San Cristobal (Nicaragua)

Dans son dernier rapport, le SINAPRED indique qu’une nouvelle émission de gaz et de cendre a débuté sur le volcan San Cristobal le 18 août 2017 en début de matinée. Le volcan a d’abord commencé une phase de dégazage suivie d’une expulsion de cendre et d’une forte odeur de soufre. Les retombées de cendre ont affecté plus de 50 000 personnes autour du San Cristobal.
Il est conseillé aux populations à proximité du volcan et aux personnes victimes des retombées de cendre d’utiliser des masques ou des serviettes humides pour se couvrir la bouche, le nez et les yeux. Il est également recommandé de protéger les puits pour éviter toute contamination de l’eau.
Le SINAPRED indique qu’il n’y a pas eu d’explosions jusqu’à présent.
La dernière éruption du San Cristobal a eu lieu le 22 avril 2016. Le SINAPRED avait alors signalé un panache de cendre et de gaz qui était monté jusqu’à 2 km au-dessus du cratère. La dernière activité explosive a eu lieu le 6 juin 2015.

Source: SINAPRED.

—————————————-

In its latest update, SINAPRED indicates that a new gas and ash emission started at San Cristobal volcano on August 18th 2017 in the early morning. The volcano first began degassing, which was followed by an expulsion of ash and a strong odour of sulphur. Ashfall affected more than 50 000 citizens around San Cristobal.

Residents near the volcano, and those affected by ashfall, are advisedd to use masks or wet towels to cover their mouth, nose and eyes.They should also protect the wells to prevent any contamination.

SINAPRED says that so far there have been no explosions.

San Cristobal’s last eruption took place on April 22nd 2016. SINAPRED then reported an ash-and-gas plume that rose 2 km above crater. The previous explosive activity at the volcano occurred on June 6th 2015.

Source: SINAPRED.

Crédit photo: Wikipedia

Volcans du Nicaragua // Nicaragua volcanoes

drapeau-francaisMomotombo :
Le Momotombo continue de présenter une activité sismique en relation avec la circulation de
fluides volcaniques sous le volcan. On observe la nuit une incandescence au niveau du cratère, en raison de la présence de gaz à très haute température. L’amplitude sismique en temps réel reste faible à modérée.
La probabilité d’explosions de gaz, avec projections de cendre et autres matériaux incandescents reste forte.

Masaya :
On observe toujours un tremor volcanique de forte amplitude en raison des mouvements de fluides sous l’édifice volcanique. Un petit lac de lave reste présent dans deux bouches qui percent le plancher du cratère Santiago. On enregistre ondes sonores d’intensité modérée. L’amplitude sismique en temps réel oscille entre modérée et forte. Les émissions de gaz restent abondantes, comme pendant les deux derniers mois. Les panaches se déplacent principalement vers l’ouest et le sud-ouest où ils affectent la végétation sous le vent.

Telica, San Cristobal et Concepciòn :
L’activité de ces volcans reste normale.

———————————-

drapeau anglaisMomotombo:
Momotombo continues to evidence seismic activity related to the circulation of fluids beneath the volcano. Some glow can be observed at night, due to the presence of very hot gas. The real-time seismic amplitude remains low to moderate.
The likelihood of gas explosions with ash ejections and other incandescent material remains strong.

Masaya:
A high amplitude volcanic tremor is still recorded because of fluid movements within the volcanic edifice. A small lava lake is still observed in two vents that pierce the floor of the Santaiago crater. Moderate sound waves are recorded. The real-time seismic amplitude varies between moderate and high. Gas emissions are abundant, like during the last two months. The plumes are mostly drifting west and southwest where they affect downwind vegetation.

Telica, San Cristobal and Concepciòn:
The activity of these volcanoes remains normal.

Masaya

Bouche active dans le cratère Santiago du Masaya (Crédit photo: Wikipedia)

San Cristobal (Nicaragua)

drapeau francais   Une augmentation de l’activité sismique du San Cristobal et de petites explosions dans la matinée de vendredi ont mis l’armée en alerte. L’INETER a enregistré 14 explosions de faible intensité qui se sont accompagnées de nuages de gaz et de cendre. Toutefois, cette activité est restée concentrée à l’intérieur du cratère et ne devrait pas représenter un danger pour les 20 villages situés dans un rayon de 5 kilomètres du volcan.

Dans un bulletin diffusé en fin de journée le 7 juin, l’INETER indiquait que l’activité avait diminué et que les dernières explosions faisaient partie d’un comportement habituel du San Cristobal.

 

drapeau anglais   An increase in seismic activity and small-scale eruptions at San Cristobal volcano on Friday put the Nicaraguan Army on alert. INETER registered some 14 mini-eruptions, accompanied by a cloud of gas and ash over the crater. However, all volcanic activity was concentrated inside the crater, and therefore should not be a danger to the 20 communities situated within a five-kilometre radius of San Cristobal.
In a report released late in the afternoon on June 7th, INETER indicated that volcanic activity had decreased and that the past small-scale eruptions were part of a frequent behaviour of San Cristobal.

San-Cristobal

Le volcan San Cristobal   (Crédit photo:  Wikipedia)

San Cristobal (Nicaragua)

   L’INETER indique que l’activité du San Cristobal reste soutenue. Entre le 25 décembre (début de l’éruptuon) et le 27 décembre, le volcan n’a pas cessé de rejeter des gaz et de la cendre. Cette dernière s’accumule dans la ville de Chinandega. Afin de se protéger, des centaines d’habitants sont allés dans des pharmacies pour acheter des masques de protection, des collyres et autres médicaments pour traiter les affections causées par le volcan.
Tout comme à Chinandega et El Viejo, la police vient en aide aux automobilistes à Mokorón, La Grecia, La Joya et El Piloto. En effet, la cendre soulevée par le vent rend la visibilité très mauvaise et les policiers contrôlent la circulation pour éviter des accidents.
La sécurité Civile indique que 217 familles ont été relogées dans des localités plus sûres telles que La Mora, Belén and La Bolsa.
Sources: INETER; El Nuevo Diaro.

 

   INETER indicates that activity at San Cristóbal is still quite intense. Between December 25th (when the eruption started) and 27th, the volcano hasn’t stopped throwing out ashes and gas. Volcanic ash is building up in the city of Chinandega. As a protective measure, hundreds of local residents have gone to the different pharmacies of the city to buy masks as well as eyedrops and other medicines to deal with the problems caused by the volcano.
Just as in Chinandega and El Viejo, members of the National Police are directing vehicular traffic in Mokorón, La Grecia, La Joya, and El Piloto because the ashes hinder visibility for drivers; police are regulating traffic to prevent accidents.
Civil Defence sources confirmed that 217 families have evacuated to safer locations in La Mora, Belén and La Bolsa.
Sources: INETER; El Nuevo Diaro.