Telica (Nicaragua)

Selon l’INETER, une explosion d’intensité moyenne s’est produite sur le Telica dans la matinée du 21 juin 2018. Le volcan a élis un panache de gaz et de cendre jusqu’à 500 mètres au-dessus du cratère. Les matériaux éjectés par l’éruption ont arrosé les abords du cratère et des retombées de cendre ont été observées dans les localités voisines. Le volcan laisse maintenant échapper des panaches de gaz qui ne représentent pas un danger pour la population. L’INETER indique toutefois que de nouvelles explosions sont probables.
La dernière activité éruptive du Telica a débuté le 23 septembre 2015 et s’est terminée le 11 mai 2016. On lui a attribué un indice d’explosivité volcanique (VEI) de 2.
Source: INETER, The Watchers.

———————————————-

According to INETER, a moderate explosion occurred at Telica in the morning of June 21st, 2018. The volcano ejected a plume of gas and ash up to 500 metres above the crater. The erupted material fell near the crater and ashfall was observed in nearby communities. The volcano is now emitting gases, but they do not represent a danger for the population. INETER indicates that more explosions are likely.

Telica’s last eruptive activity started on September 23rd, 2015, and ended on May 11th, 2016. It was given a Volcanic Explosivity Index (VEI) of 2.

Source: INETER, The Watchers.

Séquence éruptive sur le Telica (Crédit photo: INETER)

Les volcans nicaraguayens sous haute surveillance // Nicaraguan volcanoes under close control

drapeau-francaisSuite à une série d’explosions, des volcanologues des États-Unis, du Royaume-Uni et du Costa Rica, ainsi que des géologues locaux observent l’activité de quatre volcans actifs du Nicaragua.
Le volcan le plus actif est actuellement le Momotombo, près de la ville de León et à une quarantaine de kilomètres de Managua, la capitale du Nicaragua. Le volcan est entré en éruption en décembre, pour la première fois en 110 ans, et son activité n’a pas cessé depuis cette époque. Il faut se rappeler qu’en 1610, une éruption du Momotombo a obligé les habitants de la ville de León, alors espagnole, à déménager 50 km à l’ouest.
La semaine dernière, les géologues de l’USGS ont indiqué qu’ils étudiaient et évaluaient les risques du Momotombo et des autres volcans actifs dans le pays. Le Telica et le Masaya sont entrés en éruption en même temps que le Momotombo et continuent à être très actifs.
Dans le même temps, des épisodes d’activité sismique ont été enregistrés la semaine dernière sur le Cerro Negro.
Les scientifiques disent que le monde est actuellement en « saison volcanique » et les volcans, d’un point de vue historique, sont plus susceptibles d’entrer en éruption entre novembre et avril dans l’hémisphère nord lorsque la glace, la pluie et les chutes de neige compriment le socle rocheux. En conséquence, l’activité volcanique devrait encore s’intensifier. Selon les chercheurs, le monde doit s’attendre à une éruption volcanique majeure dans les 50 à 80 prochaines années, mais nous ne sommes pas préparés pour en assumer les conséquences.
Source: The Express, The Tico Times.
On connaît le penchant de The Express pour le sensationnalisme et les dernières lignes de l’article restent à prouver. L’effet de «la glace, de la pluie et de la couche de neige » sur l’activité volcanique n’a jamais été prouvé de façon définitive. D’ailleurs, avec le réchauffement climatique actuel et les chutes de neige moins abondantes, il n’est pas certain que cette théorie soit encore valable.

———————————-

drapeau anglaisExperts from the US, UK, Costa Rica and local geologists are observing activity at four active volcanoes in Nicaragua after a flurry of explosions.
The most active volcano is currently Momotombo near the city of León and about 40 km from Nicaragua’s capital Managua. The volcano erupted for the first time in 110 years in December, and has been active ever since. One should remember that in 1610, a Momotombo eruption forced residents of the then-Spanish city of León to relocate 50 km to the west.
Geologists from the US Geological Survey announced last week they are studying and assessing risks from Momotombo and the other active volcanoes in the country. Both Télica and Masaya began erupting at the same time as Momotombo, and continue to do so.
Meanwhile, episodes of seismic activity were recorded last week on Cerro Negro.
Scientists say the world is currently in a volcano season and historically eruptions are also more likely from November to April in the northern hemisphere when ice, rain and snowfall can compress the bedrock. As a consequence, more increased activity is expected. Researchers said the world should expect a major catastrophic volcanic eruption in the next 50 to 80 years, but we are unprepared for the fallout.
Source: The Express, The Tico Times.
The last lines of the article remain to be proved. The effect of “ice, rain and snowfall” on volcanic activity has never been proved in a definitive way. Besides, with the current global warming and the less heavy snowfall, it is not sure that this theory is still valid.

Momotombo

Activité du Momotombo le 2 décembre 2015

(Crédit photo: Wikimedia Commons)

Volcans du Nicaragua // Nicaragua volcanoes

drapeau-francaisOn a observé un accroissement de l’activité du Momotombo et du Telica au cours de la journée de samedi. Dans le même temps, l’activité sismique était en hausse sur le Masaya.
Selon l’INETER, le Telica a connu un épisode éruptif à 08h28 samedi matin, avec une colonne de cendre et de gaz d’un kilomètre de hauteur. Une vingtaine d’éruptions de moindre intensité ont été enregistrées dans les heures suivantes. Des retombées de cendre ont été signalées dans certaines localités proches du volcan.
Environ deux heures après la première explosion du Telica, le Momotombo a émis une colonne de cendres et de gaz de plus de 500 mètres de hauteur.
Aucune victime n’a été signalée mais la Protection Civile et les autorités locales ont activé des plans d’urgence afin de réagir rapidement si des populations venaient à être menacées.

———————————-

drapeau anglaisThere has been an increase in activity at Momotombo and Telica volcanoes on Saturday.
Meanwhile, seismic activity also increased at Masaya volcano.
According to INETER, Telica erupted at 8:28 a.m. on Saturday morning, with a 1,000-metre-high column of ash and gas. At least 20 smaller eruptions were recorded at the volcano in the following hours. Ashfall was reported in some nearby communities.
About two hours after the first explosion at Telica, Momotombo emitted a column of ash and gas more than 500 metres into the air.
There were no injuries reported, though Civil Defense and local authorities activated emergency plans in order to provide a rapid response if communities were to become at risk.

Volcans du Nicaragua // Nicaragua volcanoes

drapeau-francaisMomotombo :
Le Momotombo continue de présenter une activité sismique en relation avec la circulation de
fluides volcaniques sous le volcan. On observe la nuit une incandescence au niveau du cratère, en raison de la présence de gaz à très haute température. L’amplitude sismique en temps réel reste faible à modérée.
La probabilité d’explosions de gaz, avec projections de cendre et autres matériaux incandescents reste forte.

Masaya :
On observe toujours un tremor volcanique de forte amplitude en raison des mouvements de fluides sous l’édifice volcanique. Un petit lac de lave reste présent dans deux bouches qui percent le plancher du cratère Santiago. On enregistre ondes sonores d’intensité modérée. L’amplitude sismique en temps réel oscille entre modérée et forte. Les émissions de gaz restent abondantes, comme pendant les deux derniers mois. Les panaches se déplacent principalement vers l’ouest et le sud-ouest où ils affectent la végétation sous le vent.

Telica, San Cristobal et Concepciòn :
L’activité de ces volcans reste normale.

———————————-

drapeau anglaisMomotombo:
Momotombo continues to evidence seismic activity related to the circulation of fluids beneath the volcano. Some glow can be observed at night, due to the presence of very hot gas. The real-time seismic amplitude remains low to moderate.
The likelihood of gas explosions with ash ejections and other incandescent material remains strong.

Masaya:
A high amplitude volcanic tremor is still recorded because of fluid movements within the volcanic edifice. A small lava lake is still observed in two vents that pierce the floor of the Santaiago crater. Moderate sound waves are recorded. The real-time seismic amplitude varies between moderate and high. Gas emissions are abundant, like during the last two months. The plumes are mostly drifting west and southwest where they affect downwind vegetation.

Telica, San Cristobal and Concepciòn:
The activity of these volcanoes remains normal.

Masaya

Bouche active dans le cratère Santiago du Masaya (Crédit photo: Wikipedia)

Eruption du Telica (Nicaragua)

drapeau francaisLe Telica est entré en éruption à 14 heures GMT le mercredi 23 septembre. Les bulletins de l’INETER font état d’abondantes émissions de cendre et de gaz, avec des panaches qui sont montés à environ 400 mètres au-dessus du sommet au début de l’événement. La Protection Civile indique que d’importantes retombées de cendre ont été observées à Chinandega.
Selon le bulletin du VAAC de Washington publié à 15h54 GMT aujourd’hui, les émissions de cendre se sont dirigées vers l’ouest-nord-ouest et ont atteint une altitude de 1,2 km La cendre volcanique n’était pas identifiable sur les images satellites. A 21h52 GMT, le VAAC a indiqué qu’il n’y avait pas de nouvelles émissions. Le réseau sismique montre une faible activité. Les émissions de cendre semblent terminées mais celles de gaz restent possibles.
Selon un témoin, la première explosion a duré 20 minutes et a été suivie par trois autres plus brèves.

———————————

drapeau anglaisTelica volcano started erupting at 14:00 UTC on Wednesday, September 23rd. INETER reports copious ash and volcanic gas emissions initially rose about 400 metres above the summit. Civil Defense reports abundant ashfall in Chinandega.
According to the Washington VAAC advisory issued at 15:54 UTC today, brief emission of gases and ash drifted WNW and reached an altitude of 1.2 km a.s.l. Volcanic ash was not identifiable on satellite imagery. At 21:52 UTC, the agency said there were no new emissions reported by the observatory. Seismic network shows weak activity.
According to a witness, the first explosion lasted 20 minutes and was followed by three other shorter ones.

Telica 2

Le panache de cendre du Telica (Crédit photo:Cairo Cruz Arellano)

Telica (Nicaragua)

drapeau francaisL’agence géologique du Nicaragua indique qu’au moins 46 petites explosions accompagnées d’émissions de gaz et de cendre, ainsi que sept séismes d’une magnitude inférieure à M 3,8, ont été enregistrés sur le Telica depuis l’augmentation de son activité jeudi dernier. L’explosion la plus forte a eu lieu pendant la nuit de dimanche. Le volcan a alors expulsé des gaz, de la cendre et des roches incandescentes qui sont tombées sur la végétation sèche, provoquant des incendies qui ont déclenché un mouvement de panique dans les villages proches du volcan. Cependant, l’agence géologique fait remarquer que l’activité sismique n’a rien d’exceptionnel, au moins pour le moment.
Plus de 2400 personnes vivent à proximité du Telica mais l’activité actuelle ne nécessite pas d’évacuations de la population. Par mesure de précaution, trois centres d’hébergement ont été mis en place dans les villes voisines pour le cas où l’activité du volcan viendrait à augmenter.
Voici une petite vidéo (la qualité n’est pas très bonne) qui montre les récentes émissions de cendre du Telica:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5irHeqBmJm4

Source: The Tico Times.

 ———————————————-

drapeau anglaisThe Nicaraguan geological agency indicates that at least 46 minor gas and ash explosions accompanied by seven quakes under M 3.8 have been recorded at the Telica volcano since it increased its activity last Thursday. The strongest explosion occurred on Sunday night, when the volcano expelled gas, ash and incandescent rocks which fell on dried vegetation, causing fires which alarmed nearby communities. However, the geological agency says seismic activity remains within normal range for the time being.

More than 2,400 people live near Telica but the current activity does not require an evacuation. As a precaution, three evacuation centres have been set up in nearby towns in case Telica‘s activity increases.

Here is a video (the quality is not good) which shows the recent ash emissions at Telica:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5irHeqBmJm4

Source : The Tico Times.