Semisopochnoi (Iles Aléoutiennes / Alaska)

Le volcan Semisopochnoi au cœur des Iles Aléoutiennes a montré des signes d’activité ces derniers jours. La dernière mise à jour de l’AVO indique que «la hausse de la sismicité qui a débuté le 18 septembre 2018 s’est intensifiée au cours des dernières heures et le fort signal de tremor apparu à 20h49 TU (12h49 heure locale) laisse supposer que des émissions de cendre se produisent ou sont imminentes sur le volcan ». La couleur de l’alerte aérienne a été portée à Orange et le niveau d’alerte volcanique à Vigilance.
Aucune anomalie n’a été détectée sur les images satellitaires, les rapports d’éclairs et les données infrasoniques. Le Semisopochnoi est surveillé par un réseau sismique local et à distance par satellite et par des détecteurs d’éclairs. Un réseau d’infrasons sur l’île d’Adak pourrait détecter des explosions sur le Semisopochnoi avec un délai de 13 minutes, en fonction des conditions atmosphériques.
Source: Alaska Volcano Observatory (AVO).

———————————————

Semisopochnoi volcano in the Aleutians has been showing signs of activity in the past days. The latest EVO update indicates that “elevated seismicity that started on September 18th, 2018 has intensified over the past couple of hours, and a strong tremor signal at 20:49 UTC (12:49 local time) suggests that ash emissions may be occurring or are imminent”. The Aviation colour code has been raised to ORANGE and the Volcano Alert Level to WATCH.
Nothing has been detected in satellite, lightning, or infrasound data. Semisopochnoi is monitored with an on-island seismic network, and remotely by satellite and lightning sensors. An infrasound array on Adak Island could detect explosive emissions from Semisopochnoi with a 13 minute delay if atmospheric conditions permit.

Source: Alaska Volcano Observatory (AVO).

Vue des trois cones du Mount Cerberus sur l’île Semisopochnoi. Photo prise en novembre 2012 (Crédit photo : Roger Clifford / AVO)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Nouvelles photos de l’éruption // New photos of the eruption

Christian Holveck – que je remercie chaleureusement – vient de me faire parvenir une nouvelle série de photos de l’éruption prises le 17 septembre en début de matinée. L’éruption se poursuit tranquillement. Le tremor se maintient à un niveau stable et bas. Comme lors de l’éruption précédente, un cône est en train de s’édifier autour des 2 ou 3 bouches actives d’où s’échappe une belle coulée qui n’a toutefois rien à voir par son ampleur avec celle émise par le Kilauea à Hawaii pendant la dernière éruption. L’avantage avec le Piton de la Fournaise, c’est que l’éruption n’est pas interdite ; on peut l’admirer depuis le Piton de Bert.

Sauf changement majeur, je ne diffuserai pas de bulletin d’activité dans les prochains jours.

——————————————–

Christian Holveck – whom I warmly thank – has just sent me a new series of photos of the eruption taken on September 17th in the early morning. The eruption continues without any significant change. The tremor keeps a stable and low level. As during the previous eruption, a cone is being built around the 2 or 3 active vents that emit a nice lava flow whose size has nothing to do with that emitted by Kilauea in Hawaii during the last eruption. The advantage with Piton de la Fournaise is that the eruption is not prohibited; one can watch it from Piton de Bert.
Unless there is a major change, I will not edit other activity bulletins in the coming days.

Photos: Christian Holveck

Hawaii: Du bon et du moins bon // Good and less good news

Pendant des mois, un linceul permanent de vog – raccourci pour « volcanic fog » ou  brouillard volcanique – a enveloppé l’ouest de la Grande Ile d’Hawaï, alors que l’éruption du Kilauea accomplissait son œuvre de destruction dans le District de Puna. Le niveau de qualité de l’air était souvent dans l’Orange et le Rouge,  avec un risque certain pour les personnes les plus fragiles.
En toute logique, la pollution de l’air a disparu avec la fin de l’éruption. À Kona, la qualité de l’air est bien meilleure qu’avant l’événement. Le site web géré par l’Environmental Protection Agency indique désormais que la qualité de l’air à Kailua-Kona et des environs est «bonne» et affiche la couleur « Verte ».

Au sommet du Kilauea, la Volcano House et le camp militaire devraient être rouverts au public le 22 septembre 2018, en même temps que le Parc National des Volcans d’Hawaii. Toutefois, tout comme la réouverture du Parc se limitera à certains secteurs, certaines commodités de la Volcano House et du parc militaire ne seront pas disponibles.
Il n’y a pas d’eau potable à la Volcano House. L’hôtel utilise le même réseau que le Parc National et les séismes ont brisé les canalisations dans tout le Parc. Cela signifie que la Volcano House n’acceptera pas de clients et que la cuisine ne sera pas opérationnelle. Malgré cela, certaines parties du bâtiment – la salle de méditation, la boutique de souvenirs, la plateforme d’observation – resteront ouvertes aux visiteurs du Parc qui se déplaceront probablement en groupes, escortés par des rangers.
Le camp militaire du Kilauea utilise un système d’approvisionnement en eau différent de celui de la Volcano House et pourra donc assurer un accueil normal. Toutes les installations du camp seront ouvertes le 22 septembre, mais en raison de la fermeture partielle du Parc, certains secteurs du camp ne seront pas accessibles.
La Volcano House a dû mettre au chômage 105 des 115 employés lors de la fermeture de l’hôtel pendant l’éruption et s’efforce de les réembaucher. Environ 70 d’entre eux ont confirmé leur retour et une douzaine d’autres l’envisagent fortement.
Source: Big Island Now.

++++++++++

Des visiteurs de mon blog (Brigitte et Francis que je remercie chaleureusement) actuellement à Hawaii m’indiquent qu’il est possible et légal de marcher sur la nouvelle lave émise pendant la dernière éruption. Pour cela, il faut se rendre en voiture ordinaire à la MacKenzie State Recreation Area sur la route 137. De là on peut randonner avec précaution sur la coulée encore chaude par endroits et sur des coulées lus anciennes. Il suffit de suivre les noix de coco au sol qui indiquent un passage. On longe la côte et on peut aller assez loin, probablement face à Pohoiki. En revanche, il est impossible de se rendre du côté de Kapoho et Leilani qui sont toujours contrôlés par la police. Il y a encore des gaz sur la Highway 130 au niveau des Leilani Estates.

——————————————-

For months, a shroud of seemingly unrelenting vog – or volcanic fog – swallowed West Hawaii while Kilauea wreaked havoc in Puna. Air quality levels frequently hit orange and red, which signify “unhealthy for sensitive groups.”

Quite logically, the excess pollution has subsided since the end of the eruption. In Kona, air quality looks better than it was prior to the eruption  The air quality website run by the U.S. Environmental Protection Agency indicates “good” air quality – with a “green” colour – for Kailua-Kona and surrounding areas up and down the coast.

Meantime, the Volcano House hotel and Kilauea Military Camp  are expected to be reopened to the public the same day the National Park returns to service on September 22nd, 2018. However, in the same way that the Park’s reopening will be limited to certain areas, certain amenities at the attractions will be unavailable.

There is no potable water at the Volcano House. Because the hotel uses the same water system as the National Park, earthquake damage has cut off drinkable water throughout the Park, meaning the hotel will not accept guests nor will its kitchen be open. Despite this, parts of the hotel — the meditation room, its gift shop, its observation area — will remain open to park visitors who will likely be escorted in groups throughout the Park by park rangers.

The Kilauea Military Camp KMC), on the other hand, uses a different water system than Volcano House, and will therefore have full water services for all guests. All facilities at KMC will be open on September 22nd, although because of the partial closure of the Park, some aspects of the camp will not be available.

The Volcano House laid off 105 out of 115 workers during the hotel’s closure during the eruption and will focus on rehiring former employees. About 70 employees have confirmed they will return to work, with an additional dozen or so strongly considering it.

Source : Big Island Now.

++++++++++

Visitors to my blog (Brigitte and Francis whom I thank for the information) currently in Hawaii tell me that it is possible and legal to walk on the new lava emitted during the last eruption. To do this, you need to go by car to the MacKenzie State Recreation Area on Highway 137. From here, you can hike carefully on the lava which is still hot in places and on older lava flows. Just follow the coconuts along the trail. You then walk along the coast and can go quite far, probably in front of Pohoiki. However,, it is impossible to go to Kapoho and Leilani which are still controlled by the police. Gas is still coming out of Highway 130 at Leilani Estates.

Le Parc National au moment de sa réouverture (Source: NPS)

Volcano House et tableau de la déesse Pele à l’intérieur (Photos: C. Grandpey)