Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

L’activité de l’Etna (Sicile) se caractérise actuellement par un dégazage de l’ensemble des cratères et par des épisodes stromboliens d’intensité moyenne à forte dans le secteur SE du volcan (Cratère SE et Nouveau Cratère Sud-Est). Le tremor reste à une valeur basse.

Source : Laboratorio Geofisica Sperimentale.

A noter que l’accès au volcan est autorisé jusqu’à l’altitude 2920 mètres. Il est interdit d’aller plus haut, avec ou sans guide.

++++++++++

Le bulletin d’alerte émis par l’OVPF le 3 juillet 2020 et annonçant une éruption du Piton de la Fournaise « à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures » est une chose du passé. Errare humanum est. Le volcan ne s’est pas manifesté depuis cette date et tous les paramètres montrent qu’il s’est rendormi. L’Observatoire n’enregistre pas de sismicité significative. Le séisme de magnitude M 1,9 ressenti par la population le 24 juillet2020 avait une origine purement tectonique. L’hypocentre a été localisé à 11 km sous le niveau de la mer, à 7 km à l’ouest sud-ouest de Sainte-Clotilde. Ce type d’événements est enregistré plusieurs fois par an.

S’agissant du volcan, les GPS n’enregistrent pas de signaux de déformation particuliers, que ce soit dans la zone sommitale ou en champ lointain. Les émissions de SO2 au niveau du sommet du volcan sont en dessous du seuil de détection.

Source : OVPF.

++++++++++

La situation est stable au Kamtchatka. La couleur de l’alerte aérienne est Orange pour l’Ebeko, le Karymsky et le Sheveluch dont le dôme de lave continue de croître. Elle est Jaune pour le Bezymianny et le Klyuchevskoy. Cependant, la situation peut changer soudainement car des épisodes éruptifs accompagnés de volumineux nuages de cendres peuvent se produire sur l’un de ces volcans dont le niveau d’alerte changerait immédiatement.
Source: KVERT.

++++++++++

Le SERNAGEOMIN indique qu’une sismicité élevée a été enregistrée sur le Copahue (frontière Chili-Argentine) le 16 juillet 2020, accompagnée d’émissions de cendres. Les émissions de SO2 sont restées anormales pendant plusieurs jours de juillet avec des valeurs atteignant 2 100 tonnes par jour. Le 20 juillet, les habitants de La Araucanía ont signalé une odeur de H2S. Le 23 juillet, le niveau d’alerte a été élevé à la couleur Jaune (le deuxième niveau sur une échelle à quatre couleurs).

++++++++++

Le Popocatepetl (Mexique) est bien actif en ce moment, avec de nombreuses émissions de vapeur et de gaz, dont certaines contiennent de petites quantités de cendres. L’incandescence du cratère est visible la plupart des nuits. Des matériaux incandescents sont parfois éjectés à une courte distance du cratère. De petites retombées de cendres ont été signalées dans les zones sous le vent.
Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source: CENAPRED

++++++++++

Le niveau d’activité reste élevé sur le Reventador (Equateur). On observe des émissions de cendres accompagnées de coulées pyroclastiques qui descendent les flancs O, N et NE. Les panaches de cendres s’élèvent généralement de 0,7 à 1,3 km au-dessus du cratère. On peut voir des blocs incandescents rouler sur les flancs du volcan.
Source: Instituto Geofísico.

++++++++++

Le Telica (Nicaragua) connaît un regain d’activité depuis quelques jours. Des explosions de faible intensité génèrent des panaches de cendre d’une soixantaine de mètres de hauteur. La situation actuelle ne présente pas la dangerosité que laissent supposer certains titres de la presse française.

Source : INETER.

++++++++++

On observe en ce moment une intensification de l’activité du Pacaya (Guatemala), avec un intense dégazage et de l’incandescence au niveau du cratère Mackenney. La lave continue à s’écouler sur environ 300 m. de longueur sur les flancs du volcan. Le graphique ci-dessous montre l’évolution de la sismicité. Des explosions dans le cratère ont provoqué la destruction partielle du cône de scories formé par les explosions stromboliennes quotidiennes. Voir l’image thermique du cratère ci-dessous.

Source : INSIVUMEH.

———————————————

 Here is some news of volcanic activity around the world.

Activity at Mt Etna (Sicily) is currently characterized by degassing of all the craters and by strombolian episodes of medium to strong intensity in the SE sector of the volcano (SE Crater and New Southeast Crater). The tremor remains at a low value.
Source: Laboratorio Geofisica Sperimentale.
Note that access to the volcano is authorized up to 2920 metres a.s.l. It is forbidden to go higher, with or without a guide.

++++++++++

The alert bulletin issued by the OVPF on July 3rd, 2020 announcing an eruption of Piton de la Fournaise « in the short term, in the next few minutes or hours » is a thing of the past. Errare humanum est. The volcano has not shown signs of activity since that date and all parameters confirm it has fallen asleep again. The Observatory does not record any significant seismicity. The M 1.9 earthquake felt by the population on July 24th, 2020 had a purely tectonic origin. The hypocenter was located 11 km below sea level, 7 km west southwest of Sainte-Clotilde. This type of event is recorded several times a year.
Regarding the volcano, the GPS network does not record any particular deformation signals, either in the summit area or in the far field. SO2 emissions at the summit of the volcano are below the detection threshold.
Source: OVPF.

++++++++++

The situation is stable in Kamchatka. The aviation colour code is Orange for Ebeko, Karymsky and Sheveluch whose lava dome continues to grow. It is Yellow for Bezymianny and Klyuchevskoy. However, the situation can change suddenly as eruptive episodes with voluminous ash clouds may occur on any of these volcanoes whose alert level would change immediately.

Source: KVERT.

++++++++++

SERNAGEOMIN indicates that elevated seismicity was recorded at Copahue (Chile-Argentina border) on July 16th, 2020, accompanied by ash emissions. SO2 emissions were anomalous on several days of July with values reaching 2,100 tons per day. On July 20th, residents of La Araucanía reported an odour indicating H2S emissions. On July 23rd, the alert level was raised to Yellow (the second level on a four-colour scale).

++++++++++

 Popocatepetl (Mexico) is quite active, with numerous steam-and-gas emissions, some of which contain minor amounts of ash. Crater incandescence is visible most nights. Incandescent material is sometimes ejected a short distance from the crater. Minor ashfall has been reported in downwind areas.

The alert level remains at Yellow, Phase Two.

Source : CENAPRED.

++++++++++

Activity remains high at Reventador (Ecuador). It is characterized by ash emissions along with pyroclastic flows that descend the W, N, and NE flanks. Ash plumes usually rise 0.7-1.3 km above the crater. Incandescent blocks can be seen rolling on several flanks of the volcano.

Source: Instituto Geofísico.

++++++++++

Telica (Nicaragua) has been going through an increase in activity for a few days. Low intensity explosions generate ash plume that rise about 60 metres high. The current situation is not as dangerous as suggested by the headlines of some French newspapers.

Source: INETER.

++++++++++

There is currently an intensification of activity at Pacaya (Guatemala), with intense degassing and incandescence at the Mackenney Crater. Lava continues to flow over about 300 m.on the flanks of the volcano. The graph below shows the evolution of seismicity. Explosions in the crater have caused the partial destruction of the cone formed by the daily Strombolian explosions. See thermal image of the crater here below.
Source: INSIVUMEH.

Source: INSUVUMEH

Volcans du monde (suite) // Volcanoes of the world (continued)

Voici quelques informations supplémentaires sur l’activité volcanique dans le monde, publiées dans le dernier rapport hebdomadaire de la Smithsonian Institution:

Le SERNAGEOMIN indique qu’un séisme longue durée (LP) a été enregistré sur le Copahue (frontière entre le Chili et l’Argentine) dans la soirée du 11 septembre 2019, en relation avec une explosion qui a généré un panache de gaz et de cendre atteignant de faibles hauteurs. Une explosion plus puissante, enregistrée plus tard dans la nuit, a produit un panache qui s’est élevé à 250 mètres au-dessus du cratère. Des dépôts incandescents autour de la bouche éruptive étaient visibles la nuit et un dépôt de cendre couvrant une superficie de 3,4 kilomètres carrés recouvrait le flanc ESE. Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune.

Les panaches de gaz du Nevados de Chillán (Chili) s’élèvent jusqu’à 800 mètres au-dessus du cratère Nicanor. Des explosions éjectent parfois des matériaux incandescents. Le 14 septembre, une coulée de lave de 600 mètres de long et de 100 mètres de large avançait sur environ 600 mètres le long du flanc NNE. Le niveau d’alerte reste à la couleur Orange. Le public doit rester à au moins 3 km du cratère sur le flanc sud-ouest et à 5 km sur le flanc ENE.
Source: SERNAGEOMIN.

Une vidéo du Villarrica (Chili) tournée lors d’un survol le 11 septembre montre un cône actif sur le plancher du cratère. La sismicité et l’activité explosive sont actuellement en baisse. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique a été abaissé à la couleur Jaune.
Source: SERNAGEOMIN.

Le Sakurajima (Japon) est toujours très actif. Une éruption le 16 septembre 2019 a produit un panache de cendre qui s’est élevé à 2,8 km au-dessus du cratère. Le 17 septembre, une autre explosion a généré un panache de cendre qui est monté à 1 km, avec des projections de blocs jusqu’à 1,1 km. Deux événements éruptifs plus tard dans la journée ont produit des panaches de cendre de 1,6 km de hauteur. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 5).
Source: JMA.

En Indonésie, la lave coule toujours depuis le Cratère Principal du Karangetang (Sud) et du Cratère Dua (Nord). Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1-4).
Source: CVGHM.

Le réseau sismique de l’Anak Krakatau (Indonésie) a enregistré cinq événements éruptifs du 9 au 15 septembre 2019. Une webcam a enregistré des panaches de vapeur s’élevant à 150 mètres du fond du cratère et des panaches de cendre plus denses s’élevant à 300 mètres. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester en dehors de la zone de danger de 2 km de rayon.
Source: CVGHM.

L’activité sismique du Pacaya (Guatemala) a augmenté le 8 septembre 2019 et les jours suivants, parallèlement à une intensité de l’activité explosive dans le cratère Mackenney. Des explosions ont envoyé des matériaux jusqu’à 75 mètres au-dessus du cône. Des coulées de lave avancent sur plus de 500 mètres sur les flancs nord et nord-ouest du volcan.
Source: INSIVUMEH.

—————————————————–

Here is some more news about volcanic activity around the world, as published in the Smithsonian Institution’s latest weekly report:

SERNAGEOMIN reports that a long-period (LP) earthquake was recorded at Copahue (Chile-Argentina border) in the evening of September 11th, 2019, correlated with an explosion that generated a gas-and-ash emission rising to low heights. A larger explosion, recorded later at night produced a plume that rose 250 metres above the crater. Incandescent deposits around the eruptive vent were visible at night, and an ash deposit covering an area of 3.4 square kilometres, was visible on the ESE flank. The Alert Level remains at Yellow.

Gas plumes from Nevados de Chillán (Chile) are rising up to 800 metres above the Nicanor Crater rim. Explosions sometimes eject incandescent material. A 600-metre-long and 100-metre-wide lava flow was advancing about 600 metres on the NNE flank by 14 September. The Alert Level remains at Orange. The public should stay at least 3 km away from the crater on the SW flank and 5 km away on the ENE flank.

Source: SERNAGEOMIN.

A video of Villarrica (Chile) shot during an overflight on September 11th showed an active cone on the crater floor. Seismicity and explosive activity are currently both decreasing. As a consequence, the volcanic alert level has been lowered to Yellow.

Source: SERNAGEOMIN.

Sakurajima (Japan) is still quite active. An eruption on September 16th, 2019 produced an ash plume that rose 2.8 km above the crater. Another explosion on September 17th generated an ash plume that rose 1 km and ejected blocks as far as 1.1 km. Two eruptive events later that day produced ash plumes that rose 1.6 km. The alert level remains at 3 (on a 5-level scale).

Source: Japan Meteorological Agency (JMA)

In Indonesia, Lava is still flowing from Karangetang’s Main Crater (S) and Dua Crater (N), travelling as far as 1.5 km down drainages on the SW flank. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4).

Source: CVGHM.

Anak Krakatau’s seismic network (Indonesia) recorded five eruptive events during 9-15 September. A webcam at the summit recorded diffuse steam and gas plumes rising 150 metres from the bottom of the crater, and dense ash plumes rising 300 metres. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is asked to remain outside of the 2-km-radius hazard zone.

Source: CVGHM.

Seismic activity at Pacaya (Guatemala) increased on September 8th, 2019 and the following days, coincident with increased explosive activity at Mackenney Crater. Explosions ejected material as high as 75 metres above the cone. Lava flows are advancing over 500 metres on the N and NW flanks.

Source: INSIVUMEH.

Séquence éruptive sur le Sakurajima (Capture d’écran de la webcam)

Nouvelles du Copahue (Chili) et du Sabancaya (Pérou) // News of Copahua (Chile) and Sabancaya (Peru)

drapeau-francaisL’activité du Copahue consiste essentiellement en émissions de panaches de gaz, de vapeur et cendre qui atteignent des altitudes de 3 à 4 km. On observe également de temps en temps quelques petites explosions de type strombolien. Le niveau d’alerte reste à la couleur Jaune. Il est conseillé à la population de ne pas pénétrer la zone de sécurité à moins de 1,5 km du cratère.
Source: SERNAGEOMIN.

L’activité du Sabancaya n’a guère évolué ces dernier temps, avec des explosions qui génèrent des panaches de cendre et de gaz qui atteignent jusqu’à 4,5 km au-dessus du cratère et s’étirent sur une quarantaine de kilomètres dans différentes directions. On continue à observer une inflation du versant SE. L’activité sismique reste constante avec, de temps en temps, une augmentation du tremor.
Source: IGP. .

————————————

drapeau-anglaisActivity at Copahue volcano mainly consists of gas, water vapor, and ash plumes that rise to altitudes of 3 – 4 km. Occasional weak Strombolian explosions are also observed. The alert level remains at Yellow. People are advised not to enter a restricted area within 1.5 km of the crater.

Source: SERNAGEOMIN

Activity has not much changed at Sabancaya volcano, with explosions that generate ash-and-gas plumes that rise as high as 4.5 km above the crater rim and drifted around 40 km in multiple directions. Inflation at the SE flank continues to be detected. Seismic activity remains constant; with an occasional increase in the tremor.

Source: IGP.

sabanvaya-8-dec

Vue du Sabancaya le 8 décembre au matin (Webcam INGEMMET)

Copahue (Chili / Argentine)

drapeau francaisOn parle peu du Copahue, à la frontière entre le Chili et Argentine, mais le volcan est très actif. Le SERNAGEOMIN indique qu’entre le 16 et le 30 juin, l’éruption se caractérisait par des explosions phréato-magmatiques et une activité strombolienne. Le 4 juillet, le SERNAGEOMIN a mis en ligne sur sa page Facebook des photos prises lors d’un survol du volcan. Les clichés montrent une activité strombolienne dans le cratère El Agrio, au sommet d’un cône pyroclastique qui s’est formé sur le plancher de ce cratère (voir les photos ci-dessous). Au vu des images fournies par les webcams et les satellites, le VAAC de Buenos Aires a indiqué que les 7 et 8 juillet, des panaches diffus de gaz et de vapeur avec un peu de cendre montaient à une altitude de 3 km avant de s’étirer vers l’E et le SE. Le niveau d’alerte est resté à la couleur Jaune. Le SERNAGEOMIN déconseille l’entrée dans une zone à moins de 1,5 km du cratère.
Source: Global Volcanism Network..

—————————————

drapeau anglaisLittle is said about Copahue, on the border between Chile and Argentina, but the volcano is quite active. SERNAGEOMIN has reported that between June 16th and 30th, the eruption was characterized by phreato-magmatic explosions and strombolian activity. On July 4th, SERNAGEOMIN posted on their Facebook page photos from an overflight showing strombolian activity from a crater atop of a pyroclastic cone which was forming on the floor of El Agrio crater (see photos below). Based on webcam and satellite views, the Buenos Aires VAAC reported that on July 7th and 8th, diffuse gas-and-steam plumes with minor amounts of ash rose to an altitude of 3 km a.s.l. and drifted E and SE. The Alert Level remained at Yellow. SERNAGEOMIN recommends no entry into a restricted area within 1.5 km of the crater.

Source: Global Volcanism Network.

Copahue

Source: SERNAGEOMIN.

Quelques nouvelles d’Amérique du Sud // A few pieces of news from South America

drapeau francaisCerro Negro de Mayasquer et Chiles (Colombie / Equateur) :
L’activité sismique est encore intense sur le Cerro Negro de Mayasquer et sur le Chiles. Quelque 81 000 secousses ont été détectées depuis le 29 septembre, avec 6 300 événements le 25 octobre. L’interférométrie (InSAR) et un réseau GPS haute résolution ont montré une déformation localisée au sud du volcan Chiles. Le niveau d’alerte reste à l’Orange (niveau 3 sur 4).
Le 23 octobre, un article de presse a indiqué que 3500 familles avaient été évacuées des localités Chiles, Panam, et Mayasquer
Source: Service Géologique de Colombie.

Copahue (Chili / Argentine):
La sismicité a diminué sur le Copahue ces derniers jours et les émissions sont devenues plus diffuses avec d’infimes quantités de cendre. Un petit lac de boue s’est formé dans le cratère. Le niveau d’alerte a été abaissé à la couleur Jaune et les visiteurs sont priés de ne pas entrer dans la zone de sécurité de 3 km autour du cratère.
Source: SERNAGEOMIN.

 —————————————————

drapeau anglaisCerro Negro de Mayasquer and Chiles (Colombie / Equateur):

Seismic activity is still intense at Cerro Negro de Mayasquer and Chiles volcanoes. Since September 29th, about 81,000 earthquakes have been detected, with 6,300 of those events occurring on October 25th. Interferometry (INSAR) and a high resolution GPS network both showed localized deformation south of Chiles. The Alert Level remains at Orange (level 3 out of 4).
On October 23rd, a news article noted that 3,500 families have been evacuated from the Chiles, Panam, and Mayasquer communities

Source: Service Géologique de Colombie.

Copahue (Chili / Argentine):
Seismicity has been declining at Copahue over the past days and emissions have become more diffuse with only minute amounts of ash. A small mud lake has formed in the crater. The alert level has been lowered to Yellow and visitors are advised not to enter the restricted area of 3 km around the crater.

Source: SERNAGEOMIN.

Copahue (Chili/ Argentine): Hausse du niveau d’alerte // Alert level raised to Orange

drapeau francaisL’activité explosive se poursuit au Copahue et le SERNAGEOMIN a fait passer le niveau d’alerte à l’Orange. Une zone de restriction de trois kilomètres a été mise en place autour du volcan qui crache des nuages de cendre (voir capture d’écran ci-dessous).
Le SERNAGEOMIN indique que l’activité volcanique est en hausse avec de plus en plus de petites explosions. Les derniers rapports font état d’une forte « probabilité d’événements éruptifs mineurs. »
Cependant, les évacuations ne sont pas encore nécessaires, même si des retombées de cendre ont été signalées jusqu’à 12 km du volcan.
Environ 2.000 personnes vivent dans quatre communautés proches du Copahue.

 —————————————————–

drapeau anglaisExplosive activity continues at Copahue, causing SERNAGEOMIN to raise the alert level to Orange. A a restriction zone of 3 kilometres has been set up around the volcano which is spewing ash (see screenshot below).

SERNAGEOMIN said that the activity of the volcano had increased with more small explosions. The latest reports indicate that there is an increased threat of “the likelihood of occurrence of minor eruptive events.”

However, evacuations are not yet necessary even though ash fall has been reported as far away as 12 kilometres.

About 2,000 people live in four communities close to the volcano.

Copahue-blog

Le Copahue vu par la webcam.

Copahue (Frontière Chili-Argentine)

drapeau francaisSelon le SERNAGEOMIN, on a enregistré une hausse régulière du tremor éruptif sur le Copahue à partir du 20 mars. Les émissions de SO2 étaient également en hausse. Le niveau d’alerte est alors passé à l’Orange. Il a été demandé aux habitants et aux touristes de ne pas s’approcher à moins de 3 km du cratère actif. Entre le 21 et le 24 mars, les panaches de gaz ne dépassaient pas 500 mètres de hauteur alors que la sismicité était toujours en hausse.

Source : Global Volcanism Network.

——————————————–

drapeau anglaisAccording to SERNAGEOMIN, a gradual increase in volcanic tremor was detected at Copahue, starting on March 20th. SO2 emissions increased as well. The alert level was raised to Orange. Residents and visitors were prohibited within a 3-km radius of the active crater. Between March 21st and 24th, gas plumes rose at most 500 metres above the crater while seismicity continued to increase.

Source : Global Volcanism Network