Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Le CENAPRED indique que le Popocatepetl (Mexique) continue à émettre des panaches de cendres et de vapeur. Certains panaches peuvent être plus volumineux, comme sur l’image de la webcam ci-dessous. La couleur du niveau d’alerte reste Jaune, Phase 2.
La Protection Civile mexicaine rappelle que l’approche du Popocatepetl est interdite dans un rayon de 12 km du sommet. De son côté, le CENAPRED exhorte la population à rester en dehors des ravines qui entaillent les flancs du volcan à cause du risque de coulées de boue, principalement en saison des pluies.Il y a aussi le risque d’être frappé par les projections du volcan.
Ces mises en garde sont parfois ignorées par certains randonneurs. C’est ainsi qu’une femme et son compagnon qui avaient entrepris le 22 juin 2022 l’escalade du volcan ont probablement été surpris par une pluie de projections volcaniques. Ils ont chuté dans une ravine d’une cinquantaine de mètres de profondeur, à environ 300 mètres du cratère. La femme a été tuée et son compagnon sérieusement blessé. Les autorités mexicaines n’avaient pas été prévenues de cette ascension.

++++++++++

Le KVERT indique qu’un épisode éruptif a été observé le 23 juin 2022 sur le volcan Chikurachki, dans le nord des Kouriles (Russie). Les données satellitaires ont montré un nuage de cendres de 4,5 km de hauteur qui s’est déplacé sur 25 km vers le SE du volcan.

La couleur de l’alerte aérienne est alors passée du Vert à l’Orange, avant d’être abaissée au Jaune. Il est bon de rappeler que les volcans de cette région du monde se trouvent sous les couloirs aériens entre l’Amérique et l’Asie.

Source: GVP

++++++++++

Après la fin de la dernière éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion), le 17 janvier 2022, l’OVPF avait enregistré une légère reprise de l’inflation sommitale. Après une accélération à la mi-avril, elle avait stoppé à la mi-mai.

Dans ses derniers bulletins quotidiens, l’Observatoire indique que les GPS de la zone sommitale enregistrent à nouveau « une inflation, témoin de la mise en pression d’une source superficielle. » Les GPS en champ lointain enregistrent eux aussi « une inflation, témoin de la mise en pression d’une source profonde. »

Les émissions de SO2 restent en dessous du seuil de détection Les émissions de CO2 au sol sont « en diminution dans le secteur distal et dans le secteur proximal. »

Au vui de ces informations, on peut raisonnablement penser qu’il n’y aura pas d’éruption dans le court terme, mais que le volcan doit être surveillé étroitement. On sait que le départ d’une éruption sur le Piton peut être très rapide.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

En Sicile, l’activité volcanique n’est pas très intense sur le Stromboli ces jours-ci. Elle se caractérise par des explosions stromboliennes, avec émissions de cendres, dans le secteur du cratère NE. On observe des émissions de vapeur et de gaz dans le secteur central de la terrasse cratèrique. L’activité explosive est faible avec une moyenne de 7 à 8 événements de petite amplitude par heure. Le tremor volcanique des valeurs moyennes.

La situation est calme également sur l’Etna et se caractérise principalement par un dégazage au niveau des cratères sommitaux. Il n’y a actuellement aucune coulée de lave.
Source : Laboratorio Geofisico Sperimentale.

Petite évolution de la situation à Vulcano (Iles Eoliennes ./ Sicile). L’ordonnance en vigueur prenait fin le 29 juin 2022. Le maire de Lipari vient de diffuser une nouvelle ordonnance qui fait quelque peu évoluer les restrictions. Ainsi, la plage de Levante et le tronçon de mer des « Acque Calde » sont de nouveau accessibles, à l’exception des secteurs où le dégazage est le plus intense. La zone avait été interdite dans son intégralité fin mai suite à la décoloration de l’eau de mer.
En revanche, l’accès au cratère reste interdit pour le moment. Attention, les carabiniers contrôlent et verbalisent (500 euros) les contrevenants.

Source: Eolie News.

Il fait très chaud en Sicile, avec plusieurs incendies de végétation. De plus, comme en France, on observe une augmentation rapide du nombre de cas de COVID.

Photo: C. Grandpey

+++++++++

Une activité modérée est toujours observée sur l’Ebeko (île Paramushir / Russie). Les explosions génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent jusqu’à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer. Une anomalie thermique a été identifiée sur les images satellites le 22 juin 2022. La couleur de l’alerte aérienne est maintenue à Orange.
Source : KVERT.

++++++++++

Selon un article de presse, une explosion modérée sur le San Cristóbal (Nicaragua) a généré un panache de gaz et de cendres qui s’est élevé à 1,5 km au-dessus du cratère. Une petite quantité de cendres est retombée sur les localités proches du volcan. La situation est redevenue normale par la suite.
Source : INETER.

++++++++++

Le Bulusan (Philippines) reste bien actif avec des panaches de cendres qui montent de 100 à 400 m au-dessus du sommet. Les émissions de SO2 étaient en moyenne de 559 à 751 tonnes par jour à la fin juin 2022. Le réseau sismique enregistrait alors quotidiennement 7 à 65 séismes d’origine volcanique. Un petit lahar a été détecté lors d’un orage le 26 juin. Le niveau d’alerte reste à 1. Il est demandé au public de ne pas pénétrer dans la zone de danger permanent de 4 km de rayon autour du volcan.
Source : PHIVOLCS.

++++++++++

L’activité a diminué sur le Ruapehu (Nouvelle-Zélande) au cours des dernières semaines. Aucun nouveau séisme n’a été enregistré. La température du lac de cratère est descendue à 21°C, contre 40°C début mai. Les émissions de gaz continuent de fluctuer mais sont globalement en baisse. Comme le volcan montre toujours des signes d’activité, le niveau d’alerte volcanique reste à 2 (sur une échelle de 0 à 5) et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue au Jaune
Source : GéoNet.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

CENAPRED indicates that Popocatepetl (Mexico) continues to emit plumes of ash and steam. Some plumes may be larger, as seen in the webcam image below. The colour of the alert level remains Yellow, Phase 2.
The Mexican Civil Protection recalls that the approach to Popocatepetl is prohibited within a radius of 12 km from the summit. For its part, CENAPRED urges the population to stay out of the drainages that slash the sides of the volcano because of the risk of mudslides, mainly in the rainy season. There is also the risk of being hit by the projections from the volcano.
These warnings are sometimes ignored by some hikers. A woman and her companion who had undertaken to climb the volcano on June 22nd, 2022 were probably hit by a shower of volcanic projections. They fell into a ravine about fifty meters deep, 300 meters from the crater. The woman was killed and her companion seriously injured. The Mexican authorities had not been informed of this ascent.

++++++++++

KVERT indicates that an eruptive episode was observed on June 23rd, 2022 on Chikurachki volcano, in the north Kuriles (Russia). Satellite data showed an ash cloud 4.5 km in height that moved 25 km to the SE of the volcano.
The aviation colour code changed from Green to Orange before being lowered to Yellow. It is good to remember that the volcanoes of this region of the world are beneath air corridors between America and Asia.

++++++++++

After the end of the last eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island), on January 17th, 2022, OVPF had recorded a slight recovery in summit inflation. After an acceleration in mid-April, it had stopped by mid-May.
In its last daily bulletins, the Observatory indicates that the GPS of the summit area again records « inflation, evidence the pressurization of a shallow source. » Far-field GPS instruments also record « inflation, the sign of pressurization of a deep source. »
SO2 emissions remain below the detection threshold. CO2 emissions on the ground are « decreasing both in the distal and in the proximal sectors. »
In view of this information, one may think that there will be no eruption in the short term, but the volcano should be closely monitored. It is well known that the start of an eruption on the Piton can be very rapid.

++++++++++

Volcanic activity is not very intense at Stromboli (Sicily) these days. it is generally characterized by strombolian explosions, with ash emissions, located at the NE crater sector with steam and gas emissions at the at C crater sector. The explosive activity is low with an average of 7-8 small amplitude events per hour.The volcanic tremor shows medium values.

The situation is quiet on Mt Etna and is mainly characterised by degassing at the craters. No lava effusion is currently observed.

Source: Laboratorio Geofisico Sperimentale.

Slight evolution of the situation at Vulcano (Aeolian Islands ./ Sicily). The current ordinance ended on June 29th, 2022. The mayor of Lipari has just issued a new ordinance which changes the restrictions somewhat. Thus, the Levante beach and the stretch of sea of ​​the « Acque Calde » are accessible again, except for the sectors where the degassing is most intense. The area had been closed off in its entirety at the end of May following the discoloration of the sea water.
On the other hand, access to the La Fossa crater remains prohibited for the moment. Beware, the carabinieri control and fine (500 euros) the offenders.
Source: Eolie News.

The weather is currently very hot in Sicily, with several wildfires. Besides, like in France there is a rapid increase in the number of COVID cases.

++++++++++

Moderate activity continues at Ebeko (Paramushir Island / Russia). Explosions generate ash plumes that rise up to 2.5 km a.s.l. A thermal anomaly over the volcano was identified in satellite images on June 22nd, 2022. The Aviation Color Code was raised to Orange.

Source: KVERT.

++++++++++

According to a news article, a moderate explosion at San Cristóbal (Nicaragua) produced a gas-and-ash plume that rose 1.5 km above the crater. A minor amount of ash fell on nearby communities during the explosion and the situation returned to normal levels afterwards.

Source: INETER.

++++++++++

Unrest continues at Bulusan (Philippines) with emissions that rise 100-400 m above the summit. SO2 emissions averaged 559-751 tonnes per day by the end of June 2022. The seismic network recorded 7-65 daily volcanic earthquakes. A small lahar was detected during a thunderstorm on June 26th. The Alert Level remains at 1. The public is asked not to enter the 4-km-radius Permanent Danger Zone.

Source: PHIVOLCS.

++++++++++

Activity has been declining at Ruapehu (New Zealand) in the past weeks. No new earthquakes have been recorded. The temperature of the crater lake has dropped to 21°C, versus 40°C in early May. Gas emissions continue to fluctuate but globally decline. As the volcano is still showing signs of unrest, the Volcanic Alert Level remains at 2 (on a scale from 0-5) and the Aviation Color Code is kept at Yellow

Source: GeoNet.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

San Cristobal (Nicaragua)

Dans son dernier rapport, le SINAPRED indique qu’une nouvelle émission de gaz et de cendre a débuté sur le volcan San Cristobal le 18 août 2017 en début de matinée. Le volcan a d’abord commencé une phase de dégazage suivie d’une expulsion de cendre et d’une forte odeur de soufre. Les retombées de cendre ont affecté plus de 50 000 personnes autour du San Cristobal.
Il est conseillé aux populations à proximité du volcan et aux personnes victimes des retombées de cendre d’utiliser des masques ou des serviettes humides pour se couvrir la bouche, le nez et les yeux. Il est également recommandé de protéger les puits pour éviter toute contamination de l’eau.
Le SINAPRED indique qu’il n’y a pas eu d’explosions jusqu’à présent.
La dernière éruption du San Cristobal a eu lieu le 22 avril 2016. Le SINAPRED avait alors signalé un panache de cendre et de gaz qui était monté jusqu’à 2 km au-dessus du cratère. La dernière activité explosive a eu lieu le 6 juin 2015.

Source: SINAPRED.

—————————————-

In its latest update, SINAPRED indicates that a new gas and ash emission started at San Cristobal volcano on August 18th 2017 in the early morning. The volcano first began degassing, which was followed by an expulsion of ash and a strong odour of sulphur. Ashfall affected more than 50 000 citizens around San Cristobal.

Residents near the volcano, and those affected by ashfall, are advisedd to use masks or wet towels to cover their mouth, nose and eyes.They should also protect the wells to prevent any contamination.

SINAPRED says that so far there have been no explosions.

San Cristobal’s last eruption took place on April 22nd 2016. SINAPRED then reported an ash-and-gas plume that rose 2 km above crater. The previous explosive activity at the volcano occurred on June 6th 2015.

Source: SINAPRED.

Crédit photo: Wikipedia

Volcans du Nicaragua // Nicaragua volcanoes

drapeau-francaisMomotombo :
Le Momotombo continue de présenter une activité sismique en relation avec la circulation de
fluides volcaniques sous le volcan. On observe la nuit une incandescence au niveau du cratère, en raison de la présence de gaz à très haute température. L’amplitude sismique en temps réel reste faible à modérée.
La probabilité d’explosions de gaz, avec projections de cendre et autres matériaux incandescents reste forte.

Masaya :
On observe toujours un tremor volcanique de forte amplitude en raison des mouvements de fluides sous l’édifice volcanique. Un petit lac de lave reste présent dans deux bouches qui percent le plancher du cratère Santiago. On enregistre ondes sonores d’intensité modérée. L’amplitude sismique en temps réel oscille entre modérée et forte. Les émissions de gaz restent abondantes, comme pendant les deux derniers mois. Les panaches se déplacent principalement vers l’ouest et le sud-ouest où ils affectent la végétation sous le vent.

Telica, San Cristobal et Concepciòn :
L’activité de ces volcans reste normale.

———————————-

drapeau anglaisMomotombo:
Momotombo continues to evidence seismic activity related to the circulation of fluids beneath the volcano. Some glow can be observed at night, due to the presence of very hot gas. The real-time seismic amplitude remains low to moderate.
The likelihood of gas explosions with ash ejections and other incandescent material remains strong.

Masaya:
A high amplitude volcanic tremor is still recorded because of fluid movements within the volcanic edifice. A small lava lake is still observed in two vents that pierce the floor of the Santaiago crater. Moderate sound waves are recorded. The real-time seismic amplitude varies between moderate and high. Gas emissions are abundant, like during the last two months. The plumes are mostly drifting west and southwest where they affect downwind vegetation.

Telica, San Cristobal and Concepciòn:
The activity of these volcanoes remains normal.

Masaya

Bouche active dans le cratère Santiago du Masaya (Crédit photo: Wikipedia)

San Cristobal (Nicaragua)

drapeau francais   Une augmentation de l’activité sismique du San Cristobal et de petites explosions dans la matinée de vendredi ont mis l’armée en alerte. L’INETER a enregistré 14 explosions de faible intensité qui se sont accompagnées de nuages de gaz et de cendre. Toutefois, cette activité est restée concentrée à l’intérieur du cratère et ne devrait pas représenter un danger pour les 20 villages situés dans un rayon de 5 kilomètres du volcan.

Dans un bulletin diffusé en fin de journée le 7 juin, l’INETER indiquait que l’activité avait diminué et que les dernières explosions faisaient partie d’un comportement habituel du San Cristobal.

 

drapeau anglais   An increase in seismic activity and small-scale eruptions at San Cristobal volcano on Friday put the Nicaraguan Army on alert. INETER registered some 14 mini-eruptions, accompanied by a cloud of gas and ash over the crater. However, all volcanic activity was concentrated inside the crater, and therefore should not be a danger to the 20 communities situated within a five-kilometre radius of San Cristobal.
In a report released late in the afternoon on June 7th, INETER indicated that volcanic activity had decreased and that the past small-scale eruptions were part of a frequent behaviour of San Cristobal.

San-Cristobal

Le volcan San Cristobal   (Crédit photo:  Wikipedia)