Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

La situation n’a pas changé de manière significative sur les trois principales éruptions du moment:

L’UWI indique que l’activité éruptive à La Soufrière de Saint-Vincent continue de suivre le même schéma que ces derniers jours. Les épisodes de tremor sont espacées d’environ 14 heures et sont séparées par des essaims sismiques longue période (LP). Les explosions sont riches en gaz et ne sont pas aussi puissantes qu’auparavant. Aucune nouvelle coulée pyroclastique n’a été signalée. Vous trouverez une description très détaillée des événements depuis le début de l’éruption dans le rapport hebdomadaire de la Smithsonian.

Selon les Nations Unies, la crise humanitaire provoquée par l’éruption durera des mois. Les îles voisines, notamment la Barbade et Antigua, pourraient également être gravement touchées. Un porte-parole de l’ONU a déclaré que la situation était « une crise qui nécessitera une réponse humanitaire mais aussi une réponse en termes de réhabilitation ». L’approvisionnement en eau est la principale priorité, suivi par les bébergements.

Le nettoyage de la cendre est une autre priorité en termes de santé environnementale mais aussi de nettoyage pour que la vie puisse revenir à la normale le plus rapidement possible en dehors de la zone Rouge.

Dernière minute: Dans son dernier rapport, l’UWI indique que l’activité éruptive de La Soufrière a changé de schéma. La série d’épisodes de tremor s’est terminée vers 5 h 40 le 15 avril 2021. Contrairement aux épisodes précédents, aucune activité explosive n’a été observée en parallèle. Le réseau sismique enregistre maintenant un essaim quasi constant de séismes hybrides longue période (LP), avec trois épisodes brefs de tremor de faible amplitude durant chacun moins de 30 minutes.

Le réseau GPS montre un signal correspondant à la dépressurisation du réservoir magmatique depuis le début de l’activité explosive le 9 avril 2021. Le volcan reste en éruption même si l’activité explosive semble avoir pris fin, ou est en train de marquer une pause.

Il se peut que l’activité sismique actuelle indique la croissance d’un dôme de lave, mais cela reste à confirmer. Les explosions et les retombées de cendres qui les accompagnent peuvent reprendre à tout moment. Le niveau d’alerte reste ROUGE.

Richmond Vale avant et pendant l’éruption

°°°°°

L’éruption se poursuit dans la Geldingadalir (Islande) avec l’ouverture de nouvelles fractures ces derniers jours le long d’un réseau alimenté par le dyke magmatique. Les autorités islandaises ont sécurisé le site de l’éruption avec des sentiers bien balisés et des parkings pour les véhicules. Cependant, les visiteurs doivent se méfier des gaz volcaniques en fonction de la direction du vent. De plus, de nouvelles coulées sont susceptibles d’aparapitre et pourraient menacer le sentier d’accès A.

En cliquant sur ce lien, vous verrez une bonne vidéo réalisée à l’aide d’un drone. Elle permet de voir parfaitement l’alignement des 8 (?) bouches le long de la fracture éruptive.

https://www.ruv.is/frett/2021/04/14/drone-footage-of-new-fissures

°°°°°

L’OVPF indique que l’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) se poursuit dans l’Enclos Fouqué avec maintenant trois bouches actives (une principale et deux secondaires) qui émettent des fontaines et des coulées de lave. La lave se trouve dans la partie haute des Grandes Pentes mais il est peu probable qu’elle atteigne la route N° 2.

Source: OVPF.

Photo: C. Holveck

++++++++++

Ailleurs dans le monde, l’activité explosive se poursuit sur le Karymsky (Kamtchatka) avec des panaches de cendres pouvant monter jusqu’à 8 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne est passée à l’Orange le 3 avril 2021.

Source: KVERT.

Le cratère du Karymsky en septembre 2020 (Crédit photo : KVERT)

++++++++++

L’éruption du cratère Mackenney du Pacaya (Guatemala) se poursuit avec des panaches qui s’élèvent à 1 km au-dessus du sommet. Les matériaux sont éjectés à 50-150 m au-dessus du cratère. Les coulées de lave sur les flancs ouest et sud-ouest mesurent environ 3,8 km de long et continuent d’être alimentées. Des blocs de lave incandescents se détachent des fronts de coulées et mettent le feu à la végétation. Le 12 avril, la lave a brûlé les plantations de café et d’avocat de La Breña. Le 13 avril, les coulées de lave se trouvaient à moins de 370 m des maisons d’El Patrocinio. Un autre front de coulée se trouvait à 250 m à l’est d’El Rodeo et la lave a bloqué la route qui relie El Rodeo, El Caracol et Los Pocitos.

Source: INSIVUMEH.

Source : CONRED

+++++++++

En Indonésie, le dôme de lave en dessous de la lèvre SW du cratère du Merapi et le dôme de lave dans le cratère sommital continuent de croître. Le volume du dôme de lave sud-ouest était estimé à 1 098 000 mètres cubes le 7 avril 2021, avec une vitesse de croissance d’environ 12 800 mètres cubes par jour. Les effondrements du dôme déclenchent des coulées pyroclastiques. Des avalanches incandescentes descendent également le flanc sud-ouest. Le dôme de lave sommital a grandi et atteint une hauteur de 75 m.

Source: BPPTKG.

++++++++++

Selon un e-mail que l’AVO vient de m’envoyer, les données satellitaires montrent que les émissions de cendres du Semisopochnoi (Aléoutiennes / Alaska) se poursuivent depuis le 15 avril au matin, sans diminution d’intensité. Le nuage de cendres s’étire sur plus de 350 km au sud-est du volcan et atteint une altitude de 6 km. Au vu de la longueur et de la hauteur du panache de cendres et de persistance des émissions de cendres, l’AVO a fait passer la couleur de l’alerte aérienne au ROUGE et le niveau d’alerte volcanique à VIGILANCE ACCRUE.

Source : AVO

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

The situation has not changed significantly at the three main eruptions of the moment:

UWI says activity at St Vincent’s La Soufrière continues to follow the same pattern. The bands of tremor are about 14 hours apart, separated by swarms of small, long-period (LP) earthquakes. The explosions are gas-rich and do not rise as energetically as before. No new pyroclastic flows have been reported. A very detailed description of the eruptive events can be found on the Smithsonian’s Weekly report.

According to the United Nations, the humanitarian crisis caused by the eruption will last for months. Nearby islands including Barbados and Antigua could also be badly affected. A UN spokesman said that the situation was « a crisis that will require a humanitarian response but also a response in terms of rehabilitation ».

Water provision is the main priority for aid teams, followed by shelter.

The clean-up of the ashes is another important priority, in terms of environmental health but also clean-up to make sure that life can come back to normal outside the red zone as soon as possible.

Last minute: In its latest report, UWI says activity at La Soufrière has changed its pattern. The last of a series of bands of tremor ended at about 5:40 am on April 15th, 2021. Unlike all the previous bands, there was no strong venting or explosive activity associated with it.

The seismic network is now recording a near-constant swarm of long- period and hybrid earthquakes, with three brief episodes of low-level tremor each lasting less than 30 minutes.

The GPS network shows a signal consistent with depressurization of the magma reservoir following the initiation of explosive activity on April 9th, 2021.

The volcano continues to erupt although explosive activity appears to have ended at this time. Its current pattern of seismic activity may indicate the growth of a lava dome, but this has not yet been confirmed. Explosions and accompanying ashfall, of similar or larger magnitude, could restart in the future. The alert level remains RED.

°°°°°

The eruption goes on in Iceland’s Geldingadalir with the opening of new fissures in the last days along a fissure network suppied by the magma dyke. Icelandic authorities have made the eruption site safe with well indivcated trails and parking lots for the vehicles. However, visitors should beware of volcanic gases, depending on the wind direction. Besides, new lava flows may appear and threaten access trail A. By clicking on this link, you will see a good video shot with e drone. It perfecthy shows the alignment of the 8 (?) vents along the eruptive fissure.

https://www.ruv.is/frett/2021/04/14/drone-footage-of-new-fissures

°°°°°

OVPF indicates the eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) is going on in the Enclos Fouqué wth three active vents ( a main one and two secondary vents) that emit lava fountains and then lava flows. The lava front is located in the upper part of the Grandes Pentes but it is unlikely it will reach highway 2.

Source: OVPF.

++++++++++

Elsewhere in the world, explosive activity continues at Karymsky (Kamchatka) with ash plumes that may rise up to 8 km above sea level. The aviation colour code was raised to Orange on April 3rd, 2021.

Source: KVERT.

++++++++++

The eruption at Pacaya’s Mackenney Crater (Guatemala) continues with plumes that rise 1 km above the summit. Materials are ejected 50-150 m above the summit.
The lava flow on the W and SW flanks is about 3.8 km long and continues to be fed. Incandescent lava blocks detach from the flow front and set fire to the vegetation. On April 12th, the lava burned La Breña coffee and avocado plantations. By April 13th, the lava flows were within 370 m of houses in El Patrocinio. Another flow front was 250 m E of El Rodeo, and obstructed the road that connects El Rodeo, El Caracol, and Los Pocitos.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

In Indonesia, the lava dome just below Merapis SW rim and the lava dome in the summit crater both continue to grow. The SW rim lava dome volume was an estimated 1,098,000 cubic metres on April 7th, 2021, with a growth rate of about 12,800 cubic metres per day. Dome collapses trigger pyroclastic flows. Incandescent avalanches also travel down the SW flank. The summit lava dome had grown to reach a height of 75 m.

Source : BPPTKG.

++++++++++

According to an e-mail AVO has just sent me, satellite data suggests ash emissions from Semisopochnoi (Aleutians / Alaska) have been ongoing since April 15th in the morning and are continuing with no decrease in intensity. The ash cloud extends more than 350 km southeast of the volcano with heights up to 6 km above sea level. Based on the length and height of the ash plume and sustained nature of ash emissions, AVO is raising the Colour Code to RED and the Alert Level to WARNING.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde (suite) // Volcanoes of the world (continued)

Le rapport hebdomadaire de la Smithsonian Institution apporte des informations supplémentaires sur l’activité volcanique dans le monde.

Au Kamtchatka, les explosions du Karymsky le 3 avril ont généré des panaches de cendres qui sont montés à 8,5 km d’altitude. La couleur de l’alerte aérienne est passée à l’Orange. Elle est également Orange pour l’Ebeko et le Sheveluch.

Source: KVERT.

++++++++++

Selon la Japan Met Agency (JMA), le Mont Ontake (Japon) a éjecté à au moins 41 reprises de grosses bombes volcaniques à la fin du mois de mars. Les projections sont montées jusqu’à 800 m au-dessus du cratère et ont atteint des distances allant jusqu’à 1 km. Le niveau d’alerte a été élevé à 3 (sur une échelle de 1 à 5) et il a été demandé au public de rester à l’extérieur d’un rayon de 2 km du cratère. L’activité explosive a ensuite diminué et le niveau d’alerte a été abaissé à 2 le 5 avril. Le public doit rester à au moins  1 km du cratère.

Source: JMA.

++++++++++

Toujours au Japon, les explosions dans le cratère Minamidake du Sakurajima génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent jusqu’à 2,7 km au-dessus du cratère. Elles projettent aussi des bombes à 600-900 m du cratère. Le niveau d’alerte reste à 3 sur une échelle de 1 à 5. Source: JMA.

++++++++++

A côté des lahars dévastateurs que j’ai signalés précédemment, l’activité éruptive strombolienne se poursuit sur le Lewotolo (Indonésie). Les panaches de cendres s’élèvent généralement à 700 m au-dessus du sommet. Des matériaux incandescents sont projetés jusqu’à 300-500 m.

Source: PVMBG.

++++++++++

L’éruption du Sinabung (Indonésie) se poursuit. Les panaches fumerolliens s’élèvent jusqu’à 500 m au-dessus du sommet. Des avalanches sont toujours détectées quotidiennement par le réseau sismique ; elles parcourent entre 500 et 1 500 m le long des flancs est et sud-est. Un événement éruptif a généré un panache qui s’est élevé à 500 m au-dessus du sommet le 1er avril. Les coulées pyroclastiques ont dévalé sur 1,5 km les flancs est et sud-est du volcan. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d’exclusion générale de 3 km et des extensions à 5 km dans le secteur SE et à 4 km dans le secteur NE.

Source: PVMBG

————————————————

The Smithsonian Institution’s Weekly Report brings some additional news about volcanic activity around the world.

In Kamchatka, explosions at Karymsky on April 3rd caused ash plumes to rise to 8.5 km a.s.l. The Aviation Color Code was raised to Orange.

The Aviation Color Code is Orange for Ebeko and Sheveluch too.

Source: KVERT.

++++++++++

According to The Japan Met Agency (JMA), Mount Ontake (Japan) ejected at least 41 times large volcanic bombs at the end of March. They rose as high as 800 m above the crater rim and to distances as far as 1 km. The Alert Level was raised to 3 (on a 5-level scale) and the public was warned to stay outside a 2 km radius from the crater. Explosive activity later decreased and the Alert Level was lowered to 2 on April 5th. The public was warned to stay 1 km away from the crater.

Source: JMA.

++++++++++

Still in Japan, explosions at Sakurajima’s Minamidake Crater produce ash plumes that rise as high as 2.7 km above the crater rim, and eject bombs 600-900 m away from the crater. The Alert Level remains at 3 on a 5-level scale.

Source: JMA.

++++++++++

Beside the deadly lahars I mentioned previously, strombolian eruptive activity continues at Lewotolo (Indonesia). Ash plumes usually rise as high as 700 m above the summit. Incandescent material is ejected as high as 300-500 m.

Source: PVMBG.

++++++++++

The eruption at Sinabung (Indonesia) continues. Fumarolic plumes rise as high as 500 m above the summit. Avalanches are still detected daily by the seismic network and are observed travelling 500-1,500 m down the E and SE flanks. An eruptive event produced an plume that rose 500 m above the summit on April 1st. Pyroclastic flows went as far as 1.5 km down the E and SE flanks. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4), with a general exclusion zone of 3 km and extensions to 5 km in the SE sector and 4 km in the NE sector.

Source: PVMBG.

Coulée pyroclastique sur le Sinabung (Crédit photo ; J.P. Vauzelle)

Volcans du monde // Volcanoes around the world

Tout est calme sur le Kilauea (Hawaii), tellement calme que le niveau d’alerte volcanique vient de redescendre à Normal et l’alerte aérienne a été abaissée de Jaune à Vert. Sismicité, déformation et émissions gazeuses sont faibles, que ce soit au sommet du volcan ou le long de l’East Rift Zone.

Source : HVO.

°°°°°

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne pour le Karymsky et le Sheveluch est maintenue à l’Orange car des explosions accompagnées de panaches de cendre pouvant atteindre 10 à 15 km d’altitude peuvent se produire à tout moment et affecter le trafic aérien.

La couleur de l’alerte aérienne pour le Bezymianny a été abaissée au jaune. Toutefois on observe toujours d’importantes émissions de gaz et de vapeur.

Source : KVERT.

°°°°°

GeoHazards indique qu’une activité volcanique élevée persiste à Ambrym (Vanuatu)  et devrait se poursuivre sans grands changements. Les zones de danger dans la caldeira se limitent à 1 km autour du Benbow et 2 km autour des cratères du Marum. La zone de sécurité pour les personnes inclut la Zones d’Exclusion Permanente du Benbow et la Zone de Danger A du Marum. Une zone de danger supplémentaire au sud-est d’Ambrym a té mise en place à moins de 1 km des principales fractures.
Les fractures qui se sont ouvertes dans le sud-est d’Ambrym pendant l’éruption de décembre 2018 peuvent continuer à s’ouvrir en raison de l’érosion. Une forte sismicité peut continuer à affecter ces fractures ainsi que les zones autour des cratères actifs où l’on observe des émissions de vapeur. Comme je l’ai écrit précédemment, les lacs de lave dans les cratères du Benbow et du Marum ont disparu le 16 décembre 2018.

Le niveau d’alerte pour Ambrym est à 2 depuis le 14 février 2019.

°°°°°

L’activité du Popocatepetl (Mexique) n’a guère évolué depuis la semaine dernière, avec les habituelles émissions de gaz et de vapeur, ponctuées de temps à autre par une explosion de cendre et de matériaux incandescents suite à la destruction, sous la pression des gaz, du dôme de lave qui s’est mis en place dans le cratère.

Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.

Source : CENAPRED.

°°°°°

L’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe n’a pas l’air de s’inquiéter, mais un essaim sismique d’origine volcanique a débuté le samedi 23 Mars 2019 à 04h01 (heure locale) dans la zone du volcan de La Soufrière. Cette séquence sismique continue avec 147 événements depuis son début. Les séismes sont de très faible magnitude (M < 1) at aucun d’eux n’a été ressenti par la population. Les événements ont été localisés à une profondeur d’environ 2.5 km sous le sommet du dôme de La Soufrière.

Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Vigilance.

Rappelons que la zone d’accès au sommet du volcan a été réduite il y a quelques semaines suite à l’intensification de certaines fumerolles.

°°°°°

Au cours de ma conférence intitulée «Volcans et risques volcaniques», j’informe le public que la dernière éruption du Fuego (Guatemala) en juin 2018, a tué 332 personnes ; c’est le bilan officiel publié par le gouvernement guatémaltèque. En fait, personne ne sait exactement combien de personnes sont mortes sous les coulées pyroclatiques qui ont rayé le village de San Miguel Los Lotes de la carte. J’ai lu récemment que le bilan était de 202 morts et 229 disparus, mais on pense généralement qu’il est près de 1 000. Après des mois de tests, y compris l’envoi d’échantillons à l’étranger, environ 110 restes de corps n’ont pas pu être identifiés. Le processus d’analyse est terminé ; 202 personnes ont été identifiées et leurs restes remis aux familles pour l’inhumation. Pour les autres, il se peut qu’il y ait des doublons de personnes déjà identifiées.
L’INSIVUMEH (responsable de la surveillance volcanique) et la CONRED (responsable de la gestion des catastrophes au Guatemala) ont été tenus responsables de la mauvaise gestion de la crise éruptive. Les deux institutions se sont même accusées mutuellement. Aujourd’hui, l’INSIVUMEH dispose de davantage d’équipements (stations sismiques, écrans de contrôle, etc.) pour tenter d’anticiper l’activité volcanique. Il y a aussi une meilleure collaboration avec la CONRED. Espérons que la prochaine éruption du Fuego sera moins meurtrière que des leçons auront été tirées de celle de juin 2018.

—————————————————

Everything is quiet on Kilauea Volcano (Hawaii), so quiet that the volcanic alert level has just been lowered from Advisory to Normal. The aviation colour code has been lowered from Yellow to Green.  The rates of seismicity and deformation as well as the gas emissions are low at the summit and along the East Rift Zone.

Source: HVO.

°°°°°

In Kamchatka, the aviation colour code for Karymxky and Sheveluch is Orance because ash explosions up to 10-15 km a.s.l. could occur at any time and affect air traffic

The aviation colour code for Bezymianny has been lowered to Yellow. However, a strong gas-steam activity continues.

Source: KVERT.

°°°°°

GeoHazards indicates that volcanic activity at Ambrym is continuing at the level of major unrest and is likely to continue at this level. The Danger Zones at the caldera remain at 1 km around Benbow and 2 km around Marum craters. The Danger Zone for life safety remains limited at the Permanent Exclusion Zone at Benbow and Danger Zone A at Marum. An additional Danger Zone at the South-East of Ambrym remains within 1 km from major cracks.
Open cracks in the South-East Ambrym area during the December eruption 2018 may continue to open due to erosion. Major seismicity could continue to affect these cracks and areas around the active craters with emissions of steam. As I put it before, the lava lakes in Benbow and Marum craters have disappeared since December 16th, 2018.

The alert level for Ambrym has been at 2 since February 14th, 2019.

°°°°°

Activity at Popocatepetl (Mexico) has not much changed since last week, with the usual gas and steam emissions, punctuated from time to time by an explosion of ash and incandescent materials due to the destruction, under the pressure of gases, of the lava dome in the crater.
The alert level remains at Yellow, Phase 2.

Source: CENAPRED.

°°°°°

The Volcanological and Seismological Observatory of Guadeloupe does not seem to worry, but a seismic swarm of volcanic origin began on Saturday, March 23rd, 2019 at 04:01 (local time) in the Soufrière volcano area. This seismic sequence continues with 147 events since its beginning. The earthquakes are of very small magnitude (M <1) and none of them has been felt by the population. The events are located at a depth of about 2.5 km beneath the summit of the dome of La Soufrière.
The alert level remains at Yellow, Watch.
One should bear in mind that the access area at the top of the volcano was reduced a few weeks ago following the intensification of some fumaroles.

°°°°°

During my conference entitled « Volcanoes and volcanic risks », I inform the public that Fuego’s latest eruption in Guatemala in June 2018 killed 332 persons, which is the government’s official death toll. Actually, no one knows for sure how many people died under the pyroclatic flows which wiped the village of San Miguel Los Lotes from the map. I have read recently that the toll was 202 dead and 229 missing, but it is generally thought that it is close to 1,000. After months of testing, which included sending some samples abroad, about 110 remains cannot be identified. The analysis process has come to an end and 202 people were identified and their remains handed to family for burial. As for the rest of the remains, some could be duplicates from people already identified.

Both INSIVUMEH (in charge of volcano monitoring) and CONRED (which manages disasters in Guatemala) were held responsible for the poor management of the eruptive crisis. They even accused each other of mismanagement. Today, INSIVUMEH has got more equipment (seismic stations, monitors, etc) to try to anticipate volcanic activity. There is also a better collaboration with CONRED. Let’s hope Fuego’s next powerful eruption will be less deadly than the June 2018 event.

Vue de San Miguel Los Lotes avant et après l’éruption du Fuego (Source: CONRED)

Volcans du monde // Volcanoes around the world

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) se poursuit. Malgré quelques fluctuations, le tremor reste relativement stable. Le front de coulées de situe à 1200 mètres d’altitude et seul le bras nord est actif.
Source: OVPF.

Un article paru dans le Journal de l’Ile résume parfaitement la situation actuelle sur le volcan. Mes amitiés à François Martel-Asselin qui l’a rédigé.

https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2019/03/01/Eruption-quand-les-coulees-la-route_568825?fbclid=IwAR0nVRRS0tasRnADqEewoEDWS3FavYowQUJN14yb5lLp7M4XPxDG-1wSR48

D’importantes émissions de gaz s’échappent de quatre bouches dans une zone précédemment recouverte par un lac à l’intérieur du cratère du Poas (Costa Rica). Une légère incandescence est parfois visible au niveau de l’une des bouches pendant la nuit. Une odeur de soufre a été signalée dans plusieurs zones sous le vent. Des retombées de cendre ont été observées à Canoas de Alajuela le 26 février 2019.
Source: OVSICORI ..

Le volume du dôme de lave dans le cratère sommital du Merapi (Indonésie) n’a pas changé par rapport aux semaines précédentes. Les émissions de gaz et de vapeur s’élèvent jusqu’à 375 mètres au-dessus du cratère. Le 18 février 2019, plusieurs avalanches de blocs et de cendre ont parcouru un kilomètre dans la ravine de la rivière Gendol. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1-4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.

Une moyenne de 20 explosions par jour a été enregistrée sur le Sabancaya (Pérou) au cours de la semaine écoulée. Des panaches de gaz et de cendre ont été observés jusqu’à 2,2 km au-dessus du cratère. Le public ne doit pas s’approcher du cratère dans un rayon de 12 km.
Source: INGEMMET, IGP.

Au Kamchatka, le KVERT a signalé une augmentation de l’activité du Bezymianny, avec une incandescence nocturne du cratère et des effondrements du dôme de lave générant des avalanches pyroclastiques. Les panaches de cendre du Karymsky ont été observés sur des images satellites, avec parfois une anomalie thermique. Le dôme de lave du Sheveluch continue de croître, avec une extrusion de blocs du côté nord et des avalanches pyroclastiques. Le niveau d’alerte reste à l’Orange pour ces trois volcans.

——————————————

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) is going on. Despite a few fluctuations, the eruptive tremor has been quite stable during the past days. The lava flow front is located 1200 metres above sea level. The northern branch is the only one to be active for thr moment.
Source: OVPF.

Intense gas emissions are rising from four fumarolic vents in the area previously covered by a lake in the crater of Poas (Costa Rica). Minor incandescence is sometimes visible from one of the vents at night. A sulphur odour has been reported in several downwind areas. Ashfall was reported in Canoas de Alajuela on 26 February, 2019.
Source: OVSICORI..

The volume of the lava dome in Merapi’s summit crater (Indonesia) has remained unchanged compared with the previous few weeks. White emissions are rising as high as 375 metres above the crater rim. On 18 February, 2019, multiple block-and-ash f lows traveled at one kilometre down the Gendol drainage. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 3-km exclusion zone.

An average of 20 explosions per day occurred at Sabancaya (Peru) during the past week. Gas-and-ash plumes were seen rising as high as 2.2 km above the crater. The public should not approach the crater within a 12-km radius.
Source: INGEMMET, IGP.

In Kamchatka, KVERT reports increased activity at Bezymianny characterized by nighttime crater incandescence and hot avalanches originating from the lava dome. Ash plumes from Karymsky are identified in satellite images, with an occasionnal thermal anomaly. Sheveluch’s lava dome continues to grow, extruding blocks on the N side, and producing hot avalanches. The alert level remains at Orange for these three volcanoes.

Eruption au sommet du Sabancaya (Credit photo: IGP)

Activité éruptive du Bezymianny (Source: KVERT)