Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : fin de l’éruption! // Piton de la Fournaise (Reunion Island) : end of the eruption!

12h30 (UTC heure métropole) : Dans son dernier bulletin du 5 octobre 2022 émis à 8h30 (heure locale), l’OVPF indique que l’éruption débutée le 19 septembre 2022 se poursuit. L’amplitude du tremor éruptif montre des fluctuations, avec toutefois une augmentation des hautes fréquences suggérant une potentielle instabilité structurelle du site éruptif.

La sismicité sous le sommet reste importante. Les événements de plus forte magnitude se situent sous la bordure Est du Dolomieu et présentent des polarités négatives indiquant des effondrements au niveau du toit du réservoir. En parallèle, les données des stations GPS montrent des signaux associés à une déflation de l’édifice de l’ordre de 2 cm en 4 jours.
Cette sismicité et cette déflation suggèrent une dépressurisation du réservoir magmatique.
Un fort dégazage est observé au niveau des bouches éruptives et du champ de lave avec un panache de gaz recouvrant tout le secteur ouest du volcan jusqu’à la Plaine des Sables.

Tous ces paramètres font craindre des déstabilisations au niveau du site éruptif ainsi qu’un paroxysme, comme lors de l’éruption d’avril 2020. C’est pourquoi les équipes de l’OVPF ont décidé ce matin d’annuler leur mission de terrain prévue sur le site éruptif.

Source: OVPF.

En ce moment (16h30, heure locale), l’OVPF indique sur son site : Niveau d’activité : Pas d’éruption ! En regardant la webcam du Piton de Bert, il semble effectivement que l’éruption ait pris fin! On attend donc des précisions de l’Observatoire…

++++++++++

15h30 heure (UTC métropole) : Finalement, le vent de panique qui a soufflé ce matin sur l’OVPF n’était pas justifié. Les phénomènes observés sur le Piton de la Fournaise annonçaient tout simplement la fin de l’éruption. Elle s’est arrêtée brutalement vers 10h10 (heure locale) / 6h10 (UTC). Comme je l’indiquais précédemment en regardant les images de la webcam du Piton de Ber, aucune projection de lave n’est visible en surface.

Comme il le fait à l’issue de chaque éruption, l’OVPF ajoute qu’aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (pause de l’éruption, arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité sur un autre site), compte tenu de la forte sismicité qui a été enregistrée ces derniers jours.

————————————-

12:30 (UTC Paris time) : In its latest update of October 5th, 2022 released at 8:30 (local time), OVPF indicates that the eruption that started on September 19th, 2022 continues. The amplitude of the eruptive tremor shows fluctuations, with however an increase in high frequencies suggesting a potential structural instability of the eruptive site.
Seismicity beneath the summit remains significant. The highest magnitude events are located below the eastern edge of the Dolomieu Crater and have negative polarities indicating collapses of the reservoir roof. In parallel, the data from the GPS stations show signals associated with a deflation of the edifice at a rate of 2 cm in 4 days.
This seismicity and this deflation suggest a depressurization of the magmatic reservoir.
Strong degassing is observed at the eruptive vents and the lava field with a gas plume spreading over the entire western area of the volcano, as far as the Plaine des Sables.
All these parameters raise fears of destabilization of the eruptive site as well as a paroxysm, as during the eruption of April 2020. This is why the OVPF teams decided this morning to cancel their planned field mission to the eruptive site.
Source: OVPF.

Right now (16:30, local time), OVPF indicates on its site: Level of activity: No eruption! Looking at the Piton de Bert webcam, it does indeed seem that the eruption has ended! We are therefore waiting for details from the Observatory…

++++++++++

3:30 pm (UTC Paris time): Finally, the wind of panic that blew over OVPF this morning was not justified. The phenomena observed on Piton de la Fournaise simply announced the end of the eruption. It stopped abruptly around 10:10 a.m. (local time) / 6:10 a.m. (UTC). As I iput it previously while looking at the images of the Piton de Ber webcam, no projection of lava is visible on the surface.
As it does at the end of each eruption, OVPF adds that no hypothesis has been ruled out as to the evolution of the future situation (pause of the eruption, definitive cessation, resumption of activity on the same site, resumption of activity on another site), given the strong seismicity that has been recorded in recent days.

Yellowstone (Etats Unis): Approche scientifique de la situation // Scientific approach of the situation

drapeau francaisComme je l’ai écrit auparavant, le séisme de M4.7 enregistré à Yellowstone le 30 mars a déclenché un vent de panique car certaines personnes ont alors pensé qu’il pourrait être le signe d’une éruption imminente. Dans son dernier rapport mensuel de mars 2014, l’Observatoire Volcanologique  de Yellowstone indique qu’aucune menace n’existe pour le moment.

Au cours du mois de mars 2014, 277 séismes ont été enregistrés dans le secteur du Parc National. L’événement le plus significatif a atteint une magnitude de M 4.7 le 30 mars, à 06h34 (heure locale). Il a été localisé à 6,5 kilomètres au nord – nord-est du Norris Geyser Basin. La secousse a été principalement ressentie dans le Parc ainsi que dans les villes de Gardiner et West Yellowstone (Montana). C’est le plus fort séisme enregistré à Yellowstone depuis le début des années 1980. Les premières analyses montrent qu’il avait une origine tectonique.
En mars 2014, la sismicité a été dominée par deux essaims sismiques dans la région du Norris Geyser Basin. Une première série, orientée nord-sud, d’environ 11 km de longueur, a débuté en Septembre 2013 et a persisté jusqu’en mars 2014 avec 130 événements. La deuxième série avec l’événement du 30 Mars a commencé le 27 Mars et continue encore en Avril.
Des séquences sismiques de ce type sont fréquentes et représentent environ 50 % de la sismicité totale dans la région de Yellowstone. Toutefois, l’activité sismique en mars a été élevée par rapport à la normale.

L’Observatoire indique que la déformation du sol dans le centre-nord de Yellowstone continue. Depuis le 1er août 2013, la station GPS de Norris s’est déplacée d’environ 1,5 cm vers l’est, de 2 cm vers le nord, et s’est soulevée de 5,5 cm.
Plus au sud, l’affaissement de la caldeira, qui avait débuté en 2010, a cessé. Depuis le début de l’année 2014, la caldeira se soulève lentement à raison d’environ 2 cm / an. Toutefois, les déformations observées actuellement à Yellowstone restent bien en deçà des normes historiques.

Le réseau GPS de Yellowstone n’a enregistré aucune déformation liée au séisme de M 4.7 du 30 mars. Les séismes de ce type ne produisent généralement pas de déplacements du sol assez importants pour pouvoir être détectés par les réseaux GPS.

Les mesures de température en temps réel dans le Norris Geyser Basin n’indiquent pas de changements significatifs.

Vous trouverez plus d’informations à propos de Yellowstone en vous rendant sur le site de l’Observatoire :

http://volcanoes.usgs.gov/observatories/yvo/index.html

Les personnes intéressées pourront voir dans la colonne de gauche de ce blog les résultats d’une campagne de mesure des températures  à laquelle j’ai participé à Yellowstone en juin-juillet 2010.

 ——————————————-

drapeau anglaisAs I put it before, the M4.7 earthquake recorded at Yellowstone on March 30th triggered some panic as some people believed it could be the sign of an oncoming eruption. In its latest monthly report for March 2014, the Yellowstone Volcano Observatory indicates that no such threat exits for the time being.

During March 2014, 277 earthquakes were recorded in the Yellowstone National Park region. The largest event was an M 4.7 event on March 30th, at 06:34 a.m. (local time). It was located 6.5 kilometres north-northeast of Norris Geyser Basin. It was mainly felt in Yellowstone National Park, in the towns of Gardiner and West Yellowstone, Montana. This is the largest earthquake at Yellowstone since the early 1980s. Initial source analysis suggests the quake had a tectonic origin.
March 2014 seismicity was dominated by two earthquake clusters in the Norris Geyser Basin region. There was a north-south trending series, about 11 km in length, which began in September, 2013 and persisted throughout March with 130 events. The second series containing the March 30th event began on March 27th and continues into April.

Earthquake sequences like these are common and account for roughly 50% of the total seismicity in the Yellowstone region. However, earthquake activity in March was elevated compared with typical background levels.

The Observatory indicates that ground deformation occurring in north-central Yellowstone continues. Since August 1st, 2013, the Norris GPS station has moved about 1.5 cm east, 2 cm north, and 5.5 cm up.
Further south, the caldera subsidence, which began in 2010, has ceased. Since the beginning of 2014, the caldera has been slowly rising at a rate of about 2 cm/year. All the deformation currently occurring in Yellowstone remains well within historical norms.
The Yellowstone GPS network recorded no deformation associated with the March 30th M4.7 earthquake. Earthquakes of this size and depth do not typically produce ground displacements large enough to detect with GPS.

Real time temperature measurements in Norris Geyser Basin indicate no significant changes.

More information about Yellowstone can be found at the Yellowstone Volcano Observatory’s website:

http://volcanoes.usgs.gov/observatories/yvo/index.html

In June-July 2010, I participated in a temperature measurement campaign of the hot springs of Yellowstone.  The results are in the left-hand column of this blog.

Norris-Geyser-Basin

Vue du Norris Geyser Basin, l’une des zones les plus actives de Yellowstone.  (Photo:  C.  Grandpey)