Ile Isabella (Archipel des Galapagos / Equateur)

a8104967736b0ea030a0896dfd5d1a56.jpg6 heures: Selon l’Institut Géophysique de l’Equateur, une éruption a commencé mardi à 16h50 dans le secteur Beagle de l’Ile Isabella, sur le versant occidental du volcan Darwin. L’éruption a été précédée d’une secousse de 5,2 sur l’échelle de Richter. Un survol de l’île est prévu pour voir si l’origine de l’éruption se situe dans le cratère ou si une fracture s’est ouverte.
12 heures : L’Institut Géophysique de l’Equateur vient d’indiquer qu’aucune éruption n’a eu lieu sur l’Ile Isabella. La secousse de 5,2 a provoqué des effondrements et de volumineux nuages de poussières que les gardes du parc ont attribué à une éruption. En fait, aucune émission de lave n’a été observée.

2aee5399293b42558fcf973b3fa83cda.jpg6:00: According to Ecuador’s Geophysics Institute, an eruption began at 4:50 p.m. on Tuesday following a 5.2-degree Richter scale earthquake in the Beagle sector of Isabella island on the western flank of the Darwin volcano. The authorities planned a flight over the island to see if the eruption is a crack or comes from the crater.
12:00: Ecuador’s Geophysics Institute has just announced that no eruption occurred on Isabella island. The 5.2 earthquake generated land collapses and voluminous dust clouds that were related to an eruption by the guards of the park. Actually, no lava effusion was observed.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

c4e05ddf5fa4536c727f758aa75a9d6d.jpgLa lave continue à avancer lentement depuis sa source dans la Fracture D. Cependant, aucune zone habitée n’est menacée par cette activité qui, rappelons le, a débuté le 21 juillet dernier. La coulée a’a active se fraye un chemin en chenal dans la réserve naturelle de Wao Kele O Puna, avec des débordements un peu dans toutes les directions sauf l’ouest. La lave fait parfois brûler la forêt sur son passage.
Samedi, les alizés ont faibli et les gaz du Pu’u O’o se sont dirigés vers le nord et l’est, ce qui a provoqué la formation de ‘vog’ (contraction de ‘volcano fog’) à l’intérieur du Parc de Volcans et autour. Dimanche, malgré le vent toujours faible, la situation s’est améliorée. Il arrive que le Parc soit fermé quand la concentration de SO2 est trop élevée.
A mon avis, les habitants de la région ne devraient pas trop s’inquiéter devant l’éruption actuelle. Le débit de la lave n’est pas très important, de sorte que les coulées avancent lentement, avec de nombreux débordements ou accumulations, essentiellement de lave a’a. De plus, la pente n’est pas très forte dans ce secteur de l’île, comme le montrent les courbes de niveau sur les cartes. La situation est très différente de celle de Kalapana en 1990.
Il y aurait un réel danger si de nouvelles fractures venaient à s’ouvrir plus en aval dans la partie inférieure de l’East Rift Zone, mais les sismos – du moins pour le moment – n’annoncent pas un tel scénario.
Il est certes angoissant, le soir, de voir la couleur orangée du ciel au-dessus du volcan depuis son pas de porte, mais la lave a encore un très long chemin à parcourir avant d’atteindre des zones habitées comme Ka’ohe ou Pahoa.
Attention! La zone éruptive est interdite d’accès et étroitement surveillée par les rangers.
Source : Kilauea Observatory.

2b012ce034cff5a8ce0c830a9a7e81e1.jpgSlowly moving ‘a’a lava continues to advance from Fissure D. However, no property is currently threatened by the latest eruptive activity that started on July 21. The active a’a flow is creeping its way forward in Wao Kele O Puna Natural Area Reserve, with channel overflows dispersing lava in all directions except west. Lava is still burning a little bit of forest. Slacking trade winds redirected the fume from the Pu’u ‘O’o vent to the north and east on Saturday, which also caused heavy vog in and around the park. The winds in the park were still light on Sunday, but the air quality had improved significantly. The Park may close when sulphur dioxide levels are getting too high.
To my mind, local residents should not worry about the current eruption. The lava output is not very high, so that the flows cannot move very fast, with frequent overflows or accumulations, mainly of a’a lava. Besides, the slope is not very steep in that part of the island, as shown by the contour lines on the maps. The situation is very different from what happened in Kalapana in 1990.
The real danger would come from the opening of other fissures downslope along the lower East Rift Zone, but seismographs – at least for the moment – don’t give signs of such a scenario.
It’s normal people should be anxious at night when they see the orange glow above the volcano from their doorsteps, but lava still has a very long way to go before reaching inhabited areas like Ka’ohe or Pahoa.
Warning: The access to the eruptive zone is forbidden and closely controlled by the rangers.
Source : Kilauea Observatory.