Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

 Le volcan de l’île Nishinoshima (Japon) est très actif en ce moment. La JMA indique qu’une colonne de cendres s’élevait à 8 300 m au-dessus du niveau de la mer le 4 juillet 2020. C’est la plus haute colonne de cendres observée depuis 2013.
Comme je l’ai déjà écrit, l’activité volcanique se caractérise par de fréquentes explosions et coulées de lave. Les coulées de lave avancent actuellement sur le versant sud-ouest et entrent dans la mer.
Source: JMA.

++++++++++

Suite à une intensification de l’activité sismique, le PHIVOLCS a fait passer le niveau d’alerte du Bulusan (Philippines) de 0 (normal) à 1 (anormal) le 6 juillet 2020.
Le réseau de surveillance volcanique a enregistré 53 séismes d’origine volcanique du 3 au 6 juillet 2020, avec 43 événements basse fréquence associés à une activité hydrothermale ou magmatique sous l’édifice. Il existe un risque d’éruptions phréatiques au niveau du cratère sommital ou sur les hautes pentes du volcan.
En vertu du niveau d’alerte 1, il est rappelé au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d’un rayon de 4 km est strictement interdite. Il est conseillé aux pilotes d’éviter de voler près du sommet du volcan. Les personnes vivant dans les vallées et le long des rivières doivent être vigilantes car des lahars peuvent survenir brutalement en cas de pluies abondantes et prolongées.
Source: PHIVOLCS.

++++++++++

Une éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) n’est plus d’actualité. Même si on observe toujours une inflation de l’édifice volcanique, la sismicité a diminué et le calme est revenu.

La préfecture annonce le retour en phase de Vigilance à partir de jeudi 9 juillet2020 à 8 heures. L’interdiction d’accès du public à la partie haute de l’Enclos est donc levée à compter de cette date, avec les restrictions habituelles.

++++++++++

La sismicité reste anormalement élevée sur le Laguna del Maule (frontière Chili-Argentine), dans une zone d’environ 5 km de diamètre qui correspond à de fortes émissions de CO2. Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune.
Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

Le SERNAGEOMIN indique que la lave a commencé à percer la lèvre du cratère Nicanor du Nevados de Chillán (Chili) vers le 27 juin 2020 avant de s’écouler sur une quarantaine de mètres le long du flanc N le 1er juillet. Une explosion le 6 juillet a généré un panache de gaz et de cendres qui s’est élevé à 1,2 km au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune.

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste Orange sur l’Ebeko, le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Sheveluch.
Source: KVERT.

++++++++++

Un survol du Sabancaya (Pérou) à l’aide de drone le 20 juin 2020 a révélé que le dôme de lave dans le cratère principal avait été détruit. Le plancher du cratère est jonché de blocs. On enregistre une moyenne de 20 explosions quotidiennes qui génèrent des panaches de gaz et de cendres atteignant 1,8 km de hauteur. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent.
Source: INGEMMET.

++++++++++

Un survol du Sangay (Equateur) a révélé trois anomalies thermiques: la première se trouve dans le cratère sommital ; elle correspond à des explosions ; la seconde se situe près du bord SE du cratère sommital et peut-être liée à une petite coulée de lave ; la troisième correspond à l’accumulation de dépôts de coulées pyroclastiques dans la partie inférieure de la ravine SE. Des changements morphologiques importants ont été détectés dans la zone sommitale.
Source: Instituto Geofisico.

———————————————

 Here is some news of volcanic activity around the world.

The volcano on Nishinoshima Island (Japan) is very active these days. JMA reports an ash column rising up to 8 300 m above the sea level on July 4th, 2020. It was the highest ash column observed since 2013.

As I put it before, volcanic activity at the volcano is characyerised by frequent explosions and lava flows. Lava is currently flowing down the southwest coast and into the sea.

Source: JMA.

++++++++++

Due to an increase in seismic activity under the volcanic edifice, PHIVOLCS raised the alert level of Bulusan (Philippines) from 0 (normal) to 1 (abnormal) on July 6th, 2020.

Bulusan’s monitoring network recorded a total of 53 volcanic earthquakes from July 3rd to 6th, 2020 including 43 low-frequency events associated with hydrothermal or magmatic gas activity within the edifice. There is the risk of phreatic eruptions at the summit crater or from flank vents on the upper slopes.

With alert level 1, the public is reminded that entry into the 4-km radius Permanent Danger Zone (PDZ) is strictly prohibited. Pilots are advised to avoid flying close to the volcano’s summit. People living within valleys and along rivers should be vigilant against lahars in the event of heavy and prolonged rainfall.

Source: PHIVOLCS.

++++++++++

An eruption is no longer predicted at Piton de la Fournaise (Reunion Island). Even if the volcanic edifice is still inflating, seismicity has decreased and the situation is quiet again.
The prefecture announces the return to “Vigilance” (Watch) on Thursday, July 9th, 2020 at 8 a.m. Access to the upper part of the Enclos is therefore again allowed, with the usual restrictions.

++++++++++

Seismicity at Laguna del Maule (Chile-Argentina border) remains anomalously elevated within an area about 5 km in diameter, and corresponds to elevated levels of CO2 emissions. The alert level remains at Yellow.

Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

SERNAGEOMIN reports that lava began breaching the rim of Nevados de Chillán’s Nicanor Crater (Chile) around June 27th, 2020 and flowed 40 m down the N flank by July 1st. An explosion on July 6th generated a gas-and-ash plume that rose 1.2 km above the crater. The alert level remains at Yellow.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour code remains Orange on Ebeko, Karymsky, Klyuchevskoy and Sheveluch.

Source: KVERT.

++++++++++

A drone footage acquired at Sabancaya (Peru) on June 20th, 2020 revealed that the lava dome in the main crater had been destroyed, leaving blocks on the crater floor. An average of 20 daily explosions produces gas-and-ash plumes that rose as high as 1.8 km above the summit. Ashfall has been reported in several downwind areas.

Source: INGEMMET.

++++++++++

An overflight of Sangay (Ecuador) revealed three thermal anomalies: the first is in the summit crater and associated with explosions, the second is near the SE rim of the summit crater and possibly related to a small lava flow, and the third corresponds to the accumulation of deposits of pyroclastic flows at the lower part of the SE drainage. Significant morphological changes have been detected in the summit area.

Source: Instituto Geofisico.

L’éruption de Nishinoshima le 29 juin 2020 (Crédit photo: Japan Coast Guard)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Selon le Met Office islandais (IMO), le volcan Grímsvötn pourrait entrer en éruption à court terme, d’ici quelques semaines ou quelques mois.
Selon un volcanologue local, on enregistre une hausse des gaz magmatiques, en particulier dans la partie sud-ouest du volcan, près de l’endroit où se sont produites les éruptions de 2004 et 2011.
De plus, le volcan connaît une inflation révélatrice d’une ascension du magma. Une éruption est d’autant plus probable que le lac glaciaire du Grímsvötn se vidange en été, ce qui diminue la pression exercée sur le volcan.

La dernière éruption du Grimsvötn a eu lieu en 2011, avec un VEI 4. Le volcan a alors émis un panache de cendres et de vapeur qui s’est élevé à environ 20 kilomètres au-dessus du niveau de la mer. Les cendres ont réduit la visibilité à environ 50 mètres en certains endroits. L’éruption a également provoqué la fermeture de l’aéroport de Keflavik.
Source: OMI.

Plus de détails sur une note séparée à propos de ce risque éruptif du Grimsvötn et de l’activité sur la Péninsule de Reykjanes.

++++++++++

L’AVO a enregistré une hausse de la sismicité sur le volcan Makushin (nord de l’île Unalaska, Est des Aléoutiennes) avec deux événements de magnitude supérieure à M 4. Il se peut que cette sismicité soit en relation avec de l’activité volcanique. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique sont respectivement passés à la couleur Jaune et à « Advisory » (Surveillance conseillée). L’AVO explique que « cette activité pourrait déboucher sur une éruption, mais ce n’est pas une certitude. »
Le Makushin est un gros stratovolcan recouvert de glace qui culmine à 2010 m. d’altitude. La caldeira sommitale, de 3 km de diamètre, est le siège de fréquentes petites éruptions de vapeur et de cendres; cependant, aucune éruption majeure n’a été observée au cours de ce siècle. Le village d’Unalaska et le port de Dutch Harbor se trouvent à 25 km à l’est du volcan Makushin.

++++++++++

L’année dernière, à la fin de ma conférence au CDST de St Pierre (Martinique), certaines personnes m’ont posé des questions sur l’activité à Kick’em Jenny, un volcan sous-marin actif à 8 km au nord de la Grenade. Aucune activité particulière n’était signalée à l’époque.
Il semble que les choses soient en train de changer et que Kick ’em Jenny s’agite de nouveau. La dernière activité a été observée du 5 au 12 juin 2020, avec plus de 1 300 événements sismiques d’une magnitude allant jusqu’à M 1,8.

Bien que les signes d’activité aient diminué et que le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune (niveau 2 sur 4), il est demandé aux visiteurs et aux pêcheurs d’être vigilants lorsqu’ils traversent la zone. Le public doit observer une zone d’exclusion de 1,5 km par rapport au sommet du volcan.
Kick’em Jenny est entré en éruption au moins 14 fois depuis sa découverte en 1939. la plus récente a eu lieu le 29 avril 2017.
Source: Université des Antilles.

++++++++++

L’activité du Sangay (Équateur) se concentre sur deux cratères sommitaux: le cratère central qui émet de la candre et des gaz, et le dôme Ñuñurcu qui émet de la lave. La lave, les écoulements pyroclastiques et les matériaux générés par les effondrements empruntent la ravine de la rivière Volcán sur le flanc SE. L’activité du Sangay s’est intensifiée les 8 et 9 juin 2020 avec des effondrements de fronts de coulées de lave, des coulées pyroclastiques sur le flanc SE et d’importantes émissions de cendres s’élevant jusqu’à 3 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs provinces
Source: Instituto Geofísico.

++++++++++

On enregistre actuellement une moyenne de 4 à 13 explosions par heure sur le Fuego (Guatemala), avec des panaches de cendres montant jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendres sont signalées dans plusieurs zones sous le vent. Les ondes de choc provenant des explosions secouent parfois les maisons à proximité du volcan. Des matériaux incandescents sont projetés à 100-300 m de hauteur et provoquent des avalanches de blocs dans plusieurs ravines. Une nouvelle coulée de lave a parcouru 250 m le long de la ravine Seca sur le flanc NW le 12 juin 2020.
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

L’activité à White Island (Nouvelle-Zélande) montre actuellement une tendance à la baisse. La température au niveau des bouches qui émettent des gaz reste élevée (plus de 450°C). Bien que le magma demeure à faible profondeur, probablement à environ 1 km sous la surface, les émissions de gaz et la déformation du sol n’ont pas augmenté. De plus, la sismicité et le tremor volcanique restent à un niveau bas depuis février-mars. Le niveau d’alerte volcanique a été abaissé à 1 et la couleur de l’alerte aérienne reste au Jaune.
Source: GeoNet.

++++++++++

Un survol du cratère du Popocatepetl (Mexique) a été effectué le 13 juin 2020 (http://www.cenapred.gob.mx/popo/2020/jun/v0614202.mp4). Il a permis d’observer l’intérieur du cratère qui présente un diamètre de 350-380 mètres et une profondeur de 100-150 mètres. Au fond du cratère subsistent des restes de matériaux d’un dôme de lave qui s’est probablement édifié au cours du mois de mai. Le dôme est régulièrement détruit par la pression des gaz.

Le niveau d’alerte volcanique reste à la couleur Jaune Phase 2. Un périmètre de sécurité de 12 km reste en place autour du Popocatepetl .

Source : CENAPRED.

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world.

According to the Icelandic Met Office (IMO), Grímsvötn volcano is showing signs that an eruption might occur in the short term, a matter of weeks or months..

According to a local atmospheric volcanologist, high levels of magmatic gasses are present in the southwest corner of the volcano, near the place where it erupted in 2004 and 2011.

In addition, the volcano is experiencing inflation, indicating magma ascent. An eruption is all the more likely as the Grímsvötn’s lake drains during summer, releasing pressure on the volcano.

Grimsvötn’s last eruption took place in 2011, with a VEI 4. The volcano emitted a plume of ash and steam that rose up to about 20 kilometres above sea level. Ash reduced visibility to about 50 metres in some places. It also caused the closure of Keflavik airport.

Source: IMO.

More details on a separate post about the eruptive hazard at Grimsvötn and activity on the Reykjanes Peninsula.

++++++++++

AVO has recorded an increase in seismicity on Makushin volcano (northern Unalaska Island, eastern Aleutians) with two earthquakes with magnitudes above M 4. This seismicity may be associated with volcanic unrest. As a result the Aviation Colour Code and Volcano Alert Level havz been increased to YELLOW/ADVISORY, respectively. AVO explains that “this unrest could result a future eruption, however that is not a certainty.”

Makushin is a broad, ice-capped stratovolcano which rises to an elevation of 2010 m. The summit caldera, 3 km diameter, is the site of frequent steam and minor ash eruptions; however, no large eruptions have occurred in this century. The community of Unalaska and port of Dutch Harbor are located 25 km east of Makushin volcano.

++++++++++

Last year, at the end of my conference at the CDST of St Pierre (Martinique), some people asked be about activity at Kick’em Jenny, an active submarine volcano 8 km off the north shore of Grenada,. The volcano was quiet by that time and no significant activity was observed. .

It looks as if things are changing and Kick ’em Jenny is showing new signs of unrest. The latest activity was observed from June 5th to 12th, 2020, with more than 1 300 earthquakes with magnitudes up to M 1.8.

Although the unrest has declined and the alert level remains at Yellow (level 2 out of 4), visitors and fishermen are asked to be vigilant when traversing the area. The public should observe an exclusion zone of 1.5 km from the summit of the volcano.

Kick’em Jenny erupted at least 14 times since it was discovered in 1939, most recently on April 29th, 2017.

Source: University of the West Indies.

++++++++++

Activity at Sangay (Ecuador) is centered at two summit vents: the Central Crater which produces ash-and-gas emissions and the Ñuñurcu dome which effuses lava. Lava, pyroclastic flows, and collapsed material are channelled down the Volcán River drainage on the SE flank. Activity at Sangay intensified on June 8th and 9th, 2020 with lava-flow collapses, pyroclastic flows on the SE flank, and significant ash emissions rising up to 3 km above the crater. Ashfall has been reported in several provinces

Source: Instituto Geofísico.

++++++++++

An average of 4-13 explosions per hour is currently recorded at Fuego (Guatemala), with ash plumes rusing as high as 1.1 km above the crater rim. Ashfall is reported in several downwind areas. Shock waves from explosions sometimes rattle houses in the vicinity of the volcano. Incandescent material is ejected 100-300 m high and causes avalanches of blocks in several drainages. A new lava flow travelled 250 m down the Seca drainage on the NW flank on June 12th, 2020.

Source : INSIVUMEH.

++++++++++

Activity at White Island (New Zealand) recently showed a downward trend. Temperatures at the gas vents remained high (over 450°C). Although magma remains at a shallow depth, probably about 1 km below the surface, gas discharge and ground deformation have not increased. Additionally, seismicity and the volcanic tremor have been low since February-March. The Volcanic Alert Level has been lowered to 1 and the Aviation Colour Code remains at Yellow.

Source : GeoNet.

++++++++++

An overflight of the crater of Popocatepetl (Mexico) was performed on June 13th, 2020 (http://www.cenapred.gob.mx/popo/2020/jun/v0614202.mp4). It allowed to observe the interior of the crater which has a diameter of 350-380 metres and a depth of 100-150 metres. At the bottom of the crater there are remains of materials from a lava dome which was probably built during the month of May. The dome is regularly destroyed by the pressure of the gases.
The volcanic alert level remains at Yellow Phase 2. Visitors are asled to keep outside a 12-km security perimeter around Popocatepetl.
Source: CENAPRED.

Cratère du Popocatepetl le 13 juin 2020 (Source: CENAPRED)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde, avec référence au rapport hebdomadaire de la Smithsonian Institution.

Comme je l’ai indiqué précédemment, un fort épisode éruptif a été observé sur le Sangay (Equateur) le mardi 9 juin 2020, avec une colonne de cendres qui s’est élevée jusqu’à 7 km d’altitude. Des retombées de cendres ont été observées dans plusieurs provinces. L’Instituto Geofisico indique que des coulées pyroclastiques ont dévalé le flanc sud-est du volcan. Le 9 juin au soir, le nuage de cendres s’étirait sur 400 km

++++++++++

 L’épisode éruptif observé sur le Cleveland (Aléoutiennes / Alaska) le 1er juin 2020 a détruit le dôme de lave qui s’était formé en janvier 2019 et a évacué une grande quantité de matériaux du cratère sommital. Des coulées de débris ont parcouru environ 2,9 km le long du flanc E et plus de 2,7 km le long du flanc N. Aucune activité significative n’a été observée les jours suivants. Le niveau d’alerte volcanique reste à la Vigilance (Watch) et la couleur de l’alerte pour l’aviation est maintenue à l’Orange.
Source: AVO.

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte pour l’aviation reste à l’Orange pour le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Sheveluch, ainsi que pour l’Ebeko sur l’île de Paramushir.

++++++++++

Un séisme longue période a été enregistré sous le Nevados de Chillán (Chili) le 6 juin 2020. Le  panache de cendres qui a accompagné cet événement s’est élevé à plus de 760 m au-dessus de la bouche éruptive avant de s’étirer vers le nord-est. Des coulées pyroclastiques ont dévalé les flancs NW, N, E et SE du volcan. Le niveau d’alerte reste au Jaune et il est rappelé aux habitants de ne pas s’approcher du cratère à moins de 3 km
Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

Le 9 juin 2020, GeoNet a indiqué qu’une émission de gaz de courte durée accompagnée d’un léger soulèvement de la zone autour de la bouche active avait été enregistrée la semaine précédente à White Island (Nouvelle-Zélande). L’activité était probablement liée à une nouvelle arrivée de magma à faible profondeur. Des températures élevées (autour de 450°C) continuent d’être enregistrées autour de la bouche active. Les émissions de gaz ont diminué les jours suivants, ce qui laisse supposer que l’activité a été de courte durée. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et la couleur de l’alerte pour l’aviation reste au Jaune. L’accès du public à l’île est interdit.
Source: GeoNet.

++++++++++

L’activité reste soutenue sur l’île volcanique Nishinoshima (Japon), avec de grandes coulées de lave et des panaches de cendre émis par le cône central (voir photo ci-dessous). Il est demandé aux pêcheurs de rester en dehors de la zone d’exclusion d’un rayon de 2,6 km autour de l’île.

En 2016, Nishinoshima présentait une superficie de 2.7 km2  qui atteint maintenant 2.89 km2 avec les derniers épisodes éruptifs.

Source : Garde Côte Japonais.

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world, with reference to the Smithsonian Institution’s Weekly Report.

As I put it previously, Sangay (Ecuador) went through a strong eruptive episode on Tuesday, June 9th, 2020, with an ash column that that rose up to 7 km above sea level. Ashfall was observed in several provinces. The Instituto Geofisico indicated that pyroclastic flows travelled down the southeastern flank of the volcano. On June 9th in the evening, the volcanic ash cloud was drifting over 400 km.

++++++++++

The eruption at Cleveland (Aleutians / Alaska) on June 1st, 2020 destroyed the January 2019 lava dome and ejected a large amount of material from the summit crater. Volcanic debris flows travelled about 2.9 km down the E flank and more than 2.7 km down the N flank. No significant volcanic activity was noted in the following days. The Volcano Alert Level remains at Watch and the Aviation Colour Code is kept at Orange.

Source : AVO.

++++++++++

In Kamchatka, the Aviation Colour Code remains at Orange for Karymsky, Klyuchevskoy and Sheveluch, as well as for Ebeko on Paramushir Island.

++++++++++

A long-period earthquake was recorded beneath Nevados de Chillán (Chile) on June 6th, 2020. An ash plume associated with the earthquake rose more than 760 m above the eruptive vent and drifted NE. Pyroclastic flows descended the NW, N, E, and SE flanks. The Alert Level remains at Yellow and residents are reminded not to approach the crater within 3 km

Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

On June 9th, 2020, GeoNet reported that a short-lived gas pulse and a minor uplift in the eruptive vent area were recorded the previous week at White Island (New Zealand). The activity was likely linked to new magma emplaced at a shallow depth. High temperatures (around 450°C) continue to be recorded in the vent area. Gas emissions declined during the next days, suggesting the activity was short-lived. The Volcanic Alert Level remains at 2 and the Aviation Color Code remained at Yellow. Public access to the island is prohibited.

Source: GeoNet.

++++++++++

Activity is still high at Nishinoshima (Japan), with large lava flows and ash emissions from the central cone, as can be seen on the photo below. Fishermen are asked not to enter the marine exclusion zone of about 2.6 km from the island.

In 2016, the island was about 2.7 km2 but the eruptions that have occurred since 2017 increased the island to more than 2.89 km2.

Source: Japanese Coast Guard.

Vue du cône éruptif sur Nishinoshima (Crédit photo : JCG)

Eruption du Sangay (Equateur / Ecuador)

Selon l’Instituto Geofisico de l’Équateur, un fort épisode éruptif a été observé sur le Sangay le mardi 9 juin 2020, avec une colonne de cendres qui s’est élevée jusqu’à 7 km d’altitude. Des retombées de cendres ont été observées dans plusieurs provinces et le trafic aérien a été perturbé. Plusieurs routes ont été fermées en raison de l’épaisse couche de cendre. Les habitants de la région, en particulier à Guayaquil,  ont été invités à porter des masques pour éviter les problèmes respiratoires et continuer à se protéger contre le coronavirus. En mars et avril, l’épidémie a été particulièrement sévère; les services de santé ont été débordés et il a fallu récupérer les personnes décédées à l’intérieur des habitations. Par bonheur, la situation s’est bien améliorée.
L’Instituto Geofisico indique que des coulées pyroclastiques ont dévalé le flanc sud-est du volcan. Le 9 juin au soir, le nuage de cendres s’étirait sur 400 km
Le Sangay a commencé à entrer en éruption en mai 2019. On observe en général des coulées de lave ainsi que des émissions de gaz et de cendres.
Source: Instituto Geofisico.

————————————————-

According to Ecuador’s Institut Geofisico, a strong eruptive episode occurred at Sangay volcano on Tuesday, June 9th, 2020, with an ash column that that rose up to 7 km above sea level. Ashfall was observed in several provinces and air traffic was disrupted. Several roads were closed due to heavy ashfall. Residents living in affected regions, especially in Guayaquil, were advised to wear masks to avoid respiratory problems but also as a protection against coronavirus. Guayaquil in March and April suffered one of the region’s worst coronavirus outbreaks, which overwhelmed the health system and forced authorities to collect corpses in homes. Fortunately, the spread of the disease has now slowed significantly.

The Instituto Geofisico indicated that pyroclastic flows travelled down the southeastern flank of the volcano.On June 9th in the evening, the volcanic ash cloud was drifting over 400 km

Sangay started erupting in May 2019. The activity is characterized by the generation of lava flows as well as gas and ash emissions.

Source : Instituto Geofisico.

Panache de cendre du Sangay le 9 juin 2020 au matin vu depuis le flanc sud du Chimborazo (Crédit photo : Instituto Geofisico)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde ces derniers jours.

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) a pris fin, mais l’OVPF met en garde contre les risques causés par les cheveux de Pelé qui sont retombés sur toute la zone sommitale du volcan. Le 7 avril 2020 sur sa page Facebook, l’Observatoire a demandé aux habitants, notamment aux fermiers, de décrire les cheveux de Pelé dans leur secteur afin de quantifier et analyser son impact. (voir carte ci-dessous)

+++++++++

L’incandescence était visible la nuit et le matin dans le cratère sommital du Merapi (Indonésie) au cours des derniers jours. Un épisode éruptif le 2 avril a généré un panache de cendres qui s’est élevé à 3 km au-dessus du sommet. La morphologie du dôme de lave n’a pas beaucoup changé. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source: CVGHM.

+++++++++

Plusieurs émissions de cendres brunes s’élevant à 500 m au-dessus du sommet du Kerinci (Indonésie) ont été observées ces derniers jours. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé au public de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source: CVGHM.

+++++++++

Des matériaux incandescents sont toujours expulsés par le cratère Jonggring-Seloko du Semeru (Indonésie). Les blocs incandescents qui se détachent des fronts de coulées de lave roulent jusqu’à 700-900 m du cratère. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4), et le public est invité à rester en dehors d’un rayon de 1 km du sommet et de 4 km sur le flanc SSE.
Source: CVGHM.

++++++++++

La lave est toujours émise par le cratère principal de Karangetang (Indonésie) et parcourt 1,8 km dans plusieurs ravines sur les flancs sud-ouest et ouest. L’incandescence des deux cratères sommitaux est visible la nuit. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4).
Source: CVGHM.

++++++++++

Le KVERT indique qu’une éruption accompagnée de puissantes explosions a été observée sur le Sheveluch (Kamchatka) dans la soirée du 8 avril 2020. Selon le VAAC de Tokyo , le panache de cendre est monté jusqu’à 10 km d’altitude. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge, avant d’être ramenée à l’Orange.

La couleur de l’alerte aérienne est également Orange pour le Klyuchevskoy.

Des explosions sont observées sur l’Ebeko (île de Paramushir / Russie), avec des panaches de cendres s’élevant jusqu’à 2,2 km au-dessus du niveau de la mer. Une anomalie thermique a été identifiée sur les images satellites. La couleur de l’alerte aérienne reste à Orange.

L’activité éruptive sur ces volcans peut poser des problèmes au trafic aérien dans la région.

Source: KVERT.

++++++++++

Le Sangay (Equateur) reste très actif. Les panaches de cendres s’élèvent à 500-600 mètres au-dessus du sommet. Des signaux de lahars ont été enregistrés par le réseau sismique. Des blocs incandescents dévalent le flanc S du volcan.
Source: Instituto Geofosico.

++++++++++

La sismicité reste élevée sur le Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska). La webcam montre des panaches de vapeur s’élevant au-dessus du cratère sommital. Le niveau d’alerte volcanique reste à Watch (Vigilance) et la couleur de l’alerte aérienne reste à Orange.
La source ; AVO.

++++++++++

A noter la belle activité sommitale de l’Etna (Sicile) qui m’a souhaité un bon anniversaire à sa façon. Merci à Joël Boyer d’avoir mis en ligne un assemblage d’images de la webcam L.A.V.E. sur le volcan (voir ci-dessous)

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world during the past days.

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) has come to an end but OVPF warns against the hazards caused by Pele’s hair that has fallen all over the summit area of the volcano. On April 7th, 2020 on its Facebook page,, the observatory asked residents, especially farmers, to report Pele’s hair in their areas in order to quantify and analyse its impact. (see map below)

++++++++++

Incandescence was visible at night and in the morning in Merapi’s summit crater (Indonesia) during the past days. An eruption on April 2nd generated an ash plume that rose 3 km above the summit. The morphology of the lava dome has not much changed. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to stay outside the 3-km exclusion zone.

Source : CVGHM.

++++++++++

Several brown ash emission rising 500 m above Kerinci’s summit (Indonesia) have been observed during the past days. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is warned to remain outside the 3-km exclusion zone.

Source : CVGHM.

++++++++++

Incandescent material is still ejected above Mt Semeru’s Jonggring-Seloko Crater (Indonesia). Incandescent blocks from lava flow fronts descend 700-900 m from the crater. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is asked to stay outside a 1-km radius from the summit and 4 km on the SSE flank.

Source : CVGHM.

++++++++++

Lava is still emitted by Karangetang’s Main Crater (Indonesia) and is travelling as far as 1.8 km down several drainages on the SW and W flanks. Incandescence from both summit craters is visible at night. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4).

Source : CVGHM.

++++++++++

KVERT indicates that a strong explosive eruption took place at Sheveluch (Kamchatka) in the evening of April 8th, 2020. According to the Tokyo VAAC, the ash column rose up to 10 km above sea level. The aviation colour code was raised to Red, then lowered to Orange.

The aviation colour code is also Orange for Klyuchevskoy.

Explosions are observed at Ebeko (Paramushir Island / Russia), with ash plumes rising up to 2.2 km above sea level. A thermal anomaly has been identified in satellite images. The Aviation Colour Code remains at Orange.

Eruptiveg activity on these volcanoes could air traffic in the region.

Source: KVERT.

++++++++++

A high level of activity is reported at Sangay (Ecuador). Ash plumes are rising 500-600 metres above the summit. Signals indicating lahars have been recorded by the seismic network. Incandescent blocks were seen descending the volcano’s S flank.

Source : Instituto Geofosico.

++++++++++

Elevated seismicity is recorded at Shishaldin (Aleutians / Alaska). The webcam shows steam plumes rising from the summit craterl. The Volcano Alert Level remains at Watch and the Aviation Colour Code remains at Orange.

Source ; AVO.

++++++++++

It should be noted as well that Mt Etna is quite active these days. The volcano wished me a happy birthday in its own way. Thank you, Joël Boyer, for releasing these images of the L.A.V.E. webcam.

°°°°°°°°°°

Première carte élaborée par l’OVPF sur la dispersion et la concentration des cheveux de Pélé suite à l’éruption du Piton de la Fournaise.

Volcans du monde (suite) // Volcanoes of the world (continued)

Voici d’autres informations fournies par le dernier rapport de la Smithsonian Institution:

Selon les Nations Unies, 1 410 personnes résidant dans sept villages sont rencontrent toujours des problèmes depuis l’éruption du Manam (Papouasie-Nouvelle-Guinée) le 27 juin 2019. Près de 455 habitations et de nombreux jardins ont été détruits. Le VAAC de Darwin a signalé que le 6 juillet, le panache de cendre s’élevait à 5,5 à 6,1 km au dessus du niveau de la mer.

++++++++++

Une augmentation de la sismicité le 4 juillet 2019 sur le Semisopochnoi (Aléoutiennes / Alaska) a conduit l’AVO à faire passer la couleur de l’alerte aérienne à Orange et le niveau d’alerte volcanique à Vigilance (Watch). La hausse de la sismicité persistait le 9 juillet. Aucune activité éruptive n’a été détectée dans les données infrasoniques locales. Les nuages faisaient obstacle à la lecture des images satellitaires.

++++++++++

L’éruption qui a débuté sur le Sangay (Équateur) le 7 mai 2019 se poursuivait le 3 juillet. L’activité était concentrée dans deux centres éruptifs: le Cratère Central et le dôme de Ñuñurcu (situé à 190 mètres au sud-ouest du Cratère Central). Des explosions sporadiques au niveau du Cratère Central génèrent des panaches de cendre atteignant 1,1 km au-dessus du cratère. Le dôme de Ñuñurcu alimente au moins trois coulées de lave qui avancent sur le flanc sud-est du volcan. Les effondrements des fronts de coulées déclenchent de petites coulées pyroclastiques et de nombreux effondrements de blocs.

Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

L’activité du Stromboli continue de manière relativement intense, avec des explosions essentiellement concentrées dans la partie centre-sud de la zone éruptive. Le 10 juillet, la lave a recommencé à couler le long de la partie occidentale de la Sciara del Fuoco. Contrairement à ce que l’on peut lire sur certains sites Internet, il ne s’agit pas d’une nouvelle éruption, mais d’une évolution de la situation actuelle. La source de cette coulée se situe en bordure ouest de la plateforme cratèrique. Là encore, contrairement à ce que l’on peut lire parfois, la double coulée ainsi formée ne descend pas jusqu’à la mer. Les images montrent que la lave parcourt 200-300 mètres ; ce sont les blocs qui se détachent des front de coulées qui roulent jusqu’au bas de la Sciara del Fuoco et plongent dans la mer (et non l’océan, car il s’agit de la mer Tyrrhénienne).

Au vu de la situation actuelle, faut-il continuer à interdire l’accès au Pizzo ? Personnellement, je ne le crois pas. L’événement du 3 juin a de toute évidence permis de nettoyer les conduits d’alimentation du volcan dont j’avais signalé le risque l’obstruction en mai, avant de partir à la Réunion. Les bouches éruptives semblent fonctionner normalement. Certaines explosions sont certes intenses mais les projections ne vont pas très loin et ne menacent jamais la zone où les guides conduisent les touristes. Au cours de mes très nombreuses nuits passées sur le Stromboli, il m’est arrivé à plusieurs reprises d’assister à une activité impressionnante, sans que l’accès au volcan soit pour autant interdit. Mais à l’époque, le principe de précaution n’était pas à la mode comme aujourd’hui… !

————————————

Here is some more news provided by the Smithsonian Institution’s latest report:

According to the United Nations, an estimated 1,410 people from seven villages remained affected from the 27 June eruption of Manam (Papua New Guinea). As many as 455 homes and many gardens had been destroyed. The Darwin VAAC reported that on 6 July ash plumes rose to 5.5-6.1 km above sea level.

+++++++++

An increase in seismicity on July 4th, 2019 at Semisopochnoi (Aleutians / Alaska) prompted AVO to raise the aviation colour code to Orange and the volcano alert level to Watch. Elevated seismicity continued through at least July 9th. No eruptive activity was detected in regional infrasound data, and cloudy conditions obscured satellite views of the volcano.

++++++++++

The eruption that started at Sangay (Ecuador) on May 7th, 2019 was continuing as of July 3rd. Activity was concentrated at two eruptive centres: the Central Crater and the Ñuñurcu dome (located 190 metres SSE of Central Crater). Sporadic explosions at Central Crater produced ash plumes that rose as high as 1.1 km above the crater rim. The Ñuñurcu dome fed at least three lava flows that travelled down the SE flank. Collapses of the lava-flow fronts generated small pyroclastic flows and numerous block flows.

Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

The activity of Stromboli is still quite intense, with explosions mainly concentrated in the south-central part of the eruptive zone. On July 10th, lava flowed again along the western part of the Sciara del Fuoco. Contrary to what can be read on some websites, it is not a new eruption, but an evolution of the current situation. The source of this flow is on the western edge of the crater terrace. Again, contrary to what one can read sometimes, the flow’s double branch does not go down to the sea. The images show that lava travels 200-300 metres; it is the blocks that break away from the front of the lava flows that roll down to the bottom of the Sciara del Fuoco and plunge into the sea (and not the ocean, because it is the Tyrrhenian Sea).
Given the current situation, should we continue to prohibit access to the Pizzo? Personally, I don’t think so. The event of June 3rd has obviously clraned the supply conduits about which I had reported the risk of obstruction in May, before flying to Reunion Island. The eruptive vents seem to function normally. Some explosions are certainly intense but the projections do not go very far and never threaten the area where the guides lead the tourists. During my many nights spent on Stromboli, I have repeatedly witnessed an impressive activity, but access to the volcano was never prohibited. But at the time, the precautionary principle was not as widespread as today …!

Les tracés sismiques montrent que l’activité est intense, sans être exceptionnelle (Source : INGV)

Vue de la double coulée du 3 juillet 2019 (Crédit photo : Weathersicily)

Sangay (Equateur / Ecuador): Hausse de la sismicité // Increase in seismicity

drapeau francaisLes derniers rapports de l’Institut de Géophysique indiquent que l’on observe depuis quelque temps une augmentation de la sismicité sur le Sangay, comme on peut le voir sur le document ci-dessous. Cette séismicité relativement importante se traduit par des événements longue période et des signaux montrant de petites explosions, ainsi que des épisodes de tremor. L’Institut contrôle étroitement la situation.

———————————

drapeau anglaisThe Geophysics Institute’s latest reports indicate an increase in activity at Sangay volcano, as can be seen in the document here below. Seismic has risen significantly, with long period events and some signals showing small explosions, as well as episodes of tremor. The Institute is closely monitoring the situation.

sangay

Source: Instituto Geofisico