Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

De faibles émissions de cendres sont toujours observées dans le secteur le la bouche active à White Island (Nouvelle-Zélande) où le niveau d’alerte volcanique est maintenu à 2 et la couleur de l’alerte aérienne au Jaune. Les images satellites montrent un léger panache de cendres qui se dirige au-dessus de la zone côtière de la Baie de l’Abondance (Bay of Plenty). La sismicité est actuellement faible sur le volcan. Les images de la webcam continuent de montrer de l’incandescence pendant la nuit, preuve que la température dans la zone de la bouche active atteint toujours 500 à 600 °C.
Source : GeoNet.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Ces derniers jours, d’importantes émissions de cendres ont été observées sur le Telica (Nicaragua). Les panaches montaient jusqu’à 2,1 km au-dessus du niveau de la mer.
Une hausse d’activité a été observée sur le volcan le 30 novembre 2020, avec des émissions de cendres relativement faibles et des dizaines d’explosions à un rythme régulier. Des retombées de cendres ont été signalées dans les localités proches du volcan.
Source : INETER.

Panaches de cendres sur le Telica (Source: Wikipedia)

++++++++++

Le réseau REVOSIMA a détecté 361 séismes volcano-tectoniques au niveau du volcan sous-marin au large de Mayotte. Parmi ces séismes, seulement 2 (M 4,1 et M 3,8) ont été ressentis par les habitants de l’île. L’essentiel de l’activité sismique reste concentré à 5 – 15 km à l’est de Petite-Terre, à une profondeur de 20 – 50 km. Les mouvements de surface mesurés par les stations GPS à Mayotte depuis le 1er juillet 2018 indiquent un déplacement global d’environ 21 à 25 cm vers l’Est et un affaissement d’environ 10 à 19 cm. Depuis la fin de l’année 2020, ces déformations sont devenues négligeables. Le volume de magma émis par l’éruption était estimé à environ 6,55 km3 en avril 2021.

Source : REVOSIMA.

+++++++++

Toujours pas d’éruption sur le Kilauea! Suite à la récente intrusion magmatique détectée sous la surface de la zone sud de la caldeira – et qui a considérablement ralenti le 30 août – les niveaux de sismicité et de déformation du sol dans cette zone ont retrouvé ceux observés avant l’intrusion. Les autres paramètres, y compris les émissions de SO2, ne montrent aucun changement significatif. Comme on dit chez nous, la montagne a accouché d’une souris!

Source: HVO.

Crédit photo: HVO

++++++++++

Entre le 27 août 2021 et le 03 septembre 2021, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique (OVSM) a enregistré au moins 178 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à M 0.5 à l’intérieur de la Montagne Pelée. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population

Ces événements ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0.2 km et 1.2 km sous la surface. Ils sont associés à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Le niveau d’alerte n’a pas changé au cours des derniers jours sur les volcans du Kamtchatka. Cependant, le KVERT indique que le dôme de lave du Sheveluch continue de croître malgré une baisse d’activité début septembre. La croissance du dôme s’accompagne d’une forte activité fumerolienne, d’incandescences et d’avalanches pyroclastiques le long des flancs S et SE du dôme. Les données satellitaires montrent toujours une anomalie thermique significative sur le volcan. La couleur de l’alerte aérienne du Sheveluch reste à Orange.
Source: KVERT

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

Minor-weak ash emissions are still observe d from the active vent area at White Island (New Zealand) where the Volcanic Alert Level is kept at 2 and the Aviation Color Code at Yellow. Satellite images show a light ash plume which has reached the area above the Bay of Plenty Coast. Seismicity is currently low at the volcano. Webcam images continue to show night glow, suggesting that temperatures in the active vent area probably remain around 500 – 600 °C.

Source: GeoNet.

++++++++++

In the past days, significant ash emissions have been observed at Telica (Nicaragua). The plumes rose up to 2.1 km above sea level.

An increase in activity was observed at the volcano on November 30th, 2020, with low-level ash emissions and dozens of explosions at regular rates. Ashfall was reported in nearby communities.

Source: INETER.

++++++++++

Eruption at the underwater volcano east of Mayotte (Indian Ocean) continues with increased seismicity and associated deformations. During the month of August, REVOSIMA detected 361 volcano-tectonic earthquakes among which only 2 (M 4.1 and M 3.8) were felt by residents of Mayotte. The main seismic activity is still concentrated 5 to 15 km east of Petite-Terre, at depths of 20 to 50 km.

Surface movements measured by GPS stations in Mayotte since July 1st, 2018 indicate an overall movement of the GPS stations from Mayotte to the east of approximately 21 to 25 cm and a subsidence of about 10 to 19 cm. Since the end of 2020, deformations have become negligible.

The volume of erupted magma is estimated at about 6.55 km3 as of April 2021.

Source: REVOSIMA.

++++++++++

No eruption has been observed at Kilauea yet. Following the recent intrusion of magma beneath the surface in the area south of Kīlauea caldera, which slowed substantially on August 30th, earthquake rates and ground deformation in this area have remained near pre-intrusion levels. Other monitoring data streams, including SO2 emission rates, show no significant changes. Much ado about nothing!

Source: HVO.

++++++++++

Between August 27th, 2021 and September 3rd, 2021, the Martinique Volcanological and Seismological Observatory (OVSM) recorded at least 178 volcano-tectonic earthquakes with magnitudes less than or equal to M 0.5 inside Mount Pelée. None of these earthquakes were felt by the population
These events were located inside the volcanic edifice between 0.2 km and 1.2 km below the surface. They are associated with the formation of micro-fractures in the volcanic edifice.

++++++++++

The alert vele has not changed during the past days on Kamchatka volcanoes. However, KVERT indicates that the lava dome at Sheveluch continues to grow,d spite a drop in activity in early September. The growth of the dome is accompanied by strong fumarolic activity, incandescence and hot avalanches down the S and SE flanks of the dome. Satellite data still shows a bright thermal anomaly over the volcano whose and Aviation Color Code remains at Orange.

Source: KVERT.

°°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

L’activité de l’Etna (Sicile) se caractérise actuellement par un dégazage de l’ensemble des cratères et par des épisodes stromboliens d’intensité moyenne à forte dans le secteur SE du volcan (Cratère SE et Nouveau Cratère Sud-Est). Le tremor reste à une valeur basse.

Source : Laboratorio Geofisica Sperimentale.

A noter que l’accès au volcan est autorisé jusqu’à l’altitude 2920 mètres. Il est interdit d’aller plus haut, avec ou sans guide.

++++++++++

Le bulletin d’alerte émis par l’OVPF le 3 juillet 2020 et annonçant une éruption du Piton de la Fournaise « à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures » est une chose du passé. Errare humanum est. Le volcan ne s’est pas manifesté depuis cette date et tous les paramètres montrent qu’il s’est rendormi. L’Observatoire n’enregistre pas de sismicité significative. Le séisme de magnitude M 1,9 ressenti par la population le 24 juillet2020 avait une origine purement tectonique. L’hypocentre a été localisé à 11 km sous le niveau de la mer, à 7 km à l’ouest sud-ouest de Sainte-Clotilde. Ce type d’événements est enregistré plusieurs fois par an.

S’agissant du volcan, les GPS n’enregistrent pas de signaux de déformation particuliers, que ce soit dans la zone sommitale ou en champ lointain. Les émissions de SO2 au niveau du sommet du volcan sont en dessous du seuil de détection.

Source : OVPF.

++++++++++

La situation est stable au Kamtchatka. La couleur de l’alerte aérienne est Orange pour l’Ebeko, le Karymsky et le Sheveluch dont le dôme de lave continue de croître. Elle est Jaune pour le Bezymianny et le Klyuchevskoy. Cependant, la situation peut changer soudainement car des épisodes éruptifs accompagnés de volumineux nuages de cendres peuvent se produire sur l’un de ces volcans dont le niveau d’alerte changerait immédiatement.
Source: KVERT.

++++++++++

Le SERNAGEOMIN indique qu’une sismicité élevée a été enregistrée sur le Copahue (frontière Chili-Argentine) le 16 juillet 2020, accompagnée d’émissions de cendres. Les émissions de SO2 sont restées anormales pendant plusieurs jours de juillet avec des valeurs atteignant 2 100 tonnes par jour. Le 20 juillet, les habitants de La Araucanía ont signalé une odeur de H2S. Le 23 juillet, le niveau d’alerte a été élevé à la couleur Jaune (le deuxième niveau sur une échelle à quatre couleurs).

++++++++++

Le Popocatepetl (Mexique) est bien actif en ce moment, avec de nombreuses émissions de vapeur et de gaz, dont certaines contiennent de petites quantités de cendres. L’incandescence du cratère est visible la plupart des nuits. Des matériaux incandescents sont parfois éjectés à une courte distance du cratère. De petites retombées de cendres ont été signalées dans les zones sous le vent.
Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source: CENAPRED

++++++++++

Le niveau d’activité reste élevé sur le Reventador (Equateur). On observe des émissions de cendres accompagnées de coulées pyroclastiques qui descendent les flancs O, N et NE. Les panaches de cendres s’élèvent généralement de 0,7 à 1,3 km au-dessus du cratère. On peut voir des blocs incandescents rouler sur les flancs du volcan.
Source: Instituto Geofísico.

++++++++++

Le Telica (Nicaragua) connaît un regain d’activité depuis quelques jours. Des explosions de faible intensité génèrent des panaches de cendre d’une soixantaine de mètres de hauteur. La situation actuelle ne présente pas la dangerosité que laissent supposer certains titres de la presse française.

Source : INETER.

++++++++++

On observe en ce moment une intensification de l’activité du Pacaya (Guatemala), avec un intense dégazage et de l’incandescence au niveau du cratère Mackenney. La lave continue à s’écouler sur environ 300 m. de longueur sur les flancs du volcan. Le graphique ci-dessous montre l’évolution de la sismicité. Des explosions dans le cratère ont provoqué la destruction partielle du cône de scories formé par les explosions stromboliennes quotidiennes. Voir l’image thermique du cratère ci-dessous.

Source : INSIVUMEH.

———————————————

 Here is some news of volcanic activity around the world.

Activity at Mt Etna (Sicily) is currently characterized by degassing of all the craters and by strombolian episodes of medium to strong intensity in the SE sector of the volcano (SE Crater and New Southeast Crater). The tremor remains at a low value.
Source: Laboratorio Geofisica Sperimentale.
Note that access to the volcano is authorized up to 2920 metres a.s.l. It is forbidden to go higher, with or without a guide.

++++++++++

The alert bulletin issued by the OVPF on July 3rd, 2020 announcing an eruption of Piton de la Fournaise « in the short term, in the next few minutes or hours » is a thing of the past. Errare humanum est. The volcano has not shown signs of activity since that date and all parameters confirm it has fallen asleep again. The Observatory does not record any significant seismicity. The M 1.9 earthquake felt by the population on July 24th, 2020 had a purely tectonic origin. The hypocenter was located 11 km below sea level, 7 km west southwest of Sainte-Clotilde. This type of event is recorded several times a year.
Regarding the volcano, the GPS network does not record any particular deformation signals, either in the summit area or in the far field. SO2 emissions at the summit of the volcano are below the detection threshold.
Source: OVPF.

++++++++++

The situation is stable in Kamchatka. The aviation colour code is Orange for Ebeko, Karymsky and Sheveluch whose lava dome continues to grow. It is Yellow for Bezymianny and Klyuchevskoy. However, the situation can change suddenly as eruptive episodes with voluminous ash clouds may occur on any of these volcanoes whose alert level would change immediately.

Source: KVERT.

++++++++++

SERNAGEOMIN indicates that elevated seismicity was recorded at Copahue (Chile-Argentina border) on July 16th, 2020, accompanied by ash emissions. SO2 emissions were anomalous on several days of July with values reaching 2,100 tons per day. On July 20th, residents of La Araucanía reported an odour indicating H2S emissions. On July 23rd, the alert level was raised to Yellow (the second level on a four-colour scale).

++++++++++

 Popocatepetl (Mexico) is quite active, with numerous steam-and-gas emissions, some of which contain minor amounts of ash. Crater incandescence is visible most nights. Incandescent material is sometimes ejected a short distance from the crater. Minor ashfall has been reported in downwind areas.

The alert level remains at Yellow, Phase Two.

Source : CENAPRED.

++++++++++

Activity remains high at Reventador (Ecuador). It is characterized by ash emissions along with pyroclastic flows that descend the W, N, and NE flanks. Ash plumes usually rise 0.7-1.3 km above the crater. Incandescent blocks can be seen rolling on several flanks of the volcano.

Source: Instituto Geofísico.

++++++++++

Telica (Nicaragua) has been going through an increase in activity for a few days. Low intensity explosions generate ash plume that rise about 60 metres high. The current situation is not as dangerous as suggested by the headlines of some French newspapers.

Source: INETER.

++++++++++

There is currently an intensification of activity at Pacaya (Guatemala), with intense degassing and incandescence at the Mackenney Crater. Lava continues to flow over about 300 m.on the flanks of the volcano. The graph below shows the evolution of seismicity. Explosions in the crater have caused the partial destruction of the cone formed by the daily Strombolian explosions. See thermal image of the crater here below.
Source: INSIVUMEH.

Source: INSUVUMEH

Telica (Nicaragua)

Selon l’INETER, une explosion d’intensité moyenne s’est produite sur le Telica dans la matinée du 21 juin 2018. Le volcan a élis un panache de gaz et de cendre jusqu’à 500 mètres au-dessus du cratère. Les matériaux éjectés par l’éruption ont arrosé les abords du cratère et des retombées de cendre ont été observées dans les localités voisines. Le volcan laisse maintenant échapper des panaches de gaz qui ne représentent pas un danger pour la population. L’INETER indique toutefois que de nouvelles explosions sont probables.
La dernière activité éruptive du Telica a débuté le 23 septembre 2015 et s’est terminée le 11 mai 2016. On lui a attribué un indice d’explosivité volcanique (VEI) de 2.
Source: INETER, The Watchers.

———————————————-

According to INETER, a moderate explosion occurred at Telica in the morning of June 21st, 2018. The volcano ejected a plume of gas and ash up to 500 metres above the crater. The erupted material fell near the crater and ashfall was observed in nearby communities. The volcano is now emitting gases, but they do not represent a danger for the population. INETER indicates that more explosions are likely.

Telica’s last eruptive activity started on September 23rd, 2015, and ended on May 11th, 2016. It was given a Volcanic Explosivity Index (VEI) of 2.

Source: INETER, The Watchers.

Séquence éruptive sur le Telica (Crédit photo: INETER)

Les volcans nicaraguayens sous haute surveillance // Nicaraguan volcanoes under close control

drapeau-francaisSuite à une série d’explosions, des volcanologues des États-Unis, du Royaume-Uni et du Costa Rica, ainsi que des géologues locaux observent l’activité de quatre volcans actifs du Nicaragua.
Le volcan le plus actif est actuellement le Momotombo, près de la ville de León et à une quarantaine de kilomètres de Managua, la capitale du Nicaragua. Le volcan est entré en éruption en décembre, pour la première fois en 110 ans, et son activité n’a pas cessé depuis cette époque. Il faut se rappeler qu’en 1610, une éruption du Momotombo a obligé les habitants de la ville de León, alors espagnole, à déménager 50 km à l’ouest.
La semaine dernière, les géologues de l’USGS ont indiqué qu’ils étudiaient et évaluaient les risques du Momotombo et des autres volcans actifs dans le pays. Le Telica et le Masaya sont entrés en éruption en même temps que le Momotombo et continuent à être très actifs.
Dans le même temps, des épisodes d’activité sismique ont été enregistrés la semaine dernière sur le Cerro Negro.
Les scientifiques disent que le monde est actuellement en « saison volcanique » et les volcans, d’un point de vue historique, sont plus susceptibles d’entrer en éruption entre novembre et avril dans l’hémisphère nord lorsque la glace, la pluie et les chutes de neige compriment le socle rocheux. En conséquence, l’activité volcanique devrait encore s’intensifier. Selon les chercheurs, le monde doit s’attendre à une éruption volcanique majeure dans les 50 à 80 prochaines années, mais nous ne sommes pas préparés pour en assumer les conséquences.
Source: The Express, The Tico Times.
On connaît le penchant de The Express pour le sensationnalisme et les dernières lignes de l’article restent à prouver. L’effet de «la glace, de la pluie et de la couche de neige » sur l’activité volcanique n’a jamais été prouvé de façon définitive. D’ailleurs, avec le réchauffement climatique actuel et les chutes de neige moins abondantes, il n’est pas certain que cette théorie soit encore valable.

———————————-

drapeau anglaisExperts from the US, UK, Costa Rica and local geologists are observing activity at four active volcanoes in Nicaragua after a flurry of explosions.
The most active volcano is currently Momotombo near the city of León and about 40 km from Nicaragua’s capital Managua. The volcano erupted for the first time in 110 years in December, and has been active ever since. One should remember that in 1610, a Momotombo eruption forced residents of the then-Spanish city of León to relocate 50 km to the west.
Geologists from the US Geological Survey announced last week they are studying and assessing risks from Momotombo and the other active volcanoes in the country. Both Télica and Masaya began erupting at the same time as Momotombo, and continue to do so.
Meanwhile, episodes of seismic activity were recorded last week on Cerro Negro.
Scientists say the world is currently in a volcano season and historically eruptions are also more likely from November to April in the northern hemisphere when ice, rain and snowfall can compress the bedrock. As a consequence, more increased activity is expected. Researchers said the world should expect a major catastrophic volcanic eruption in the next 50 to 80 years, but we are unprepared for the fallout.
Source: The Express, The Tico Times.
The last lines of the article remain to be proved. The effect of “ice, rain and snowfall” on volcanic activity has never been proved in a definitive way. Besides, with the current global warming and the less heavy snowfall, it is not sure that this theory is still valid.

Momotombo

Activité du Momotombo le 2 décembre 2015

(Crédit photo: Wikimedia Commons)