Nouvel essaim sismique à Yellowstone mais pas de quoi s’inquiéter // New seismic swarm at Yellowstone but nothing to worry about.

Un essaim sismique comprenant 91 événements a été enregistré dans la région du Parc National de Yellowstone en seulement 24 heures le 10 septembre 2020. Les Les secousses ont été localisées au sud-ouest du Lac de Yellowstone entre Heart Lake et West Thumb. Bien qu’il s’agisse de l’une des régions les plus sismiquement actives des États-Unis, l’Observatoire Volcanologique de Yellowstone (YVO) explique que ce dernier essaim « est assez important en nombre et magnitude, mais il est loin d’être le plus important observé dans la région. »
Dans le passé, Yellowstone a été secoué par des essaims incluant plusieurs centaines de secousses en une journée. Par exemple, on a enregistré un essaim de 3 mois entre juin et septembre 2017 avec 2400 événements qui ont atteint une magnitude de M 4,4.
Le dernier essaim sismique n’a pas dépassé M 3,0. L’événement le plus significatif avait une magnitude de M 2,8, tandis que le plus faible a été mesuré à M 0,1. De plus, les 91 secousses ont cohabité avec de «faux» séismes déclenchés par un camion «vibroseis» qui s’est déplacé dans les secteurs du Vieux Fidèle, West Thumb, Canyon Village et Lake Butte dans le cadre d’une étude conduite par l’Université de l’Utah et l’Université du Nouveau-Mexique. Ces camions sont de gros véhicules pouvant peser jusqu’à 32 tonnes. Ils font vibrer des plaques d’acier, ce qui envoie de l’énergie basse fréquence à travers le sol; ils permettent de créer des images de la partie sommitale de la chambre magmatique de Yellowstone grâce à des centaines de sismomètres temporaires disséminés à travers le Parc.
Comme d’habitude, l’Observatoire Volcanologique de Yellowstone a dû rassurer les gens qui qui se sont inquiétés quans ils ont ressenti l’essaim sismique. Le YVo rappelle une fois de plus qu’il n’y a actuellement AUCUN SIGNE INDIQUANT UNE ERUPTION IMMINENTE. Le programme Volcano Hazards de l’USGS a déclaré que le niveau d’alerte était «NORMAL» le 1er septembre 2020.
Source: Miami Herald, YVO.

————————————————-

 A seismic swarm including 91 events was recorded in the Yellowstone National Park region in just 24 hours on September 10th, 2020. The quakes were located southwest of Yellowstone Lake between Heart Lake and West Thumb. Although the area is one of the most seismically active regions in the U.S., the Yellowstone Volcano Observatory (YVO) explains that the cluster of quakes “is on the large side in terms of number and magnitude, but nowhere near the largest.”

In the past, Yellowstone had swarms that included many hundreds of earthquakes in a day. For example, there was a 3-month-long swarm in June-September 2017 with 2,400 events reaching a maximum magnitude of M 4.4.

The recent cluster of quakes did not exceed M 3.0. The biggest temblor was recorded at M 2.8, while the weakest was measured at M 0.1. What’s more, the 91 quakes rattled alongside “fake” tremors set off by a “vibroseis” truck driven through Old Faithful, West Thumb, Canyon Village and Lake Butte as part of an experiment conducted by the University of Utah and University of New Mexico. These trucks are giant vehicles that can weigh up to 32 tonnes that vibrate steel plates on the ground, sending low frequency energy through it; they help to create images of the top of Yellowstone’s magma chamber with the help of hundreds of temporary seismometers located across the park.

As usual, YVO had to reassure people who got worried when they felt the swarm. There are currently NO SIGNS OF AN IMMINENT ERUPTION. The USGS Volcano Hazards Program declared a “NORMAL” alert level on September 1st, 2020.

Source: Miami Herald, YVO.

Source chaude à West Thumb (Photo : C. Grandpey)

Teide (Tenerife / Iles Canaries): Pas d’éruption en vue ! // Teide (Canary Islands): No eruption in the short term !

drapeau-francaisComme cela était prévisible, l’annonce alarmiste lue dans la presse, en particuliers dans certains tabloïds britanniques, était infondée. Comme ce fut le cas pour le Katla (Islande) il y a quelques semaines, les autorités espagnoles ont dû publier une mise au point visant à rassurer la population. Selon le Dr Hernandez de l’Institut Volcanologique des Iles Canaries, « on ne s’attend pas à une éruption. Il n’y a pas à s’inquiéter car la situation est normale. Il y a eu un essaim sismique, ce qui est tout à fait normal sur une île volcanique. Le Teide est un volcan actif. »

Donc déplacement tranquille pour moi à Bordeaux demain, pour une conférence sur les risques volcaniques….

————————————–

drapeau-anglaisAs could be predicted, Mount Teide on Tenerife Island is not about to erupt despite a rash of media reports, especially among the British tabloids. Dr Pedro Hernandez, Director of Volcano Monitoring at the Volcanology Institute of the Canary Islands reaffirms that the fears were unfounded. “We are not due for an eruption,” Dr Hernández said. “There is no need to be worried, this is a very normal situation. The earthquakes were a seismic swarm, this is quite normal in a volcanic island. This is an active volcano.”

teide

Photo: C. Grandpey

Misti (Pérou): Pas d’inquiétude ! // Misti (Peru): Nothing to worry about !

drapeau-francaisSuite aux informations alarmistes apparues récemment, en particulier sur les réseaux sociaux, les autorités péruviennes viennent de diffuser une mise au point indiquant que le Misti est certes un volcan actif, mais qu’il ne se trouve pas en phase éruptive. Ces derniers mots sont écrits en majuscules pour qu’il n’y ait pas le moindre doute. Il est ajouté que l’activité actuelle du volcan se maintient « dans des paramètres normaux ». Les autorités font toutefois les recommandations d’usage et demandent à la population – celle de la ville d’Arequipa en particulier – d’être vigilante.

——————————

drapeau anglaisFurther to the alarmist information that appeared recently, in particular on the social networks, the Peruvian authorities have just released a clarification indicating that Misti is an active volcano, but that it is not in eruptive phase. These last words are written in capital letters so that there might not be the slightest doubt. It is added that the current activity of the volcano remains « within normal parameters ». However, the authorities make the usual recommendations and ask the population – in the city of Arequipa, in particular – to be watchful.

Misti

Crédit photo: Wikipedia

Pas d’éruption à Sunset Crater (Arizona)! // No eruption at Sunset Crater (Arizona)!

drapeau francaisLes réseaux sociaux répandent souvent de fausses rumeurs. C’est ce qui est arrivé mercredi quand certains messages ont fait référence à un lien qui affirmait que Sunset Crater (Arizona) était entré en éruption et qu’un panache de fumée s’élevait d’une zone située au nord de Flagstaff. Le rapport de la soi-disant éruption s’appuyait sur une image satellite en noir et blanc. Les autorités locales ont indiqué qu’il s’agissait en fait d’un écobuage contrôlé dans la zone. C’est ce feu qui a causé le panache de fumée vu sur la photo satellite.

Le volcan de Sunset Crater est un exemple classique de cône de scories. La dernière éruption a eu lieu entre 1040 et 1100. Les cônes de scories sont assez répandus dans la région et tous se sont formés de la même façon. Au plus fort de l’activité de Sunset Crater, au moins 9 autres cônes de scories étaient actifs, ainsi que de nombreux cônes de projections plus petits, tandis que 3 coulées de lave étaient émises le long d’une fracture de 10 km. Le cône de Sunset Crater présente une hauteur d’environ 300 mètres et a près de 2 km de large à la base; le cratère a une profondeur de 120 mètres et  un diamètre de 675 mètres.
Sunset Crater est considéré comme éteint, même si une telle affirmation peu sembler un peu présomptueuse pour un volcan dont l’activité est très récente d’un point de vue géologique.
Source: Médias locaux.

 ——————————————

drapeau anglaisSocial media often spread false rumours. This is what happened on Wednesday when some posts referred to a link pretending that Sunset Crater (Arizona) was erupting and that a plume of smoke had been seen rising from an area north of Flagstaff. The report of the supposed eruption was based on a black and white satellite image. Local authorities said that what happened on the ground was a prescribed burn in the area which caused the smoke plume seen in the satellite photo.

Sunset Crater Volcano is a classic example of a cinder cone volcano. It erupted sometime between 1040 and 1100. Cinder cones are quite common in the area and all were formed in roughly the same way. At the peak of Sunset Crater’s activity, at least 9 other cinder cones, numerous smaller spatter cones and 3 lava flows were simultaneously active along a 6-mile-long fissure. The cone of Sunset Crater Volcano is about 300 metres high and nearly 2 km wide at the base; the crater is 120 metres deep and 675 metres from rim to rim.

Sunset Crater is said to be extinct even though such an assertion may be exaggerated for a volcano whose activity is very recent from a geological standpoint.

Source : Local news media.

Sunset crater

Vue de Sunset Crater  (Crédit photo:  Wikipedia)