained low-level eruptions for several months, broken up by a few large-scale, explosive eruptions.
As I put it in a previous note, the primary hazard of this eruption is airborne ash, which could disrupt air traffic in the event of a major explosion at the volcano. So far, ash from the eruption has stayed below 4,500 metres above sea level. When Pavlof erupted in 1996, the ash cloud reached up to 9,000 metres above sea level, and in 1986 it reached up to 15,000 metres.
Source: Alaska Volcano Observatory.

36d719c427fb7f289ed038550ad83941.png

Nouveau séisme et éruption (?) en Tanzanie

28f955b3c8b19830032deed769ea03bc.jpgSelon plusieurs organes de presse africains, un séisme de M 5,2 a frappé le nord de la Tanzanie lundi matin à 5h56 (heure locale), à 85 km au nord-ouest d’Arusha. La secousse a été ressentie jusqu’à Nairobi où elle a entraîné des mouvements de panique. C’est le deuxième séisme en moins de trois jours dans la région. Une autre secousse, de M 5,2 elle aussi, avait déjà été ressentie samedi.
Les habitants de la zone frontalière entre le Kenya et la Tanzanie prétendent que l’Ol Doinyo Lengai déverse de la lave depuis jeudi dernier, obligeant la population locale à fuir.
Des informations similaires concernant le Lengai avaient circulé le mois dernier et s’étaient avérées fausses. Cette fois encore, il faudra attendre confirmation.

ecd6bab288f11150e136d34b42627675.jpgAccording to several African press agencies, an M 5.2 earthquake hit the north of Tanzania on Monday morning at 5:56 a.m. (local time), sending tremors as far as Nairobi and causing movements of panic. The earthquake was the second to hit the region in less than three days. Another M 5.2 quake had already been recorded on Saturday morning.
Residents along the Kenya/Tanzania border said Ol Donyo Lengai has been spewing out lava since Thursday last week, forcing people in surrounding areas to flee.
Similar information about Lengai was already in the air last month and proved to be wrong. This time again, the news will have to be checked.

6d1c883e20533c0326f562b8a9115ee0.jpg

Nouvel album photos!

251f4ed38674a84c15d0bf292cd2ce1a.jpgLa pluie limousine interdisant aujourd’hui les travaux d’extérieur, j’en ai profité pour confectionner un petit album photos montrant quelques paysages volcaniques de la Grande Ile d’Hawaii. Découverte pour certains internautes, souvenirs pour d’autres….

cf4cc6c3827264c4509d61c475cd5c3e.jpgAs it’s raining today in the Limousin, with no work to be done outdoors, I took advantage of this opportunity to make a small photo album showing some volcanic landscapes of Hawaii Big Island. It will be a discovery for some of you, memories for others…