Les activités touristiques reprennent sur le Kilauea (Hawaii) // Tourist activities are restarting on Kilauea (Hawaii)

Bien que l’éruption du Kilauea n’ait pas encore été officiellement déclarée terminée, les activités touristiques reprennent progressivement dans le Parc National des Volcans d’Hawaï. Le Volcano House Hotel vient de redémarrer son service de restauration après des mois de fermeture à la suite de l’éruption.
L’hôtel avait été contraint de fermer temporairement en même temps que le ¨Parc à cause de la très forte activité sismique au sommet du volcan. Lorsque le Parc a rouvert ses portes fin septembre, certaines parties de l’hôtel ont également rouvert, mais les services de cuisine n’ont pas pu reprendre immédiatement.
Après les réparations nécessaires, le restaurant de l’hôtel, The Rim, a pu, dans un premier temps, proposer le dîner. Il servira désormais le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner à ses heures habituelles, tandis que l’Uncle George’s Lounge, également situé au sein de l’hôtel, sera ouvert uniquement pour les boissons.
L’hôtel espère également rouvrir le camping Namakanipaio dans la première semaine de décembre. Dans le même temps, le Parc a rouvert le camping Kulanaokuaiki et une partie de Hilina Pali Road le 19 octobre. Les randonneurs et les cyclistes peuvent emprunter Hilina Pali Road pour accéder au Hilina Pali Overlook et aux sentiers à proximité.
Source: West Hawaii Today.

————————————————–

Even though the Kilauea eruption has not yet been officially declared over, tourist activities progressively resume in the Hawaiian Volcanoes National Park. The Volcano House Hotel has just restarted its restaurant service after months of closure following the eruption.

The hotel was forced to temporarily close at the same time as the Park during the increased seismic activity at the summit of the volcano. When the Park reopened in late September, parts of the hotel reopened as well, but kitchen services could not resume immediately.

After the necessary repairs, the hotel’s restaurant, The Rim, has been able to resume dinner service. It will serve breakfast, lunch and dinner at its usual hours, while Uncle George’s Lounge, also within the hotel, will be open for beverages only.

The hotel also expects to reopen Namakanipaio Campground in the first week of December. Meanwhile, the Park reopened Kulanaokuaiki Campground and part of Hilina Pali Road on October 19th. Hikers and bicyclists can use Hilina Pali Road to access Hilina Pali Overlook and nearby trails.

Source: West Hawaii Today.

La déesse Pele est de nouveau présente dans la Volcano House (Photo: C. Grandpey)

 

Hawaii: Du bon et du moins bon // Good and less good news

Pendant des mois, un linceul permanent de vog – raccourci pour « volcanic fog » ou  brouillard volcanique – a enveloppé l’ouest de la Grande Ile d’Hawaï, alors que l’éruption du Kilauea accomplissait son œuvre de destruction dans le District de Puna. Le niveau de qualité de l’air était souvent dans l’Orange et le Rouge,  avec un risque certain pour les personnes les plus fragiles.
En toute logique, la pollution de l’air a disparu avec la fin de l’éruption. À Kona, la qualité de l’air est bien meilleure qu’avant l’événement. Le site web géré par l’Environmental Protection Agency indique désormais que la qualité de l’air à Kailua-Kona et des environs est «bonne» et affiche la couleur « Verte ».

Au sommet du Kilauea, la Volcano House et le camp militaire devraient être rouverts au public le 22 septembre 2018, en même temps que le Parc National des Volcans d’Hawaii. Toutefois, tout comme la réouverture du Parc se limitera à certains secteurs, certaines commodités de la Volcano House et du parc militaire ne seront pas disponibles.
Il n’y a pas d’eau potable à la Volcano House. L’hôtel utilise le même réseau que le Parc National et les séismes ont brisé les canalisations dans tout le Parc. Cela signifie que la Volcano House n’acceptera pas de clients et que la cuisine ne sera pas opérationnelle. Malgré cela, certaines parties du bâtiment – la salle de méditation, la boutique de souvenirs, la plateforme d’observation – resteront ouvertes aux visiteurs du Parc qui se déplaceront probablement en groupes, escortés par des rangers.
Le camp militaire du Kilauea utilise un système d’approvisionnement en eau différent de celui de la Volcano House et pourra donc assurer un accueil normal. Toutes les installations du camp seront ouvertes le 22 septembre, mais en raison de la fermeture partielle du Parc, certains secteurs du camp ne seront pas accessibles.
La Volcano House a dû mettre au chômage 105 des 115 employés lors de la fermeture de l’hôtel pendant l’éruption et s’efforce de les réembaucher. Environ 70 d’entre eux ont confirmé leur retour et une douzaine d’autres l’envisagent fortement.
Source: Big Island Now.

++++++++++

Des visiteurs de mon blog (Brigitte et Francis que je remercie chaleureusement) actuellement à Hawaii m’indiquent qu’il est possible et légal de marcher sur la nouvelle lave émise pendant la dernière éruption. Pour cela, il faut se rendre en voiture ordinaire à la MacKenzie State Recreation Area sur la route 137. De là on peut randonner avec précaution sur la coulée encore chaude par endroits et sur des coulées lus anciennes. Il suffit de suivre les noix de coco au sol qui indiquent un passage. On longe la côte et on peut aller assez loin, probablement face à Pohoiki. En revanche, il est impossible de se rendre du côté de Kapoho et Leilani qui sont toujours contrôlés par la police. Il y a encore des gaz sur la Highway 130 au niveau des Leilani Estates.

——————————————-

For months, a shroud of seemingly unrelenting vog – or volcanic fog – swallowed West Hawaii while Kilauea wreaked havoc in Puna. Air quality levels frequently hit orange and red, which signify “unhealthy for sensitive groups.”

Quite logically, the excess pollution has subsided since the end of the eruption. In Kona, air quality looks better than it was prior to the eruption  The air quality website run by the U.S. Environmental Protection Agency indicates “good” air quality – with a “green” colour – for Kailua-Kona and surrounding areas up and down the coast.

Meantime, the Volcano House hotel and Kilauea Military Camp  are expected to be reopened to the public the same day the National Park returns to service on September 22nd, 2018. However, in the same way that the Park’s reopening will be limited to certain areas, certain amenities at the attractions will be unavailable.

There is no potable water at the Volcano House. Because the hotel uses the same water system as the National Park, earthquake damage has cut off drinkable water throughout the Park, meaning the hotel will not accept guests nor will its kitchen be open. Despite this, parts of the hotel — the meditation room, its gift shop, its observation area — will remain open to park visitors who will likely be escorted in groups throughout the Park by park rangers.

The Kilauea Military Camp KMC), on the other hand, uses a different water system than Volcano House, and will therefore have full water services for all guests. All facilities at KMC will be open on September 22nd, although because of the partial closure of the Park, some aspects of the camp will not be available.

The Volcano House laid off 105 out of 115 workers during the hotel’s closure during the eruption and will focus on rehiring former employees. About 70 employees have confirmed they will return to work, with an additional dozen or so strongly considering it.

Source : Big Island Now.

++++++++++

Visitors to my blog (Brigitte and Francis whom I thank for the information) currently in Hawaii tell me that it is possible and legal to walk on the new lava emitted during the last eruption. To do this, you need to go by car to the MacKenzie State Recreation Area on Highway 137. From here, you can hike carefully on the lava which is still hot in places and on older lava flows. Just follow the coconuts along the trail. You then walk along the coast and can go quite far, probably in front of Pohoiki. However,, it is impossible to go to Kapoho and Leilani which are still controlled by the police. Gas is still coming out of Highway 130 at Leilani Estates.

Le Parc National au moment de sa réouverture (Source: NPS)

Volcano House et tableau de la déesse Pele à l’intérieur (Photos: C. Grandpey)

Parc National des Volcans d’Hawaii : Réouverture partielle le 22 septembre 2018 // Hawaii Volcanoes National Park : Partial reopening on September 22nd, 2018

Le Parc National des Volcans d’Hawaï a fixé la date de réouverture au 22 septembre 2018 pour certains sites les plus intéressants. Un ralentissement de l’activité sismique a permis au personnel du Parc d’évaluer les dégâts et de rétablir l’alimentation en eau.
Il est probable que le Visitor Center du Kilauea, près de l’entrée du Parc, rouvrira ses portes. Le bâtiment est à nouveau alimenté en eau. Les autorités essaient également de trouver une plateforme d’observation depuis laquelle le public pourra voir les changements spectaculaires qui se sont produits dans le cratère de l’Halemaumau. Le Kilauea Iki ou Keanakakoi sont des sites possibles, mais aucune décision n’a encore été prise. [NDLR : Il faut juste espérer que cette plateforme d’observation ne jouera pas l’Arlésienne comme ce fut le cas sur le site de l’éruption dans le District de Puna !]
Des scientifiques de l’USGS ont donné des informations sur l’impact des événements d’effondrement au sommet du Kilauea. Ils ont entraîné l’affaissement de certaines parties de la lèvre et des parois internes de la caldeira. Avec plus de 400 mètres de profondeur, le cratère est quatre fois plus profond qu’avant le début de l’éruption. Son diamètre a plus que doublé. Certaines parties de la Crater Rim Drive, qui était fermée depuis 2008, se sont effondrées dans le cratère lors des explosions, tout comme une partie de l’ancien parking de l’Halemaumau Overlook.
Le Musée Jaggar ne rouvrira pas en septembre en raison des dégâts importants subis par le bâtiment. Le célèbre Thurston Lava Tube, qui est toujours en cours d’examen, ne rouvrira pas non plus. Une équipe de géologues évaluera la solidité des falaises sous la Volcano House. Si elles sont jugées suffisamment stables, le bâtiment pourra rouvrir lui aussi.
Parmi les autres signes positifs, on peut citer la nene, ou oie hawaïenne, qui semble avoir survécu à l’éruption. Des koae kea, oiseaux des tropiques à queue blanche, ont également été aperçus en train de voler dans le cratère.
Le Parc a souffert de l’activité sismique constante qui l’a secoué au cours des trois derniers mois. Il y a une épaisse couche de cendre volcanique sur les tables de pique-nique, des éboulements, des affaissements de terrain et des fractures sur la terrasse du Jaggar Museum, sur les sentiers de randonnée, les parkings et les routes, en particulier la Highway 11.
Il n’y a pas eu d’effondrement au sommet du Kilauea depuis le 2 août 2018. L’USGS a abaissé le niveau d’alerte mais a indiqué que les séismes accompagnés d’effondrements pourraient se produire de nouveau à tout moment.
La réouverture partielle du parc est une bonne nouvelle du point de vue économique. Selon les estimations, environ 2 millions de visiteurs du Parc National en 2017 ont dépensé 166 millions de dollars dans des localités proches du parc et ont permis d’employer 2 020 personnes dans la région.
Source: Presse hawaienne.

—————————————————-

The Hawai‘i Volcanoes National Park has set a reopening date of September 22nd, 2018, for some of its main attractions. A lull in earthquake activity has allowed parks staff to assess damages and repair water lines.

Most likely, the Kilauea Visitor Center near the park entrance will reopen. Park officials have restored non-potable water to the visitor center. They are also trying to find a viewing area where the public can see firsthand the dramatic changes that have occurred at Halemaumau Crater. Some possibilities include the Kilauea Iki overlook or Keanakakoi, but no decision has been made yet.

U.S. Geological Survey scientists have documented the impact of collapse events at the Kilauea summit. They have led to the slumping of parts of the rim and inside walls. At a depth of more than 400 metres, the crater is four times deeper than it was before the eruption began. Its diameter has more then doubled. Parts of Crater Rim Drive, which had been closed since 2008, actually fell into the crater during a collapse explosion events, as did a portion of the Halemaumau Overlook parking lot.

The Jaggar Museum and overlook will not be reopening in September due to extensive damage. Nor will the popular Thurston lava tube, which is still being evaluated. A team will also evaluate the cliffs beneath Volcano House and if they are stable, then visitors can return.

Other positive signs include the nene, or Hawaiian goose, population that seems to have survived the eruption. Koae kea, or white-tailed tropic birds, have also been seen flying at the crater.

The Park suffered from constant, seismic activity over the past three months which resulted in layers of volcanic ash over its picnic tables, as well as rockfalls, sinkholes and fractures on the Jaggar Museum’s deck and on hiking trails, parking lots and roads, including Highway 11.

There has no been a collapse event at the Kilauea summit since August 2nd, 2018. USGS has lowered the alert level of Kilauea, but said earthquakes and collapse events could recur at any time.

The Park’s partial reopening is welcome news from an economic point of view. It has been estimated that about 2 million visitors to the National Park in 2017 spent 166 million dollars in communities near the park and supported 2,020 jobs in the area.

Source: Hawaiian newspapers.

Suite aux effondrements, le cratère de l’Halema’uma’u est méconnaissable (Crédit photo: USGS / HVO)

Réouverture de la Volcano House sur le Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais   La mythique Volcano House va à nouveau ouvrir ses portes le mois prochain sur la lèvre de la caldeira du Kilauea, au terme d’une rénovation qui a coûté plusieurs millions de dollars.
Les flammes de la cheminée d’origine en pierre de lave réchaufferont le hall d’entrée et projetteront leur lumière sur un imposant bronze de la déesse Pele. Le visiteur découvrira ensuite un salon confortable avec, au-delà de grandes baies vitrées, des vues spectaculaires sur le cratère de Halema’uma’u.
C’est en 1846 qu’un habitant de Hilo, Benjamin Pitman, eu l’idée de construire une maison d’agrément qu’il baptisa « Volcano House. » Le nom est resté et la véritable structure en bois susceptible d’accueillir des hôtes sur le Kilauea a été construite en 1877. Des écrivains célèbres comme Mark Twain, Isabella Bird et Robert Louis Stevenson figurent parmi les personnes qui ont résidé dans bâtiment de1877, tout comme le microbiologiste français, Louis Pasteur.
En 1895, un Hawaiien d’origine grecque, George Lycurgue – dit « Uncle George » – a fait l’acquisition de la Volcano House et lui a apporté plusieurs évolutions structurelles, y compris un bâtiment de style victorien de deux étages qui a accueilli de nombreux invités de marque comme Franklin D. Roosevelt en 1934, premier président américain à visiter Hawaii.
En 1940, un incendie a ravagé la Volcano House de style victorien. Il n’y a eu aucune victime, mais l’ensemble de l’hôtel a été totalement détruit. «Uncle George» a négocié la construction d’un nouvel hôtel avec le Parc des Volcans, à quelque 200 mètres de son ancien site. Fin 1941, il a été inauguré en grande pompe sur le bord du cratère.

La Volcano House ouvre à nouveau en 2013 en préservant le caractère historique des années 1940. Si «Uncle George » était vivant aujourd’hui, il apprécierait probablement le retour de Pele  dans le cratère de Halema’uma’u redevenu actif en 2008 et, dans le même temps, le retour des clients dans la célèbre Volcano House.

Source : Hawaii 24/7.

 

 

drapeau anglais   The mythical Volcano House will fully reopen on the rim of Kilauea caldera in Hawaii Volcanoes National Park next month, following a multi-million dollar upgrade.

Flames from the original lava rock fireplace will warm the lobby and cast their light upon an imposing bronze of goddess Pele. A few more steps will reveal a comfortable sitting room with spectacular views of Halema’uma’u Crater beyond large glass windows.

It was in 1846 that Hilo resident Benjamin Pitman built a grass house, and christened it “Volcano House.” The name stuck, and the first substantial wooden structure to welcome guests at Kilauea was built in 1877

Famed writers Mark Twain, Isabella Bird and Robert Louis Stevenson were among guests in the 1877 building, as was French microbiologist, Louis Pasteur.

In 1895, Greek-born George “Uncle George” Lycurgus acquired the Volcano House, and several structural evolutions ensued, including the construction of a two-story Victorian-style building that served many distinguished guests. Visitors included President Franklin D. Roosevelt in 1934, the first U.S. president to visit Hawaii.

In 1940, a fire destroyed the Victorian-style Volcano House. No lives were lost, but the entire hotel was a complete loss.  “Uncle George” negotiated the construction of a new hotel with the Park some 200 metres from its former site.

In late 1941, the new Volcano House was unveiled with great fanfare on the crater rim – and it is unveiled again in 2013 in the historic character of the 1940s.

If “Uncle George” were alive today, perhaps he’d marvel over the coincidental return of Pele to her home at Halema’uma’u Crater, which began to erupt again in 2008, and to the return of guests to historic Volcano House.

Source: Hawaii 24/7.

Pele-Volcano-House

Pele veille sur la Volcano House   (Photo:  C. Grandpey)