Tungurahua (Equateur)

cb30c746c7f0b92f2ed032de864fd0b5.jpgSelon l’Institut Géophysique équatorien, le volcan a été le siège, au cours des derniers jours, d’un certain nombre de petites explosions accompagnées de cendres. Certaines de ces explosions étaient parfois plus fortes, générant des panaches de cendres jusqu’à 2 ou 3 km au-dessus de la lèvre du cratère et des retombées sur les localités situées sur les flancs du volcan.
Ainsi, le 30 juillet, on a observé une forte explosion avec un nuage de cendres dont la partie la plus dense s’est élevée à 400 mètres au-dessus du cratère, chose qui ne s’était pas vue depuis le 16 août 2006. Certains blocs projetés pendant l’explosion ont dévalé le flanc du volcan sur 500 mètres environ.

6914b639c55a91723c3fd7ceb8647721.jpgAccording to the Ecuadorian Geophysical Institute, the volcano emitted a substantial number of small ash-bearing explosions over the last few days, and several unusually large ones as well. Many plumes rose to 2-3 km above the crater rim and dropped ash on towns located on the volcano’s flanks.
On July 30th, IG observers witnessed a strong explosion that generated a heavily ash-laden plume. The dense portion of the plume rose 400 m above the crater rim. A similar plume had not been seen since 16 August 2006. Some blocks associated with the outburst rolled up to 0.5 km below the crater’s rim.