Nouvelles de La Palma (Iles Canaries) // News from La Palma (Canary Islands)

Comme je l’ai écrit précédemment, je ne suis pas allé et je n’irai pas à La Palma car le drame humain qui se trame autour de l’éruption est de grande ampleur et je n’aurais rien à apporter sur l’île, tant d’un point de vue scientifique que pour aider les gens qui ont tout perdu. Je parlais de cette approche de l’éruption avec le photographe Olivier Grünewald au festival photo de Montier-en-Der et nous étions parfaitement sur la même longueur d’onde. Lui non plus n’ira pas à La Palma.

L’impact de l’éruption du Cumbre Vieja sur la santé mentale des habitants de La Palma est très fort.Le rire fait défaut sur l’île depuis deux mois et les autorités sanitaires des îles Canaries sont en alerte. Il y a une augmentation des consultations et des prescriptions d’antidépresseurs. Le directeur de la zone de santé de La Palma est inquiet car il pense que « le vrai problème de santé mentale est encore à venir. »

Pour essayer d’apporter un peu de soleil aux personnes qui ont tout perdu, deux fondations ont élaboré le projet Emergency Smiles. Deux bénévoles déguisés en clowns font le tour des maisons et des hôtels d’accueil, des hôpitaux, des centres sociaux ou des ludothèques pour essayer de détendre l’atmosphère et faire rire leurs occupants.

Dans le même temps, le Cumbre Vieja ne cesse de vomir sa cendre qui pourrit la vie quotidienne dans certaines parties de La Palma ainsi qu’à l’aéroport qui devrait être à l’arrêt jusqu’au prochain week-end car les prévisions météo ne sont pas bonnes avec un vent mal orienté. De plus, une dépression accompagnée de fortes pluies devrait concerner la partie orientale de l’île. Les météorologues mettent en garde contre le risque de lahars et d’effondrements de toitures sous le poids de la cendre gorgée d’eau. Il est donc important de retirer rapidement cette cendre qui peut aussi colmater les tuyaux d’évacuation de l’eau des toitures. .

Sur la côte, le nouveau delta de lave occupe une superficie de cinq hectares et avance dans la mer sur 350 mètres. Le delta de lave situé au sud, occupe une superficie de 43,46 hectares.
La sismicité à des profondeurs intermédiaires reste faible et continue d’être localisée dans les mêmes zones. A des profondeurs supérieures à 20 kilomètres, elle reste à un niveau intense
1 088 hectares ont été affectés par la lave.
Selon les données Copernicus, 2 798 structures ont été affectées par l’éruption, dont 2 676 totalement détruites.
On estime que la superficie cultivée affectée par l’éruption atteint actuellement 335,51 hectares, dont 206,2 hectares de bananeraies.
Sources: El Pais, IGN, Pevolca.

++++++++++

14 heures : Alors que l’IGN indiquait ce matin que l’éruption s’était stabilisée, sans toutefois faiblir, le Cumbre Vieja enregistrait un rebond d’activité ce jeudi 25 novembre 2021 un rebond d’activité. On a observé au moins quatre débordements qui ont augmenté le débit des coulées. La vidéo ci-dessous montre l’un d’entre eux.

——————————————-

As I put it previously, I have not gone and will not go to La Palma because the human drama that is unfolding around the eruption is of great magnitude and I would not have anything to bring to the island, both from a scientific point of view and to help people who have lost everything. I was talking about this approach to the eruption with photographer Olivier Grünewald at the Montier-en-Der photo festival and we were perfectly in harmony. He won’t be going to La Palma either.
The impact of the eruption of Cumbre Vieja on the mental health of the inhabitants of La Palma is very strong, people have not laughed on the island for two months and the health authorities of the Canary Islands are on alert. There is an increase in consultations and prescriptions for antidepressants. The director of the La Palma health zone is worried because he believes that « the real mental health problem is yet to come. »
To try to bring some sunshine to people who have lost everything, two foundations have developed the Emergency Smiles project. Two volunteers disguised as clowns tour homes and hostels, hospitals, social centers or toy libraries to try to brighten the atmosphere and make their occupants laugh.

At the same time, the Cumbre Vieja keeps spewing its ash which spoils everyday life in parts of La Palma as well as at the airport which is expected to be be at a standstill until next weekend. The weather forecast is not good with a wrong wind direction. In addition, a depression accompanied by heavy rains is expected to affect the eastern part of the island. Meteorologists warn of the risk of lahars and roof collapses under the weight of waterlogged ash. It is therefore important to quickly remove this ash, which can also clog the roof water drainage pipes. .

On the coast, the new lava delta covers an area of ​​five hectares and juts out into the sea over 350 meters. The lava delta located to the south, occupies an area of ​​43.46 hectares.
Seismicity at intermediate depths remains low and continues to be detected in the same areas. At depths greater than 20 kilometers, it remains at an intense level
1,088 hectares have been affected by the lava.
According to Copernicus data, 2,798 structures were affected by the eruption, of which 2,676 were completely destroyed.
It is estimated that the cultivated area affected by the eruption currently reaches 335.51 hectares, including 206.2 hectares of banana plantations.
Sources: El Pais, IGN, Pevolca.

+++++++++

2:00 p.m : While IGN indicated this morning (November 25th, 2021) that the eruption had stabilized, without however weakening, Cumbre Vieja recorded a rersumption of activity. At least four overflows were observed which increased the flow rate. The video below shows one of them.
https://twitter.com/i/status/1463854103629598720

La cendre empoisonne la vie à La Palma (capture écran webcam)

Naissance d’une nouvelle coulée (capture d’écran de la vidéo ci-dessus)

 

Kilauea (Hawaii) : arrêt momentané… ou définitif de l’éruption // A pause or a definitive stop of the eruption

Le HVO a essayé de retarder la nouvelle le plus longtemps possible (le volcan attire les touristes sur la Grande Ile) mais il a bien fallu se rendre à l’évidence : la bouche qui s’était ouverte dans la paroi interne NO de l’Halema’uma’u s’est tarie et n’alimente plus l’accumulation de lave (ce n’était pas vraiment un lac de lave au sens où on l’entend habituellement) dont la surface est devenue désespérément inerte et froide.

L’Observatoire parle d’une « pause » dans l’éruption et indique que « l’éruption pourrait reprendre bientôt. »  A Hawaii comme ailleurs, malgré le grand nombre d’instruments disséminés sur les volcans, on ne sait pas prévoir…

——————————————

HVO has tried to delay the piece of news as long as possible (the volcano attracts tourists to the Big Island) but local geologists had to face the facts: the vent that had opened in the inner NW wall of Halema’uma’u has dried up and no longer feeds lava into the lake (actually it wasn’t really a lava lake but rather an accumulation of lava) whose surface has become hopelessly inert and cold . The Observatory speaks of a « pause » in the eruption and indicates that « the eruption may resume soon. » In Hawaii as elsewhere, despite the large number of instruments scattered over volcanoes, they cannot predict eruptions …

Source : HVO

Quand l’Etna se donne en spectacle… // When Mt Etna puts on a show …

Après la coulée de lave mentionnée dans ma dernière note à propos du volcan sicilien, l’Etna s’est vraiment donné en spectacle dans la soirée du18 janvier 2021, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. Une intense activité strombolienne a débuté sur le Cratère Sud-Est (CSE), accompagnée de fontaines et coulées de lave. Les images des caméras de surveillance de l’INGV ont montré à partir de 20h15, un nouveau débordement de lave en direction de la Valle del Bove. Le front de coulée a atteint une altitude d’environ 2900 m. Comme précédemment,  les données GPS ne montrent pas de déformation significative de l’édifice volcanique. L’événement n’a duré que quelques heures et le tremor a maintenant retrouvé une valeur normale.

A noter que dans l’après-midi du 18 janvier, un débordement de lave est également apparu sur le Stromboli, mais les scientifiques ont toujours expliqué que les deux systèmes magmatiques ne sont pas connectés l’un à l’autre.

https://youtu.be/q61m_hZu52s

——————————————–

After the lava flow mentioned in my last post about the Sicilian volcano, Mt Etna really put on a show on the evening of January 18th, 2021, as can be seen in the video below. Intense Strombolian activity began at the Southeast Crater, accompanied by lava fountains and lava flows. The images from INGV’s surveillance cameras showed from 8:15 p.m. a new lava overflow towards the Valle del Bove. The flow front reached an altitude of about 2900 m. As before, the GPS data does not show any significant deformation of the volcanic edifice. The event only lasted a few hours and the tremor has now returned to normal.

It should be noted that on the afternoon of January 18th, a lava overflow was also observed on Stromboli, but scientists have always explained that the two magmatic systems are not connected to each other.

https://youtu.be/q61m_hZu52s

Capture d’écran de la vidéo ci-dessus

Kilauea (Hawaii) : Nouvelles de l’éruption // News of the eruption

Alors que cette journée du 21 décembre 2020 se termine en France, elle ne fait que commencer à Hawaii où l’éruption du Kilauea continue. Les webcams du HVO – surtout celle orientée vers le fond du cratère de l’Halema’uma’u – montrent que l’éruption a débuté au fond du gouffre creusé par l’éruption de 2018, là même où était apparue une pièce d’eau après la dernière éruption. Trois fissures se sont ouvertes dans la partie inférieure de cratère, pas très loin au-dessus du lac (voir illustration ci-dessous). La plus à l’est a laissé échapper des fontaines de lave d’une cinquantaine de mètres de hauteur (voir photo ci-dessous). La lave a par la suite pris la place de l’eau et s’accumule maintenant au fond du cratère. peut-être sommes nous en train d’assister à la naissance d’un nouveau lac de lave. .

Ces derniers temps, les scientifiques du HVO craignaient que se produise une interaction violente entre cette eau et une ascension de magma. De toute évidence, l’éruption se produit dans le calme, sans les explosions phréatiques ou phréatomagmatiques redoutées. On sait toutefois que l’événement génère des panaches de cendre susceptibles d’occasionner des retombées sur des zones habitées et il a été conseillé aux gens de rester à l’intérieur des maisons.

———————————————-

As December 21st, 2020 is coming to an end in France, it is just beginning in Hawaii where the Kilauea eruption continues. The HVO webcams – especially the one oriented towards the bottom of Halema’uma’u Crater – show that the eruption started at the bottom of the chasm created by the 2018 eruption, where a piece of water had appeared after the last eruption. Three fissures opened in the lower part of the crater, not very far above the lake (see illustration below). The easternmost emitted lava fountains about 50 metres high (see photo below). The lava subsequently took the place of water and is now accumulating at the bottom of the crater. We may be observing the birth of a new lava lake.

Recently, HVO scientists feared that there might be a violent interaction between this water and the rising magma. However, it looks as if the eruption is occurring calmly, without the dreaded phreatic or phreatomagmatic explosions. The event, however, generated ash plumes with possible ashfall over onto populated areas, so that people have been advised to stay indoors.

Emplacement de nouvelles fractures (3 ronds rouges) [Source : HVO]

Fontaines et coulées de lave dans la partie Est du cratère (Crédit photo : HVO)